Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mode

  • Mode luxe automne / hiver 2016 - 2017: ma sélection de looks pour affronter le froid

    Vous voulez découvrir ma sélection de looks pour affronter l'hiver? Doudounes, vestes, trenchs... Alors cliquez sur la photo ci-dessous pour accéder à l'article à ce sujet sur mon site http://inthemoodforhotelsdeluxe.com.

    look38.jpg

  • Beauté - Cosmétiques, maquillage: mes produits et marques recommandés

    Suite à la réception de produits de beauté et cosmétiques offerts par diverses marques, j'ai consacré un article complet et détaillé à mes différents tests que vous pourrez retrouver sur mon site http://inthemoodforhotelsdeluxe.com en cliquant sur l'image ci-dessous.

    cloture319.jpg

  • L'hôtel Castel Marie-Louise de La Baule

    Retrouvez également cet article sur mon site Inthemoodforhotelsdeluxe.com, ici.

    castel1

    castel2

    Il y a quelques semaines, je vous disais (et je le confirme) que l’hôtel Royal Thalasso Barrière de La Baule est le meilleur hôtel de la Côte Atlantique (retrouvez mon article ici). Pour la 2ème année consécutive, j’ai eu le plaisir d’être invitée à couvrir le Festival du Cinéma et Musique de Film de La Baule dont vous pouvez retrouver mon compte rendu complet, ici, l’occasion pour moi également de compléter ma liste déjà bien fournie de bonnes adresses à La Baule, lieu cher à mon enfance que je peux donc m’enorgueillir de bien connaître, l’occasion enfin de tester un des rares établissements Lucien Barrière où je n’avais pas séjourné, même si celui-ci a un statut particulier, appartenant au Groupe Barrière mais aussi membre des Relais & Châteaux: le Castel Marie-Louise, véritable institution de La Baule qui trône en front de mer, au milieu des Pins et entre le Royal Thalasso et l’Hermitage.

    castel26

    L’établissement, d’un charme, d’une quiétude et d’une élégance indéniables, est composé de 29 chambres et de 2 suites au luxe discret et raffiné au cœur d’un parc fleuri, face à l’Atlantique et face à la resplendissante Baie de La Baule et à 15 minutes à pied du centre et juste à côté de la galerie marchande du casino.

    west4

    Installé dans un manoir belle époque, l’hôtel est incontestablement le lieu idéal pour un séjour romantique. Pour des séjours plus familiaux avec davantage d’activités, je recommanderais plutôt le Royal Thalasso même si le Castel Marie-Louise vous permet aussi de bénéficier du  Pass Evasion (voir ci-dessous). C’est aussi le lieu de villégiature idéal pour profiter des multiples attraits de La Baule mais aussi plus largement de la Bretagne  Sud: Pornichet, Le Pouliguen, Le Croisic etc.
    castel30
    west7
    west5
    west10
    west9
    Je vous recommande plutôt les chambres avec  terrasses et balcons avec vue sur l’océan Atlantique, particulièrement chaleureuses, un véritable cocon à l’abri des vicissitudes de l’existence.
     castel11
    suite
    Vous y retrouverez la décoration du célèbre architecte et décorateur français Jacques Garcia indissociable des hôtels Barrière (même si les rénovations récentes des autres établissements sont l’œuvre d’autres décorateurs).
     castel8
     
    castel7
    castel6
    Vous pourrez également profiter des vélos à votre disposition qui pour vous permettront d’arpenter la côte, ou les rues de La Baule à l’ombre  de ses célèbre pins.
     
    L’hôtel est aussi réputé pour son restaurant gastronomique que je n’ai pas (encore) testé, une cuisine qui mêle produits du terroir et originalité. Ainsi, le chef Eric Mignard définit-il sa cuisine:  « Ma cuisine est une cuisine qui célèbre les saisons et qui magnifie leurs produits. Mes ingrédients sont ceux de la mer et du terroir ». Menus à partir de 39 euros.  Tous les soirs de 19h30 à 21h15, tous les dimanches midi de 12h30 à 13h30 et tous les samedis midi en juillet et août de 12h30 à 13h30.
    leroyal30
     
     
    Si je n’ai pas encore testé le restaurant gastronomique du Castel Marie-Louise, j’ai en revanche eu le plaisir de déguster le petit déjeuner auquel il ne manque rien: fruits frais, jus de fruits, crêpes, gâteaux maisons, œufs brouillés, excellente viennoiserie. Le tout face au parc et à l’océan. Un délicieux ailleurs… et un moment que vous pourrez prolonger jusqu’à 11H.
     
    castel5
     
    castel4
    castel3
    Enfin l’hôtel possède trois salles de réunion parfaitement équipées et pouvant accueillir de 5 à 60 personnes.
     
