Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

IN THE MOOD FOR GREECE

  • Un été 2013 et des vacances en Grèce : sélection d'hôtels de luxe

    Malgré toutes ses vicissitudes, la Grèce reste mon pays de prédilection dont je connais particulièrement bien l'hotellerie. Voici une petite sélection d'hôtels. En cliquant sur la photo de l'établissement qui vous intéresse  vous pourrez accéder à mon avis sur mon site http://inthemoodforhotelsdeluxe.com . Le vôtre est également le bienvenu sur le site en question en suivant la procédure qui y est indiquée.

    -KING GEORGE PALACE (ATHENES)

    king100

    Westins Athens  Astir Palace Beach Resort (Vouliagmeni - Resort)

    westin

    Corfu Imperial Grecotel Exclusive Resort  (Corfou)

    corfou2

    Elounda Beach Hotel and villas -Elounda/Crète

    eloundat

    Hotel Amirandes Exclusive Resort (Crète)

    amiran2

    Hotel St Nicolas Bay resort Hotel and villas

    nicolas

    Hotel Grecotel olympia Riviera Thalasso

     

     zante

     

  • Mes 10 idées de séjours en hôtels de luxe en Grèce pour les vacances d’été 2012 : Mykonos, Santorin, Corfou, Athènes, Crète…

    Je continue à vous donner des idées de vacances « in the mood for luxe », comme je le ferai régulièrement en juillet et août. Je poursuis avec un pays que j’aime inconditionnellement ( et qui en a bien besoin en ce moment), et que je connais bien pour y avoir passé 10 étés successifs, pour y avoir fait de longs périples mais aussi de longs séjours et pour l’avoir parcouru par voie maritime et terrestre.

     Y étant en effet allée à chaque fois par voie routière et maritime, j’ai eu l’occasion de le traverser à maintes reprises, de passer par des endroits parfois oubliés des touristes qui débarquent directement à Athènes ou dans une île, sans rien connaître d’autre que leur hôtel et la route qui sépare celui-ci de l’aéroport.

     Si vous hésitez encore à choisir cette destination : que ce soit pour la diversité et la beauté ravageuse des paysages, pour l’hospitalité unique et remarquable, pour son Histoire passionnante dont est imprégné chaque endroit de son vaste territoire, pour la musique envoûtante, pour la couleur si singulière de la mer et ses plages sublimes, pour tant d’autres raisons encore, et cela malgré les difficultés qu’elle traverse, la Grèce reste la destination idéale.

    Corfou, Kos, Rhodes, Mykonos, Santorin, Athènes, la Crète (Agios Nikolaos, Héraklion, Réthymnon, La Chanée, Elounda…), Zante, Olympie, Patras, le Péloponnèse, Delphes (où vous ressentirez une émotion rare et le poids de la mythologie comme dans nul autre endroit), le Cap Sounion, Vouliagmeni, Kyllini, Loutraki …voilà quelques-uns des lieux que j’ai eu le plaisir de découvrir et que je connais particulièrement bien pour certains d’entre eux. Je vous les recommande tous, chacun possède son originalité, même si j'ai délibérément fait un choix ci-dessous.

     A fortiori actuellement, vous pourrez bien entendu y trouver des vacances beaucoup plus économiques que celles que je vais vous proposer ci-dessous, le choix étant délibérément axé sur le luxe et sur l’offre hôtelière grecque que je connais particulièrement bien.

    Je ne saurais trop vous recommander des îles paradisiaques comme Hydra (où les voitures sont interdites) ou Paros qui, certes, ne comptent pas d’établissements de grand luxe, mais vous garantiront des vacances hors du temps, dans un cadre rare et enchanteur,...inestimable, et vous pourrez tout aussi bien en profiter chez l'habitant ou en location.

    Même dans les établissements mentionnés ci-dessous, en discutant un peu,  il n’est pas exclu que vous obteniez des prix plus avantageux, en particulier dans des îles comme Mykonos, auparavant villégiature des riches Athéniens qui l’ont depuis peu désertée pour des raisons économiques. Les prix de certains des établissements que je vous propose égalent voire dépassent néanmoins parfois ceux de certains établissements de luxe sur la Côte d’Azur...

    1.Corfou.

    L’hôtel que je vous recommande à Corfou se situe dans la somptueuse baie de Kommeno et se nomme le Grecotel Corfou Imperial.

    corfu.jpg

     

     Corfou (Kerkyra en Grec) est donc une île Ionienne de 592km2 qui se situe non loin de l'Albanie (à moins de 3 kilomètres de la côte Albanaise), c'est aussi la plus septentrionale des îles Ioniennes et la plus proche de l'Italie. C'est une île avec des paysages variés avec même un mont culminant à près de 1000 m (le mont Pantokrator)...et c'est là qu'est né le célèbre écrivain Albert Cohen (de quoi achever de me convaincre d'y aller, moi qui relis « Belle du Seigneur » au moins une fois par an et éprouve à chaque fois le même et différent plaisir à le relire). C'est là aussi que se trouvent les célèbres Vlachernes (que vous trouverez sur toutes les cartes postales et en couverture de tous les guides sur Corfou) et l' Achilleion, la résidence édifiée par l'impératrice Élisabeth d'Autriche (dite Sissi) pour sa convalescence et rachetée par le Kaiser Guillaume II qui en fit un palais d'été. Je vous en recommande la visite, vous aurez une vue imprenable sur l'île mais allez-y de très bonne heure, l'endroit est assez difficile d'accès (impossible d'y stationner) et bondé en été.

    Vous pourrez y accéder prenant le ferry au départ de Venise (je vous recommande d'ailleurs de préférer la liaison maritime à la liaison aérienne, le ferry -compagnie Minoan Lines qui possède même des suites très spacieuses- met une heure environ à sortir de Venise, un spectacle d'une beauté indescriptible, une manière de découvrir Venise comme vous ne l'avez jamais vue. La traversée Venise-Corfou dure au total 21H).

    corfou23.jpg

    Photos de Venise ci-dessus (un ferry de la Minoan lines traversant Venise) et ci-dessous (vue de la place Saint Marc depuis le ferry): inthemoodforluxe.com

     

    corfou25.jpg
     

    Après 21H en mer, vous arrivez donc dans la ville même de Corfou où se situe le port. Une ville magnifique, au style unique, mélange de style britannique (reflet de l'histoire tourmentée de l'île -Corfou fut sous protectorat britannique de 1814 à 1864-,) byzantin, et vénitien. La magnifique place principale qu'entourent des arcades inspirées de celles de la rue de Rivoli à Paris , avec ses nombreux cafés, est le soir (et même la journée) particulièrement agréable et animée (même s'il est plutôt recommandé de s'y promener le matin ou le soir d'une part parce que les magasins sont fermées l'après-midi, d'autre part et surtout parce que la chaleur est souvent assez accablante en été... même si Corfou se situe dans la région la plus humide de Grèce ; lors de mes trois séjours, je n'ai néanmoins eu que deux journées obscurcies par la pluie, et encore cela ne dure généralement pas plus d'une heure). C'est à 12 kms de là que se situe le lieu de séjour où je vous emmène aujourd'hui, sur une impressionnante presqu'île privée qui domine toute la baie de Corfou : le Grecotel Corfou Imperial.

    corfou2.jpg
     
    Ci-dessus et ci-dessous, photo du Grecote Corfou Imperial( photo site grecotel.com)

     

    corfou3.jpg
     

     L'hôtel se situe non loin d'un autre hôtel, l'hôtel Kontokali Bay. Pour l'avoir également expérimenté, j'en profite pour fortement vous le déconseiller. Je vous conseille donc plutôt le Grecotel Corfou Imperial, le plus bel hôtel de Corfou (en réalité un resort qui comprend un autre hôtel, l'Eva Palace dont je vous parlerai ensuite). La première chose que vous verrez ce seront les impressionnants jardins luxuriants et les bungalows (tout aussi impressionnants, en bord de mer, certains avec piscines, marina privée, à la décoration, pour certains, inspirée des palais vénitiens) disséminés de part et d'autre du parc et du bâtiment principal. Certains de ces bungalows ont été construits il y a trois ans seulement et comprennent les derniers équipements les plus modernes. Des chambres du bâtiment principal (beaucoup plus abordables et plus ou moins bien décorées selon leur emplacement) vous aurez aussi une vue splendide (le bâtiment se situant au bout de la presqu'île et étant donc entourée des deux côtés par la mer !), un bâtiment certes étonnamment haut pour une île qui a connu des tremblements de terre ravageurs (mais on dira qu'il est antisismique :-)) .

    corfou9.jpg

     

    Ci-dessus, restaurant "Yali" (photo grecotel.com)

     

    corfou5.jpg

     

    Ci-dessus, une des plages de l'hôtel- photo grecotel

    Pour la restauration, vous aurez le choix entre le restaurant principal « Mon Repos » (un peu bruyant, seul endroit où la grandeur de l'ensemble se fait sentir) ou encore le restaurant gastronomique « Aristos » (que je vous recommande tout particulièrement au moins une fois même si les prix sont dissuasifs, ne serait-ce que pour son cadre et sa vue qui domine le complexe) et celui que je préfère, un nouveau restaurant de poisson le « Yali », dont les tables sont situées directement sur la mer (le cadre est enchanteur et la vue, sur la ville de Corfou, là aussi sublime...et les prix là aussi malheureusement dissuasifs). Pour le midi, je vous recommande l'excellente brasserie située au bord de la piscine « Nafsika », beaucoup plus abordable avec ambiance de taverne grecque. Un très large choix de restaurants donc (sans compter que vous pouvez aussi profiter de ceux de l'hôtel Eva Palace qui le jouxte) sans compter les bars et salons aux décors somptueux !

    corfou6.jpg

     

    Ci-dessus, hall du Grecotel Corfou Imperial (photo grecotel.com)

     

    corfou10.jpg

     

    Ci-dessous et ci-dessus, photos des villas du Corfou Imperial (photos grecotel.com)

     

    corfou13.jpg

     Les activités ne manquent pas non plus entre l'immense piscine, la plage entièrement privée avec son propre ponton, et de nombreuses activités nautiques. Et les soirs où vous n'irez pas dans la ville de Corfou avoisinante (ce que je vous recommande fortement, si la sportive conduite grecque ne vous effraie pas trop, vous pourrez y aller en taxi pour une somme assez modique, même s'il est plutôt recommandé de louer une voiture pour y aller régulièrement et faire le tour de l'île) , vous pourrez profiter des soirées organisées par l'hôtel (une chanteuse ou un chanteur presque tous les soirs etc).

     Le cadre est réellement d'une beauté hors du commun, la mer d'une limpidité cristalline, la décoration particulièrement raffinée ... Le seul bémol concernant l'aspect visuel serait peut-être le bâtiment principal un peu austère d'extérieur (mais magnifique à l'intérieur). Je vous recommande également l’hôtel Eva Palace (photo ci-dessous), plus récent qui jouxte celui-ci (pour la plage vous devrez pas mal marcher mais la vue est là aussi idyllique).

    corfou50.jpg

    Vous pouvez retrouver mon article complet sur le Corfou Imperial en cliquant aussi. Je vous y raconte notamment un sirtaki avec un célèbre chef d’Etat…

    2. Crète. Ile passionnante autant par la diversité exceptionnelle de ses paysages que par son Histoire et en particulier le site de Knossos (ou Cnossos)  que vous ne devez manquer sous aucun prétexte si vous y séjournez : capitale de la Crète lors de la période minoenne abritant le palais du roi Minos, le plus important des palais minoens.

    Agios Nikolaos, Elounda, La Chanée, Héraklion, Réthymnon, ces lieux sont aussi magnifiques que différents. Les hôtels de luxe y sont nombreux, en particulier à Elounda, petit port de pêche qui donne sur la baie de Mirabello, un endroit absolument magique. C’est face à l'île de Spinalonga, que se situe le sublime hôtel Elounda Beach.

    elounda.jpg

    elounda10.jpg

    elounda9.jpg

    elounda8.jpg

    Membre des Leading hotels of the world que je ne vous présente plus, cet hôtel se situe à un km du magnifique et typique village d'Elounda où vous pouvez sans problèmes vous rendre à pieds. Cette partie de la Crète est par ailleurs épargnée par les constructions disgracieuses. Ce lieu unique qui s'étend sur 18ha vous permettra à la fois de profiter du luxe ultime tout en jouissant de la Crète authentique. Un resort grandiose et somptueux. L'hôtel Elounda Beach a été rénové en 2008. Le luxe à l'état pur et à son apogée. Les chambres, les suites, les villas pour certaines dépassant allègrement les 300m2 (d'autres sont de taille plus humaine, toutes avec piscine, et directement sur la mer) sont toutes plus somptueuses les unes que les autres... mais réservées aux milliardaires pour les dernières tant leurs prix sont prohibitifs.

    8 restaurants, tous différents et aux décors parfois impressionnants (avec une préférence pour celui du « Blue Lagoon » restaurant polynésien ou encore pour le bar Veghera situé sur la mer avec une vue panoramique à 360° mais aussi une magnifique taverne grecque dans le style crétois -plus authentique, cet élément étant sans aucun doute ce qui fait le plus défaut à l'hôtel mais que vous pourrez aisément trouver dans le village avoisinant-). Rien ne manque : héliport (à l'hôtel mais aussi dans certaines villas évidemment toutes avec piscine, certaines avec salles de sport ...), boutiques, plages de sable privées, piscines, spa exceptionnel (Entre 15 et 20 thérapeutes formés au centre de Henri Chenot à Murano y travaillent. Les produits utilisés sont de la marque Henri Chenot), amphithéâtre avec projections de films, chapelle.

     La décoration est irréprochable, peut-être un peu trop parfaite et déshumanisé : meubles design de style yachting, parquets en teck, vidéos projecteurs privés et tous les équipements possibles et (in)imaginables dans ses « yachting villas » mais aussi location de yachts, jets privés, hélicoptères. Les petits déjeuners sont pantagruéliques et exceptionnels (caviar, saumon, champagne...). Clientèle essentiellement américaine et russe.

     Classé souvent comme l'un des plus beaux hôtels au monde et comme le plus bel hôtel d’Europe. Une réputation qui n'est pas usurpée...

    villas.jpg

    elounda5.jpg

    elounda3.jpg

    A voir ne serait-ce que pour la vue sur le Golfe de Mirabello et Spinalonga, une des plus belles que je connaisse... ou comment concilier une impression de bout du monde avec le luxe ultime... Nous n'aborderons pas la question pécuniaire qui est à la hauteur du caractère exceptionnel de l'endroit. Ne manquez pas non plus d’aller faire un tour à Agios Nikolaos. Les hôtels que j’y ai testés sont assez décevants comme le St Nicolas Bay dont je vous parle ici mais le lieu vaut vraiment le déplacement et d’y rester quelques jours.

