Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

MODE - Page 2

  • Chopard - Festival de Cannes 2014 : La Palme d'Or réalisée avec l'or "Fairmined​"

     

    chopard1.jpg

     

     

    chopard2.jpg

    Hier soir à Paris Caroline Scheufele, co-presidente Chopard a annoncé pour 2014 une Palme d'Or "Fairmined". Dorénavant, ce trophée prestigieux sera réalisé avec l'or "fairmined".  L'annonce a eu lieu pendant un cocktail à la boutique Chopard en présence de Thierry Frémaux, Délégué Général du Festival de Cannes et  Livia Firth, le Fondateur d'Eco-Age,  Hilary Swank, la marraine du Trophée Chopard en 2009 et  Bérénice Béjo, meilleure actrice en 2013 au Festival de Cannes pour son rôle dans "Le Passé", Rodrigo Cipriani, Président de Luce Cinecittà. Hilary Swank portait la dernière création de Collection Green Carpet, une paire de boucles d'oreille.

    Symbole du Festival de Cannes, la Palme d’Or récompense chaque année le meilleur film de la sélection officielle. A l’occasion de la 67ème édition, le mythique trophée, façonné dans les ateliers Chopard depuis 1998, se pare d’un éclat inédit puisqu’il est pour la première fois réalisé en or certifié « Fairmined ».

    Cette innovation entre dans le cadre d’une démarche initiée par Chopard lors du 66ème Festival de Cannes visant à favoriser l’essor du développement durable dans le domaine du luxe.

    Suivez-moi en direct du Festival de Cannes sur http://inthemoodforcannes.com et http://inthemoodforfilmfestivals.com .

     

     

  • Les lunettes techno color de Gucci: l'accessoire de luxe indispensable pour affronter les flashs

    Je poursuis ma série d'articles consacrés aux accessoires indispensables pour arpenter le tapis rouge du Festival de Cannes que je couvrirai prochainement sur Inthemoodforcannes.com et Inthemoodforfilmfestivals.com.

    Pour les lunettes, mon choix s'oriente d'emblée et sans hésiter vers celles de la marque Gucci, marque synonyme de glamour, de chic, de luxe, et d'un petit côté rock et même "fureur de vivre" que l'on retrouve dans cette magnifique nouvelle campagne dirigée par James Franco( et avec ce dernier) dans le cadre aussi célèbre que splendide du Château Marmont et qui nous fait découvrir la sublime collection techno color.

    Si vous avez vous aussi un coup de foudre pour les modèles que je viens de sélectionner pour vous ci-dessous ou si vous voulez en découvrir davantage, rendez-vous sur la page du site Gucci consacrée aux lunettes de soleil sur laquelle vous pourrez voir de nombreux autres modèles (il y a vraiment l'embarras du choix, je vous engage à y faire un tour) et/ou directement acquérir le(s) modèle(s) de vos rêves. Vous pouvez aussi accéder directement au modèle qui vous intéresse sur le site de Gucci en cliquant sur sa photo ci-dessous.

    Pour ma part, j'ai eu un vrai coup de cœur pour les modèles suivants qui, en plus de leurs looks, résolument modernes et chics, vous protègeront à 100% contre les UVA et UVB:

    -Les lunettes de soleil techno color aviateur ultra légères  que je choisis avant tout pour leur aspect profilé et glamour et l'association de leur design minimaliste raffiné à des verres miroir bleus avant-gardistes. Atout supplémentaire:  la monture ultra-légère de la lunette, brevetée dans les années 1980 par le Groupe Safilo, réinterprétée pour la collection printemps/été 2014.

     

    gucci4.jpg

    -Les lunettes de soleil masque noires

    gucci1.jpg

    -Les lunettes de soleil carrées bleu beige

    gucci2.jpg

    -Les lunettes de soleil à monture papillon

    gucci4.jpg

     

  • L'Oréal au Festival de Cannes 2014 et souvenirs du Festival de Cannes 2009...

    getthelook.jpg

    2008_0919loreal0003.JPG

    Maquilleur Officiel du Festival de Cannes depuis 16 ans et pour la 17ème année en 2014, L’Oréal Paris contribue chaque année à la magie et la beauté de l’évènement Cinéma le plus prestigieux du monde, le Festival de Cannes que je couvre depuis 14 ans sur mes différents blogs, a fortiori sur mon blog dédié au Festival de Cannes http://inthemoodforcannes.com et celui dédié aux festivals de cinéma http://inthemoodforfilmfestivals.com

    En 2008, c'est avec ce premier blog "In the mood for Cannes" que je remportais le concours de blogs du Festival de Cannes organisé par L'Oréal et dont le prix a consisté à vivre deux journées de rêve l'année suivante.

    Pour adopter le maquillage des célébrités présentes sur le tapis rouge, L'Oréal  propose désormais à ses internautes une plateforme digitale décryptant les plus beaux maquillages du Festival de Cannes, un site particulièrement réussi que je vous invite à visiter et sur lequel vous retrouverez les célèbres et somptueuses égéries de la marque: www.get-the-look.fr .