    Comme toujours chez Relais & Châteaux (mon Relais & Châteaux préféré reste Le Bareiss en Allemagne que je vous invite à découvrir dans mon article, ici) et a fortiori chez Barrière, l’accueil est affable et personnalisé. Une belle adresse pour les amoureux de l’hôtellerie de charme, authentique, et de sérénité.

    Ce à quoi vous donne droit le pass Evasion:

    Lors d’un séjour dans l’hôtel Castel Marie-Louise, vous bénéficiez d’avantages chez des partenaires tels que des réductions ou l’accès gratuit à tout un ensemble d’activités sportives et de détente.

    > Vos privilèges :

    – accès gratuit aux piscines extérieures chauffée des hôtels partenaires (à 50m de l’hôtel)
    – 1 heure de tennis offerte par jour et par chambre de 12h à 17h
    – 1 séance d’1/2 h « découverte du Golf » de 12h à 12h30 ou le droit d’accès au practice offert pendant le séjour, par personne
    – 1 soin collectif offert par personne, pendant le séjour, sur réservation (parmi parcours aquaminceur, Thalgotonic et aquagym)
    – 1ère heure de planche à voile ou catamaran offerte par personne
    – 1 entrée permanente à la discothèque L’Indiana – Bicyclettes à disposition à l’Hôtel – Navette gratuite à heures fixes du 05/07 au 25/08 : circuit baulois

     > Vos avantages :

    – tarif préférentiel au Tennis Country Club : 20 % sur la location des cours en dehors des horaires gratuits (12 à 17h) et 10% sur les stages
    – tarif préférentiel au Golf International de La Baule => 20 % sur les green fees toute l ‘année et 10% sur les stages adultes & enfants de 3 jours minimum
    – tarif préférentiel au Centre de thalassothérapie Thalgo La Baule => 10% sur les soins marins à la carte et à la boutique Thalgo
    – tarif préférentiel sur la location de matériel nautique => 10% de réduction sur la location de matériel nautique, stages et leçons individuelles

    Castel Marie-Louise Relais&Châteaux*****
    1, avenue Andrieu
    44504 La Baule
    France

    Tél: +33 (0)2 40 11 48 38

    Service Réservation:
    +33(0)970 808 688
    (numéro non surtaxé)

  • Mode - En Ralph Lauren (ligne POLO) et Sinequanone à Deauville et Trouville

    A Deauville et Trouville, porter du Ralph Lauren est plus qu'une évidence: un pléonasme. Quelques photos avec des vêtements de la ligne POLO de Ralph Lauren de la collection automne/hiver 2014/2015 et printemps/été 2015. Une robe Sinequanone et quelques accessoires Cosmo Paris, Armani jeans, Burberry, Tommy Hilfiger etc pour agrémenter la tenue.

    cures7.jpg

    mode,deauville,trouville,sinequanone,ralph lauren,polo,armani jeans,burberry

    mode,deauville,trouville,sinequanone,ralph lauren,polo,armani jeans,burberry

    Robe Ralph  Lauren (ligne Polo), Chaussures Tommy Hilfiger, Sac Armani Jeans, Lunettes Burberry, ceinture Versace. Sur les planches de Deauville.

    cures27.jpg

    Robe Ralph  Lauren (ligne Polo), Chaussures Tommy Hilfiger, Sac Armani Jeans, Lunettes Burberry, ceinture Versace, collier Swarovski. A l'hôtel Les Cures Marines de Trouville (mon article, ici).

    normandy.jpg

    Robe Ralph Lauren (collection POLO), collier Swarovski. Dans les salons de l'hôtel Normandy à Deauville.

    cures4.jpg

    Veste Ralph Lauren (collection POLO), chemisier Ralph Lauren (collection POLO), ceinture Ralph Lauren (POLO), Lunettes de soleil Burberry, Bottines Cosmoparis.  A l'hôtel Les Cures Marines de Trouville (mon article, ici).

    cures21.jpg

    Veste Ralph Lauren (collection POLO), chemisier Ralph Lauren (collection POLO), ceinture Ralph Lauren (POLO), Lunettes de soleil Burberry, Bottines Cosmoparis, sac Armani jeans. Sur les planches de Deauville.

    cures22.jpg

    Veste Ralph Lauren (collection POLO), chemisier Ralph Lauren (collection POLO), ceinture Ralph Lauren (POLO), Lunettes de soleil Burberry, Bottines Cosmoparis. A l'hôtel Les Cures Marines de Trouville (mon article, ici).

    deauville1.jpg

    Veste Ralph Lauren (collection POLO), chemisier Ralph Lauren (collection POLO), ceinture Ralph Lauren (POLO), Lunettes de soleil Burberry, Bottines Cosmoparis. A l'hôtel du Golf Barrière de Deauville (mon article sur l'hôtel, ici).

    deauville8.jpg

    deauville7.jpg

    deauville13.jpg

    Ci-dessus, polo Ralph Lauren (Ligne POLO), jeans Armani jeans. A l'hôtel du Golf Barrière de Deauville (mon article sur l'hôtel, ici).

    deauville16.jpg

    Robe Sineqanone. Escarpins Cosmoparis. A l'hôtel du Golf Barrière de Deauville (mon article sur l'hôtel, ici).