    En Crète, je vous recommanderais également : l’hôtel Kalliston (très –trop-calme néanmoins, mais idéal pour découvrir la magnifique ville de La Chanée, aux accents orientaux, et pour sa plage de sable juste devant ) ; l’hôtel Amirandes (membre de la chaîne Grecotel, un somptueux resort ) et enfin le Creta Palace pour visiter Réthymnon.

    amirandes2.jpg

     

    amirandes4.jpg
    amirandes5.jpg
    amirandes3.jpg
    Ci-dessus , l'hôtel Amirandes
     
    kalliston1.jpg
    kalliston2.jpg
    Photos ci-dessus: hôtel Kalliston

    3. Athènes

    Si vous voulez visiter Athènes, l'hôtel King George est lieu de villégiature idéal puisqu'il se situe sur Syntagma Square, la place du Parlement juste à côté des rues commerçantes, du quartier chic de Kolonaki mais aussi du célèbre quartier pittoresque de la Plaka...

    king.jpg

    Classé parmi les 100 meilleurs hôtels européens dans Condé Nast Traveler 2006 et 2007, et élu parmi les 500 meilleurs hôtels au monde par "Travel+Leisure magazine" , le King George conjugue luxe avec modernité (totalement rénové et bénéficiant de toutes les dernières technologies), raffinement, discrétion et surtout pas avec gigantisme. Il s'agit d'un boutique hôtel de (grand) luxe avec une décoration absolument époustouflante et un service irréprochable (contrairement au Saint Georges Lycabettus par exemple que j'ai également testé qui se repose sur sa réputation d'hôtel avec "la plus belle vue d'Europe").

    L'hôtel bénéficie également d'un spa Carita et d' un coiffeur (parait-il célèbre à Athènes).

    king3.jpg

     Pour couronner le tout, le Tudor Hall Restaurant propose une cuisine franco-grecque dans un cadre majestueux avec vue imprenable sur l'Acropole. C'est aussi là que sont servis les pantagruéliques petits-déjeuners, d'un raffinement rare. Ce restaurant est réputé pour être un des meilleurs d'Athènes.

    king2.jpg

    king7.jpg

    Au 9ème étage, se trouve le royal Penthouse qui comprend notamment jacuzzi et piscine privée.

     king4.jpg

    Grace Kelly, Franck Sinatra, Marylin Monroe et bien d'autres ont séjourné dans cet hôtel et ont contribué à la légende dont je peux vous garantir qu'elle n'est nullement usurpée. Ce lieu est un enchantement...

    - Je vous recommande aussi sans réserves le Grande-Bretagne qui jouxte le King George, un lieu mythique et remarquable  mais aussi :  

    -L’hôtel Electra Palace, pour son emplacement (dans la Plaka, le quartier typique d’Athènes) qui possède également un restaurant et une piscine sur le toit avec vue imprenable sur l’Acropole

    -  L’hôtel Divani Palace Acropolis : le plus proche du musée et de l’Acropole, un très bel hôtel entièrement rénové avec vue sur l’Acropole

    -  L’hôtel St George Lycabette (un peu plus ancien mais aussi, comme le King George et le Grande-Bretagne, une institution athénienne), seul palace situé sur la colline qui lui a donné son nom, et qui surplombe donc toute la capitale, situé dans le quartier chic de Kolonaki. Réputé comme possédant le restaurant avec « la plus belle vue d’Europe », la vue est en effet à couper le souffle : vous découvrez non seulement toute la ville (Acropole, stade Olympique, …) mais aussi la mer Egée, le port du Pirée et le Golfe Saronique. La plupart des chambres (désuètes néanmoins) ont également une vue exceptionnelle. Attention: cet hôtel est loin de mériter les 5 étoiles annoncées.

    Athènes7.jpg

     

    Vues depuis l'hôtel Saint George Lycabette de Kolonaki jusqu'au Pirée

    (© Inthemoodforluxe.com )

     

    Athènes14.jpg

     

    4. Vouliagmeni.  

    Vous pouvez également visiter Athènes en séjournant à l’extérieur de la capitale, notamment à l’Astir Palace (hôtel Westin et hôtel Arion,  préférez le second, plus intime et qui vous permettra de bénéficier des installations du premier), situé à Vouliagmeni (à 20 kilomètres d’Athènes) où les Athéniens privilégiés et les célébrités grecques  viennent souvent boire un verre le soir pour la vue imprenable sur le Golfe Saronique (l’hôtel bénéficie d’un bus vous emmenant à Athènes).

    Athens18.jpg

     

    Le Golfe Saronique depuis l'Astir Palace à Vouliagmeni

    (© Inthemoodforluxe.com )

     

    athens19.jpg
    Ci-dessous, le port de Vouliagmeni

    (© Inthemoodforluxe.com )

    Athens17.jpg

     

    Vouliagmeni est la banlieue chic d’Athènes. A proximité d’Athènes se trouvent de nombreux complexes de luxe (le Divani Palace, le Grecotel Cap Sounion, le Grand resort Lagonissi).

     L’hôtel dont je vais vous parler est en réalité un des deux hôtels d’un immense complexe situé sur une presqu’île. Il s’agit du Westin Astir Palace Beach Resort, membre de la chaîne hôtelière Starwood, qui compte 159 chambres et suites (celui où j’ai séjourné) et de l’hôtel Arion (situé juste à côté, les résidents du Westin peuvent donc profiter de ses services et inversement).

    voulia4.jpg

    voulia17.jpg

    voulia15.jpg

    vouliagmeni8.jpg

    voulia10.jpg

     

    L’immense atout de cet hôtel et qui, évidemment, ne peut vous échapper quand vous arrivez, c’est son emplacement et sa vue à couper le souffle. Le cocktail le soir, sur la terrasse de l’Arion, avec la musique et avec le coucher de soleil sur le Golfe Saronique, est un moment rare d’une beauté irréelle. Et rien que pour ça, si vous séjournez dans les environs, je vous recommanderais d’y faire un tour.

     Mais revenons à son voisin, le Westin, puisque c’est là que j’ai séjourné. Si, comme moi, vous aimez de la Grèce sa convivialité, son accueil, cet hôtel n’est pas vraiment pour vous (et, oui c’est possible de combiner ces critères avec celui du luxe).

     Le complexe est entièrement privé. Vous arriverez sur une petite place où se situent quelques boutiques (appartenant à l’hôtel donc)  avec bijouterie, maillots de bain, souvenirs, d’où vous dominerez l’impressionnante baie.

     Le hall de l’hôtel, est certes impressionnant mais très froid, à l’image de l’accueil qui vous sera réservé. La clientèle de l’hôtel est essentiellement constituée de riches Athéniens ou de personnalités (nombreux joueurs de foot célèbres lors de mon séjour et notamment ceux du Panathinaikos )…, des habitués clairement privilégiés sur le reste de la clientèle de touristes.

     Après avoir parcouru les longs et froids couloirs de l’hôtel vous arriverez à votre chambre, très moderne et très bien équipée mais là aussi manquant de personnalité et de chaleur.

     Il est indéniable que le complexe est particulièrement impressionnant : deux piscines dont une olympique bien aménagée (bar, cabines privées etc) , salle de sport, nombreux restaurants dont une taverne grecque (seul endroit de l’hôtel où vous aurez un tout petit peu l’impression d’être en Grèce), nombreux sports nautiques, tennis, spa (à l’hôtel Arion)…

    Si je vous en parle malgré ces critiques, c’est d’abord parce que je vous recommanderais son voisin l’hôtel Arion et ensuite parce que le cadre est tellement exceptionnel qu’il vaut la peine d’y passer au moins une nuit.

     A proximité, vous trouverez d’autres établissements de grand luxe comme le resort Lagonissi aux prix qui dépassent néanmoins l’entendement. A choisir uniquement si vous aimez le très grand luxe… et l’isolement.

     

    5. Kyllini et Zante

    Hôtel Grecotel Olympia riviera Thalasso et hôtel Grecotel Mandola Rosa (Grèce, Kyllini): la beauté vertigineuse et sauvage du Péloponnèse (et l’île de Zante)

    tourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zante

    tourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zante

    tourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zantetourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zante

     

    Il s'agit d'un resort situé à Kyllini, dans le Péloponnèse (partie méridionale de la Grèce), en face de l'île de Zante (Zakynthos), à 66 kms du centre d'Olympie ( une visite à ne pas manquer bien évidemment).

     Il s'agit d'un vaste complexe totalement préservé (aucune construction autour) composé de 2 (!) kilomètres de plage de sable doré et  de 3 hôtels:

     -le plus luxueux situé au centre, avec un service plus personnalisé, le Mandola rosa (membre de la chaîne Leading hotels of the world) avec son restaurant gastronomique (dont vous pouvez bien entendu profiter si vous êtes dans un des deux autres hôtels) et ses villas privées avec piscine.  Boutique hôtels de 33 chambres.

     -l'Olympia riviera Thalasso, 5 étoiles, avec son immense piscine à débordement (l'hôtel à trois piscines extérieures) et son majestueux centre de Talassothérapie. L'hôtel est composé de 108 chambres et suites.

    -l'Olympia oasis, hôtel tout compris, de bon standing (confort plus spartiate dans les chambres par rapport aux deux autres), véritable paradis pour les enfants

     La première richesse de ce complexe c'est d'abord l'espace, et sa situation exceptionnelle face à l'île de Zante (que je vous recommande vraiment de découvrir, une heure en bateau depuis Kyllini) avec une vue  d'une beauté vertigineuse dont vous ne vous lasserez pas mais aussi la longue plage de sable et l'immense centre de Thalassothérapie absolument sublime...et désert en été!

    Quant à l’île de Zante, vous pourrez y trouver un type d’hôtellerie de luxe très différent : http://portozante.com/fr/  .

     

    6.  Cap Sounion 

    Hôtel Grecotel Cap Sounion:

    sounion.jpg

    Un hôtel de luxe à choisir pour les adeptes du calme et qui bénéficie d’une vue imprenable sur un des lieux les plus mythiques  de l’Histoire de la Grèce (le Temple de Poséidon). Je n’y ai pas séjourné mais l’ai visité. Je vous conseillerais d’y séjourner quelques jours seulement pour profiter de la quiétude et de la beauté des lieux et du paysage, et pour visiter le temple de Poséidon. Attention : il y a souvent beaucoup de vent à cet endroit et la route sépare l’hôtel de la plage.

    7. Santorin :

     Qui, sans y être allé, n’a pas déjà vu une photo de Santorin ? L'île la plus grande et la plus peuplée d'un petit archipel volcanique comprenant quatre autres îles, auquel on donne parfois son nom. La vue y est à couper le souffle (et y monter en car peut-être quelque peu effrayant, au bord du précipice, vous pourrez choisir un autre moyen comme le dos de mulet ou le télécabine ), l'endroit d'une beauté incomparable vous donne la sensation d'avoir traversé le temps. Vous y trouverez un très large choix d’hôtel de luxe. J’ai visité l’île à plusieurs reprises mais je n’y ai jamais séjourné. Vous y trouverez essentiellement des hôtels de charme, un large choix vous sera proposé sur le site Splendia : www.splendia.com/fr/hotels-santorini.html . 

     

    8. Mykonos 

     

    mykonos.jpg

     

    Evidemment, impossible d’évoquer la Grèce sans vous parler de l'autre célèbre île des Cyclades, l’envoûtante île de Mykonos, célèbre pour ses pélicans, ses fêtes l’été…et, pour ma part, pour le souvenir inoubliable et indicible que m’a laissée l’arrivée en bateau le soir, alors que le soleil déclinait et laissait voir un paysage d’une beauté inégalée. Là aussi, les hôtels de luxe sont très nombreux. Comme je vous le disais plus haut, les riches Athéniens qui y séjournaient l’été, crise oblige, ont un peu délaissé l’île et il n’est pas exclu d’obtenir des réductions intéressantes. Je vous conseillerais l’île un peu hors-saison, juin ou septembre, celle-ci étant vraiment prise d’assaut l’été. Pour un prochain séjour, je choisirai pour ma part le Mykonos Grand, pour l’emplacement, la vue, le respect de l’environnement, les activités… : http://www.mykonosgrand.gr/fr  .

    9.  Kos

     

    Située juste en face de la Turquie, voilà (encore !) une île aux accents orientaux qui m’avait complètement envoûtée et où je me suis promis de retourner : l’île de Kos. Là aussi, je n’avais pas séjourné, mais je vous recommanderais le Grecotel Kos Imperial Thalasso ( http://www.grecotel.com/kos/kos-imperial-thalasso/welcome_96.htm ), un resort magnifique.

    grecotelkos.jpg

     

    10. Chalcidique . Surnommée par les Grecs « le paradis secret de la Grèce », cette région préservée abrite un hôtel réputé « Le Sani Resort » qui comprend plusieurs établissements, une marina etc, "réserve familiale écologique privée s’étendant sur plus de 400 ha au bord des plages de sable fin superbes encadrées par les eaux cristallines de la mer Egée et les forêts de pins exceptionnelles de la péninsule de Kassandra."( http://www.sani-resort.com/fr_FR )

    Transports maritimes :

     

    Athènes22.jpg
    Le port du Pirée

    (© Inthemoodforluxe.com )

    Athènes23.jpg

     Pour ceux qui comme moi préfèrent la voie maritime à la voie aérienne, sachez que vous pouvez vous rendre en Grèce depuis l’Italie ( depuis Venise -deux nuits en mer-, depuis Ancône -22 heures de traversée-, ou depuis Bari -la traversée la plus courte mais plus au Sud de l’Italie-) par les compagnies Anek Lines (bateaux plus anciens),  Minoan Lines ou Super Fast Ferries (les derniers étant les plus récents et les mieux organisés). Attention cependant : les ferries ne pouvant évidemment pas traverser l’étroit canal de Corinthe, ils vous laisseront à Igoumenitsa ou à Patras (plus proche d’Athènes), il vous faudra alors prévoir un moyen de transport pour vous rendre à Athènes, à 220 kilomètres de là.

     D’Athènes, vous pouvez facilement vous rendre dans les îles dans la journée, depuis le port du Pirée et notamment dans les Cyclades, mais aussi, si vous disposez de davantage de temps en Crète, à Rhodes etc. A mon avis, c’est là, dans les îles, davantage que sur le continent que se ressent la réelle, inimitable  et ensorcelante atmosphère grecque que ce soit à Corfou (accessible en bateau directement depuis Venise), Rhodes, Santorin, Kos, Hydra, Paros, et tant d’autres ( la Grèce compte  des centaines d’îles et je n’en ai visité qu’une dizaine) toutes ces îles étant différentes mais pareillement fascinantes.

     

    La Grèce à Paris :

    evi55.jpg

    evi50.jpg

    Et pour ceux qui, comme moi, sont nostalgiques de la Grèce, je vous recommande le traiteur et restaurant (10 rue Guisarde, 75006 Paris) Evi Evane, le meilleur de Paris pour moi. Retrouvez mon article détaillé sur Evi Evane en cliquant ici.

    Liens utiles :

     Site de l’Ambassade de Grèce à Paris : http://www.amb-grece.fr/

    Site de la Grèce : http://www.la-grece.com/

    Site du Musée de l’Acropole : http://www.theacropolismuseum.gr

     Office du tourisme à Paris: http://www.grece.infotourisme.com

     Les informations grecques : http://www.info-grece.com/

     Ville d'Athènes: http://www.cityofathens.gr

     Tous les hôtels cités possèdent leurs sites internet  ainsi que les compagnies maritimes citées.

