Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

restaurant

  • Mon avis sur le restaurant Le Fouquet's La Baule

    Avant de vous parler de l’hôtel Barrière L’Hermitage (magnifiquement) rénové, un hôtel où j’ai eu le plaisir de séjourner à l’occasion du Festival du Cinéma et Musique de Film de La Baule et après mon nouvel article sur le Royal Barrière (mon hôtel de prédilection dont j’ai également testé les nouveautés et dont je suis repartie une fois de plus et même plus que jamais enchantée), je tenais à vous emmener au restaurant Fouquet’s de La Baule, ce qui est désormais pour moi l’adresse gastronomique incontournable de La Baule qui devrait satisfaire les gourmets autant que les gourmands (comme moi…).

     

    C’était d’autant plus émouvant d’y revenir pour moi que j’y ai retrouvé des figures bien connues et tellement appréciées dont le si affable Stéphane, concierge clefs d’or irremplaçable, fidèle au poste depuis bientôt 15 ans (en photo ci-dessus) mais aussi parce que, en plus des multiples souvenirs engrangés en ces lieux, l’hôtel est aussi le cadre d’une des nouvelles de mon recueil Les illusions parallèles (publié par Les Editions du 38).
    J’avais eu le plaisir de tester les lieux lors d’un déjeuner peu de temps après son ouverture il y a deux ans. Cette fois, j’ai tellement apprécié le restaurant que j’y ai déjeuné et dîné à plusieurs reprises…Même en étant particulièrement pointilleuse, je dois avouer qu’il n’y a pas eu la moindre fausse note que ce soit pour le  service ou le contenu des assiettes.

    Plantons tout d’abord le décor. Le Fouquet’s se trouve en lieu et place de l’ancien restaurant La Rotonde de l’hôtel Royal avec une vue à couper le souffle sur le jardin de l’hôtel, sa belle piscine extérieure, les Pins de La Baule éponyme, et la plus longue plage d’Europe.  Même si l’accueil y était toujours remarquable et la cuisine goûteuse, il est vrai que la Rotonde commençait à devenir un peu surannée.  Dès l’entrée du restaurant, les couleurs rouge et or qui rappellent son célèbre parent parisien de l’avenue des Champs-Elysées (retrouvez ici mon dernier article sur le Fouquet’s de Paris), le Fouquet’s de La Baule vous enveloppe dans son décor chaleureux et luxueux (mais pas ostentatoire). Les lumières tamisées, les tables astucieusement espacées, les 140 photos Harcourt des grands noms du cinéma (parmi lesquels certains prestigieux habitués des lieux que j’ai même eu le plaisir de croiser dans les couloirs de l’hôtel mais chut nous respecterons la tranquillité qu’ils viennent à juste titre y chercher) vous plongent dans une atmosphère cinématographique, ouatée, délicieusement intemporelle comme aux Fouquet’s de Paris et de Cannes (j’avais également eu le plaisir de tester ce dernier lors de mon dernier Festival de Cannes et même pendant la période particulièrement stressante du festival le service y avait été parfait).

    Au passage merci à l’équipe du Majestic de Cannes grâce à laquelle a notamment été réalisée la photo ci-dessous avec mon roman « L’amor dans l’âme », un roman  qui a pour cadre le Festival de Cannes et les lieux en question…

    Les habitués des établissements cannois et parisien  retrouveront à La Baule le décor « brasserie chic » chaleureux et élégant, caractéristique des établissements Fouquet’s. Ils retrouveront également l’accueil  et les produits de qualité et une carte élaborée en collaboration avec Pierre Gagnaire (à ce propos, retrouvez ici le récit de mon déjeuner et de ma rencontre avec le si sympathique et généreux Pierre Gagnaire lors du dernier Festival de Cannes et  le récit du dîner Nespresso signé par celui-ci), une carte qui vaut vraiment le détour. Les prix ont baissé depuis les débuts du restaurant baulois et sont vraiment raisonnables pour le cadre, l’accueil et la qualité des produits proposés. La carte s’est adaptée à la clientèle et s’est à mon goût encore améliorée. Vous y trouverez de quoi satisfaire les papilles les plus versatiles et exigeantes dans un cadre particulièrement propice à la dégustation et à la détente avec vue sur le parc et sur la mer que les grandes baies vitrées vous permettront d’admirer allègrement.

    En plus des grands classiques du Fouquet’s, tels le tartare de bœuf ou la salade caesar ou encore la sole meunière (un délice !), vous pourrez également trouver des spécialités bretonnes et des plats bien-être ou sans gluten. Ainsi, même le menu bien-être à 55 euros est particulièrement alléchant. Les menus Bien-Être pensés par le Chef, en collaboration avec les diététiciennes de la Thalasso & Spa Diane Barrière Le Royal La Baule, sont ainsi élaborés pour optimiser les saveurs tout en minimisant l’apport calorique.

    Chaque jour, le chef vous proposera sa « suggestion », comme ici un succulent filet de bar grillé. Vous pourrez également opter pour différentes formules, là aussi à des prix raisonnables pour des assiettes gouteuses et copieuses.

    Je ne saurais trop vous recommander le filet de saumon grillé, fondue d’oseille et radicchio. quinoa vert. Un plat léger, onctueux, copieux…à déguster sans modération et à seulement 22 euros. A la carte, vous aurez également le choix entre différentes sauces dont le délicieux beurre nantais et entre différentes garnitures comme les pommes coin de rue lesquelles, si vous ne connaissez pas encore, sont à se damner…

    Les desserts vous régaleront également: le traditionnel mille-feuille connaît un vrai succès amplement mérité (là aussi, le dessert est particulièrement copieux) et rivalise avec le Choco-Fouquet’s (Biscuit moelleux et ganache au chocolat amer, cassis éclatés au kirsh , glace à la fève de tonka). Malgré des tentatives acharnées, je n’ai pas encore réussi à trancher entre les deux. Je vous les recommande…

    Si vous voulez déguster les plats Signature réinventés par Pierre Gagnaire et mis en scène par le chef Mikael Amisse, vous savez ce qu’il vous reste à faire… En prime, le service est souriant, empressé, discret et très efficace. Bref, tout est fait pour vous permettre de laisser vos soucis à l’entrée et d’entrer dans une véritable bulle de bien-être et de relaxation.

    Les 4 repas ont été des sans fautes et des moments particulièrement agréables autant grâce à l’atmosphère et au bien-être que procure le lieu qu’à l’accueil et aux plats dégustés. Allez-y de ma part et sans hésiter. Les petits déjeuners du Royal (là aussi remarquables) ont également lieu dans le restaurant. Je vous en parlerai dans mon prochain article.

    6, avenue Pierre Loti
    44500 La Baule-Escoublac

    +33 (0)2 40 11 48 48

    De 12h30 à 14h00 pour le déjeuner. De 19h30 à 21h30 pour le diner et jusqu’à 22h00 le vendredi et le samedi.