  • Mode - Avant-première - la collection POLO Ralph Lauren printemps / été 2015 (épisode 1)

    polo.jpg

    J'ai eu le plaisir d'essayer pour vous quelques pièces de la collection printemps /été 2015 de POLO de Ralph Lauren.

    Pour ceux qui l'ignorent encore, "POLO" désigne la nouvelle ligne de Ralph Lauren initiée en 2014 et qui, selon la marque, "incarne la liberté d'esprit d'une jeune femme moderne. Romantique et bohème avec une touche de cool sportif, elle affiche une allure très américaine et urbaine".

    Je me reconnais dans cette marque qui figure parmi celles que je porte le plus et dont j'aime l'aspect chic, romantique, décontractée malgré tout.

    Dans mon dernier article, je vous avais notamment présenté une veste de la collection automne/hiver 2014/2015 que j'avais acquise. 

    En attendant de vous présenter très prochainement d'autres modèles de la collection POLO Ralph Lauren printemps/été 2015 et notamment une sublime robe pour laquelle j'ai craqué et que je porterai sans aucun doute lors de prochains festivals de cinéma, retrouvez, ci-dessous, dans un premier temps, quelques chemises bientôt dans vos boutiques à retrouver sur le site officiel de Ralph Lauren. 

    Sachez enfin que les prix de cette collection sont très disparates. Si les robes (certaines, pas toutes) peuvent atteindre des sommes relativement élevées, les chemisiers ci-dessous restent à un prix très abordable (aux alentours de 100 euros). Vous n'aurez donc plus aucune raison de vous en priver!

    Pour ma part, je craquerais volontiers pour les chemises aux couleurs "flashy" qui apportent une joyeuse note de fantaisie à une collection chic et moderne ou pour la chemise rayée bleue (la plus claire, en bas).

    Chemises: POLO de Ralph Lauren

    Jeans: Trussardi Jeans

    Collier: Swarovski

    Ceinture: Armani jeans

    Bottes: Armani jeans

    P1130379.JPG

    P1130376.JPG

    P1130375.JPG

    P1130383.JPG

    P1130380.JPG

    P1130384.JPG

    P1130387.JPG

    P1130390.JPG

    P1130392.JPG

    P1130395.JPG

    P1130393.JPG

    Un grand merci à la boutique Dominique pour sa coopération. Vous pouvez la contacter directement à cet email.

    Retrouvez également cet article sur mon site http://inthemoodforhotelsdeluxe.com, rubrique "Mode", ici: http://inthemoodforhotelsdeluxe.com/2015/01/12/mode-avant-premiere-collection-polo-ralph-lauren-printemps-ete-2015-episode-1/.

  • Mode – Ma sélection de manteaux, doudounes, vestes pour l’automne/hiver 2014-2015

    P1130285

    J’inaugure aujourd’hui cette nouvelle rubrique consacrée à la mode. Ce blog restera celui des hôtels et restaurants de luxe mais, dorénavant, je vous proposerai ici ma sélection de modèles et looks au fil des saisons. J’ai la chance d’avoir accès aux collections en avant-première et de bien connaître ce domaine (oui, on peut écrire des romans, se passionner pour le cinéma, s’y connaitre en luxe ET -un peu- en mode), en particulier celui du prêt-à-porter haut de gamme…et je me demande même pourquoi je n’ai pas débuté cette rubrique plus tôt.

    Pour commencer, je vous propose une sélection de doudounes, manteaux et vestes de diverses marques, agrémentés d’accessoires.

    Je remercie la boutique Dominique où ont été prises les photos et d’où provient la majorité des modèles. Pour contacter la boutique: boutique.dominique@gmail.com. Vous y trouverez tous les modèles proposés, tous issus de la collection automne-hiver 2014/2015, à l’exception du bijou Swarovski et des bottines Cosmo.

    Cet article sera notamment l’occasion de vous faire découvrir la nouvelle ligne POLO de Ralph Lauren mais aussi d’autres modèles provenant de mes marques de prédilection.