    Retrouvez l'ensemble de mes articles sur la Grèce: http://www.inthemoodforluxe.com/in-the-mood-for-greece/

    Découvrez les autres blogs "in the mood ": http://inthemoodlemag.com , http://inthemoodforfilmfestivals.com , http://www.inthemoodforcinema.com , http://www.inthemoodforcannes.com , http://www.inthemoodfordeauville.com

  • L'année de la gastronomie chez Grecotel: découvrez le Grecotel Corfu Imperial

    corfu.jpg

    Je vous parle souvent des hôtels Grecotel qui allient qualité de l'environnement, de l'accueil, du service, paysages et structures exceptionnels. Cette année sera celle de la gastronomie chez Grecotel avec des menus spéciaux et des festivités liés à la gastronomie. Pourquoi ne pas en profiter pour découvrir le Grecotel Corfu Imperial, située dans la splendide baie de Kommeno et qui compte pas moins de 5 restaurants?

    corfou2.jpg
     
    Ci-dessus et ci-dessous, photo du Grecote Corfou Imperial( photo site grecotel.com)

     

    corfou3.jpg
     
    Les 5 restaurants de l'hôtel bénéficient tous d'une vue absolument incroyable a fortiori le restaurant Aristos situé au-dessus de la mer et le Yali directement situé sur la mer dans un cadre idyllique. Pour en savoir plus, retrouvez, ci-dessous, l'article que j'avais consacré à cet hôtel, il y a 2 ans, et le site officiel du Corfou Imperial:  http://www.corfuimperial.com/#/homepage

     Je vous le disais la semaine dernière, désormais, régulièrement, le dimanche, je vous ferai découvrir des lieux de rêve et d'exception où j'ai séjourné, récemment ou parfois il y a plusieurs années. Après la Tunisie, avec The Residence Tunis, Barcelone avec l'hôtel H1898, la Grèce avec les plus beaux hôtels en Attique, de nouveau, je vous fais prendre la direction de la Grèce (et ce ne sera pas la dernière fois, vous aurez compris que je suis une inconditionnelle de ce pays où je vais chaque année depuis 10 ans) et plus particulièrement la direction de la mer Ionienne et d'une de mes îles grecques favorite : l'île de Corfou.

     

    Corfou (Kerkyra en Grec) est donc une île Ionienne de 592km2 qui se situe non loin de l'Albanie (à moins de 3 kilomètres de la côte Albanaise), c'est aussi la plus septentrionale des îles Ioniennes et la plus proche de l'Italie. C'est une île avec des paysages variés avec même un mont culminant à près de 1000 m (le mont Pantokrator)...et c'est là qu'est né le célèbre écrivain Albert Cohen (de quoi achever de me convaincre d'y aller, moi qui relis « Belle du Seigneur » au moins une fois par an et éprouve à chaque fois le même et différent plaisir à le relire). C'est là aussi que se trouvent les célèbres Vlachernes (que vous trouverez sur toutes les cartes postales et en couverture de tous les guides sur Corfou) et l' Achilleion, la résidence édifiée par l'impératrice Élisabeth d'Autriche (dite Sissi) pour sa convalescence et rachetée par le Kaiser Guillaume II qui en fit un palais d'été. Je vous en recommande la visite, vous aurez une vue imprenable sur l'île mais allez-y de très bonne heure, l'endroit est assez difficile d'accès (impossible d'y stationner) et bondé en été.

     

    jo5.jpg

     

    Revenons d'abord en 2004, l'année de mon second séjour à Corfou mais aussi l'année des Jeux Olympiques à Athènes, vous savez l'année où tous les médias prédisaient une édition catastrophique, stigmatisaient une organisation déplorable, et faisaient un reportage par jour pour ironiser sur le fait que les fondateurs des Jeux Olympiques n'étaient soi-disant pas prêts à temps pour les organiser, et l'année où ce fut une réussite incontestable mais où personne ne l'a vraiment fait remarquer (résultat : une ville d'Athènes désertée... et qui a pourtant réalisé des aménagements spectaculaires pour ces JO). Devant le cataclysme annoncé, cette année-là, j'avais donc pris la direction de Corfou, pour une fois sans passer par Athènes, et en prenant le ferry au départ de Venise (je vous recommande d'ailleurs une nouvelle fois de préférer la liaison maritime à la liaison aérienne, le ferry -compagnie Minoan Lines qui possède même des suites très spacieuses- met une heure environ à sortir de Venise, un spectacle d'une beauté indescriptible, une manière de découvrir Venise comme vous ne l'avez jamais vue. La traversée Venise-Corfou dure au total 21H).

     

    corfou23.jpg

     

    Photos de Venise ci-dessus (un ferry de la Minoan lines traversant Venise) et ci-dessous (vue de la place Saint Marc depuis le ferry): inthemoodforcinema.com

     

    corfou25.jpg
    corfou27.jpg

     

    Après 21H en mer, vous arrivez donc dans la ville même de Corfou où se situe le port. Une ville magnifique, au style unique, mélange de style britannique (reflet de l'histoire tourmentée de l'île -Corfou fut sous protectorat britannique de 1814 à 1864-,) byzantin, et vénitien. La magnifique place principale qu'entourent des arcades inspirées de celles de la rue de Rivoli à Paris , avec ses nombreux cafés, est le soir (et même la journée) particulièrement agréable et animée (même s'il est plutôt recommandé de s'y promener le matin ou le soir d'une part parce que les magasins sont fermées l'après-midi, d'autre part et surtout parce que la chaleur est souvent assez accablante en été... même si Corfou se situe dans la région la plus humide de Grèce ; lors de mes trois séjours, je n'ai néanmoins eu que deux journées obscurcies par la pluie, et encore cela ne dure généralement pas plus d'une heure). C'est à 12 kms de là que se situe le lieu de séjour où je vous emmène aujourd'hui, sur une impressionnante presqu'île privée qui domine toute la baie de Corfou : le Grecotel Corfou Imperial.

     

    corfou18.jpg

     

    Les arcades de la ville de Corfou inspirées de la rue de Rivoli à Paris -photo inthemoodforcinema.com -

     

    L'hôtel se situe non loin d'un autre hôtel, l'hôtel Kontokali Bay. Pour l'avoir également expérimenté, j'en profite pour fortement vous le déconseiller. Bien que parfois classé dans la même catégorie que le Grecotel Corfou Imperial par de nombreux Tour Operateurs (dont on se demande parfois s'ils visitent réellement les hôtels ou du moins s'ils les visitent plus souvent qu'une fois tous les dix ans), le Kontokali bay n'a strictement rien à voir! La végétation est tellement mal entretenue qu'on se croirait en pleine jungle et que les chambres vues mer n'ont vue que sur d'immenses plantations qu'il faut écarter pour apercevoir un début de commencement de bout de mer. Le restaurant ressemble à celui d'un pays de l'Est du temps d'avant la chute du mur. Et la chambre que j'avais réservée donnait sur le placard d'une autre chambre (également occupée) et s'ouvrait sur celle-ci sans qu'il soit possible de le fermer...Etrange et inédit...

     

    corfou6.jpg

     

    Ci-dessus, hall du Grecotel Corfou Imperial (photo grecotel.com)

     

    corfou10.jpg

     

    Ci-dessous et ci-dessus, photos des villas du Corfou Imperial (photos grecotel.com)

     

    corfou13.jpg

     

    Je vous conseille donc plutôt le Grecotel Corfou Imperial, le plus bel hôtel de Corfou (en réalité un resort qui comprend un autre hôtel, l'Eva Palace dont je vous parlerai ensuite). La première chose que vous verrez ce seront les impressionnants jardins luxuriants et les bungalows (tout aussi impressionnants, en bord de mer, certains avec piscines, marina privée, à la décoration, pour certains, inspirée des palais vénitiens) disséminés de part et d'autre du parc et du bâtiment principal. Certains de ces bungalows ont été construits il y a deux ans seulement et comprennent les derniers équipements les plus modernes. Des chambres du bâtiment principal (beaucoup plus abordables et plus ou moins bien décorées selon leur emplacement) vous aurez aussi une vue splendide (le bâtiment se situant au bout de la presqu'île et étant donc entourée des deux côtés par la mer !), un bâtiment certes étonnamment haut pour une île qui a connu des tremblements de terre ravageurs (mais on dira qu'il est antisismique :-)) .

     

    corfou7.jpg

     

    Photos de villas du Corfou Imperial-photo grecotel.com

     

    corfou8.jpg

     

    Pour la restauration, vous aurez le choix entre le restaurant principal « Mon Repos » (un peu bruyant, seul endroit où la grandeur de l'ensemble se fait sentir) ou encore le restaurant gastronomique « Aristos » (que je vous recommande tout particulièrement au moins une fois même si les prix sont dissuasifs, ne serait-ce que pour son cadre et sa vue qui domine le complexe) et celui que je préfère, un nouveau restaurant de poisson le « Yali », dont les tables sont situées directement sur la mer (le cadre est enchanteur et la vue, sur la ville de Corfou, là aussi sublime...et les prix là aussi malheureusement dissuasifs). Pour le midi, je vous recommande l'excellente brasserie située au bord de la piscine « Nafsika », beaucoup plus abordable avec ambiance de taverne grecque. Un très large choix de restaurants donc (sans compter que vous pouvez aussi profiter de ceux de l'hôtel Eva Palace qui le jouxte) sans compter les bars et salons aux décors somptueux !

     

    corfou9.jpg

     

    Ci-dessus, restaurant "Yali" (photo grecotel.com)

     

    corfou5.jpg

     

    Ci-dessus, une des plages de l'hôtel- photo grecotel.com

     

    Les activités ne manquent pas non plus entre l'immense piscine, la plage entièrement privée avec son propre ponton, et de nombreuses activités nautiques. Et les soirs où vous n'irez pas dans la ville de Corfou avoisinante (ce que je vous recommande fortement, si la sportive conduite grecque ne vous effraie pas trop, vous pourrez y aller en taxi pour une somme assez modique, même s'il est plutôt recommandé de louer une voiture pour y aller régulièrement et faire le tour de l'île) , vous pourrez profiter des soirées organisées par l'hôtel (une chanteuse ou un chanteur presque tous les soirs etc).

     

    Le cadre est réellement d'une beauté hors du commun, la mer d'une limpidité cristalline, la décoration particulièrement raffinée ... Le seul bémol concernant l'aspect visuel serait peut-être le bâtiment principal un peu austère d'extérieur (mais magnifique à l'intérieur).

     

    gorbatchev.jpg

     

    Mikhail Gorbatchev, photo issue du spot publicitaire pour Vuitton

     

    Ce qui m'avait particulièrement marquée lors de mon premier séjour là-bas, outre tout ce que j'ai évoqué ci-dessus et la retransmission des JO en direct à l'hôtel (ce qui avait aussi contribué à une atmosphère particulièrement conviviale) c'étaient aussi les soirées grecques organisées en bordure de piscine et en front de mer ! Le buffet était aussi impressionnant que succulent, les danseurs particulièrement doués (pour avoir assisté à des danses lors de chacun de mes séjours en Grèce, ce furent sans aucun doute les plus doués), la musique envoûtante, et l'ambiance très singulière avec la présence d'un vacancier un peu particulier, un certain Mikhail Gorbatchev (j'avoue qu''il m'a fallu un temps avant de réaliser que cet homme assis à la table d'à côté avec une tâche de vin qui ressemblait fortement à l'ancien président russe était bien un des artisans de la chute du mur, dans ce lieu peu "communiste", mais sa publicité pour Vuitton, notamment, a démontré par la suite qu'il était parfaitement à l'aise avec le sujet!), avec lequel moi et quelques autres pouvons nous enorgueillir d'avoir dansé le sirtaki ! Sa présence (il est resté pendant plusieurs jours et vient d'ailleurs là presque chaque année, mais chut ne le répétez pas, hein!), celle de sa famille et de son garde du corps pendant tout mon séjour et celle de Sakis Rouvas n'ont en rien altéré la tranquillité des lieux. C'est en effet là aussi , à Corfou, que j'ai découvert la star grecque, Sakis Rouvas, (natif de Corfou, que vous avez peut-être vu chanter lors de la cérémonie de clôture des JO 2004) dont la remise de la médaille de la ville a donné lieu a quelques chansons et remarquables pas de danse improvisés devant la mairie devant une foule en délire comme je n' avais jamais vu personne en susciter, instant magique, m'étant par hasard retrouvée devant la mairie au même instant ! C'est ensuite au Grecotel où il est venu se préparer pour son concert que je l'ai à nouveau croisé par hasard. Et j'assume même parfaitement d'acheter désormais chacun de ses cd à chaque voyage en Grèce (nobody's perfect:-)) même si les paroles des chansons sont certes simplistes, il reste un showman et un danseur hors-pair (et même désormais un acteur) et sa musique reste à jamais lié à ce séjour et aux suivants d'ailleurs (vous pouvez difficilement mettre la radio grecque sans l'entendre)-voir vidéos ci-dessous-.

     

    corfou50.jpg

     

    Grecotel Corfou-photo Grecotel.com

     

    Suite à ce séjour, cet hôtel atteignait pour moi la perfection, et je vous l'aurais recommandé sans aucune réserve... seulement j'y suis retournée il y a deux ans et si le cadre était toujours aussi enchanteur (avec construction de villas encore plus impressionnantes entre-temps), pas mal de choses avaient changé. La qualité du service et de la nourriture au restaurant « Mon Repos » s'était un peu dégradé (mais pas aux autres où les prix ne s'étaient d'ailleurs pas dégradés non plus...). Les soirées grecques qui avaient en partie contribué à ce séjour inoubliable n'existaient plus. La présence d'un requin- !- (évidemment l'hôtel n'y était pour rien) a rendu les baignades un peu moins insouciantes. Et le hall se transformait parfois en tripot pour d'autres requins Russes un peu éméchés carrément ivres (clientèle désormais russe à 80% et essentiellement mafieuse à en croire les propos des Grecs sur place notamment suite à un vol dont j'ai été l'objet, je leur laisse la responsabilité de leurs propos :-)) . Peut-être désormais faut-il donc lui préférer l'hôtel Eva Palace, plus intime (et vous permettant de profiter des services du Corfou Imperial) appartenant au même complexe.

     

    Mais tout cela n'enlève rien au charme incomparable de cet endroit réellement idyllique et unique et qui reste incontestablement un lieu d'exception où j'ai vécu des instants inoubliables... sur une île splendide qui ne ressemble à aucune autre où on éprouve une rare sensation de bien être !

     

    Site internet du Grecote Corfou Impérial

    Mes autres articles consacrés à des Grecotel (cliquez sur le nom de l'hôtel pour y accéder):

     

    Cliquez sur "lire la suite" pour voir quelques vidéos de Sakis Rouvas dont je vous ai parlé plus haut... et si vous aussi avez des lieux d'exception à me suggérer, en Grèce en particulier mais aussi ailleurs, n'hésitez pas...