    Nombre de couverts: 130

  • Restaurant La Villa Gabrielle à Deauville : mon avis

    Cliquez sur l'image ci-dessous pour lire mon article avec mon avis sur le restaurant La Villa Gabrielle à Deauville sur mon site Inthemoodforhotelsdeluxe.com.

    IMG_0095.JPG

    IMG_0094.JPG

  • Mon avis sur le restaurant Marco Polo : restaurant de gastronomie italienne à Saint-Germain-des-Prés

    Cliquez sur la photo ci-dessous pour accéder à mon avis sur mon site http://inthemoodforhotelsdeluxe.com.

    marcopolo5.JPG

  • Mon avis sur le restaurant « Les 7 mers » de l’hôtel Le Nouveau Monde à Saint-Malo

    Cliquez sur la première image ci-dessous pour lire mon avis sur le restaurant "Les 7 mers" de l'hôtel Le Nouveau Monde à Saint-Malo publié sur Inthemoodforhotelsdeluxe.com suite à mon deuxième séjour cette semaine.

    mer2.jpg

    Lire la suite

  • Ma sélection d'hôtels de luxe en Crète

    Pendant 10 ans, j'ai eu le plaisir de passer chaque été un mois en Grèce que j'ai largement parcourue, l'occasion de vivre des moments magiques et inoubliables mais aussi d'écrire un petit roman qui se déroule dans ce pays pour lequel j'éprouve une véritable passion ("Le Brasier", Editions Numeriklivres) mais aussi de découvrir de nombreux lieux de rêve. Aujourd'hui, sur mon blog Inthemoodforhotelsdeluxe.com, je vous emmène en Crète où j'ai séjourné à plusieurs reprises et vous y propose ma sélection d'hôtels de luxe. Cliquez sur l'image ci-dessous pour lire mon article.

    grace.jpg

  • Mon avis sur le restaurant Lou Pescadou chez Julien Paris - 6ème - rue Mabillon

    deauvilleparis 801.JPG

    Après le Bistrot de la Grille Saint-Germain, je vous conseille à nouveau aujourd'hui une bonne adresse parisienne dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés qui présente d'ailleurs pas mal de points communs avec celle précitée, notamment la fraîcheur des produits, outre la situation géographique puisque les deux restaurants se touchent. Dans ce décor en bois typique de ces petites rues de Saint-Germain-des-Prés, vous serez accueillis avec le sourire et servis avec bonne humeur. La salle est exiguë mais cela contribue au charme du lieu plus que cela ne nuit au bien-être de la clientèle. La carte est composée de plats faits maison et traditionnelle à des prix très abordables pour le quartier. Pour ma part, j'ai opté pour un confit de canard et pommes sautées et un gâteaux chocolat maison, succulent. Là aussi, pas de fioritures dans la présentation mais une cuisine simple et bonne que l'on déguste (ou dévore) avec appétit et confiance.

     Sans aucun doute, j'y retournerai, cette adresse étant aux antipodes  de ces restaurants dont je vous parlais récemment vous  où vous devez vous estimer heureux, voire remercier, d'être mal reçus, où tout le budget passe dans le décor et où il n'y a rien (ni quantitativement, ni qualitativement) dans l'assiette, où on vous observe de la tête aux pieds lorsque vous arrivez (sans vous dire bonjour, évidemment) et où vous "case" en "vitrine" si votre physique est jugé digne de cette place de premier choix ou à côté de la porte battante des cuisines (au mieux) ou des toilettes (au pire), dans le cas contraire, où le décor est un copié/collé de celui du voisin, avec l'indispensable lustre Starck, avec 10 pizzas, 15 salades, 20 viandes, 30 poissons à la carte (au moins), où l'addition arrive alors que vous avez à peine fini de dîner. Bref, si vous en avez assez de ces restaurants qui sont des lieux où voir et/où être vus mais tout sauf des restaurants, cette adresse est pour vous.

    Lou Pescadou Chez Julien, 16 rue Mabillon, 75006 Paris

  • Mon avis sur le Bistrot de la Grille Saint-Germain, rue Mabillon, Paris 6ème

    grille3.jpg

    Vous êtes comme moi: vous en avez assez des établissements parisiens où vous devez vous estimer heureux, voire remercier, d'être mal reçus? Où tout le budget passe dans le décor et où il n'y a rien (ni quantitativement, ni qualitativement) dans l'assiette? Où on vous observe de la tête aux pieds lorsque vous arrivez (sans vous dire bonjour, évidemment) et où vous "case" en "vitrine" si votre physique est jugé digne de cette place de premier choix ou à côté de la porte battante des cuisines (au mieux) ou des toilettes (au pire), dans le cas contraire? Où le décor est un copié/collé de celui du voisin, avec l'indispensable lustre Starck? Avec 10 pizzas, 15 salades, 20 viandes, 30 poissons à la carte? (au moins) Où l'addition arrive alors que vous avez à peine fini de dîner? Bref, vous en avez assez de ces restaurants qui sont des lieux où voir et/où être vus mais tout sauf des restaurants? Alors, j'ai ce qu'il vous faut!

     Je connais parfaitement le 6ème arrondissement où j'ai le plaisir d'habiter et crois avoir testé quasiment tous ses établissements, du moins ceux de Saint-Germain-des-Prés. Il y a ceux où je reviens (comme Evi Evane, situé dans la rue perpendiculaire) et ceux où aller une fois ne m'a vraiment pas donné envie de revenir.

    grille1.jpg

    Le Bistrot de la Grille Saint-Germain se situe au croisement de la rue Guisarde et de la rue Mabillon, là où Paris prend des airs de ville typique de province. L'établissement n'a pas changé depuis que je vis à Paris (il y a 11 ans, donc) et est toujours tenu par un Mayennais (département dont je revendique d'être originaire). La cuisine est gourmande, traditionnelle. Pas de fioritures dans la présentation (et tant mieux) mais une cuisine comme "chez Maman" que vous dégustez en toute confiance (ce n'est vraiment pas le cas partout) dans un décor de bistrot d'antan, agrémenté de photos d'acteurs en noir et blanc, délicieusement suranné, un de ces bistrots intemporels dont Claude Sautet a si bien su retranscrire l'ambiance inénarrable. Vous y croiserez ainsi les habitués du quartier, quelques célébrités ou encore des touristes américains. Le Saint-Germain-des-Prés que j'aime... L'accueil est par ailleurs chaleureux et décontracté.

    grille9.jpg

    J'ai opté pour le "poulet fermier rôti à la normande, purée", aussi gourmand que généreux et pour la "tarte tatin, petit pot de crème fraîche", un délice également.

    Le prix est par ailleurs très raisonnable pour le quartier autant pour la nourriture que pour les vins avec, également, des plats du jour du marché, très abordables.

    grille10.jpg

    Une adresse, vous l'aurez compris, que je vous recommande vivement et surtout où je reviendrai régulièrement.