    Ci-dessus:

    Manteau : Armani jeans

    Foulard: Armani jeans

    Sac : Armani jeans (ici, chocolat, il existe dans de nombreux autres coloris)

    P1130283

    Ci-dessus:

    Manteau: Armani jeans

    P1130287

    Ci-dessus:

    Parka : WEEKEND de Max Mara

    Sac: WEEKEND de Max Mara

    P1130291

    Ci-dessus:

    Poncho : Armani jeans

    P1130298

    P1130299

    Ci-dessus:

    Veste de laine: POLO de Ralph Lauren

    Derrière moi, sur la première photo: le pull et la doudoune sont également de la ligne POLO de Ralph Lauren

    Sac: POLO de Ralph Lauren

    P1130295

    Ci-dessus:

    Perfecto en cuir: Sinequanone

    Sac : Sinequanone

    P1130281

    P1130280

    P1130282

    Ci-dessus:

    Manteau matelassé: Armani jeans

    Bonnet: Armani jeans

    Echarpe: Armani jeans

    P1130272

    P1130269

    P1130276

    P1130303

    Ci-dessus:

    Doudoune réversible: WEEKEND de Max Max Mara

    Chaussures: COSMOPARIS

    P1130289

    Ci-dessus:

    Doudoune: indi & cold

    P1130293

    Ci-dessus:

    Doudoune: WEEKEND de Max Mara

    P1130296

    P1130300

    Ci-dessus:

    Veste: POLO de Ralph Lauren (qui conviendra mieux, par exemple, avec un chemisier de la même marque)

    Pull: POLO de Ralph Lauren

    Collier: Swarovski

    Je vous donne rendez-vous début 2015 pour vous faire découvrir en avant-première des modèles de collections printemps-été 2015.

    Retrouvez également cet article sur mon blog Inthemoodforhotelsdeluxe.com, ici.

  • L'Oréal au Festival de Cannes 2014 et souvenirs du Festival de Cannes 2009...

    getthelook.jpg

    2008_0919loreal0003.JPG

    Maquilleur Officiel du Festival de Cannes depuis 16 ans et pour la 17ème année en 2014, L’Oréal Paris contribue chaque année à la magie et la beauté de l’évènement Cinéma le plus prestigieux du monde, le Festival de Cannes que je couvre depuis 14 ans sur mes différents blogs, a fortiori sur mon blog dédié au Festival de Cannes http://inthemoodforcannes.com et celui dédié aux festivals de cinéma http://inthemoodforfilmfestivals.com

    En 2008, c'est avec ce premier blog "In the mood for Cannes" que je remportais le concours de blogs du Festival de Cannes organisé par L'Oréal et dont le prix a consisté à vivre deux journées de rêve l'année suivante.

    Pour adopter le maquillage des célébrités présentes sur le tapis rouge, L'Oréal  propose désormais à ses internautes une plateforme digitale décryptant les plus beaux maquillages du Festival de Cannes, un site particulièrement réussi que je vous invite à visiter et sur lequel vous retrouverez les célèbres et somptueuses égéries de la marque: www.get-the-look.fr .

     

     

    Voici le récit et les photos de mon expérience avec L'Oréal en 2009 publiés alors... :

     

     

    2009_0516loreal20004.JPG
    Mon badge L'Oréal
    2009_0516loreal20005.JPG
    Mon programme
     
    2009_0516loreal20016.JPG
    Star d'un jour: merci Jacques Dessange et L'Oréal...
    2009_0516loreal20017.JPG
    2009_0516loreal20020.JPG
    2009_0516loreal20022.JPG
    2009_0516loreal20057.JPG
    Dans les couloirs du Martinez
    2009_0516loreal20055.JPG
    2009_0516loreal20049.JPG
    2009_0516loreal20004.JPG
    2009_0516loreal20050.JPG
    2009_0516loreal20031.JPG
    Dans le hall du Majestic
     
    2009_0516loreal20039.JPG

    Tout a commencé par une voiture officielle du Festival qui est venue me chercher pour m’emmener au Martinez. Et puis ensuite les journées, les nuits, le cinéma, la réalité se sont enchaînés et confondus dans un ballet grisant. L’accueil de l’équipe L’Oréal, la présentation aux inénarrables journalistes de la presse féminine avec lesquelles je passerai cette journée l’oréalesque, le déjeuner au Carlton (au lieu du restaurant de plage du Martinez, pour cause de pluie) dans une salle presque vide à la table à côté de celle de Jane Campion (tout de même) à l’image de ses précédents films, d’une étrange grâce intemporelle, Abbie Cormish, Ben Whishaw , un jeune homme dont ma voisine intarissable m’apprend qu’il s’agit de Ryan Philippe, et non loin d’Eva Longoria (contre laquelle mon autre voisine journaliste ne cessera de pester pour avoir vue son interview annulée au dernier moment) et Tony Parker.  Retour au Martinez pour attendre la maquilleuse de L’Oréal et le coiffeur de Jacques Dessange.  L’ambiance est joyeuse et décontractée (merci encore à mes deux amies qui se reconnaîtront, c’était formidable de partager ces instants insolites avec vous). La conversation est tellement joyeuse que nous ne voyons pas l’heure passer.  J’apprends justement que Ben Wishaw, l’acteur principal du film de Jane Campion « Bright star » vient d’être coiffé par la même main, juste avant moi, et puis surtout je pose plein de questions sur le festival auxquelles ma coiffeuse répond avec gentillesse, se mêlant à notre joyeux brouhaha. C’est passionnant et oserais-je dire (oui, oui, j’oserai ) beaucoup plus que la conversation de certaines journalistes avec lesquelles j’ai déjeuné (pas toutes, j’ai été ravie  de faire connaissance avec certaines d’entre elles dont ma voisine qui se reconnaîtra, je pense).