     

  • Mon avis sur l’hôtel Westin Astir Palace Beach Resort à Vouliagmeni (Athènes) : une vue et un cadre idylliques pour un service décevant

    voulia4.jpg

    voulia17.jpg

    voulia15.jpg

    vouliagmeni8.jpg

    Après un petit tour du côté du Pays Basque, je vous emmène à nouveau en Grèce où je vous ai déjà recommandé de nombreux hôtels, notamment en Crète mais aussi sur le continent (cf rubrique « In the mood for Greece » de ce blog).

    Aujourd’hui, c’est à Vouliagmeni, la banlieue chic d’Athènes que je vous emmène. A proximité d’Athènes se trouvent de nombreux complexes de luxe (le Divani Palace, le Grecotel Cap Sounion, le Grand resort Lagonissi) et évidemment à Athènes même se trouvent également des établissements d’exception (le King George Palace dont je vous ai parlé ici mais aussi le célèbre Grande-Bretagne).

    L’hôtel dont je vais vous parler aujourd’hui est en réalité un des deux hôtels d’un immense complexe situé sur une presqu’île. Il s’agit du Westin Astir Palace Beach Resort, membre de la chaîne hôtelière Starwood, qui compte 159 chambres et suites (celui où j’ai séjourné) et de l’hôtel Arion (situé juste à côté, les résidents du Westin peuvent donc profiter de ses services et inversement).

    L’immense atout de cet hôtel et qui, évidemment, ne peut vous échapper quand vous arrivez , c’est son emplacement et sa vue à couper le souffle. Le cocktail le soir, sur la terrasse de l’Arion, avec la musique et avec le coucher de soleil sur le Golfe Saronique, est un moment rare d’une beauté irréelle. Et rien que pour ça, si vous séjournez dans les environs, je vous recommanderais d’y faire un tour (nombreux sont les Athéniens fortunés et/ou célèbres à venir y boire un verre).

     

    Athens18.jpg

    voulia3.jpg

    (Photo ci-dessus: inthemoodforluxe.com, août 2009)

    Mais revenons à son voisin, le Westin, puisque c’est là que j’ai séjourné. Si, comme moi, vous aimez de la Grèce sa convivialité, son accueil, cet hôtel n’est pas vraiment pour vous (et, oui c’est possible de combiner ces critères avec celui du luxe).

    Le complexe est entièrement privé. Vous arriverez sur une petite place où se situent quelques boutiques (appartenant à l’hôtel donc)  avec bijouterie, maillots de bain, souvenirs, d’où vous dominerez l’impressionnante baie.

    voulia10.jpg

    Le hall de l’hôtel, est certes impressionnant mais très froid, à l’image de l’accueil qui vous sera réservé. La clientèle de l’hôtel est essentiellement constituée de riches Athéniens ou de personnalités (nombreux joueurs de foot célèbres lors de mon séjour et notamment ceux du Panathinaikos )…, des habitués clairement privilégiés sur le reste de la clientèle de touristes.

    Après avoir parcouru les longs et froids couloirs de l’hôtel vous arriverez à votre chambre, très moderne et très bien équipée mais là aussi manquant de personnalité et de chaleur.

    voulia7.jpg

    Il est indéniable que le complexe est particulièrement impressionnant : deux piscines dont une olympique bien aménagée (bar, cabines privées etc) , salle de sport, nombreux restaurants dont une taverne grecque (seul endroit de l’hôtel où vous aurez un tout petit peu l’impression d’être en Grèce), nombreux sports nautiques, tennis, spa (à l’hôtel Arion)…

    voulia20.jpg

    A noter : l’hôtel met l’accent sur la protection de l’environnement.

    Notation inthemood

    Emplacement:  5M

    Vue splendide. Complexe isolé et en même temps proche d’Athènes. Environnement sain.

    Infrastructure: 5M

    Grands espaces. Hôtel propre et moderne.

    Loisirs: 5M

    De ce point de vue rien ne manque : plages privées, piscines, spa, tennis, sports nautiques etc

    Décoration: 2 ,5M

    C’est pour moi un des grands défauts de cet hôtel, à la décoration très « internationale » totalement impersonnelle mais certes moderne. Préférez les Grecotel de ce point de vue qui ont su concilier modernité et décoration grecque.

    Service : 3M

    Pas digne d’un hôtel de ce standing. Accueil très froid et impersonnel. L’hôtel privilégie ostentatoirement une clientèle d’habitués d’origine grecque et de célébrités.

    Restauration: 2,5M

    Choix de nombreux restaurants mais excessivement chers pour ce qui est proposé à leur carte

     Appréciation globale: 4M

    Les atouts : La vue rarement égalée et absolument sublime qui vous donnera une impression d’ailleurs ou vous fera oublier l’aspect impersonnel de l’hôtel. Les nombreux loisirs.  La très belle piscine olympique et les plages privées. La proximité d’Athènes.  

    Les inconvénients : Le côté froid et impersonnel de l’établissement (décoration) et de l’accueil. La sensation de ne pas être du tout en Grèce. L’éloignement de tout.

    Les conseils inthemood :

    - Choisissez plutôt l’Arion, hôtel plus intime au service et à la décoration plus personnalisés, et au personnel beaucoup plus aimable…et vous pourrez également bénéficier des loisirs du Westin. L’Arion possède également sa plage privée et sa piscine extérieure reliée par un chemin privé à celles du Westin.

    -Hôtel agréable pour un voyage d’affaires ou pour visiter Athènes sans en subir les « inconvénients ». L’hôtel est situé à 20 kilomètres d’Athènes et l’hôtel possède un bus qui vous y conduit.

    -Ne mangez pas à l’hôtel. Descendez à pieds vers Vouliagmeni (en 5 minutes vous y serez) où vous trouverez de charmants restaurants plus typiques et plus abordables (mais pas donnés pour autant, Vouliagmeni est la banlieue chic d’Athènes).

    vouliagmeni.jpg

     voulia2.jpg

    (Photos de Vouliagmeni ci-dessus: inthemoodforluxe.com, août 2009)

    -Sous l’hôtel se situe une autre plage privée et payante (l’Astir Beach), LA plage à la mode des Athèniens

    Athènes2.jpg
    Photo ci-dessus inthemoodforluxe.com (août 2009)

    Bilan 

    Idéal pour un voyage d’affaires ou quelques jours mais pas pour un long séjour. Très cher pour la qualité du service proposé malgré des infrastructures remarquables et un emplacement, encore une fois, très rare. Si vous n’y séjournez pas allez tout de même boire un verre un soir à l’Arion comme le dont de nombreux Athéniens…la vue vaut vraiment le détour.

    Et n’oubliez pas de visiter le nouveau musée archéologique d’Athènes.

    Athènes5.jpg

     

    Renseignements :http://www.westinathens.com/  et  http://www.starwoodhotels.com/westin/property/overview/index.html?propertyID=1983 pour le Westin

    Adresse : 40 rue Apollonos – Complexe hôtelier Astir Palace, 16671 Vouliagmeni- Athènes - Vouliagmeni,16671- Grèce

     Hôtel Arion : http://www.arionresortathens.com/

     

  • Restaurant et traiteur grecs Evi Evane, à Paris : le charme et le meilleur de la Grèce en France, en plein cœur de Saint-Germain-des-Prés

    evi31.jpg

    Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas parlé de la Grèce et de ma passion inconditionnelle pour ce pays. Aujourd’hui, je souhaiterais vous faire découvrir une adresse grecque incontournable, mais pour une fois à Paris, et non en Grèce. Le rêve pour les amoureux de la Grèce qui, comme moi, n’ont l’opportunité d’y aller qu’en été, et ont le mal du pays le reste de l’année. D’ailleurs, il ne s’agit pas d’une adresse mais de deux adresses : un restaurant qui existe depuis 2005, « Evi evane », et un traiteur éponyme qui a ouvert en avril dernier à quelques pas du restaurant, de quoi ravir les habitués du premier qui souvent déploraient qu’on ne puisse emporter ses (délicieux) plats.

    evi55.jpg

    Le restaurant « Evi Evane », d’abord. Situé dans la très animée rue Guisarde, au numéro 10, au cœur du 6ème arrondissement et de Saint-Germain-des-Prés, et juste à côté de la place Saint-Sulpice, au pied d’un immeuble du XVIIème siècle, sa façade marron ne vous laissera pas forcément présager de l’excellent moment que vous y passerez…mais, croyez-moi, cela vaut la peine de franchir le seuil. Déjà, la musique (grecque évidemment), les images d’artistes grecques qui ornent les murs et surtout l’accueil d’une gentillesse non feinte de Maria Nikalaou vous transporteront immédiatement ailleurs, à l’image du nom du restaurant qui signifie « A votre santé » en grec ancien  et qui est un cri de joie de vivre.

    evi50.jpg

    evi40.jpg

     Chez « Evi Evane », tout est cuisiné à base de recettes méditerranéennes, traditionnelles, généreuses, authentiques et familiales. C’est la sœur de Maria, Dina Nikolaou (très connue en Grèce où elle anime une émission de cuisine « Le Café du matin » -Proïno Kafe-, enseigne la gastronomie et possède un restaurant sans oublier ses nombreux livres de cuisine) qui en est le chef.

    evi32.jpg

    S’inspirant du serment d’Hippocrate « Que notre nourriture soit notre médecine », Maria et Dina proposent une nourriture saine, équilibrée, et non moins copieuse, conscientes que l’alimentation est la base de notre santé.

    Je ne saurais quoi vous recommander tant tout est créatif, délicieux, de qualité…et le Baklava est sans aucun doute le meilleur qu’il me soit arrivé de déguster. Rien à voir avec les « attrape-touristes » de la rue de la Harpe, « Evi Evane » est une véritable adresse gastronomique et  d’une rare convivialité où vous pourrez faire une halte dans une journée shopping ou passer une excellente soirée entre amis.

    La carte des vins grecs est également particulièrement bien fournie.

     Je vous assure : cela vaut vraiment le déplacement. Le restaurant ne désemplit pas et c’est amplement mérité. Il est recommandé de réserver le samedi soir.

    Enfin, les prix, pour le quartier, sont vraiment raisonnables (formules entrée et plat ou plat et dessert pour 16 euros et entrée, plat et dessert pour 21 euros).

    evi60.jpg

    evi 001.JPG

     Vous n’avez donc plus aucune raison de vous en priver ! J’y vais régulièrement et je n’ai jamais été déçue et un détail qui ne trompe pas : nombreux sont les clients grecs à y venir et revenir. Le meilleur restaurant grec de Paris où vous trouverez soleil et hospitalité helléniques, et je vous mets au défi de trouver un accueil aussi chaleureux et ensoleillé ailleurs dans le quartier. A ne manquer sous aucun prétexte. (Evi Evane est désormais dans le Gault et Millau qui ne tarit pas d’éloges sur le lieu). Le restaurant est fermé le dimanche.

    evi27.jpg

    Ensuite, pour les plus pressés ou ceux, qui, comme moi, ne se contenteraient pas du restaurant, il y a désormais, depuis avril, le traiteur « Evi Evane ». C’est rue Saint-Placide, au numéro 20, juste en face de la Grande Epicerie du Bon Marché, donc dans le même arrondissement que le restaurant, qu’a ouvert le traiteur (où vous retrouverez également la charmante Maria,  toujours accueillante, qui est là la journée et au restaurant le soir) qui bouillonne autant de dynamisme, de gentillesse que de bonnes idées…

    evi2.jpg

    evi15.jpg

    evi21.jpg

    Ainsi, les deux oliviers à l’entrée et les citations inscrites à l’extérieur, l’une d’Hippocrate, l’autre d’Epicure, vous embarqueront là aussi, dès le seuil, pour le pays des Dieux : « Que ta nourriture soit ta médecine et ta médecine ta nourriture » et  « Tous les plaisirs de l’homme viennent après la satisfaction de l’estomac ».

    evi10.jpg

    evi26.jpg

    evi25.jpg

    evi19.jpg

    evi18.jpg

    evi12.jpg

    eva7.jpg

    evi5.jpg

    evi4.jpg

    evi16.jpg

    evi3.jpg

    Maria a choisi d’y représenter les petits producteurs de différentes régions de Grèce dont « Evi Evane » est le prestigieux ambassadeur.  Vous y trouverez : de nombreux fromages et vins grecs,  la fameuse pita grecque, du thé ou des tisanes biologiques évidemment grecs, divers huiles d’olive, et même les livres de Dina,…et à vrai dire tous les produits possibles et (in)imaginables en provenance de Grèce mais toujours des produits de qualité, soigneusement sélectionnés, le plus souvent totalement introuvables ailleurs qu’en Grèce.   Le tout là aussi à des prix très abordables. J’ai notamment testé le galatopita au chocolat, un vrai délice que je vous recommande.

    evi6.jpg

    Entre 11 heures et 15 heures vous pourrez déjeuner sur place (attention, seulement 4 places donc soyez là de bonne heure ou à un horaire un peu décalé) et vous pourrez ainsi choisir par exemple la formule à 8, 50 euros comprenant un sandwich ou pita grecque, un dessert et une boisson ou  une formule à 9, 50 euros avec  salade, dessert et boisson.

    evi1.jpg

    evi20.jpg

    evi22.jpg

    Je vous conseille également de faire un tour sur le site internet « Evi Evane » qui est à l’image des deux établissements et de leurs cuisines : accueillant et alliant tradition et inventivité avec beaucoup de goût : http://www.evievane.com .

    evi30.jpg

    Pour ceux qui, comme moi, seraient nostalgiques de la Grèce, je vous recommande les cours de Grec de l’Ambassade de Grèce à Paris (inscriptions en septembre, début des cours en septembre).  Renseignements sur : http://www.amb-grece.fr/

    Pour de plus amples renseignements, vous pouvez aussi vous rendre à l'office du tourisme grec à Paris, 3 avenue de l'opéra, Paris 1er (ils ne sont pas avares de documentation donc n'hésitez pas...).

    Liens :

    Site de l’Ambassade de Grèce à Paris : http://www.amb-grece.fr/

    Site de la Grèce : http://www.la-grece.com/

    Office du tourisme à Paris: http://www.grece.infotourisme.com

    Les informations grecques : http://www.info-grece.com/

  • Hôtel Grecotel Olympia riviera Thalasso et hôtel Grecotel Mandola Rosa (Grèce, Kyllini): la beauté vertigineuse et sauvage du Péloponnèse

    tourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zante

    tourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zante

    tourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zante

    En attendant de reprendre mes pérégrinations parisiennes, une petite escapade en Grèce pour vous faire découvrir un endroit et un hôtel à la beauté vertigineuse. Vous le savez si vous suivez ce blog, j'ai une véritable passion pour la Grèce (j'ai d'ailleurs créé une page Facebook "In the mood for Greece" pour partager des bons plans à ce sujet, cliquez ici pour la rejoindre) où je suis allée de très nombreuses fois.

    tourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zante

     En 2004, l'année de son inauguration, j'ai ainsi séjourné à l'hôtel Olympia Riviera Thalasso, un hôtel de la chaîne Grecotel (une chaîne dont je vous parle suivant mais qui est le must en Grèce et qui allie luxe, service, cadres somptueux, mais aussi véritable souci écologique: cf mes articles sur  "le King George Palace" à Athènes, le Grecotel Corfou Imperial ...  ). D'abord situons-le: il s'agit d'un resort situé à Kyllini, dans le Péloponnèse (partie méridionale de la Grèce), en face de l'île de Zante (Zakynthos), à 66 kms du centre d'Olympie ( une visite à ne pas manquer bien évidemment).