     Bistrot de la Grille Saint-Germain

    14 rue Mabillon

    75006 Paris

  • Restaurant - Crêperie La Compagnie de Bretagne : un snobisme parisien

    crêperie 006.JPG

    crêperiebretagne 005.JPG

    crêperiebretagne 004.JPG

    J'avais déjà testé La Compagnie de Bretagne en décembre 2011  crêperie d’un nouveau genre ouverte l’été 2011. J'avais été alors enchantée...et ma déception (voire ma colère), cette fois, est à la hauteur de ce que fut mon enchantement la première fois. J'ai voulu y retourner plusieurs fois depuis, c'était à chaque fois complet. L'accueil ne fut pas toujours chaleureux mais il m'en fallait plus pour me décourager. Ce lundi soir, j'avais donc réservé. Etant originaire d’une région dans laquelle les crêperies fleurissent, aux frontières de la Bretagne où je vais par ailleurs depuis l’enfance très souvent et m’y adonne à cette petite drogue inoffensive que sont les crêpes et les galettes, je suis donc intraitable sur ces plats traditionnels typiquement bretons.

    C’est dans l’étroite et non moins charmante rue de l’Ecole de médecine, à deux pas du Boulevard Saint-Germain et du Boulevard Saint-Michel, en plein Quartier Latin que se situe cette « crêperie gastronomique ». En face se trouve le cinéma le Nouvel Odéon dont je vous recommande par ailleurs la belle programmation.

    crêperie 010.JPG

    Dès l’extérieur, le drapeau breton qui flotte allègrement et la façade chic, dans une ancienne maison de ville sur 3 niveaux, attirent l’œil. A l’intérieur, ne vous attendez pas à découvrir des filets de pêche et un décor suranné. Le décor est résolument moderne, soigné, élégant, aux couleurs du drapeau breton. La salle du rez-de-chaussée ouvre sur la cuisine donnant au lieu l’allure d’un établissement tendance qui ne perd pas pour autant l’aspect chaleureux propre à la Bretagne (vous aurez remarqué mon objectivité pour évoquer cette région...)...du moins dans la décoration.

     

    crêperie 019.JPG

    crêperie 022.JPG

    L'accueil est efficace mais sans chaleur et visiblement que nous soyons venus à 20H30 alors que nous avions réservé à 21h ne plait guère. On nous conduit à l'étage. A l’étage, c’est une autre salle très agréable et magnifiquement décorée (sans ostentation mais avec beaucoup de goût) avec sa magnifique verrière baignée de la lumière du jour et donnant sur le Cloître des Cordeliers.

    crêperie 012.JPG

    Le décor est signé Pierre-Yves Rochon, un architecte renommé notamment du Shangri-la à Paris ou encore des Ateliers Robuchon et de bien d’autres établissements de luxe.

    A la cave ( du 13ème siècle) les cidres sont conservés à 12°C et vendus à partir de 5 euros au verre (3, 50 euros lors de ma première visite...l'inflation, certainement).

    crêperie 025.JPG

    crêperie 026.JPG

    crêperie 027.JPG

    crêperie 029.JPG

    Nous sommes accueillies par un serveur qui fait des remarques pour le moins maladroites comparant ses deux clientes à "des fleurs qui ne se faneront jamais" (une métaphore qu'il aura le -dé-mérite de filer pendant toute la soirée avec le sourire mais une insistance vraiment lourde). A table, des assiettes chics représentant chacune un des 5 départements de la Bretagne   et des verres y compris pour le cidre en rupture avec l’habituelle bolée caractéristique des crêperies.

    crêperie 030.JPG

    crêperie 020.JPG

    crêperiebretagne 001.JPG

    crêperiebretagne 002.JPG

    crêperiebretagne 003.JPG

    Place ensuite à la découverte de la carte pas très fournie  avec 10 crêpes et 10 galettes composée uniquement de produits frais issus le plus souvent de l’agriculture biologique ou de modes de cultures durables et raisonnées.

    Vous pourrez ensuite choisir entre 5 galettes classiques et 5 galettes saisonnières. Pour chaque type de galette existent les deux formats. A l'époque de ma première visite les galettes au petit format étaient à 9,50 euros et celles au grand format à 11,50 euros...et cette fois à 11 euros et 14 euros -l'inflation encore- (et une crêpe chocolat à 8,50 euros).   Certes, ce sont des produits frais, biologiques...mais qu'est-ce qui peut bien justifier de tels tarifs?!

     Pour ma part, j'ai choisi une galette complète  sans le fromage et la salade (que l'on m'aura bien entendu comptés sur mon addition). Le jambon (froid, volontairement) coupe le goût de la galette chaude, très (trop) fine occupant une moitié de l'assiette pour "faire gastronomique" probablement. Le serveur nous avait recommandé le verre de cidre à 5 euros...qui se transformera à 6 euros sur l'addition (qu'on acceptera finalement de nous retirer, de manière pour le moins glaciale  de la part de la personne de l'accueil qui daignera venir à notre table pour réaliser cette opération visiblement exceptionnelle et pour laquelle nous aurions vraisemblablement faire preuve de reconnaissance).

     L'addition est arrivée très rapidement...de même que l'appareil à carte bleue alors que nous n'avions pas encore terminé nos verres de cidre ni l'intention de payer déjà. Pour finir, en douce, le serveur nous a recommandé de réserver par le site internet La Fourchette et ses -40% (après nous avoir dit en début de repas que le brunch de la Compagnie de Bretagne était "le meilleur de Paris") une "promotion" là aussi un peu lourde, au contraire de l'assiette pour le moins légère. Je suis ressortie avec la faim et mon acolyte également bien que nous ayons choisi les grandes portions!

    La première fois, je vous avais recommandé "cet établissement élégant dans lequel on se sent bien, qui a judicieusement su allier tradition et modernité pour valoriser la Bretagne et les meilleurs produits bretons et pour redonner ses lettres de noblesse à la crêpe". Cette fois, je vous dirai que, si comme moi vous aimez la Bretagne ET les bons produits, n'allez pas dans cette "crêperie" prétentieuse, à l'accueil froid et au service maladroit qui, certes utilise de bons produits mais est le contraire de l'aspect chaleureux qui caractérise la Bretagne. Quant aux prix prohibitifs, nullement justifiés si ce n'est par un snobisme parisien, ils sont déjà une bonne raison de passer votre chemin et de lui préfèrer La Crêperie des Canettes, 10 rue des Canettes. La Compagnie de Bretagne ne vaut que pour son décor et la qualité (et non la quantité ou le goût) de ses produits ni de l'accueil beaucoup trop chèrement payés.

    restaurant,luxe,la compagnie de bretagne,crêperie,restaurant

     

    Restaurant La Compagnie de Bretagne

    9, rue de l’Ecole de Médecine

    75006 Paris

    MÉTRO : Odéon, Saint-Michel et Cluny - La Sorbonne

    TÉL : +33 1 43 29 39 00

    http://www.compagnie-de-bretagne.com

  • Ouverture de l'hôtel Les Bains de Cabourg by Thalazur le 18 janvier 2013

    cab5.jpg

    cab8.jpg

    cab100.jpg

    cab109.jpg

    cab110.jpg

    Ma visite au salon Les Thermalies au Carrousel du Louvre a été pour moi l'occasion de découvrir cet nouvel établissement, situé dans une région que je connais bien, la Normandie. Cet hôtel a en effet ouvert le 18 janvier 2013 et se situe à Cabourg, à deux pas du centre et d'un autre établissement "in the mood for luxe": le grand hôtel.