     

    Soudain, une des attachées de presse de l’Oréal entre en trombes dans la chambre. Le ciel semble lui être tombé sur la tête, la catastrophe paraît imminente. Un être mystérieux la presse au téléphone de m’emmener de gré ou de force. Il faut se dépêcher, les autres m’attendent, les voitures sont sur le point de partir et nous devons impérativement partir avec le reste de l’équipe L’Oréal. La coiffeuse remet à la hâte les dernières mèches, je voudrais avoir le temps de la remercier mais déjà on m’entraîne dans les couloirs du Martinez pour une course échevelée (enfin heureusement uniquement au sens figuré). Nous croisons Franc Dubosc qui se fait prendre en photo dans des poses très jamesbondesques mais je n’ai pas le temps de m’attarder sur cette image plus cocasse que glamour qu’on m’engouffre dans l’ascenseur avant de me refaire prendre ma course dans le hall du Martinez, jusqu’au bar où devait se dérouler le cocktail. Les sept journalistes avec lesquelles j’ai déjeuné m’attendent et devant nous Eva Longoria tente de rentrer dans sa voiture sous une nuée de flashs qui nous éblouissent nous aussi. On nous attribue un numéro de voiture. La mienne se trouve juste derrière celle d’Eva Longoria. Nous montons dans notre voiture à la hâte, et roulons ainsi au pas, jusqu’au bas des marches. C’est étrange de voir la foule, vorace, ainsi se presser contre la vitre, avide d’un regard. L’actrice dont j’ignore le nom qui est aussi dans ma voiture semble aux anges pour sa première montée des marches. Eva Longoria et Tony Parker descendent de la voiture juste devant nous pour signer des autographes puis on nous ouvre la portière et nous attendons puis gravissons les marches juste derrière eux parmi les cris stridents, violents parfois même, des photographes. L’actrice «  de la voiture » dont évidemment j’ignore toujours le nom replace une de mes mèches rebelles, comme si la montée des marches devait créer une complicité, ou du moins en donner l’impression, se disant sans doute que ce geste à la fois faussement nonchalant et sympathique serait très photogénique, ou peut-être tout simplement très heureuse d’être là.

    2009_0516loreal20069.JPG

     

     Et puis je retrouve cette salle que je connais si bien, et le cinéma, enfin. La lumière s’éteint. J’apprécie le silence après l’euphorie. Je me plonge dans l’univers, plus doux et policé, de Jane Campion que j’attendais si impatiemment. Le début me déroute. Cette histoire avait tout pour me plaire mais ce récit des amours contrariées du jeune poète anglais John Keats et  de sa voisine Fanny Brawne peine à m’embarquer. Jane Campion vous nous parler de fièvre ( de la passion et de la création) mais son film en est malheureusement dépourvu.  Ce qui aurait pu (et sans doute voulu) être une retenue devient tellement lisse que cela me laisse à distance, pourtant j’aurais aimé me laisser emporter par cette histoire, par leurs élans passionnés et leurs désirs contrariés. Les obstacles à  l’histoire d’amour des deux protagonistes sont finalement assez flous, les personnages secondaires trop esquissés pour être crédibles. Abbie Cormish y met beaucoup de conviction, mériterait un prix d’interprétation, sans nul doute. La caméra, pourtant si sensible, presque caressante,  de Jane Campion est appliquée mais je n’arrive pas à être touchée par ses personnages, à croire à leurs sentiments. Restent les mots de John Keats d’une mélancolie envoûtante, à l’image de ce que j’aurais rêvé que soit ce film, à l’histoire si prometteuse. La photographie est certes empreinte de cette retenue à la fois lumineuse et sombre, et de mélancolie mais pas assez pour que nous éprouvions l’amour douloureux des protagonistes, ni cette passion qui les prive de liberté.

    Contrairement à ses films précédents et bien que les sentiments qui envahissent les deux personnages principaux soient intemporels, le film a aussi un aspect suranné malgré la poésie qui surgit parfois, comme tous ces papillons qui envahissent la chambre de Fanny faisant écho aux vers de John Keats :

    « Je rêve que nous sommes des papillons

    N’ayant à vivre que trois jours d’été.