    Il s'agit d'un vaste complexe totalement préservé (aucune construction autour) composé 2 (!) kilomètres de plage de sable doré et  de 3 hôtels:

     -le plus luxueux situé au centre, avec un service plus personnalisé, le Mandola rosa (membre de la chaîne Leading hotels of the world) avec son restaurant gastronomique (dont vous pouvez bien entendu profiter si vous êtes dans un des deux autres hôtels) et ses villas privées avec piscine.  Boutique hôtels de 33 chambres.

    tourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zante

    -l'Olympia riviera Thalasso, 5 étoiles, avec son immense piscine à débordement (l'hôtel à trois piscines extérieures) et son majestueux centre de Talassothérapie. L'hôtel est composé de 108 chambres et suites.

    -l'Olympia oasis, hôtel tout compris, de bon standing (confort plus spartiate dans les chambres par rapport aux deux autres), véritable paradis pour les enfants

    tourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zante

    La première richesse de ce complexe c'est d'abord l'espace, et sa situation exceptionnelle face à l'île de Zante (que je vous recommande vraiment de découvrir, une heure en bateau depuis Kyllini) avec une vue  d'une beauté vertigineuse dont vous ne vous lasserez pas mais aussi la longue plage de sable et l'immense centre de Thalassothérapie absolument sublime...et désert en été!

    Classement in the mood (appréciation globale): 4M

    Emplacement 5M

    Difficile de trouver une vue plus somptueuse et un cadre plus paradisiaque. Véritable oasis de bien être à la beauté vertigineuse.

    Infrastructure 4M

    Là, il faut nuancer, si vous choisissez le Mandola Rosa, c'est à mon avis 5M , en revanche, à l'Olympia riviera Thalasso, la décoration est décevante pour un Grecotel (si on compare par exemple à celle des chambres de l'hôtel Amirandes en Crète dont je vous reparlerai prochainement ou du King George à Athènes, également des Grecotel) et les chambres de l'Olympia Riviera Thalasso sont plus celles d'un 4 étoiles que d'un 5 étoiles.

    tourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zante

    tourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zante

     

    tourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zante

    Loisirs 5M

    SPA sublime d'une beauté rarement égalée et gigantesque

    tourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zante

    tourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zante

    Nombreuses piscines sur tout le complexe

    Plage magnifique

    Nombreuses activités: sports (aéroboc, volleyball, équipe d'animation...), sports nautiques, soirées folkloriques, spectacles, équitation...

    Décoration 4M

    Chambres moins bien aménagées que dans d'autres Grecotel. Préférez soit le Mandola rosa soit une junior suite si vous prenez le Riviera Thalasso

    Service 3,5M

    Service embrouillé au Riviera Thalasso (précisons néanmoins que j'y suis allée peu de temps après l'inauguration) et plus personnalisé et stylé au Mandola rosa.

    Restauration ...3,5M

    tourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zante

    Gastronomique au Mandola rosa, un peu décevante au restaurant de l'Olympia riviera thalasso (seulement un buffet). Moins de restaurants que dans d'autres Grecotel même si vous aurez un assez large choix sur tout le complexe.

    Bilan: Malgré ses défauts (une décoration, une restauration, un service un peu inférieurs à ce qui se fait dans d'autres Grecotel concernant l'Olympia riviera) ,un endroit qui n'en demeure pas moins d'une beauté exceptionnelle, qui n'a pas d'équivalent en France et qui conviendra aussi bien aux couples qu'aux familles. Et si l'hôtel est un peu loin de tout, vous pourrez visiter l'île de Zante qui est un véritable enchantement.  A découvrir... ne serait-ce que pour le coucher de soleil d'une beauté irréelle!

    Quelques conseils:   Les prix son relativement raisonnables à l'Olympia riviera thalasso même en été. (vous trouverez les meilleurs prix sur le site de la chaîne Grecotel). Préférez les junior suites et évitez les bungalows en rez-de-chaussée si vous ne souhaitez pas des visites impromptues d'insectes indésirables...

     Pour visiter l'île de Zante, vous prendrez un bateau à Kyllini (bateau toutes les 2 heures, trajet d'environ 1 heure). Ne manquez pas cette île magnifique, célèbre pour ses tortues!

    Accès:

     Aéroport d'Athènes: à 280 kms, approximativement 365 euros

    Port de Patras (Liaison d'Italie : Ancone Patras/ Super Fast Ferries ou Minoan Lines, préférez les premiers) à 76kms.

    Remarques: grecotel2.jpgGrecotel a aussi un blog  avec de nombreuses informations évidemment sur les hôtels Grecotel mais aussi sur l'actualité grecque. 

     Mon séjour remontant à il y a 6 ans, les photos sont issues de sites officiels et ne sont pas des photos personnelles.

    Si vous êtes allés dans cet hôtel, n'hésitez pas à faire part de vos appréciations.

  • Découvrez le blog des hôtels Grecotel

    grecotel2.jpgVoilà une excellente occasion pour moi de vous reparler de cette chaîne d'hôtels que j'affectionne tout particulièrement et dont je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises: les hôtels Grecotel.

    En effet, le groupe hôtelier a eu l'excellente idée en plus de son site internet de créer un blog  avec de nombreuses informations évidemment sur les hôtels Grecotel mais aussi sur l'actualité grecque. De quoi, je l'espère, inspirer nos chaînes françaises, parfois un peu en retard en la matière...

    A lire aussi sur ce sujet sur inthemoodforluxe.com:

    http://www.inthemoodforluxe.com/in-the-mood-for-greece/

  • Hôtel Elounda Beach en Crète : l’adresse idyllique de la baie de Mirabello

    elounda.jpg

    elounda10.jpg

    elounda9.jpg

    elounda8.jpg

    J'ai déjà consacré un article global aux hôtels en Crète dans lequel je vous présentais cette île grecque de la mer Egée et ses différents hôtels de luxe, ici. Aujourd'hui, je consacre un article à l'un d'entre eux, pour égayer cette journée grisâtre et vous emmener dans un lieu idyllique: la baie de Mirabello. C'est là, face à l'île de Spinalonga, que se situe le sublime hôtel Elounda Beach, un hôtel où j'ai séjourné il y a quelques années. Déçue par l'hôtel Elounda Bay (dont certaines chambres nécessitant une rénovation ne sont pas à la hauteur de la catégorie, le complexe dont il fait partie n'étant pas moins somptueux) et l'hôtel étant complet, j'ai eu la chance d'être finalement logée à l'Elounda Beach qui fait partie du même complexe et également de la chaîne Leading hotels of the world que je ne vous présente plus. Ces hôtels se situent à un km du magnifique et typique village d'Elounda où vous pouvez sans problèmes vous rendre à pieds. Cette partie de la Crète est par ailleurs épargnée par les constructions disgracieuses. Ce lieu unique qui s'étend sur 18ha vous permettra à la fois de profiter du luxe ultime tout en jouissant de la Crète authentique.Un resort grandiose et somptueux. L'hôtel Elounda Beach a été rénové en 2008. (Comme mon séjour remonte à  quelques années, les photos sont issues du site officiel et du site Leading mais garanties fidèles à la réalité).

    elounda2.jpg

     Le luxe à l'état pur et à son apogée.  Les chambres, les suites, les villas pour certaines dépassant allègrement les 300m2 (d'autres sont de taille plus humaine, toutes avec piscine, et directement sur la mer) sont toutes plus somptueuses les unes que les autres... mais réservées aux milliardaires pour les dernières tant leurs prix sont prohibitifs.

    elounda3.jpg

     8 restaurants, tous différents et aux décors parfois impressionnants (avec une préférence pour celui du « Blue Lagoon » restaurant polynésien ou encore pour le bar Veghera situé sur la mer avec une vue panoramique à 360° mais aussi une magnifique taverne grecque dans le style crétois -plus authentique, cet élément étant sans aucun doute ce qui fait le plus défaut à l'hôtel mais que vous pourrez aisément trouver dans le village avoisinant-).

    elounda4.jpg

     Rien ne manque : héliport (à l'hôtel mais aussi dans certaines villas évidemment toutes avec piscine, certaines avec salles de sport ...), boutiques, plages de sable privées, piscines, spa exceptionnel (Entre 15 et 20 thérapeutes formés au centre de Henri Chenot à Murano y travaillent. Les produits utilisés sont de la marque Henri Chenot), amphithéâtre avec projections de films, chapelle. La décoration est irréprochable, peut-être un peu trop parfaite et déshumanisé : meubles design de style yachting, parquets en teck, vidéos projecteurs privés et tous les équipements possibles et (in)imaginables dans ses « yachting villas » mais aussi location de yachts, jets privés, hélicoptères.

    villas.jpg

    elounda5.jpg

    Les petits déjeuners sont pantagruéliques et exceptionnels (caviar, saumon, champagne...). Clientèle essentiellement américaine et russe. Classé souvent comme l'un des plus beaux hôtels au monde et comme le plus bel hôtel d'Europe (cliquez ici pour découvrir l'impressionnante liste de prix reçus par l'hôtel). Une réputation qui n'est pas usurpée...

    A voir ne serait-ce que pour la vue sur le Golfe de Mirabello et Spinalonga, une des plus belles que je connaisse... ou comment concilier une impression de bout du monde avec le luxe ultime... Nous n'aborderons pas la question pécuniaire qui est à la hauteur du caractère exceptionnel de l'endroit.

    Classement in the mood (appréciation globale): 5M

    Le luxe ultime.

    Emplacement 5M

    La vue est à couper le souffle et vous pourrez allègrement profiter du village d'Elounda situé à 1km.

    Infrastructure 5M

    Sublime hôtel récemment rénové . Infrastructure immense et d'exception.

    Loisirs 4,5M

    Très beau spa, splendides piscines et plages privées, loisirs nautiques, tennis...rien ne manque

    Décoration 4M

    Belle décoration, un peu froide dans certaines suites, chambres très bien aménagées (lecteur dvd et cd, parfois deux tv...) et produits Bulgari dans les salles de bain.

    Service 4M

    Excellent service parfois un peu impersonnel.

    Restauration 5M

    De nombreux restaurants, pour tous les goûts (mais pas pour toutes les bourses, prévoir un bon budget restauration), tous magnifiques et excellents (avec une petite préférence pour la taverne grecque pour la convivialité et pour la beauté du restaurant polynésien...).

    Capacité de l'hôtel:

    170 chambres de luxe, suites, et villas; 37 villas avec piscine privée, 2  suites royales, 1 suite impériale.

    Le plus inthemood: pour des prix plus avantageux (qui resteront néanmoins très élevés), voir les leading offers
    et les offres sur le site de l'hôtel.

    Cliquez ici pour découvrir d'autres hôtels en Crète.

    Cliquez ici pour accéder au site officiel de l'Elounda Beach

  • Hôtel King George Palace: l'adresse de rêve pour séjourner à Athènes

    king.jpg

    king6.jpg

    Cela faisait un moment que je ne vous avais pas emmenés dans mon pays de prédilection... Pour y remédier, j'ai choisi d'évoquer un lieu exceptionnel, pour moi le plus bel hôtel d'Athènes.  Mon séjour remonte à quelques années, c'est pourquoi les photos seront toutes extraites du site officiel de l'hôtel ou du site  de la chaîne Leading hotels of the world dont il fait partie (il fait également partie de la chaîne Classical). Si vous voulez visiter Athènes  le King George est lieu de villégiature idéal puisqu'il se situe sur Syntagma Square, la place du Parlement juste à côté des rues commerçantes, du quartier chic de Kolonaki mais aussi du célèbre quartier pittoresque de la Plaka... Je vous ai déjà parlé de mon amour inconditionnel pour la Grèce et pour Athènes en particulier (ici avec de nombreuses informations pour séjourner à Athènes) et le King George est l'hôtel idéal pour découvrir l'atmosphère unique, envoûtante de cette ville qui ne cesse de me surprendre.

     Classé parmi les 100 meilleurs hôtels européens dans Condé Nast Traveler 2006 et 2007,  et élu parmi les 500 meilleurs hôtels au monde par "Travel+Leisure magazine" , le King George conjugue luxe avec modernité (totalement rénové et bénéficiant de toutes les dernières technologies), raffinement, discrétion et surtout pas avec gigantisme. Il s'agit d'un boutique hôtel de (grand) luxe avec une décoration absolument époustouflante et un service irréprochable (contrairement au Saint Georges Lycabettus par exemple que j'ai également testé qui se repose sur sa réputation d'hôtel avec "la plus belle vue d'Europe").

    L'hôtel bénéficie également d'un spa Carita et d' un  coiffeur (parait-il célèbre à Athènes).

    king3.jpg

    Pour couronner le tout, le Tudor Hall Restaurant propose une cuisine franco-grecque dans un cadre majestueux avec vue imprenable sur l'Acropole. C'est aussi là que sont servis les pantagruéliques petits-déjeuners, d'un raffinement rare. Ce restaurant est réputé pour être un des meilleurs d'Athènes.

    king2.jpg

    king7.jpg

    Au 9ème étage, se trouve le royal Penthouse qui comprend notamment jacuzzi et piscine privée. 

    king4.jpg

    Grace Kelly, Franck Sinatra, Marylin Monroe et bien d'autres ont séjourné dans cet hôtel et ont contribué à la légende dont je peux vous garantir qu'elle n'est nullement usurpée. Ce lieu est un enchantement...

    king5.jpg

    Classement in the mood (appréciation globale): 5M

    Le luxe à l'état pur.

    Emplacement 5M

    Au centre d'Athènes, avec une vue spectaculaire sur l'Acropole. Vous pourrez visiter aussi bien Kolonaki, la Plaka que l'Acropole à pieds.

    Infrastructure 5M

    Sublime hôtel entièrement et récemment rénové avec beaucoup de goût et le souci du moindre détail. Les chambres y compris les chambres standard sont réellement somptueuses.

    Loisirs 4M

    Très beau spa réputé, véritable havre de paix au milieu de l'agitation athénienne.

    Décoration 5M

    Décoration soignée,  chic et originale, chambres très bien aménagées.

    Service 5M

    Service irréprochable.

    Restauration 5M

    Restaurant  à la hauteur de sa réputation avec vue imprenable sur l'Acropole. Petits-déjeuners exceptionnels dans le même cadre.

    Le conseil inthemood:

    Si vous n'avez pas les moyens de vous l'offrir en pleine saison (d'ailleurs en plein mois d'août la chaleur à Athènes est difficilement supportable), préférez le hors-saison, vous pourrez trouver des offres avantageuses sur le site Leading hotels of the world. A noter cependant que cet hôtel est relativement abordable pour les services proposés.

