Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

centenaire

  • Centenaire de l'hôtel Lutetia : le palace incontournable de Saint-Germain-des-Prés

    lut6.jpg

    Aussi étrange que cela puisse paraître et alors que Paris comptera bientôt 4 palaces supplémentaires, la rive gauche ne compte toujours qu'un seul palace, qui trône au coeur de Saint-Germain-des-Prés dont il contribue à la légende: l'hôtel Lutetia, situé au 45 Boulevard Raspail, à l'angle de la rue de Sèvres.

    Le Lutetia est un hôtel Art nouveau qui a été construit en 1910 en  à l'initiative de Mme Boucicaut, la  propriétaire du Bon Marché, autre lieu incontournable du quartier, « afin que ses importants clients de province fussent logés dans un établissement tout proche et correspondant à leur train de vie, quand ils venaient faire leurs courses à Paris ».

    assou.jpgLe Lutetia c'est d'abord tout un symbole: d'abord parce qu'il fut un un acteur et un témoin de l'Histoire, de ses heures les plus tragiques.  Ainsi, le 15 juin 1940, le lendemain de l’entrée de  l'armée allemande dans Paris, l'hôtel fut occupé par l'Abwehr, le service de renseignement et de contre-espionnage de l'état-major allemand, qui y installera son QG. Alors, à  la Libération, pour prouver son engagement envers la Résistance, le propriétaire  mettra l’hôtel à sa disposition accueillant ainsi les déportés à leur retour des camps de concentration. S’y retrouvent alors toutes les familles à la recherche d'informations sur d’éventuels proches déportés. Une plaque posée à l'extérieur de l'hôtel en témoigne aujourd’hui. Si ce n’est déjà fait je vous recommande la lecture du magnifique livre de Pierre Assouline intitulé « Lutetia ».(cliquez ici pour lire ma critique du livre)

    seigneur.jpg

     Ensuite, tous ceux qui le fréquentèrent contribuèrent à la légende de ce palace intemporel: un certain général De Gaulle qui y fêta sa nuit de noces à 1920, Coluche qui y habita quelques semaines au moment de son divorce, mais encore Catherine Deneuve,  Sagan, Greco pour qui c'est presque une seconde maison, sans oublier les nombreux peintres et écrivains qui le fréquentèrent pendant l'entre-deux guerres:  Picasso, Matisse, André Gide, James Joyce, Samuel Beckett, Saint-Exupéry et André Malraux, en 1920…). Et puis comment oublier que s'y écrivit un des plus grands chefs d'oeuvre de la littérature, accessoirement un de mes livres préférés: "Belle du Seigneur" d'Albert Cohen.

    bar.jpg

    Le Lutétia continue à s'inscrire dans cette tradition littéraire et artistique entre ses samedis littéraires et ses ambiances pianos bar jazzy du mercredi au samedi, à partir de 22H15 (un bar rénové en juillet 2010). Ce bar inspira d'ailleurs une chanson à un autre habitué des lieux: Eddy Mitchell.

    Propriété de la famille Taittinger de 1995 à 2005, le groupe auquel il appartient ayant été vendu en 2005 au groupe Americain Starwood Capital Group, en juin 2010, le Lutetia est cédé par Starwood au groupe israélien Alrov ( société du milliardaire Alfred Akirov) pour 150 millions d'euros : là encore tout un symbole !

    L'hôtel possède 230 chambres et 60 suites, et accueille des expositions permanentes de sculptures, et en 1985 il a été redécoré par Sonia Rykiel. Il compte également un restaurant gastronomique étoilé "Le Paris" ou encore la brasserie Lutetia.

    lut7.jpg

    Le Lutétia fête donc cette année son centenaire avec pour point d'orgue un grand dîner caritatif, le 2 décembre 2010 (jeudi prochain donc), en faveur de Care France.  A cette occasion, une soirée exceptionnelle aura donc lieu, présidée par Arielle de Rothschild, Présidente de CARE France. Placé sous le thème des conséquences des changements climatiques sur les populations les plus vulnérables, ce premier rendez-vous qui associe la solidarité, la culture et les entreprises a pour invitée d’honneur Juliette Gréco.  La  participation de Rhoda Scott accompagnera cette soirée rythmée par un savoureux diner élaboré par les Chefs Philippe Renard (Hôtel Lutetia), Christian Sinicropi (Hôtel Martinez) et Christopher Hache (Hôtel de Crillon).

    Souhaitons donc un très beau centenaire à ce palace que j'affectionne tout particulièrement! Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel de l'hôtel Lutetia. Enfin, comme je vous le disais hier, je vous rappelle que le jt de 13h de France 2 consacre son feuilleton de la semaine au célèbre palace de la rive gauche (vous pouvez revoir le feuilleton du jt de France 2 "une vie de palace" en cliquant ici).