     Cet hôtel est membre de Thalazur,  un établissement qui s'annonce comme réellement attractif avec restaurant avec vue panoramique sur la mer, chambres bénéficiant toutes d'un balcon, un espace hydrothérapie et spa, un espace marin disposant d'une piscine intérieure d'eau de mer chauffée à 32° d'une superficie totale de 290 m2 composée de sièges massants, d'aquabeds, d'une colonne de nage à contre courant...

    Les chambres de l’hôtel – premiums, exclusives ou suites – vous permettront de profiter pleinement de cet environnement exceptionnel. Elles bénéficient toutes d’un balcon ou d’une terrasse et de salles de bains spacieuses et ergonomiques.

    Au restaurant de l’hôtel "Le poisson d'Argent", vous pourrez déguster des produits frais et de saisons sublimés par le Chef Arnaud Boinet qui vous propose une cuisine raffinée et équilibrée.

    Restaurant et bar offrent un agréable cadre inspiré de la nature et invitent celle-ci à chacun de vos repas grâce à une vue panoramique sur la mer. Un patio végétal vous accueille également pour des moments de douce sérénité.

    L'Espace Hydrothérapie & Spa

    Reposante et apaisante, la décoration des cabines de soins a été particulièrement étudiée. Très neutre, leur couleur a été choisie pour accompagner les bienfaits naturels de la chromothérapie.

    L'Espace Marin

    Original par sa forme, il vous surprendra également par son plafond remarquable inspiré des jeux de roue à aube.
    Un mur d'eau accompagne de ses flots chacune de vos activités.
    La piscine intérieure d'eau de mer chauffée à 32° d'une superficie totale de 290 m2 composée de sièges massants, d'aquabeds, d'une colonne de nage à contre courant , vous accueillent face aux plages de sable fin de Cabourg, avec vue panoramique sur la Manche.
    Vous avez également la possibilité de participer à des cours d'aquagym et d’aquabiking programmés en matinée ou en soirée et d’accéder à l’espace cardio.
    Enfin, dans une ambiance exotique et dépaysante, vous pourrez bénéficier des effets régénérants et relaxants du hamman et du sauna.

    Hôtel les bains de Cabourg
    44 avenue Charles De Gaulle
    14390 CABOURG
    contact@bainsdecabourg.com
    Tel. :+33(0)2 50 22 10 00

     

  • Hôtels avec thalassothérapie et spa : bilan du salon Les Thermalies 2013

    Tout juste de retour du Salon des Thermalies 2013 au Carrousel du Louvre, voici mon bilan des informations glanées sur les hôtels avec thalassothérapie et spa dans le cadre de ce salon.

    thermes.jpg

    Le premier hôtel sur le stand duquel je tombe et qui se trouve à l'entrée du salon est Le Grand Hôtel Flamants roses, hôtel situé au Canet en Roussillon, à proximité de Perpignan, hôtel Thalasso spa 4 étoiles. J'ai en général tendance à me méfier des hôtels qui font aussi résidence souvent synonymes de clientèle nombreuse et de service plus aléatoire. Je me garderai néanmoins de tout commentaire sur cet établissement ne le connaissant pas encore. La brochure de l'hôtel est plutôt alléchante, en revanche le site internet est plutôt archaïque et donne l'impression d'un établissement relativement suranné.

    spa99.jpg

    fla1.jpg

    canet1.jpg

    canet2.jpg

    C'est à l'occasion de mon passage sur ce stand que j'ai en revanche découvert L'île de la Lagune, un Boutique Hôtel Thalasso Spa 4 étoiles, notamment membre de Châteaux et Hotels Collection qui me tenterait davantage, notamment parce qu'il s'agit d'une plus petite structure qui présente la particularité de se situer sur une île privée,  à Saint-Cyprien, et de posséder des restaurants gastronomiques.

    lagune1.jpg

    spa5.jpg

    Je poursuis ensuite ma route et tombe sur le stand de l'Hôtel du Palais de Biarritz (à l'occasion de cet article, je découvre le site internet rénové de l'hôtel, je vous recommande d'y faire un tour), présent chaque année, sur lequel il n'y a déjà plus personne, à 16H, le dimanche... J'imagine que l'établissement n'a pas besoin de clients. Je passe donc mon chemin.

    biar.jpg

    Cette visite au salon aura surtout été pour moi l'occasion d'apprendre les ouvertures de nouveaux établissements hôteliers et tout d'abord L'Hôtel les bains de Cabourg ouvert depuis le 18 janvier 2013, membre de Thalazur, une belle alternative au Grand Hôtel de Cabourg et un établissement qui s'annonce comme réellement attractif avec restaurant avec vue panoramique sur la mer, chambres bénéficiant toutes d'un balcon, un espace hydrothérapie et spa, un espace marin disposant d'une piscine intérieure d'eau de mer chauffée à 32° d'une superficie totale de 290 m2 composée de sièges massants, d'aquabeds, d'une colonne de nage à contre courant...

    cab5.jpg

    cab8.jpg

     

    Décidément, l'ouest de la France n'est pas avare de nouveaux établissements avec thalassothérapie puisque, en juillet 2013, à Pornichet, ouvrira le Relais Thalasso Baie de la Baule Château des Tourelles, un 4 étoiles avec piscine intérieure et extérieure, restaurants qui proposera une nouvelle forme de thalassothérapie avec, notamment, des Suites Relais Thalasso.

    tourelles.jpg

    tourelles3.jpg

    juv.jpg

    J'ai évidemment fait un tour sur le stand de mon hôtel fétiche, le Royal Thalasso Barrière de La Baule dont le service reste la valeur ajoutée et l'atout ainsi que la gastronomie (mes photos ci-dessous des plats de son formidable restaurant de plage Le Ponton) mais il faut avouer que questions équipements et modernité, des aménagements seront sans doute nécessaires (je pense à certaines chambres, un peu vétustes, même si d'autres rénovées par Jacques Garcia sont réellement splendides) au regard de tous ces nouveaux établissements qui rivalisent de modernité.