    Capacité de l'hôtel:

    78 chambres/23 suites/1 royal penthouse suite/

    Site internet de l'hôtel King George Palace

  • Connaissez-vous la chaîne hôtelière grecque Grecotel?

    mandola.jpg

    Comme vous l'aurez peut-être remarqué, je suis une passionnée de la Grèce (dont je vous parlerai souvent sur ce blog) que je connais bien et où j'ai testé de très nombreux hôtels et notamment les hôtels de la chaîne Grecotel (7 d'entre eux) dont un seul m'a réellement déçue (le Creta Palace) mais ce dernier a été entièrement refait depuis.

     En attendant de vous parler de ces différents hôtels plus en détails, je vous propose de découvrir ci-dessous le site internet Grecotel ainsi qu'un spot publicitaire diffusé sur CNN, vantant les mérites de la chaîne.

    Découvrez le site internet Grecote: http://www.grecotel.com

    grecotel.jpg
  • Un été en Grèce...

    Je vous ai souvent parlé de la Grèce sur ce blog dans le cadre de la rubrique "In the mood for Greece" et je vous en parlerai bientôt à nouveau. En attendant, je vous propose la vidéo de l'office national héllénique du tourisme.

  • Séjourner à Athènes et en Attique: meilleures adresses et informations pratiques

    kinggeorge.jpg

    Avant-hier, je vous parlais du nouveau musée de l'Acropole à Athènes. Aujourd'hui, je vous propose des adresses à Athènes et dans sa région ainsi que de nombreuses informations pratiques pour profiter au mieux de votre séjour. Je reviendrai prochainement plus en détails sur certains des établissements évoqués ci-dessous.

    Adresses recommandées pour un séjour d’exception à Athènes et dans sa région :

     

    Pour visiter Athènes et le nouveau musée de l’Acropole, et y résider dans des conditions exceptionnelles, je vous recommande quelques adresses (j’ai choisi des adresses luxueuses mais sachez que si vous choisissez des adresses plus modestes ou des pensions, l’accueil en Grèce est toujours, sauf exceptions, extrêmement chaleureux) :

    -          Hôtel King George Palace (photo ci-jointe) : à mon avis le meilleur hôtel d’Athènes, idéalement situé sur la place Syntagma,  face au Parlement, en plein centre d’Athènes mais aussi non loin de la Plaka, pour sa décoration royale sans être ostentatoire ou kitsch, pour sa vue impressionnante sur l’Acropole, pour son spa, pour son restaurant étoilé situé sur le toit et donc avec vue sur l’Acropole (où vous pouvez également prendre le petit déjeuner), pour son service irréprochable. Le King George est situé juste à côte de l’hôtel Grande-Bretagne que je vous recommande également. Ces deux hôtels sont membres des Leading hotels of the world.

    -          L’hôtel Electra Palace, pour son emplacement (dans la Plaka, le quartier typique d’Athènes) qui possède également un restaurant et une piscine sur le toit avec vue imprenable sur l’Acropole

    -          L’hôtel Divani Palace Acropolis : le plus proche du musée et de l’Acropole, un très bel hôtel entièrement rénové avec vue sur l’Acropole

    -          L’hôtel St George Lycabette (un peu plus ancien mais aussi, comme le King George et le Grande-Bretagne, une institution athénienne), seul palace situé sur la colline qui lui a donné son nom, et qui surplombe donc toute la capitale, situé dans le quartier chic de Kolonaki. Réputé comme possédant le restaurant avec « la plus belle vue d’Europe », la vue est en effet à couper le souffle : vous découvrez non seulement toute la ville (Acropole, stade Olympique, …) mais aussi la mer Egée, le port du Pirée et le Golfe Saronique. La plupart des chambres ont également une vue exceptionnelle.

    Athènes7.jpg
    Vues depuis l'hôtel Saint George Lycabette de Kolonaki jusqu'au Pirée

    (© Inthemoodforcinema.com )

    Athènes14.jpg

     

    Vous pouvez également visiter Athènes en séjournant à l’extérieur de la capitale, notamment à l’Astir Palace (hôtel Westin et hôtel Arion,  préférez le second, plus intime et qui vous permettra de bénéficier des installations du premier), situé à Vouliagmeni (à 20 kilomètres d’Athènes) où les Athéniens privilégiés et les célébrités grecques  viennent souvent boire un verre le soir pour la vue imprenable sur le Golfe Saronique (l’hôtel bénéficie d’un bus vous emmenant à Athènes)

     

    Athens18.jpg
    Le Golfe Saronique depuis l'Astir Palace à Vouliagmeni

    (© Inthemoodforcinema.com )

    athens19.jpg
    Ci-dessous, le port de Vouliagmeni

    (© Inthemoodforcinema.com )

    Athens17.jpg

    ou, plus loin, au Grecotel Cap Sounion (néanmoins beaucoup plus loin de la capitale et trop loin pour y passer la journée mais avec une vue imprenable sur le cap Sounion, son temple de Poséidon et son mémorable coucher de soleil, vous pouvez également vous rendre au cap Sounion en bus depuis Athènes). Entre les deux (et si vous avez gagné au loto), se trouve également l’hôtel Lagonissi situé dans le village du même nom.

      

    Shopping :

    Athènes11.jpg
    Ci-dessus: les rues en pente de Kolonaki

    (© Inthemoodforcinema.com )

     

    Pour le shopping, rendez-vous dans le quartier chic de Kolonaki, (vous pouvez faire une pause dans un des beaux cafés de la rue Milioni) ou rue Ermou, qui jouxte la place Syntagma ou rue Penipistimiou pour le grand magasin Attica, ou bien à Glyfada (accessible par le tram), ville située dans la banlieue d’Athènes en bord de mer (juste avant Vouliagmeni). Et pour des souvenirs plus typiques rendez-vous à Plaka. Attention aux horaires d’ouverture (à l’exception de la Plaka où tout est ouvert souvent jusqu’à minuit, dans les boutiques traditionnelles, certains jours les magasins ferment à 16H30).

    Athènes30.jpg
    La rue Pandrossou, pour les boutiques de souvenirs, dans le quartier de Plaka

    (© Inthemoodforcinema.com )

     

     

    Plages :

    Athènes2.jpg

    (© Inthemoodforcinema.com )

     

     

    Si vous résidez à Athènes, vous pouvez également profiter des plages situées à proximité de la capitale, je vous recommande l’Astir Beach, à Vouliagmeni, extrêmement bien équipée et dotée d’un drapeau bleu mais privée et donc payante (15 euros la journée).

     

    Transports maritimes :

     

    athènes25.jpg

    (© Inthemoodforcinema.com )

     

    Pour ceux qui comme moi préfèrent la voie maritime à la voie aérienne, sachez que vous pouvez vous rendre en Grèce depuis l’Italie ( depuis Venise -deux nuits en mer-, depuis Ancône -22 heures de traversée-, ou depuis Bari -la traversée la plus courte mais plus au Sud de l’Italie-) par les compagnies Anek Lines (bateaux plus anciens),  Minoan Lines ou Super Fast Ferries (les derniers étant les plus récents et les mieux organisés). Attention cependant : les ferries ne pouvant évidemment pas traverser l’étroit canal de Corinthe, ils vous laisseront à Igoumenitsa ou à Patras (plus proche d’Athènes), il vous faudra alors prévoir un moyen de transport pour vous rendre à Athènes, à 220 kilomètres de là.

     

    Athènes22.jpg
    Le port du Pirée

    (© Inthemoodforcinema.com )

    Athènes23.jpg

    D’Athènes, vous pouvez facilement vous rendre dans les îles dans la journée, depuis le port du Pirée et notamment dans les Cyclades, mais aussi, si vous disposez de davantage de temps en Crète, à Rhodes etc. A mon avis, c’est là, dans les îles, davantage que sur le continent que se ressent la réelle, inimitable  et ensorcelante atmosphère grecque que ce soit à Corfou (accessible en bateau directement depuis Venise), Rhodes, Santorin, Kos, Hydra, Paros, et tant d’autres ( la Grèce compte  des centaines d’îles et je n’en ai visité qu’une dizaine) toutes ces îles étant différentes mais pareillement fascinantes. Si, là aussi, vous cherchez des adresses d’exception, je vous recommande sans réserves la chaîne Grecotel également présente sur le continent (notamment au Cap Sounion ou dans le Péloponnèse ou à Athènes -King George Palace-) .

     

     Pour les Parisiens nostalgiques de la Grèce :

     

    -Pour ceux qui, comme moi, seraient nostalgiques de la Grèce, je vous recommande les cours de Grec gratuits (jusqu’à cette année, une petite participation sera vraisemblablement demandée cette année, information à confirmer) de l’Ambassade de Grèce à Paris (inscriptions en septembre, début des cours en septembre).  Renseignements sur : http://www.amb-grece.fr/

     

    -Pour les nostalgiques de la cuisine grecque et du baklava, je vous recommande le meilleur  restaurant grec de Paris, Evi Evane ( 10 rue Guisarde, Paris 6ème) où la charmante Maria vous accueillera avec l’inimitable enthousiasme hellénique.

     

    -Pour de plus amples renseignements, vous pouvez aussi vous rendre à l'office du tourisme grec à Paris, 3 avenue de l'opéra, Paris 1er (ils ne sont pas avares de documentation donc n'hésitez pas...).

     

    Liens :

     

    Site de l’Ambassade de Grèce à Paris : http://www.amb-grece.fr/

    Site de la Grèce : http://www.la-grece.com/

    Site du Musée de l’Acropole : http://www.theacropolismuseum.gr

    Office du tourisme à Paris: http://www.grece.infotourisme.com

    Les informations grecques : http://www.info-grece.com/

    Ville d'Athènes: http://www.cityofathens.gr

    Tous les hôtels cités possèdent leurs sites internet  ainsi que les compagnies maritimes citées.

     

    Si vous aussi avez de bonnes adresses à communiquer, n'hésitez pas à me les envoyer par email à inthemoodforcinema@gmail.com ou à les ajouter dans les commentaires.

     

     Désormais, après le musée Picasso à Barcelone en Avril dernier et le musée de l’Acropole ce mois-ci,  inthemoodforcinema vous proposera régulièrement des pérégrinations culturelles à l’étranger et évidemment d’autres articles liés à la Grèce ( et notamment à la musique qui méritera un article entier).

    Athènes8.jpg
    Le cinéma... même à Athènes: cinéma en plein air dans le quartier de Kolonaki

    (© Inthemoodforcinema.com )

    Athènes13.jpg
  • Le nouveau musée de l'Acropole à Athènes

    Athènes24.jpg
    Ci-dessus: l'Acropole et le quartier de Plaka

    (© Inthemoodforcinema.com )

    Athènes15.jpg

    Pour ce qui fut mon 10ème périple en Grèce, Athènes a été comme toujours, une étape incontournable, (vous l'aurez compris, je vous parlerai souvent de la Grèce, mon pays de prédilection...) d’autant plus avec l’inauguration récente (en juin dernier) du nouveau musée de l’Acropole que j’étais impatiente de découvrir et donc de vous faire découvrir. L’Acropole qui défie le temps et surplombe fièrement la capitale hellénique me fascine toujours autant et me procure toujours cette même émotion indescriptible, voire irrationnelle, à l’image de la Grèce d’ailleurs que j’ai largement parcouru des îles au continent et dont je connais les merveilleux et incomparables atouts  sans pour autant en ignorer les problèmes, notamment politiques et écologiques (ainsi à Athènes les détritus et les chiens errants mystérieusement disparus en 2004 pour les Jeux Olympiques  ont refait leur apparition deux ans après).

     

     Vous parler de ce pays envoûtant (mais aussi de sa musique, sa population, évidemment de son Histoire, de tant de souvenirs parfois improbables et de tant de choses encore) pour lequel j’éprouve une passion inconditionnelle nécessiterait un blog entier, en attendant, j’ai donc décidé de créer une nouvelle rubrique intitulée « in the mood for Greece » et de vous parler aujourd’hui de l’étape athénienne de ce périple de trois semaines.

     

    Le nouveau musée de l’Acropole :

     

    Athènes3.jpg

    (© Inthemoodforcinema.com )

    Athènes6.jpg

     

     Fastueusement inaugurée le 20 juin dernier, notamment par le Président grec Carolos Papoulias et  par le Chef du Gouvernement Costas Caramanlis, le musée de l’Acropole était un projet magistral  évoqué par les Grecs depuis plusieurs décennies, un projet indispensable pour mettre en valeur et préserver de nombreux vestiges inestimables.

     

    Cette construction a inévitablement suscité quelques polémiques notamment parce qu’une partie du quartier néo-classique dans lequel elle se trouve a été rasée (des maisons somptueuses) mais aussi en raison de son caractère ultramoderne en totale contradiction avec le quartier de la Plaka qui l’abrite et avec l’époque des œuvres qu’elle est censée préserver.  Une autre polémique liée au cinéaste Costa-Gavras a également récemment  éclaté, celui-ci ayant été victime de censure, les responsables du musée ayant décidé  de retirer une scène de douze secondes réalisée par  le cinéaste dans une animation de treize minutes montée par le musée, à la suite de plaintes de "certaines personnes ennuyées par la scène". La scène incriminée montre ainsi des premiers chrétiens en robe de bure montant sur des échelles sur le Parthénon pour détruire des métopes et arracher des statues. "Il s'agit d'une censure inacceptable" a commenté Costa-Gavras, dénonçant ainsi le rôle de la toute-puissante église orthodoxe de Grèce.

     

    C’est dès 1976 que la construction du musée de l’Acropole a été décidée. Ce sont les architectes  franco-suisse  Bernard Tschumi et grec Michael Photiadis qui ont été chargés de celle-ci.

     

    Le musée offre une vue panoramique sur le Parthénon et regroupe plus de 350 vestiges. Sa superficie est de 15000 m2. Il s’étend sur 3 étages. Son budget a atteint 130 millions d’euros.

     

    Son but est d’exposer des vestiges jusqu’alors présentés dans des réserves et dans l’ancien musée. Vous y trouverez essentiellement des monuments et des objets provenant des fouilles de l’Acropole.

    Athènes9.jpg
    Ci-dessus: l'Acropole vu depuis le nouveau musée

    (© Inthemoodforcinema.com )

     

    Les atouts du nouveau musée de l’Acropole :

    - La proximité de l’Acropole (à 300 mètres) que les grandes baies vitrées du musée permettent d’admirer en même temps que les vestiges qui en proviennent

    -Les espaces verts qui entourent le musée

    -Les impressionnantes ruines antiques présentes sur le site intégrées au musée grâce à la forme du musée sur pilotis

    -Le passionnant troisième étage entièrement réservé au Parthénon, frises et frontons visibles comme ils étaient à l’origine

    -Les Caryatides (au premier étage) dont la beauté est saisissante (qui auraient peut-être néanmoins pu encore davantage être mises en valeur.) Celles que vous voyez sur l’Acropole sont des copies, les vraies sont celles exposées au musée.