    Avec vous ils seraient plus plaisants

    Que cinquante années d’une vie ordinaire »

    Je repense à ma voisine de projection qui le midi même avait affirmé, péremptoire, visiblement très fière de partager cette "découverte"(ou du moins ce qui pour elle semblait l’être)  que l’art, selon sa définition devait être intemporel. Ce film ne sera certainement pas pour elle un chef d’œuvre…

     

    Puis revenant dans le prosaïsme du XXIème siècle, quoique… nous reprenons les voitures officielles, direction le Majestic pour le dîner. Tandis qu’une des convives continue d’évoquer son sujet favori, elle-même, ma voisine me parle de son émotion, les yeux encore rougies, que lui a provoqué le film de Jane Campion. Je m’en veux presque de n’être pas émue. Peut-être aussi, parce que je suis là et ailleurs, à penser à la beauté ironique du destin qui fait se rejoindre ma fiction et la réalité, à penser que je n’ai peut-être pas tort de rêver toujours à l’impossible, aussi déraisonnable soit-il. Puis, je me paie le luxe de refuser d’aller à la soirée Canal plus (à la villa Doumergues ou de Mai, je n’ai pas bien compris) pour me retrouver avec le silence de mes pensées enivrantes, après une dernière séance photo dans le hall du Martinez et avant d’y passer la nuit.

     

    La nuit sera courte et après un petit déjeuner au Martinez, une voiture officielle  m’attend pour me ramener à mon hôtel car déjà ces mésaventures à peine terminées d’autres m’attendent puisque 3 heures plus tard mes camarades blogueurs sélectionnés comme moi pour vivre 3 jours à Cannes, avec Allociné et Philips, vont bientôt arriver. Je les attends avec impatience, ayant hâte de faire leur connaissance pour certains, de les retrouver pour d’autres. Je n’imaginais pas alors à quel point ces trois jours, aussi, seraient inoubliables…

     

    Avant de partir vers d’autres aventures, je repense aux signes du destin en redoutant aussi leur cruauté, et je repense à cette journaliste également invitée par L'Oréal qui a demandé à sa collègue, avec le plus grand sérieux du monde si elle parlait autrichien, ce à quoi son interlocutrice a rétorqué qu’en effet elle parlait… allemand.  Je crois qu’à cet instant, au moins, la perplexité lui aura fait oublier le refus d’Eva Longoria…

     

    Quelques années plus tard, je publiais un recueil de nouvelles intitulé "Ombres parallèles" dont 4 se déroulent dans le cadre du Festival de Cannes et sont fortement inspirées de mes 14 années de Festival de Cannes et notamment de ces péripéties.

     

     
      
  • Salon du prêt-à-porter 2011

    P1030330.JPG

    P1030340.JPG

    P1030341.JPG

    P1030333.JPG

    P1030335.JPG

    P1030336.JPG

    P1030337.JPG

    P1030338.JPG

    P1030332.JPG

    P1030331.JPG

    P1030334.JPG

    Mardi après-midi, je suis allée profiter de mon invitation au salon du prêt-à-porter 2011 (Who's next et Première classe) qui se déroulait au parc des expositions, porte de Versailles, du 22 au 25 janvier. J'y suis allée sans but précis si ce n'est peut-être de découvrir de nouvelles marques.

    Pour y être déjà allée il y a quelques années, j'avais le souvenir d'une cohue et d'une chaleur improbables. Y aller le dernier jour, qui plus est une journée où les boutiques de prêt-à-porter sont ouvertes, était donc une bonne idée puisque la plupart des stands étaient vides de clients et que les travées étaient relativement désertes. Autre constatation: l'amélioration de l'organisation. On vous remet un badge au nom de votre boutique et ensuite pas la moindre attente au contrôle (ce jour-là du moins).

     Les grandes marques étaient une nouvelle fois absentes (pour voir les collections il faut aller dans les show-rooms ou voir les défilés) et exceptées quelques petites marques qui montent (mais que je connaissais déjà) comme "Des Petits hauts", je n'ai pas eu de vrai coup de coeur.

    Comme vous pouvez le constater sur les photos ci-dessus, vous pouvez aussi vous y instruire ou vous y restaurer.

     Un conseil: si vous ouvrez une boutique, aller au salon peut-être utile pour découvrir des marques (même si, comme je vous le disais, les principales n'y sont pas) mais mieux vaut commander au calme (toutefois très relatif en périodes de collections) des show-rooms. Si vous recherchez des marques d'accessoires, vous pourrez néanmoins y faire des découvertes intéressantes.

  • La collection Lanvin pour H&M : le clip, les prix ou comment ressembler à un (beau) paquet cadeau

    lanvin1.jpg

    lanvin2.jpg

    Après Stella McCartney, Karl Lagerfeld, et Sonia Rykiel, c’est au tour de Lanvin de proposer sa collection exclusive dans les magasins H&M, une collection signée du célèbre directeur artistique de Lanvin Alber Elbaz. Alors, si vous avez envie de ressembler à un paquet cadeau , à une bourgeoise de la rue du Faubourg Saint-Honoré, à toutes les modeuses qui vont s’empresser d’acheter leur robe et de se regarder ensuite en chiens de faïence aux soirées où elles porteront exactement la même robe (ce qui est quand même le contraire même de la haute couture qui est censée être à l’opposé de la standardisation), à une élégante habillée en haute couture pour le prix du prêt-à-porter, rendez-vous dans les  magasins H&M à partir du 23 novembre 2010.  En tout cas bravo pour le clip chic et loufoque, c'est déjà ça...