    baule.jpg

    baule99.jpg

    baulart35.jpg

    baulart87.jpg

    baulart90.jpg

    baulart39.jpg

    baulart18.jpg

    Après le Royal Thalasso Lucien Barrière de La Baule, direction le stand d'un autre établissement que je connais et dont je vous ai récemment parlé, lors de mon dernier passage pour son tea time à l'occasion du Festival International des Jeunes Réalisateurs de Saint-Jean-de-Luz. Il s'agit ainsi de l'hôtel Loreamar dont je vous ai longuement parlé, ici, splendide établissement situé en front de mer et possédant un restaurant gastronomique remarquable et un splendide spa. Mon passage sur son stand fut pour moi l'occasion d'apprendre que l'hôtel, 5 étoiles, sera entièrement rénové en 2014 (rien d'indispensable pourtant) et qu'il pourrait être envisagé que la piscine ne soit plus payante pour les clients de l'hôtel (20 euros par personne, si je me souviens bien, évidemment pour limiter le nombre de personnes présentes au regard de l'exiguïté du lieu mais un peu rédhibitoire).

    luz2.jpg

     

    luz5.jpg
    luz6.jpg
    Retour chez le groupe Lucien Barrière avec, ensuite, un passage sur le stand d'Enghien-Les-Bains, le seul établissement Barrière que je ne connais pas encore. Le stand est pris d'assaut mais l'accueil reste très aimable... une destination santé, beauté et bien-être à deux pas de Paris pour le moins tentante. C'est là que se situe le Grand Hôtel Barrière avec, notamment, le Spark  Soins, Sport & Spa qui est un magnifique espace de bien-être . Un "bijou" conçu autour du sport et de la remise en forme: coaching individuel, fitness, musculation, parcours aquatique, sauna, hammam...

    spark7.jpg

    spark.jpg

    J'ai aussi fait un tour sur le stand Sofitel avec deux établissements où j'ai séjourné il y a de nombreuses années, rénovés et visiblement magnifiquement rénovés depuis:  le Sofitel de Biarritz Le Miramar Thalassa sea & spa et le Sofitel de Quiberon Thalassa sea & spa . Deux établissements symptomatiques de la belle (r)évolution connue par les établissements Sofitel ces dernières années, ostensiblement orientés vers le luxe, et désormais uniquement des 5 étoiles.

    biarritz.jpg

    quiberon.jpg

    Enfin, ma dernière visite a été pour le stand de l'hôtel Radisson Blu 1835 Thalasso and spa de Cannes que j'avais eu le plaisir de visiter suite au Festival de Cannes 2012. Un établissement qui bénéficie d'un très beau spa mais aussi d'une terrasse et d'un restaurant sur le toit avec une vue exceptionnelle et à couper le souffle sur la Croisette et toute la baie de Cannes. Retrouvez mes photos prises à cette occasion ci-dessous.

    sofi1.jpg

    sofi2.jpg

    sofi3.jpg

    sofi4.jpg

    sofi5.jpg

    sofi6.jpg

    sofi7.jpg

    sofi8.jpg

    sofi9.jpg

     

  • L'hôtel Royal Thalasso Barrière de La Baule célèbre le 25ème Anniversaire du Centre Thalgo La Baule

    labaulethalgo2.jpg

     

    Si vous suivez régulièrement ce blog, vous savez à quel point j'apprécie et vous recommande cet hôtel, le Royal Thalasso Barrière de La Baule, auquel j'ai consacré de très nombreux articles (dernièrement, celui-ci), néanmoins je ne vous ai jamais parlé de la thalasso que je n'ai pas encore testé malgré mes multiples séjours dans cet établissement, profitant néanmoins allègrement de sa splendide piscine intérieure avec vue imprenable sur l'océan. Je me permets de reprendre ici les propos de la page Facebook de l'hôtel qui vous en diront plus sur le contenu des cures proposées et sur l'histoire de cette thalasso qui célèbre cette année son 25ème anniversaire. Je vous en reparlerai donc à cette occasion, tout au long de l'année. Pour en savoir plus, je vous engage également à rejoindre la page Facebook de l'établissement. L'hôtel Royal Thalasso de La Baule sera également présent au salon des Thermalies, ce week end, à Paris.

    Tout d'abord un peu d'histoire, saviez-vous que le centre de thalassothérapie Thalgo est né de la rencontre dans les années 80 entre Mr Lucien Barrière lui même, Mr Guy Dorat .........alors ostéopathe à La Baule et Mr Yves Treguer Cardiologue. ..
    L'idée de départ a été d'être visionnaire et de révolutionner le concept d'un centre de thalassothérapie...
    En effet, finis les carrelages blancs, finis les long couloirs sombres, place à la lumière (cabines avec lumière du jour et cloisons en verre poli), à la chaleur (intérieur bois de hêtre) et au confort des lieux (marbre rose dans les espaces de soin d'eau de mer).
    Parmi les autres points importants de cette vision, on note la volonté d''avoir un suivi médical et des programmes de cure étudiés pour répondre aux besoins préventifs de chacun :
    - la santé (avec la remise en forme, le stress, le mal de dos, l'arthrose, Morphée pour les troubles du sommeil, jambes lourdes pour les problèmes circulatoires),
    - le bien-être (sport, beauté, massage, complicité),
    - les jeunes mamans (futures ou post natale ou encore maman bébé),
    - la minceur (silhouette pour affiner le corps ou diététique pour la perte de poids),
    sans oublier l'accompagnement et l'encadrement par des spécialistes tout au long de la cure et durant le séjour à l'hôtel par le savoir-faire : Lucien Barrière (cuisine bien être du chef ou encore l'aménagement des chambres dans certain cas).. .
    2013 marquera aussi le 25ème anniversaire du partenariat entre le groupe Lucien Barrière et la gamme de produits Thalgo avec qui le centre est partenaire depuis la création. Thalgo est sans aucun doute la gamme idéale pour répondre aux besoins de nos soins et de nos curistes.
    Bref, 2013 sera pour vous et pour nous une année un peu particulière et nous ne manquerons pas de vous surprendre, de vous faire part d’anecdotes…

    Suivez également les autres blogs inthemood: http://inthemoodlemag.com , http://inthemoodforfilmfestivals.com , http://www.inthemoodforcinema.com , http://www.inthemoodforcannes.com , http://www.inthemoodfordeauville.com , http://inthemoodforwriting.wordpress.com

  • Ouverture du restaurant La Petite Maison de Nicole à l'hôtel Fouquet's Barrière de Paris

    nicole5.jpg

    Je vous avais dit, dans un article, ici, tout le bien que je pensais du restaurant "Le Diane" de l'hôtel Fouquet's Barrière (étoilé au Michelin depuis 2012) que j'avais eu le plaisir de tester. A partir d'aujourd'hui, le célèbre palace parisien, s'enrichit d'un nouvel espace de restauration: "La Petite Maison de Nicole". La galerie de la brasserie Fouquet's se métamorphose ainsi pour se mettre aux couleurs et aux saveurs de ce célèbre restaurant provençal, déclinaison parisienne de la mythique adresse niçoise. Au menu, des saveurs nissartes, des parfums d’Italie et de généreuses assiettes.

    nicole2.jpg

    Pour ce faire, Jean-Yves Leuranguer, Chef des cuisines de l’Hôtel Fouquet’s Barrière, Meilleur Ouvrier de France – M.O.F – a été initié aux grands et petits secrets de famille de Nicole Rubi, pour régaler la clientèle parisienne de délicieuses recettes authentiques et colorées. La Petite Maison de Nicole c’est aussi un lieu de fête au cœur de l’hôtel, où règnent convivialité, partage et gourmandise.