    -Le prix : 1 euro jusqu’à décembre 2009 et 5 euros à partir de 2010.

    athènes4.jpg

    (© Inthemoodforcinema.com )

     

    Les défauts du nouveau musée de l’Acropole :

    -L’organisation : une seule entrée, peu de monde le jour où j’ai visité le musée et une attente anormalement longue

    -La structure ultramoderne  sans âme dans une ville qui en a pourtant tellement

    -Les couleurs des murs qui ne mettent pas les vestiges en valeur

    -Le manque de pédagogie et d’explication pour les néophytes qui risquent de trouver ce musée ennuyeux (pas de casque, pas de guide ou de document à l’entrée) et donc des explications (d’ailleurs trop courtes) uniquement en Grec et en Anglais à proximité des vestiges exposés. Pour qui moi suis passionnée par la mythologie et l’Histoire grecques, cette visite s’est néanmoins avérée passionnante, mais si vous prévoyez une visite, mieux vaut vous documenter au préalable sur l’Histoire grecque. Cette critique est néanmoins à nuancer puisque j'ai visité le musée un mois après son inauguration, peut- être ces installations sont-elles prévues pour une date ultérieure...

    -Toutes les parties des frises et frontons du Parthénon qui se trouvent dans d’autres musées ont été reconstituées, le résultat est assez artificiel alors que les parties réelles subsistantes exposées seules  auraient suffi à nous émouvoir. Cette reconstitution a néanmoins un but précis puisque la majorité de ces vestiges manquants se trouvent au British Museum de Londres et que la Grèce cherche à les récupérer depuis presque  30 ans. Cette salle a donc aussi pour objectif de faire prendre conscience au visiteur du problème de la dispersion et se veut « un appel pour le retour des marbres du Parthénon ».

     

    Heures et jours d'ouverture du musée:  du mardi au dimanche, de 8H à 20H (dernières admissions à 19H30), fermé le lundi/ Tickets à 1 euro jusqu'à fin 2009, à 5 euros à partir de janvier 2010. Vous pouvez acheter vos tickets via le site internet du musée:  http://www.theacropolismuseum.gr/default.php?pname=Timeta...

    Athènes5.jpg
    Ci-dessus: l'entrée du nouveau musée de l'Acropole

    (© Inthemoodforcinema.com )

     

    Article à suivre: toutes mes adresses luxueuses d'hôtels et restaurants en Attique et toutes les informations pratiques.

  • Grecotel Corfou Imperial: d'un sirtaki avec Mikhail Gorbatchev à la danse entraînante de Sakis Rouvas...

    Je vous emmène aujourd'hui sur l'île grecque de Corfou, plus exactement dans la splendide baie de Kommeno, pour vous parler du Grecotel Corfou Imperial.

    corfou2.jpg
    Ci-dessus et ci-dessous, photo du Grecote Corfou Imperial( photo site grecotel.com)
    corfou3.jpg

    Je vous le disais la semaine dernière, désormais, régulièrement, le dimanche, je vous ferai découvrir des lieux de rêve et d'exception où j'ai séjourné, récemment ou parfois il y a plusieurs années. Après la Tunisie, avec The Residence Tunis, Barcelone avec l'hôtel H1898, la Grèce avec les plus beaux hôtels en Attique,  de nouveau, je vous fais prendre la direction de la Grèce (et ce ne sera pas la dernière fois, vous aurez compris que je suis une inconditionnelle de ce pays où je vais chaque année depuis 10 ans) et plus particulièrement la direction de la mer Ionienne et d'une de mes îles grecques favorite : l'île de Corfou.

    Corfou (Kerkyra en Grec) est donc une île Ionienne de 592km2 qui se situe non loin de l'Albanie (à moins de 3 kilomètres de la côte Albanaise), c'est aussi la plus septentrionale des îles Ioniennes et la plus proche de l'Italie. C'est une île avec des paysages variés avec même un mont culminant à près de 1000 m (le mont Pantokrator)...et c'est là qu'est né le célèbre écrivain Albert Cohen (de quoi achever de me convaincre d'y aller, moi qui relis « Belle du Seigneur » au moins une fois par an et éprouve à chaque fois le même  et différent plaisir à le relire). C'est là aussi que se trouvent les célèbres Vlachernes (que vous trouverez sur toutes les cartes postales et en couverture de tous les guides sur Corfou) et l' Achilleion, la résidence édifiée par l'impératrice Élisabeth d'Autriche (dite Sissi) pour sa convalescence et rachetée par le Kaiser Guillaume II qui en fit un palais d'été. Je vous en recommande la visite, vous aurez une vue imprenable sur l'île mais allez-y de très bonne heure, l'endroit est assez difficile d'accès (impossible d'y stationner) et bondé en été.

    jo5.jpg

    Revenons d'abord en 2004, l'année de mon  second séjour à Corfou mais aussi l'année des Jeux Olympiques à Athènes, vous savez l'année où tous les médias prédisaient une édition catastrophique, stigmatisaient une organisation déplorable, et faisaient un reportage par jour pour ironiser sur le fait que les fondateurs des Jeux Olympiques n'étaient soi-disant pas prêts à temps pour les organiser, et l'année où ce fut une réussite incontestable mais où personne ne l'a vraiment fait remarquer (résultat : une ville d'Athènes désertée... et qui a pourtant réalisé des aménagements spectaculaires pour ces JO). Devant le cataclysme annoncé, cette année-là, j'avais donc pris la direction de Corfou, pour une fois sans passer par Athènes, et en prenant le ferry au départ de Venise (je vous recommande d'ailleurs une nouvelle fois de préférer la liaison maritime à la liaison aérienne, le ferry -compagnie Minoan Lines qui possède même des suites très spacieuses- met une heure environ à sortir de Venise, un spectacle d'une beauté indescriptible, une manière de découvrir Venise comme vous ne l'avez jamais vue. La traversée Venise-Corfou dure au total 21H).

    corfou23.jpg
    Photos de Venise ci-dessus (un ferry de la Minoan lines traversant Venise) et ci-dessous (vue de la place Saint Marc depuis le ferry): inthemoodforcinema.com
    corfou25.jpg
    corfou27.jpg

    Après 21H en mer, vous arrivez donc dans la ville même de Corfou où se situe le port. Une ville magnifique, au style unique, mélange de style britannique (reflet de l'histoire tourmentée de l'île -Corfou fut sous protectorat britannique de 1814 à 1864-,) byzantin, et vénitien. La magnifique place principale qu'entourent des arcades inspirées de celles de la rue de Rivoli à Paris , avec ses nombreux cafés, est le soir (et même la journée) particulièrement agréable et animée (même s'il est plutôt recommandé de s'y promener le matin ou le soir d'une part parce que les magasins sont fermées l'après-midi, d'autre part et surtout parce que la chaleur est souvent assez accablante en été... même si Corfou se situe dans la région la plus humide de Grèce ; lors de mes trois séjours, je n'ai néanmoins eu que deux journées obscurcies par la pluie, et encore cela ne dure généralement pas plus d'une heure). C'est à 12 kms de là que se situe le lieu de séjour où je vous emmène aujourd'hui, sur une  impressionnante presqu'île privée qui domine toute la baie de Corfou : le Grecotel Corfou Imperial. 

    corfou18.jpg
    Les arcades de la ville de Corfou inspirées de la rue de Rivoli à Paris -photo inthemoodforcinema.com -

     L'hôtel se situe  non loin d'un autre hôtel, l'hôtel Kontokali Bay. Pour l'avoir également expérimenté, j'en profite pour fortement vous le déconseiller. Bien que parfois classé dans la même catégorie que le Grecotel Corfou Imperial par de nombreux Tour Operateurs (dont on se demande parfois s'ils visitent réellement les hôtels ou du moins s'ils les visitent plus souvent qu'une fois tous les dix ans),  le Kontokali bay n'a strictement rien à voir! La végétation est tellement mal entretenue qu'on se croirait en pleine jungle et que les chambres vues mer n'ont vue que sur d'immenses plantations qu'il faut écarter pour apercevoir un début de commencement de bout  de mer. Le restaurant ressemble à celui d'un pays de l'Est du temps d'avant la chute du mur. Et la chambre que j'avais réservée donnait sur le placard d'une autre chambre (également occupée)  et s'ouvrait sur celle-ci sans qu'il soit possible de le fermer...Etrange et inédit...

    corfou6.jpg
    Ci-dessus, hall du Grecotel Corfou Imperial (photo grecotel.com)
    corfou10.jpg
    Ci-dessous et ci-dessus, photos des villas du Corfou Imperial (photos grecotel.com)
    corfou13.jpg

      Je vous conseille  donc plutôt le Grecotel Corfou Imperial, le plus bel hôtel de Corfou (en réalité un resort qui comprend un autre hôtel, l'Eva Palace dont je vous parlerai ensuite). La première chose que vous verrez ce seront les impressionnants jardins luxuriants et les bungalows (tout aussi impressionnants, en bord de mer, certains avec piscines, marina privée, à la décoration, pour certains, inspirée des palais vénitiens) disséminés de part et d'autre du parc et du bâtiment principal. Certains de ces bungalows ont été construits il y a deux ans seulement et comprennent les derniers équipements les plus modernes. Des chambres du bâtiment principal (beaucoup plus abordables et plus ou moins bien décorées selon leur emplacement) vous aurez aussi une vue splendide (le bâtiment se situant au bout de la presqu'île et étant donc entourée des deux côtés par la mer !), un bâtiment certes étonnamment haut pour une île qui a connu des tremblements de terre ravageurs (mais on dira qu'il est antisismique :-)) .

    corfou7.jpg
    Photos de villas du Corfou Imperial-photo grecotel.com
    corfou8.jpg

     Pour la restauration, vous aurez le choix entre le restaurant principal « Mon Repos » (un peu bruyant, seul endroit où la grandeur de l'ensemble se fait sentir) ou encore le restaurant gastronomique « Aristos » (que je vous recommande tout particulièrement au moins une fois même si les prix sont dissuasifs, ne serait-ce que pour son cadre et sa vue qui domine le complexe) et celui que je préfère, un nouveau restaurant de poisson   le « Yali », dont les tables sont situées directement sur la mer (le cadre est enchanteur et la vue, sur la ville de Corfou, là aussi sublime...et les prix là aussi malheureusement dissuasifs). Pour le midi, je vous recommande l'excellente brasserie située au bord de la piscine « Nafsika », beaucoup plus abordable avec ambiance de taverne grecque. Un très large choix de restaurants donc (sans compter que vous pouvez aussi profiter de ceux de l'hôtel Eva Palace qui le jouxte) sans compter les bars et salons aux décors somptueux !

    corfou9.jpg
    Ci-dessus, restaurant "Yali" (photo grecotel.com)
    corfou5.jpg
    Ci-dessus, une des plages de l'hôtel- photo grecotel.com

     Les activités ne manquent pas non plus entre l'immense piscine, la plage entièrement privée avec son propre ponton, et de nombreuses activités nautiques. Et les soirs où vous n'irez pas dans la ville de Corfou avoisinante (ce que je vous recommande fortement, si la sportive conduite grecque ne vous effraie pas trop, vous pourrez y aller en taxi pour une somme assez modique, même s'il est plutôt recommandé de louer une voiture pour y aller régulièrement et faire le tour de l'île) , vous pourrez profiter des soirées organisées par l'hôtel (une chanteuse ou un chanteur presque tous les soirs etc).

     Le cadre est réellement d'une beauté hors du commun, la mer d'une limpidité cristalline, la décoration particulièrement raffinée ... Le seul bémol concernant l'aspect visuel serait peut-être le bâtiment principal un peu austère d'extérieur (mais magnifique à l'intérieur).

    gorbatchev.jpg
    Mikhail Gorbatchev, photo issue du spot publicitaire pour Vuitton

     Ce qui m'avait particulièrement marquée lors de mon premier séjour là-bas, outre tout ce que j'ai évoqué ci-dessus et la retransmission des JO en direct à l'hôtel (ce qui avait aussi contribué à une atmosphère particulièrement conviviale) c'étaient aussi les soirées grecques organisées en bordure de piscine et en front de mer ! Le buffet était aussi impressionnant que succulent, les danseurs particulièrement doués (pour avoir assisté à des danses lors de chacun de mes séjours en Grèce, ce furent sans aucun doute les plus doués), la musique envoûtante, et l'ambiance très singulière avec la présence d'un vacancier un peu particulier, un certain Mikhail Gorbatchev (j'avoue qu''il m'a fallu un temps avant de réaliser  que cet homme assis à la table d'à côté avec une tâche de vin qui ressemblait fortement à l'ancien président russe était bien un des artisans de la chute du mur, dans ce lieu peu "communiste", mais sa publicité pour Vuitton, notamment, a démontré par la suite qu'il était parfaitement à l'aise avec le sujet!),   avec lequel moi et quelques autres pouvons nous enorgueillir d'avoir dansé le sirtaki ! Sa présence (il est resté pendant plusieurs jours et vient d'ailleurs là presque chaque année, mais chut ne le répétez pas, hein!), celle de sa famille et de son garde du corps pendant tout mon séjour et celle de Sakis Rouvas n'ont en rien altéré la tranquillité des lieux. C'est en effet là aussi , à Corfou, que j'ai découvert la star grecque, Sakis Rouvas, (natif de Corfou, que vous avez peut-être vu chanter lors de la cérémonie de clôture des JO 2004) dont la remise de la médaille de la ville a donné lieu a quelques chansons et remarquables pas de danse improvisés devant la mairie devant une foule en délire comme je n' avais jamais vu personne en susciter, instant magique, m'étant par hasard retrouvée devant la mairie au même instant ! C'est ensuite au Grecotel où il est venu se préparer pour son concert que je l'ai à nouveau croisé par hasard. Et j'assume même parfaitement  d'acheter désormais chacun de ses cd à chaque voyage en Grèce (nobody's perfect:-)) même si les paroles des chansons sont certes simplistes, il reste un showman et un danseur hors-pair (et même désormais un acteur) et sa musique reste à jamais lié à ce séjour et aux suivants d'ailleurs (vous pouvez difficilement mettre la radio grecque sans l'entendre)-voir vidéos ci-dessous-.

    corfou50.jpg
    Grecotel Corfou-photo Grecotel.com

     Suite à ce séjour, cet hôtel atteignait pour moi la perfection, et je vous l'aurais recommandé sans aucune réserve... seulement j'y suis retournée il y a deux ans et si le cadre était toujours aussi enchanteur (avec construction de villas encore plus impressionnantes entre-temps), pas mal de choses avaient changé. La qualité du service et de la nourriture au restaurant « Mon Repos » s'était un peu dégradé (mais pas aux autres où les prix ne s'étaient d'ailleurs pas dégradés non plus...). Les soirées grecques qui avaient en partie contribué à ce séjour inoubliable n'existaient plus. La présence d'un requin- !- (évidemment l'hôtel n'y était pour rien) a rendu les baignades un peu moins insouciantes. Et le hall se transformait parfois en tripot pour d'autres requins Russes un peu éméchés carrément ivres (clientèle désormais russe à 80% et essentiellement mafieuse à en croire les propos des Grecs sur place notamment suite à un vol dont j'ai été l'objet, je leur laisse la responsabilité de leurs propos :-)) . Peut-être désormais faut-il donc lui préférer l'hôtel Eva Palace, plus intime (et vous permettant de profiter des services du Corfou Imperial) appartenant au même complexe.