     

     

    Voici le récit et les photos de mon expérience avec L'Oréal en 2009 publiés alors... :

     

     

    2009_0516loreal20004.JPG
    Mon badge L'Oréal
    2009_0516loreal20005.JPG
    Mon programme
     
    2009_0516loreal20016.JPG
    Star d'un jour: merci Jacques Dessange et L'Oréal...
    2009_0516loreal20017.JPG
    2009_0516loreal20020.JPG
    2009_0516loreal20022.JPG
    2009_0516loreal20057.JPG
    Dans les couloirs du Martinez
    2009_0516loreal20055.JPG
    2009_0516loreal20049.JPG
    2009_0516loreal20004.JPG
    2009_0516loreal20050.JPG
    2009_0516loreal20031.JPG
    Dans le hall du Majestic
     
    2009_0516loreal20039.JPG

    Tout a commencé par une voiture officielle du Festival qui est venue me chercher pour m’emmener au Martinez. Et puis ensuite les journées, les nuits, le cinéma, la réalité se sont enchaînés et confondus dans un ballet grisant. L’accueil de l’équipe L’Oréal, la présentation aux inénarrables journalistes de la presse féminine avec lesquelles je passerai cette journée l’oréalesque, le déjeuner au Carlton (au lieu du restaurant de plage du Martinez, pour cause de pluie) dans une salle presque vide à la table à côté de celle de Jane Campion (tout de même) à l’image de ses précédents films, d’une étrange grâce intemporelle, Abbie Cormish, Ben Whishaw , un jeune homme dont ma voisine intarissable m’apprend qu’il s’agit de Ryan Philippe, et non loin d’Eva Longoria (contre laquelle mon autre voisine journaliste ne cessera de pester pour avoir vue son interview annulée au dernier moment) et Tony Parker.  Retour au Martinez pour attendre la maquilleuse de L’Oréal et le coiffeur de Jacques Dessange.  L’ambiance est joyeuse et décontractée (merci encore à mes deux amies qui se reconnaîtront, c’était formidable de partager ces instants insolites avec vous). La conversation est tellement joyeuse que nous ne voyons pas l’heure passer.  J’apprends justement que Ben Wishaw, l’acteur principal du film de Jane Campion « Bright star » vient d’être coiffé par la même main, juste avant moi, et puis surtout je pose plein de questions sur le festival auxquelles ma coiffeuse répond avec gentillesse, se mêlant à notre joyeux brouhaha. C’est passionnant et oserais-je dire (oui, oui, j’oserai ) beaucoup plus que la conversation de certaines journalistes avec lesquelles j’ai déjeuné (pas toutes, j’ai été ravie  de faire connaissance avec certaines d’entre elles dont ma voisine qui se reconnaîtra, je pense).

     

    Soudain, une des attachées de presse de l’Oréal entre en trombes dans la chambre. Le ciel semble lui être tombé sur la tête, la catastrophe paraît imminente. Un être mystérieux la presse au téléphone de m’emmener de gré ou de force. Il faut se dépêcher, les autres m’attendent, les voitures sont sur le point de partir et nous devons impérativement partir avec le reste de l’équipe L’Oréal. La coiffeuse remet à la hâte les dernières mèches, je voudrais avoir le temps de la remercier mais déjà on m’entraîne dans les couloirs du Martinez pour une course échevelée (enfin heureusement uniquement au sens figuré). Nous croisons Franc Dubosc qui se fait prendre en photo dans des poses très jamesbondesques mais je n’ai pas le temps de m’attarder sur cette image plus cocasse que glamour qu’on m’engouffre dans l’ascenseur avant de me refaire prendre ma course dans le hall du Martinez, jusqu’au bar où devait se dérouler le cocktail. Les sept journalistes avec lesquelles j’ai déjeuné m’attendent et devant nous Eva Longoria tente de rentrer dans sa voiture sous une nuée de flashs qui nous éblouissent nous aussi. On nous attribue un numéro de voiture. La mienne se trouve juste derrière celle d’Eva Longoria. Nous montons dans notre voiture à la hâte, et roulons ainsi au pas, jusqu’au bas des marches. C’est étrange de voir la foule, vorace, ainsi se presser contre la vitre, avide d’un regard. L’actrice dont j’ignore le nom qui est aussi dans ma voiture semble aux anges pour sa première montée des marches. Eva Longoria et Tony Parker descendent de la voiture juste devant nous pour signer des autographes puis on nous ouvre la portière et nous attendons puis gravissons les marches juste derrière eux parmi les cris stridents, violents parfois même, des photographes. L’actrice «  de la voiture » dont évidemment j’ignore toujours le nom replace une de mes mèches rebelles, comme si la montée des marches devait créer une complicité, ou du moins en donner l’impression, se disant sans doute que ce geste à la fois faussement nonchalant et sympathique serait très photogénique, ou peut-être tout simplement très heureuse d’être là.