    Cette installation est l'histoire d'une "brise d'amitié", née de la rencontre de la restauratrice Nicole Rubi et de Dominique Desseigne, Président de Lucien Barrière Hôtels et Casinos. Familier admiratif des repas imaginés par Nicole dans son restaurant enchâssé à l'entrée du Vieux Nice – La Petite Maison - Dominique Desseigne désirait depuis longtemps offrir ce sud éclatant et précieux à la clientèle parisienne et internationale de l'Hôtel Fouquet's Barrière.

    nicole4.jpg


     

    Un décor qui renaît chaque soir

    D'une soirée à l'autre, une aile de la brasserie Fouquet’s se transforme en un théâtre de délicieuses découvertes et revêt les atours de La Petite Maison de Nicole, telle qu'elle existe à Nice. Ce décor est né des vagabondages légers de Jacqueline Morabito, complice méditerranéenne de Nicole Rubi. Le changement de décor glisse grâce à un astucieux système de rideaux coulissants qui apporte chaque soir l’atmosphère si particulière des dîners du sud. Aux murs, les stars du cinéma - réinterprétées par l’artiste peintre néerlandais Hayo Sol, présent dans les plus belles galeries - sur les tables, des fougasses maison ensoleillées par les chandeliers designés pour l’occasion par Jacqueline Morabito.


    Une carte parsemée des goûts du soleil

    La Petite Maison de Nicole a la passion de l'authentique qui s'affirme dans l'éclat de recettes, de produits à l’origine très contrôlée, une carte aux propositions aussi abondantes qu'alléchantes et - toujours - la générosité des assiettes. Jean-Yves Leuranguer - Meilleur Ouvrier de France - et sa brigade de l’Hôtel Fouquet’s Barrière ont été initiés aux grands et petits secrets de cette cuisine familiale, version Nicole : fins beignets de fleurs de courgettes, petits farcis niçois, poulet rôti entier à partager, brouillade de truffes, rougets du pays en friture, langouste puce Royale de la Méditerranée rôtie ou encore calamaretti fritti…

    La carte des desserts est interprétée par Claude Ducrozet. Le chef pâtissier de l’hôtel propose une mousse au chocolat blanc, des fruits de saison, un tiramisu très gourmand … à partager à trois, à quatre ou seulement à deux pour les plus gourmands !


    Un carré d’or pour la restauration de l’Hôtel Fouquet’s Barrière

    La Petite Maison de Nicole, qui porte à quatre le nombre d'offres de restauration de l’Hôtel Fouquet’s Barrière sera dirigée par Ghislain Evraert, 33 ans, qui quitte l’Arc Paris, dont il était directeur, pour rejoindre les équipes de l’hôtel. Le restaurant étoilé Le Diane, avec sa cuisine imaginative et intemporelle qui décline et sait redécouvrir "à la manière d’aujourd’hui" les plus grands classiques de la gastronomie française ; la célèbre et emblématique brasserie du Fouquet’s inaugurée en 1988 ; le Bar Le Lucien, rendez-vous idéal du matin au soir pour un déjeuner léger, un tea time gourmand ou encore un cocktail entre amis en soirée. Le bar Marta, ainsi désigné en hommage à l'épouse de Lucien Barrière, ajoute aux heures pétillantes de la nuit depuis décembre 2012, avec une carte de cocktails pensée par Stéphane Ginouves, Meilleur Ouvrier de France Barman.

    L’équipe de l’Hôtel Fouquet’s Barrière, orchestrée par le Chef des cuisines Jean-Yves Leuranguer, est composée de 60 cuisiniers et de 17 pâtissiers qui expriment leur passion et leur savoir-faire dans les 1000 plats préparés chaque jour. Au Diane, il est épaulé de Christophe Schmitt, primé comme Chef espoir de l’Année 2011 selon le magazine "Le Chef", et Lauréat gagnant du Trophée Taittinger 2012. Un sésame pour la renommée des grands de la cuisine. L’Hôtel Fouquet’s Barrière, ouvert en 2006 et dirigé par Fabrice Moizan participe désormais à l’histoire de la plus belle avenue du monde. Tout comme, depuis plus d'un siècle - la célèbre brasserie Fouquet’s -, qui raconte la légende et accompagne l'actualité et les rendez-vous médiatiques ou discrets des créateurs du cinéma, des arts et des lettres.


    Un restaurant emblématique de la cuisine niçoise

    Il y a 25 ans, dans un ancien salon de thé situé à l’entrée du Vieux Nice, face à l’Opéra, Nicole Rubi ouvrait son restaurant de cuisine locale. Au menu : des saveurs nissartes, un rien de Provence et quelques emprunts aux voisins italiens. Nul n’imaginait alors que la réputation de la table allait faire le tour de la planète. C’est pourtant ce qui est advenu. Par la seule grâce d’un bouche à oreille qui, enthousiaste, vante depuis toujours la fraîcheur et la saveur des assiettes, la rigueur en cuisine et la chaleur du service, l’adresse niçoise a en effet conquis une fidèle clientèle. Le Livre d’or est riche des paraphes de célébrités du monde entier que Nicole et son équipe initient de la plus belle des façons au terroir local. Une renommée qui vaut à la Petite Maison d’avoir développé un don d’ubiquité : elle a ouvert à Londres, en 2008, à deux pas de New Bond Street, s’est installée en 2010 au Majestic Barrière et arrive aujourd’hui au 46 avenue George V, à Paris.

     

    informations pratiques:

    La Petite Maison de Nicole
    46 avenue George V - Paris 8ème
    +33 (0)1 40 69 60 88
    Ouvert tous les jours de 19.00 à minuit
  • Mon avis sur l'hôtel Périer du Bignon à Laval ( Mayenne )

    perier3.JPG

    Cela faisait un moment que je souhaitais découvrir cet établissement repris depuis quelques mois seulement, bonne excuse pour évoquer ici mon cher palindrome natal (pas Noyon mais Laval pour ceux qui n'auraient pas vu le titre de cette note) qui a longtemps souffert (et continue à souffrir) d'un déficit d'établissements de luxe, hôtels et restaurants, et même d'un simple hôtel 3 étoiles (pour une ville pourtant économiquement attractive), a fortiori depuis que l'établissement gastronomique emblématique de la ville "Le Bistro de Paris" a changé de propriétaire, de chef, et a perdu son étoile Michelin.