     De 39,95€ le tshirt à 249€ la robe (pour la plus chère, certaines à 199€ sans oublier les accessoires à partir de 9,95€).
    Renseignements: www.hm.com

  • Tommy Hilfiger célèbre ses 25 ans avec 25 pièces inspirées des légendes du cinéma américain

    tommy_25th.JPG

    tommy2.jpgJames Dean, Steve McQueen, Farah Fawcett, Grace Kelly...figurent parmi les légendes du cinéma américain qui ont inspiré les 25 pièces classiques qui composent la collection spéciale "icon" créée pour les 25 ans de la marque Tommy Hilfiger. Une marque chic et décontractée que j'apprécie tout particulièrement. Vous pourrez retrouver cette collection dans les boutiques de la marque et dans les multimarques. Pour les 25 ans de la marque, les Editions Assouline ont également édité un livre signé Hilfiger et relatant l'histoire de la marque et de Tommy Hilfiger.

    Cliquez ici pour accéder au site internet de la marque

  • La nouvelle boutique Ralph Lauren de Saint-Germain-des-Prés

    ralph 003.JPG
    ralph 006.JPG

    Même si ce blog se consacrera essentiellement au tourisme et n'a (surtout) pas vocation à se transformer en blog mode, vous y trouverez de temps à autre des articles sur ce domaine auquel j'ai (parfois) un accès privilégié. En l'occurrence, je ne pouvais pas ne pas évoquer la nouvelle boutique Ralph Lauren de Saint-Germain-des-Prés, d'une part parce que c'est ma marque de prédilection et que je la porte fréquemment et que c'est pour moi le symbole ultime de l'élégance, de la classe, et du sport chic, d'autre part parce que cette nouvelle boutique dépasse le cadre de la mode et s'inscrit évidemment dans le sujet de ce blog.

     Cela tombe bien puisque, dimanche dernier, j'étais invitée au cocktail privé organisé dans la boutique par la marque, en présence notamment de grands noms de la mode.

     Avec ses 1200m2, cette nouvelle boutique devient la plus grande de la marque quelques mois après avoir ouvert une autre boutique, avenue Montaigne. Pour l'occasion, Ralph Lauren en personne s'était même déplacée pour ce qui est d'ailleurs plus qu'une boutique.

    ralph 004.JPG
    ralph 007.JPG
    A gauche, ci-dessus, en bleu et or, la robe dont je rêve pour monter les marches du prochain Festival de Cannes...
    ralph 039.JPG
    ralph 040.JPG
    ralph 038.JPG

    Elle se situe ainsi sur le boulevard Saint-Germain, dans le 6ème arrondissement, dans un hôtel particulier du XVIIIème siècle, en plein Saint-Germain-des-Prés . Vous y trouverez les lignes Collection, Black Label ou encore Blue Label pour les femmes, les gammes Purple Label, Black Label et Polo pour les hommes, ainsi que des collections d'accessoires et de bijoux vintage. Le magasin est également composé d'un salon Horloger dans lequel seront présentées les trois collections phares de montres Ralph Lauren.

     « J'ai voulu créer un espace évoquant le glamour, la culture et l'esprit artistique de Paris, dont je suis tombé amoureux »,  a ainsi expliqué Ralph Lauren, dans un communiqué.

    1200 m2 répartis sur 5 étages pour  cette troisième boutique, après celle de la Place de la Madeleine et celle de l'Avenue Montaigne...
    Chaque étage est dédié à une ligne de la marque dont la décoration et la personnalisation changent également suivant  la ligne ou l'univers présentés.

    ralph 018.JPG
    ralph 020.JPG
    ralph 021.JPG
    ralph 023.JPG
    ralph 033.JPG
    ralph 034.JPG
    ralph 008.JPG


    Par le grand escalier  dont les murs sont décorés de tableaux du XVIIIème ou par l’ascenseur de fer forgé, nous accédons aux différents étrages jusqu'au dernier étage qui met en scène la ligne Double RL dans une ambiance très country du far-west américain.

    ralph 028.JPG
    ralph 036.JPG
    ralph 035.JPG


    La boutique propose par ailleurs un restaurant, nommé le Ralph's avec, au menu, des burgers, des steaks ou encore des Cesar Salad. Lieu idéal entre deux virées shopping, surtout en été, pour profiter de la terrasse ombragée et pour se sentir ailleurs en plein Paris.
    ralph 019.JPG
    ralph 031.JPG