     Mais tout cela n'enlève rien au charme incomparable de cet endroit réellement idyllique et unique et qui reste incontestablement un lieu d'exception où j'ai vécu des instants inoubliables... sur une île splendide qui ne ressemble à aucune autre où on éprouve une rare sensation de bien être !

    Site internet du Grecote Corfou Impérial

    Cliquez sur "lire la suite" pour voir quelques vidéos de Sakis Rouvas dont je vous ai parlé plus haut... et si vous aussi avez des lieux d'exception à me suggérer, en Grèce en particulier mais aussi ailleurs, n'hésitez pas...

    Lire la suite

  • Les plus beaux hôtels de Crète

    En ce glacial début d'année 2010, rêvons un peu... avec de  prestigieux lieux in the mood...

    amirandes3.jpg
    Ci-dessus , l'hôtel Amirandes

    Plus grande des îles grecques, la Crète, d'une superficie de 8400 km2, est une île un peu à part, très différente des Cyclades ou de Corfou et surtout beaucoup plus prisé des touristes que des Grecs qui, bien souvent,  lui préfèrent les Cyclades ou les îles du Golfe Saronique. C'est aussi une île que je connais bien pour y avoir séjourné plusieurs fois, en plusieurs endroits, et pour l'avoir découverte une première fois lors d'une croisière (nombreuses sont celles qui s'y arrêtent avec une excursion -à juste titre- incontournable au site archéologique de Cnossos, mais aussi un peu frustrante, d'abord parce qu'elle mériterait plus que les deux heures qui lui sont en général consacrées et parce que l'île en elle-même est tellement riche qu'elle nécessite plusieurs jours pour la découvrir réellement).

    C'est sans doute l'île grecque qui bénéficie des paysages les plus diversifiés et, avec Mykonos et l'Attique, du plus grand choix de beaux hôtels. Comme j'ai eu la chance de tester la plupart d'entre eux, je vais essayer de vous guider dans ce large choix...  Tous les hôtels que je vais vous présenter sont classés catégorie Luxe en Grèce (équivalent du 5 étoiles français) et tous sont situés directement en bordure de mer.

    Il faut d'abord savoir que la Crète comprend 4 sites touristiques principaux, tous situés au Nord de l'île, d'ouest en est : La Chanée, Réthymnon, Héraklion et Agios Nikolaos/Elounda.

    Les plus beaux hôtels se situent à Agios Nikolaos et Elounda, deux petits ports typiques même si un nouveau joyau de l'hôtellerie a récemment vu le jour, non loin de la capitale crétoise, Héraklion, qui est aussi la plus grande agglomération de l'île. Il s'agit de l'Amirandes, un hôtel de la chaîne Grecotel dont je vous ai souvent parlé (à laquelle appartiennent le Grecotel Corfu Imperial à Corfou et le King George Palace à Athènes). Héraklion est sans doute moins typique que les villes précitées mais rien ne vous empêche de louer une voiture et de faire le tour de la Crète une fois établis à l'hôtel Amirandes. La ville bénéficie néanmoins de nombreux musées et d'une vie nocturne animée et surtout elle se trouve à 5 kilomètres du site archéologique de Cnossos, capitale de la Crète lors de la période minoenne qui abritait le palais du roi Minos. Cet endroit empreint de mythologie et d'Histoire grecques est aussi fascinant que passionnant et à voir absolument.

     Hôtel Amirandes (http://www.amirandes.com )

    amirandes1.jpg

     Recommandé et primé par le magazine Traveller. Hôtel récent d'à peine trois ans. Ce qui impressionne d'abord à l'Amirandes, c'est son décor digne des mille et une nuits ou plutôt digne des plus beaux palais minoens puisque l'architecte s'en est ouvertement inspiré. Avec six restaurants (qui satisferont les papilles les plus exigeantes), un élixir spa avec piscine intérieure et surtout une magnifique piscine olympique extérieure, 212 chambres luxueusement décorées et équipées des derniers équipements high tech comme les tv dans les salles de bain... ou équipées de piscines pour 60 d'entre elles. L'Amirandes est un véritable havre de paix et de bien être. Le service, comme toujours chez Grecotel, est à la fois stylé et décontracté, et l'amabilité et la gentillesse sont toujours au rendez-vous.

    amirandes2.jpg
    amirandes4.jpg
    amirandes5.jpg

    Les avantages : le décor somptueux, raffiné, enchanteur aussi bien des jardins que des chambres extrêmement bien équipées (chaîne hi fi- une habitude dans les hôtels de luxe en Crète...), les équipements intérieurs et extérieurs, l'amabilité, le service stylé, la piscine extérieure immense et magnifique, l'impression de bien être qui se dégage du lieu.

    Les inconvénients : Une mer souvent déchaînée  qui y rend les baignades hasardeuses, son éloignement (23 kilomètres pour Héraklion ; 25 pour Cnossos, lieux touristiques intéressants les plus proches ; son ambiance plus internationale que grecque)

    Un hôtel qui satisfera les clients les plus exigeants... et le seul que je vous recommande dans la région d'Héraklion.

    crete23.jpg
    Ci-dessus, photo inthemoodforcinema.com

     Hôtel Creta Palace (http://www.grecotel.com/crete/creta-palace/welcom... )

    cretap.jpg

    cretap2.jpg
    cretap3.jpg

    Revenons un peu plus à l'ouest, à Réthymnon, avec (encore !) un hôtel de la chaîne Grecotel. Sans doute trouverez-vous que j'évoque souvent cette chaîne mais il faut avouer que c'est ce que je connais de mieux... et pas seulement en Grèce  et surtout que cette chaîne est très présente en Crète. Réthymnon est un port typique très animé et très touristique avec des vestiges de l'architecture vénitienne, mais ce n'est pas là que vous trouverez les plus beaux hôtels. La baignade y est dangereuse et interdite. Le seul hôtel que j'ai testé à cet endroit est le Creta Palace par lequel j'ai été plutôt déçu, et que j'ai trouvé impersonnel et bien en-deçà de l'Amirandes ou des autres hôtels de la chaîne Grecotel dans d'autres endroits en Grèce. Impossible de se baigner dans la mer donc. L'hôtel a néanmoins été refait depuis mon séjour (et magnifiquement d'après ce que j'ai pu voir sur internet), il comprend là aussi des chambres avec piscines et reste ce que l'on fait de mieux dans la région de Réthymnon.

     Hôtel Kalliston (http://www.grecotel.com/crete/kalliston/welcome_9... )

    kalliston1.jpg
    kalliston2.jpg

     Encore plus à l'ouest, à La Chanée, la ville que je préfère dans cette partie de l'île. Les architectures turques, vénitiennes et grecques s'y harmonisent parfaitement. Y règne un parfum exotique d'Orient qui vous donne vraiment une sensation d'ailleurs...

     Là j'ai testé l'hôtel  Kalliston construit très récemment (encore un membre de la chaîne Grecotel, le dernier dont je vous parlerai dans cet article), beaucoup plus intime que les autres hôtels de la chaîne (seulement 127 chambres et pas vraiment d'animation, il s'agit plutôt d'un boutique hôtel). L'hôtel est situé directement sur une très belle plage de sable et est donc idéal pour ceux qui veulent s'adonner aux joies de la baignade (la mer y est propre et limpide) tout en visitant et profitant des animations de la Chanée. L'hôtel bénéficie d'un excellent spa. La cuisine est bonne et relativement chère. L'accueil et le décor sont plus froids que dans les autres Grecotel.  Si vous optez pour cet hôtel, je vous déconseille les chambres côté rue, avec une vue sans attrait, et un peu bruyantes alors que celles situées de l'autre côté jouissent d'une vue somptueuse et se situent au calme.  Quelques suites bénéficient de piscines... Et surtout l'hôtel se situe tout près de La Chanée vous permettant de profiter chaque soir de son ambiance animée, de ses nombreux restaurants, tavernes, bars, boutiques.

    La Chanée-Crète-vacances 2006 (2).jpg
    Ci-dessus, photo inthemoodforcinema.com (La Chanée)

     Rendons-nous maintenant dans la partie de la Crète qui comprend le plus de beaux hôtels, la région d'Elounda et Agios Nikolaos... Pour les noctambules, je recommande la deuxième qui comprend de nombreux restaurants (et néanmoins beaucoup moins de recommandables... à l'exception de l'excellent restaurant Du Lac situé tout au bout du lac) et bars autour du lac Voulismeni (réputé sans fond, en réalité de 64m). Et pour ceux qui recherchent davantage un lieu typique, je recommanderais Elounda...

    crete21.jpg
    Ci-dessus et ci-dessous, photos d'elounda par inthemoodforcinema.com
    crete22.jpg

     Hôtel St Nicolas Bay (http://www.stnicolasbay.gr/  )

    st..jpg
    st2..jpg

     A Agios Nikolaos d'abord. Vous y trouverez plusieurs hôtels de catégories luxe : Minos Beach, Minos Palace,  et le St Nicolas Bay où j'ai séjourné à deux reprises, très prisé de la clientèle francophone. Son premier avantage est sa double exposition et sa vue splendide sur Agios Nikolaos, et sa situation, à 2 kilomètres d'Agios. Cet hôtel est néanmoins à mon avis très souvent surévalué à lire les critiques dithyrambiques de certains Tours Operateurs malgré des prix assez exorbitants en haute saison. L'amabilité y est très relative, et la qualité des chambres très disparate (certaines avec piscine, d'autres vraiment pas dignes d'un hôtel de catégorie luxe). La soirée grecque est elle aussi très chère pour un résultat plus que médiocre (danse durant quelques courtes minutes et nourriture quelconque). La petite plage et la piscine (relativement exiguë par rapport aux hôtels précités) sont agréables. Contrairement à ce qui est indiqué, certains soirs il n'y a qu'un restaurant d'ouvert. Je vous recommande plutôt le Greek Kafenion, le soir, pour observer le coucher de soleil sur la baie, le spectacle est d'une beauté rare et à couper le souffle, d'ailleurs la principale raison pour laquelle j'y suis retournée... Les petits déjeuners ne sont réellement pas dignes d'un hôtel de cette catégorie.

    L'hôtel reste cependant un bon port d'attache pour profiter d'Agios et de sa vue magnifique. Agios Nikolaos reste un endroit très agréable qu'il ne faut pas manquer si vous aller en Crète.

    L'hôtel est membre des chaînes Small Luxury Hotels of the World et des Great Hotels of the world.

     Et puis il y a Elounda, où se trouvent plusieurs des plus beaux hôtels aux mondes : le Blu Palace, le Porto Elounda, l'Elounda Mare (Relais et Châteaux un peu vieillissant où je n'ai pas séjourné mais dont le service est réputé et au sujet duquel j'ai entendu de nombreux avis positifs), l'Elounda Bay et l'Elounda Beach.

    Miraculeusement, ce petit village de pêcheurs a su rester authentique. La baie de Mirabello est majestueuse, un véritable écrin qui explique sans doute que ces hôtels s'y soient implantés (néanmoins dans le respect de la nature, ce qui n'est malheureusement pas le cas sur toute l'île comme je l'ai constaté avec effarement lors de mon dernier séjour là-bas), face à l'île de Spinalonga.

    Surtout n'allez pas en Crète sans passer par Elounda et la baie de Mirabello, pour moi le plus bel endroit de l'île.

     Hôtel Elounda Beach et Elounda Bay Palace (http://www.eloundabeach.gr/home.php )

    crete2.jpg
    crete10.jpg
    crete7.jpg
    crete16.jpg

     crete11.jpgUn resort grandiose et somptueux. Le luxe à l'état pur et à son apogée. Davantage encore dans le premier que dans le second. Les deux hôtels, mitoyens, sont membres de la même chaîne (Leading hôtels of the world, toujours un gage de qualité) et du même groupe et jouxtent le port d'Elounda auquel vous pouvez donc vous rendre à pied.

    Les chambres, les suites, les villas pour certaines dépassant allègrement les 300m2 (d'autres sont de taille plus humaine, toutes avec piscine, et directement sur la mer) sont toutes plus somptueuses les unes que les autres... mais réservées aux milliardaires pour les dernières tant leurs prix sont prohibitifs.

     8 restaurants, tous différents et aux décors parfois impressionnants (avec une préférence pour celui du « Blue Lagoon » restaurant polynésien ou encore pour le bar Veghera situé sur la mer avec une vue panoramique à 360° mais aussi une magnifique taverne grecque dans le style crétois -plus authentique, cet élément étant sans aucun doute ce qui fait le plus défaut à l'hôtel-).

    crete5.jpg Rien ne manque : héliport (à l'hôtel mais aussi dans certaines villas évidemment toutes avec piscine, certaines avec salles de sport ...), boutiques, plages, piscines, amphithéâtre avec projections de films, service de jet privé. La décoration est irréprochable, peut-être un peu trop parfaite et déshumanisé : meubles design de style yachting, parquets en teck, vidéos projecteurs privés et tous les équipements possibles et (in)imaginables dans ses « yachting villas ».

    Les petits déjeuners sont pantagruéliques et exceptionnels (caviar, saumon, champagne...). Clientèle essentiellement américaine et russe. Classé souvent comme l'un des plus beaux hôtels au monde et comme le plus bel hôtel d'Europe. Une réputation qui n'est pas usurpée...

    A voir ne serait-ce que pour la vue sur le Golfe de Mirabello et Spinalonga, un des plus belles que je connaisse... ou comment concilier une impression de bout du monde avec le luxe ultime... Nous n'aborderons pas la question pécuniaire qui est à la hauteur du caractère exceptionnel de l'endroit !

     Enfin, dans la région d'Hersonissos,  je vous déconseille fortement le Royal Mare Village dont les raisons du classement luxe demeurent un mystère  et dont les éloges sans limites des Tours Operateurs ne sont en rien justifiés  (un seul restaurant ouvert sur cinq annoncés lors de mon arrivée, une pizzeria aux tarifs de la Tour d'argent, un personnel aimable comme une porte de prison, une plage... de galets, un parking qui ressemble à un terrain vague). Bref, rien qui soit digne de la catégorie luxe auquel l'hôtel appartient !

    royal.jpg

     Pour ceux qui ne connaissent pas du tout la Grèce, je ne conseillerais pas forcément de commencer par la Crète même si l'île se prête à un long séjour tant elle est diverse... et même si elle est incontournable. D'ailleurs, probablement y retournerai-je, un jour, pour la sixième fois... peut-être pour découvrir davantage le sud de l'île (quasiment désertique et heureusement préservé) et le fameux plateau de Lassithi.

     Et au cas où vous hésiteriez après cet article, sachez que c'est un des endroits où on vit le plus longtemps, grâce au fameux régime crétois mais aussi au climat et à la douceur de vivre...

    Pour vous rendre en Crète:  l'avion (aéroport d'Héraklion) et les liaisons maritimes depuis le Pirée, environ 6 heures en traversée de jour (un peu plus de nuit) notamment avec la Minoan Lines.

    Toutes les photos sont issues des sites officiels des hôtels nommés sauf celles portant l'indication" photo inthemoodforcinema.com".