    Laval, Mayenne, hôte, restaurant, Périer du Bignon, Hôtel Périer du Bignon

     Laval est une très belle ville de province, préfecture de la Mayenne et située dans les Pays de Loire, à 1h40 seulement de Paris en TGV et qui mérite vraiment d'être visitée. Departement très attractif pour les entreprises, très en avance notamment dans le domaine de la réalité virtuelle, les touristes y sont encore trop peu nombreux eu égard aux capacités et au charme tranquille du lieu. Parmi ses célèbres natifs: Alain Gerbault, Ambroise Paré, Alfred Jarry et le Douanier Rousseau.

    perier2.jpg

    Situé dans le centre historique de Laval, au 7 de la discrète rue Marchis, le Périer du Bignon comprend 24 chambres, 3 suites et 1 suite familiale. Chaque chambre est décorée différemment et elles présentent toutes l'avantage d'être particulièrement spacieuses. Certaines ont vu sur le parc et la piscine extérieure, un véritable havre de paix, en plein coeur de la ville, réellement reposant. Les suites sont vraiment magnifiques et idéales pour un week end d'exception. Les chambres sont bien équipées (écran plat, peignoirs de bain etc), particulièrement calmes et pour la plupart dotées de très belles salles de bain avec même une  splendide baignoire ancienne dans une des suites et joliment intégrée dans le séduisant décor de la chambre.

     

    perier6.jpg

    Pour la restauration, vous aurez le choix entre le Patio qui vous propose une restauration rapide et un service de bar (du lundi au vendredi de 12h à 14h) et où vous aurez le choix entre un menu à 14 euros (Entrée-Plat ou Plat-Dessert ) ou à 17 euros (Entrée-plat-dessert) , et l'Epicurien (au décor très aéré sur le parc, dont vous pourrez retrouver le menu en cliquant ici), son restaurant plus "gastronomique". Je me garderai de tout commentaire sur la qualité de la cuisine n'ayant goûté ni l'un ni l'autre pour le moment mais les échos reçus sont plutôt positifs.

    perier5.jpg

    L'endroit est très orienté vers les séminaires (très belles salles dont une salle de réception dans l'ancenne chapelle et même depuis peu une salle avec bar et piste de danse, au dernier étage et accessible directement depuis le rez-de-chaussée par un ascenseur) ou mariage (le lieu s'y prête particulièrement) mais vous pourrez aussi le choisir pour une soirée de détente ou un week end, l'établissement proposant même des week end à thème (par exemple golf ou gastronomique).

    perier10.jpg

    L'espace fitness, la piscine extérieure et le bar lounge sont de vrais atouts, pour un moment hors du temps.

    perier8.jpg

     

     J'ai été réellement charmée par le lieu, le cadre historique et le recommanderai sans aucun doute à mes amis (et à vous, chers lecteurs) qui désireraient découvrir la ville de Laval, en revanche, je comprends mal le souhait de l'établissement de ne pas être homologué (apparemment parce que, faute d'un ascenseur supplémentaire, l'établissement serait classé 3 étoiles et non 4 étoiles... mais je pense qu'une homologation, même en-dessous de ce que vaut l'établissement sera toujours davantage un gage de qualité qu'une absence d'étoile (habituellement réellement rédhibitoire pour moi)..., ce qui explique peut-être que l'endroit ne vive qu'à certaines périodes bien précises...et c'est réellement dommage, de même qu'il est dommage qu'il n'y ait pas de carte de tea time dans le salon, vraiment agréable avec la vue sur le très beau parc. L'établissement semble encore se chercher et il manque peut-être ce petit supplément d'âme et de vie qui distingue un établissement de charme (que revendique être le lieu) d'un réel établissement de luxe mais le cadre réellement séduisant et singulier en fait le lieu incontournable où séjourner si vous souhaitez vous arrêter à Laval ou dans le département de la Mayenne.

    perier9.jpg

    Vous pouvez aussi suivre le Périer du Bignon sur Twitter et sur Facebook. Si vous avez testé l'établissement, le(s) restaurant(s) et ou l'hôtel, vos avis sont les bienvenus dans les commentaires.

    Hôtel Périer du Bignon - 7 rue du Marchis - 53000 Laval- www.hotel-perier-du-bignon.fr

     

  • Concours - Gagnez des séjours vips dans des hôtels de luxe HOTELS & PREFERENCE

    pref1.jpg

     

    Aujourd'hui, j'ai le plaisir de vous proposer un concours exceptionnel pour vous permettre de vivre une journée de rêve dans un hôtel de luxe, en partenariat avec HOTELS & PREFERENCE, une chaîne qui compte parmi les plus beaux palaces et même les plus célèbres comme le Négresco à Nice.

     

    negresco.jpg

     

    HOTELS & PREFERENCE, ce sont ainsi plus de 150 hôtels rigoureusement sélectionnés en France et dans le monde dans lesquels vous pourrez réserver un week-end de charme, une escapade gastronomique, un séjour en famille... Ce sont avant tout des hôtels atypiques et luxueux : châteaux, hôtels design, palaces, boutiques hôtels…

    Je vous avais parlé à plusieurs reprises du Grand Hôtel Loreamar à Saint-Jean-de-Luz qui fait également partie des HOTELS & PREFERENCE , un hôtel que j'avais testé et que je vous recommande vivement. Vous pouvez retrouver mon article complet sur le Grand Hôtel Loreamar, ici.

    lorea1.jpg

    lorea2.jpg

    lorea3.jpg

    lorea4.jpg

    En partenariat avec HOTELS & PREFERENCE, j'ai ainsi le plaisir de vous faire gagner aujourd'hui deux séjours vips dans des établissements d'exception, un 4 étoiles et un 5 étoiles, l'un au Touquet, le fameux Hôtel Westminster & Spa et l'autre en Champagne-Ardenne, un splendide château, "Le Château de Fère". Bref, des séjours de rêves dans des lieux exceptionnels. Un vrai cadeau de Noël!

