Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alcazar

  • Le restaurant éphémère Top Chef à l'Alcazar (rue Mazarine, Paris 6ème)

    topchef.jpg

    alcazar 013.JPG

    alcazar 012.JPG

    alcazar 011.JPG

    alcazar 014.JPG

    Cet après-midi, en passant rue Mazarine, j'ai été intriguée par de mystérieuses inscriptions dans la rue en question, sur le sol, faisant référence à Top chef et à l'Alcazar. Après renseignements, j'ai donc lu les informations suivantes sur le site de M6:

    Grande nouveauté cette année : un restaurant éphémère aux couleurs de Top chef va ouvrir ses portes pendant la diffusion de l'émission !

    Le restaurant Top Chef vous permettra de déguster la cuisine des talents de l'émission : Romain Tischenko, Stéphanie Le Quellec, Brice Morvent, Grégory Cuilleron, Pierre Augé, Alexandre Dionisio, Paul-Arthur Berlan et tous les nouveaux talents de cette troisième saison.

    Le restaurant éphémère Top Chef ouvrira ses portes à Paris à « L'ALCAZAR » (62 rue Mazarine 75006 Paris) du 3 février au 30 avril 2012.

    Connaissant particulièrement bien la quartier, je peux vous garantir que c'est un des très rares lieux qui s'est maintenu au cours des années et qui ne m'a jamais déçue contrairement à des lieux historiques aux décors certes impressionnants mais qui oublient qu'un restaurant se juge par sa cuisine avant d'être un décor fastueux, voire pompeux, comme Vangenende, le Procope ou le petit Zinc- n'oublions pas que ces deux derniers font partie du même groupe, celui des Frères Blanc, que Le Grand B dont je vous avais dit, ici, à quel point c'était une catastrophe- des lieux où vous trouverez plus de touristes -à qui on essaie d'en mettre plein dans la vue, et dans l'assiette, mais pas en qualité- que de Parisiens ou gastronomes).

    L'Alcazar, certes résolument moderne, n'a pas non plus le défaut des Costes où le client devrait presque remercié d'être mal reçu (ou en tout cas ne surtout pas s'en plaindre, l'audacieux exigeant!), des restaurants où le mauvais accueil est d'ailleurs le signe distinctif (voire revendiqué, a fortiori si vous n'êtes pas un habitué des lieux, et ne parlons pas de la cuisine...). Bref, revenons à l'Alcazar où je suis allée des dizaines de fois sans jamais être déçue. Je viens de voir que la carte de la Mezzanine s'était étoffée et qu'y figure désormais le fameux "Fish and chips" de l'établissement réellement délicieux. En plus de ce restaurant éphémère, voilà deux excellentes raisons d'y retourner, ce que je ne manquerai pas de faire prochainement pour tester cette formule provisoire.

    Si vous voulez en savoir plus, je vous renvoie à l'article que j'avais consacré aux lundis lyriques et à l'Alcazar, auquel vous pouvez accéder en cliquant, ici.

    Découvrez également la rubrique Tourisme (et notamment restaurants) qui figure sur mon nouveau blog http://inthemoodlemag.com .

    Découvrez également le site internet de l'Alcazar, le blog de l'Alcazar et le groupe Facebook de l'Alcazar.

    A découvrir également, mes articles sur deux restaurants que je vous recommande dans le quartier (Paris 6ème): "Evi Evane" et "La Compagnie de Bretagne".

  • Les lundis lyriques du restaurant l'Alcazar à Saint-Germain-des-Prés

    alcazar 013.JPG

    alcazar 012.JPG

    alcazar 011.JPG

    alcazar 014.JPG

    Avant de vous embarquer ces jours prochains vers des destinations exotiques, je vous propose aujourd'hui une petite escale parisienne pour vous présenter à nouveau un restaurant de Saint-Germain-des-Prés, après les Cinoches, restaurant du même quartier évoqué précédemment avec lequel l'Alcazar présente d'ailleurs plusieurs points communs. Outre la qualité de la cuisine et de l'accueil, un décor contemporain et chaleureux, une cuisine classique et savoureuse, l'Alcazar met également le septième Art à l'honneur, en diffusant des films sur ses murs  (par exemple "A bout de souffle" de Godard, lundi dernier) à cette différence près qu'il ne s'agit pas d'un ciné club mais de sortes de tableaux vivants qui agrémentent le lieu, une mise en scène qui pourra décontenancer ou agacer les puristes cinéphiles mais qui n'en procurent pas moins au lieu une douce atmosphère cinématographique. 

     L'Alcazar est aussi réputé pour sa mezzanine et ses soirées musicales où se mêlent touristes et jeunesse germanopratine mais aussi désormais pour ses lundis lyriques au cours desquels deux chanteurs et un pianiste accompagnent votre dîner. Bien sûr, tandis que de sublimes voix et musiques s'élèvent, on pourra s'agacer du cliquetis des couverts et du brouhaha des conversations (tous les clients n'ayant pas la politesse de s'interrompre les quelques minutes que dure la musique), prosaïque et vulgaire intermède à cet élan poétique et lyrique mais aussi (comme moi) se laisser porter par la beauté de la musique et des voix incongrues en ce lieu et oublier tout le reste pour se laisser  envoûter par Mozart, Verdi, Bizet, Tchaikovsky...et beaucoup d'autres, et admirer l'imperturbable professionnalisme de la soprano Véronique Chevallier, du ténor Richard Bousquet et de la pianiste Aline Piboule.

     Sachez que la musique commence aux alentours de 21H, que chaque extrait ne dure que quelques minutes, espacé d'un quart d'heure, suffisamment pour vous initier doucement à l'opéra ou opérette ou pour ne pas vous agacer si vous y êtes réfractaires.

    Vous trouverez la programmation de la Mezzanine en cliquant ici . Comptez environ 50€ par personne pour un repas au restaurant, avec entrée, plat et dessert, sans les boissons ou un menu à 34€ le midi ou 40 € le soir.

     L'Alcazar reste une valeur sûre du 6ème (62 rue Mazarine), ouvert toute l'année, et idéal pour une soirée entre amis, préfèrable à ces autres lieux du quartier où, malgré la nourriture à peine comestible et les sourires interdits au personnel, la clientèle continue d'affluer.

    Découvrez également le site internet de l'Alcazar, le blog de l'Alcazar et le groupe Facebook de l'Alcazar.