    L'élégance était aussi au rendez-vous pour ce cocktail, les tenues de cocktail de la marque dont certains s'étaient vêtus, l'accueil classe et souriant, et le cadre somptueux, décoré avec le plus grand soin des détails procuraient à l'instant une délicieuse atmosphère intemporelle et particulièrement dépaysante.  Sans aucun doute, j'y retournerai.

    ralph 017.JPG
    ralph 037.JPG

    Avec l'ouverture récente d'une nouvelle boutique Burberry Boulevard Saint-Germain mais aussi l'ouverture de nouveaux restaurants (j'y reviendrai) le 6ème redevient plus que jamais l'arrondissement emblématique du luxe chic et discret.

    Remarque: le décorateur de la boutique est le même que celui qui fera la décoration de la plage "Chérie chéri" au 63ème Festival de Cannes dont vous pourrez bientôt retrouver des images ici et sur In the mood for Cannes, en avant-première.

    Boutique Ralph Lauren - 173, boulevard Saint-Germain - 75006 Paris

    ralph 042.JPG
    ralph.jpg
  • Vanessa Paradis dans le spot "Rouge Coco" de Chanel

    Hier, je vous proposais la vidéo de Marion Cotillard en Lady Dior. La Môme n'est pas la seule à "pousser la chansonnette" pour les besoins de la publicité. C'est aussi le cas de Vanessa Paradis dans le spot "Rouge Coco" de Chanel que je vous laisse découvrir ci-dessous, ainsi que son making of.

     Et pour le plaisir, en bonus, le clip de "Il y a ":

    http://www.youtube.com/watch?v=WZWcbLr074A

    Autres articles à ne pas manquer sur les blogs "in the mood" en ce moment:

    Récapitulatif et critiques de meilleurs films du Festival de Cannes 2009

    "La Rafle" (critique du film et vidéos de la réalisatrice Rose Bosch) : au-delà du cinéma

    Informations pratiques pour assister au Festival du Film Asiatique de Deauville 2010

  • Inthemoodforluxe est désormais sur twitter

    twitter1.jpgInthemoodforluxe est désormais sur twitter! Pour avoir des informations en exclusivité et pour recevoir les actualités quotidiennes du blog inscrivez-vous sur : http://twitter.com/moodforluxe  .

  • La nouvelle boutique Ralph Lauren à Saint-Germain-des-Prés

    ralph1.jpg
    ralph2.jpg

    Les riverains de Saint-Germain-des-Prés s'offusquent régulièrement (à raison) de la disparition des librairies emblématiques du quartier au profit de nouvelles boutiques de prêt-à-porter et de luxe qui continuent à s'implanter dans le quartier à commencer par Ralph Lauren qui, après l'ouverture, à l'automne 2008, de la plus grande boutique Ralph Lauren exclusivement dédiée aux collections pour femme, située 52 Avenue Montaigne, va ouvrir un nouvel espace au 173 Boulevard Saint-Germain, en avril 2010.

    ralph5.jpg

    Mon sens de l'abnégation pour vous informer n'ayant pas de limites, j'irai évidemment sur les lieux "in the mood" pour ensuite vous en parler, d'autant que Ralph Lauren fait partie de mes marques fétiches (puisque ceci est le premier article mode de ce blog, je vous informe dès à présent que je ne vous parlerai pas de toutes les marques "tendance" -ou non- mais uniquement de celles que j'affectionne et en l'occurrence que je porte régulièrement. )

    Cette boutique de 1745 mètres carrés présentera ainsi le meilleur de l'univers Ralph Lauren. Toutes les lignes y seront disitribuées y compris celles jusqu'à présent indisponibles en France. Ainsi, pour la femme, toutes les marques de luxe seront proposées  comme les lignes Collection et Black Label auxquelles s'ajoute la ligne Sportswear Blue Label. Pour l'homme, la sophistication et le luxe des collections Purple Label et Black Label complèteront l'offre sportswear de Polo.

    La boutique accueillera également un restaurant exclusif( que je testerai évidemment et dont je vous parlerai ici ultérieurement) dont, nous dit-on, "la cuisine raffinée reflètera la sophistication de l"univers Ralph Lauren".

    A noter que Ralph Lauren ouvrira également une importante boutique Femme et Maison située au 888 Madison Avenue, à New York (édifice de 4 étages où toutes les lignes de vêtements pour femmes seront présentées avec également un vaste espace accessoires, avec également un espace Home Collection et un autre dédié au design). Une boutique dédiée à l'homme ouvrira également ses portes dans la Rhinelander Mansion, au coeur même de la ville d'origine de Ralph Lauren.

    Sachez enfin que la marque Ralph Lauren a été désignée pour confectionner la tenue officielle de l'équipe américaine olympique pour les JO de Vancouver.

    ralph3.jpg