    Cadeau n°1 : Hôtel Westminster & Spa - Le Touquet (Nord-Pas-de-Calais) - 4 étoiles- 1 nuitée + PDJ + accueil VIP: 419

    west1.jpg

    west15.jpg

    west10.jpg

    Photos ci-dessus et ci-dessous issues du site officiel de l'hôtel Westminster.

    west4.jpg

     

     

    Ce magnifique établissement 4 étoiles est situé au cœur du quartier le plus élégant du Touquet, à proximité du Palais des Congrès et de la plage entre mer, golfs et forêt. Découvrez le symbole de la tradition du Touquet chic, qui séduit par son luxe sage et son charme des années 30. L'hôtel possède également un restaurant proposant une cuisine délicate et inventive dans l’ambiance romantique de son restaurant gastronomique étoilé “Le Pavillon”. Profitez d’un moment de détente au Spa Nuxe.

    http://www.hotelspreference.com/fr/9/hotel/20.hotel-westminster-spa-le-touquet-le-touquet.html

     

    Cadeau n°2: Hôtel Le Château de Fère (Champagne-Ardenne) - 5 étoiles- 1 nuitée + PDJ + accueil VIP: 357€

    fere.jpg

    fere2.jpg

    fere5.jpg

    fere9.jpg

    fere10.jpg

     

    A seulement une heure de Paris, le Château de Fère, 5 étoiles, a été rénové pour offrir les services les plus luxueux et accueillir un restaurant gastronomique, une piscine et un Spa. Toutes les chambres offrent une vue imprenable sur la forteresse et les jardins du Château, véritable plongée dans l'univers historique de la chevalerie. Au cœur d’un joli parc, vous vous rapprochez de la nature grâce aux nombreux sentiers de randonnées pédestres ou cyclistes, ou encore du court de tennis dans un cadre verdoyant.

    http://www.chateaudefere.com

    http://www.hotelspreference.com/fr/9/hotel/307.chateau-de-fere-fere-en-tardenois.html

     

    CONCOURS

    Pour remporter l'un de ces deux cadeaux exceptionnels, vous avez jusqu'au 20 janvier 2013 à minuit pour participer. Envoyez vos réponses à inthemoodforcinema@gmail.com avec, pour intitulé de votre email "Concours Hôtels Preference" en spécifiant si vous préférez gagner le 1er ou le second cadeau (séjour). Les frais supplémentaires sur place et les frais de transport seront à la charge des gagnants. Seuls les deux lauréats seront contactés. Toutes les réponses, à l'exception de la 10ème, se trouvent sur le site internet HOTELS & PREFERENCE . Les 2 lauréats seront tirés au sort parmi les bonnes réponses. Cette Invitation Préférence est valable durant une année à compter de la création du carton d'invitation qui sera envoyé aux lauréats. Vous pourrez effectuer une demande de réservation (15 jours avant la date choisie) qui sera gérée par le service réservation selon les disponibilités de l'hôtel.

    1. Quel est le nom de l'hôtel ci-dessous?

    preff1.jpg

    2. Où se situe cet hôtel?

    preff2.jpg

    3. Quel hôtel se situe dans un domaine protégé de 220 hectares?

    4.  Quel est cet hôtel?

    preff20.jpg

    5. Où se situe cet hôtel?

    preff19.jpg

    6.

    De quel hôtel est-ce une partie de la description? "Mobiliers de style Louis XV et Louis XVI, drapés en motif de toile de Jouy, tons naturels, boiseries et éclairages réinventés font revivre le prestige de cet ancien pavillon de chasse de style XVIIIe."

    7. Où se situe cet hôtel?

    preff78.jpg

    8. De la chambre de quel hôtel s'agit-il?

    preff79.jpg

    9. Dans quel hôtel se situe ce célèbre restaurant?

    preff80.jpg

    10. Qu'est-ce qu'un hôtel de luxe pour vous?

     

  • Lieu d'exception à Barcelone: l'hôtel H1898

    h189810.jpg
    h18984.jpg
    h18983.jpg
     

     C'est à Barcelone que je vous propose aujourd'hui d'oublier la grisaille hivernale, dans cet hôtel historique que je vous recommande sans la moindre réserve, en particulier si vous recherchez des centres de thalassothérapie en Espagne.

    rambla.jpg

    Son premier atout est son emplacement, en plein coeur de Barcelone, dans l'ancien siège de la Compagnie Générale de Tabac des Philippines. En 1880, l’architecte Oriol Mestres l’a conçu comme résidence particulière de la famille López y López, Marquis de Comillas mais ce n'est qu'en 1929 que le bâtiment est devenu le siège de la Compagnie. De par son histoire architecturale et la personnalité de ses occupants, ce bâtiment a été une référence culturelle de la fin du XIX siècle jusqu'à nos jours. Le bâtiment en lui-même est une curiosité que je vous encourage à découvrir... même si vous n'y séjournez pas. Une des deux entrées de l'hôtel se situe sur la célèbre Rambla, l'incontournable artère de Barcelone.

    Son second atout est sa décoration inspirée de son Histoire, chaque détail est une invitation au voyage... et à peine entrés dans le hall colonial vous  oublierez l'agitation de la Rambla pour vous plonger dans ce luxueux cocon au décor d'ailleurs cinématographique (dans le sens d'invitation à la rêverie car le décor élégant ne fait nullement artificiel ou trop chargé).

    Son troisième atout ce sont ses chambres également décorées avec énormément de soin, les plus petites donnant sur une cour intérieure (mais sans aucun bruit de l'extérieur) ou les plus grandes donnant sur la Rambla.

    h18988.jpg

    Son quatrième atout c'est son spa, pas très grand mais dont le décor magnifique, particulièrement chaleureux et relaxant, orné de bougies en soirée, en fait un des plus agréables que je connaisse.

    h18987.jpg

    Son cinquième atout (dont je n'ai pas pu profiter pour cause de mauvais temps, ce qui rend un deuxième séjour absolument incontournable:-)) est situé au septième étage:  c'est sa terrasse solarium avec sa piscine chauffée sur le toit (ouverte toute l'année) duquel on découvre toute la ville de Barcelone au son d'une musique rythmée et envoûtante. Par beau temps, on peut y prendre une collation ou déguster un cocktail. Et même par mauvais temps, la vue vaut vraiment le détour. Et d'avril à septembre, le bar-restaurant de la terrasse vous propose des tapas, des mini-burgers etc.

    h18986.jpg

    Le H1898 a aussi son restaurant donnant sur la Rambla mais ce serait là peut-être mon seul bémol. On s'attendrait à mieux dans un tel endroit d'exception (même si c'est très loin d'être mauvais, c'est simplement que la perfection atteinte par le reste de l'établissement me faisait attendre encore mieux). Je vous recommande plutôt le restaurant de l'hôtel Méridien situé juste en face et donnant sur la Rambla.

    And last but not least: dans un des salons de l'hôtel sont diffusés, 24H/24H, des films muets de Chaplin et Buster Keaton! De quoi achever de m'envoûter...

    h18981.jpg
    h18982.jpg

    L'hôtel vous propose aussi des services exclusifs comme un personal shopper, une carte d'oreillers, 5 ambiances lumineuses dans la chambre, des produits de bain Etro... Pour le reste, je vous laisse découvrir  en vous rendant sur le site officiel de l'hôtel, ici.

    Si, vous aussi, êtes allés dans cet hôtel, n'hésitez pas à laisser votre avis dans les commentaires... Très bientôt je vous propose un nouveau lieu d'exception... et n'hésitez pas non plus à m'en suggérer!