    2009_0516loreal20069.JPG

     

     Et puis je retrouve cette salle que je connais si bien, et le cinéma, enfin. La lumière s’éteint. J’apprécie le silence après l’euphorie. Je me plonge dans l’univers, plus doux et policé, de Jane Campion que j’attendais si impatiemment. Le début me déroute. Cette histoire avait tout pour me plaire mais ce récit des amours contrariées du jeune poète anglais John Keats et  de sa voisine Fanny Brawne peine à m’embarquer. Jane Campion vous nous parler de fièvre ( de la passion et de la création) mais son film en est malheureusement dépourvu.  Ce qui aurait pu (et sans doute voulu) être une retenue devient tellement lisse que cela me laisse à distance, pourtant j’aurais aimé me laisser emporter par cette histoire, par leurs élans passionnés et leurs désirs contrariés. Les obstacles à  l’histoire d’amour des deux protagonistes sont finalement assez flous, les personnages secondaires trop esquissés pour être crédibles. Abbie Cormish y met beaucoup de conviction, mériterait un prix d’interprétation, sans nul doute. La caméra, pourtant si sensible, presque caressante,  de Jane Campion est appliquée mais je n’arrive pas à être touchée par ses personnages, à croire à leurs sentiments. Restent les mots de John Keats d’une mélancolie envoûtante, à l’image de ce que j’aurais rêvé que soit ce film, à l’histoire si prometteuse. La photographie est certes empreinte de cette retenue à la fois lumineuse et sombre, et de mélancolie mais pas assez pour que nous éprouvions l’amour douloureux des protagonistes, ni cette passion qui les prive de liberté.

    Contrairement à ses films précédents et bien que les sentiments qui envahissent les deux personnages principaux soient intemporels, le film a aussi un aspect suranné malgré la poésie qui surgit parfois, comme tous ces papillons qui envahissent la chambre de Fanny faisant écho aux vers de John Keats :

    « Je rêve que nous sommes des papillons

    N’ayant à vivre que trois jours d’été.

    Avec vous ils seraient plus plaisants

    Que cinquante années d’une vie ordinaire »

    Je repense à ma voisine de projection qui le midi même avait affirmé, péremptoire, visiblement très fière de partager cette "découverte"(ou du moins ce qui pour elle semblait l’être)  que l’art, selon sa définition devait être intemporel. Ce film ne sera certainement pas pour elle un chef d’œuvre…

     

    Puis revenant dans le prosaïsme du XXIème siècle, quoique… nous reprenons les voitures officielles, direction le Majestic pour le dîner. Tandis qu’une des convives continue d’évoquer son sujet favori, elle-même, ma voisine me parle de son émotion, les yeux encore rougies, que lui a provoqué le film de Jane Campion. Je m’en veux presque de n’être pas émue. Peut-être aussi, parce que je suis là et ailleurs, à penser à la beauté ironique du destin qui fait se rejoindre ma fiction et la réalité, à penser que je n’ai peut-être pas tort de rêver toujours à l’impossible, aussi déraisonnable soit-il. Puis, je me paie le luxe de refuser d’aller à la soirée Canal plus (à la villa Doumergues ou de Mai, je n’ai pas bien compris) pour me retrouver avec le silence de mes pensées enivrantes, après une dernière séance photo dans le hall du Martinez et avant d’y passer la nuit.

     

    La nuit sera courte et après un petit déjeuner au Martinez, une voiture officielle  m’attend pour me ramener à mon hôtel car déjà ces mésaventures à peine terminées d’autres m’attendent puisque 3 heures plus tard mes camarades blogueurs sélectionnés comme moi pour vivre 3 jours à Cannes, avec Allociné et Philips, vont bientôt arriver. Je les attends avec impatience, ayant hâte de faire leur connaissance pour certains, de les retrouver pour d’autres. Je n’imaginais pas alors à quel point ces trois jours, aussi, seraient inoubliables…

     

    Avant de partir vers d’autres aventures, je repense aux signes du destin en redoutant aussi leur cruauté, et je repense à cette journaliste également invitée par L'Oréal qui a demandé à sa collègue, avec le plus grand sérieux du monde si elle parlait autrichien, ce à quoi son interlocutrice a rétorqué qu’en effet elle parlait… allemand.  Je crois qu’à cet instant, au moins, la perplexité lui aura fait oublier le refus d’Eva Longoria…

     

    Quelques années plus tard, je publiais un recueil de nouvelles intitulé "Ombres parallèles" dont 4 se déroulent dans le cadre du Festival de Cannes et sont fortement inspirées de mes 14 années de Festival de Cannes et notamment de ces péripéties.

     

     
      
  • Christophe Guillarmé: des robes idéales pour fouler les tapis rouges

    A l'approche du Festival de Cannes que je couvrirai pour la 14ème année consécutive sur Inthemoodforcannes.com et Inthemoodforfilmfestivals.com, je débute aujourd'hui sur Inthemoodforluxe.com une série d'articles consacrés au luxe et à la beauté, et liés au festival.

    Je commence avec une sélection de modèles d'un couturier dont les modèles ont souvent arpenté les tapis rouges du Festival de Cannes: Christophe Guillarmé. J'ai sélectionné deux modèles, qui correspondent à mes propres goûts mais aussi que je trouve idéaux pour une montée des marches chic et glamour et intensément féminine.  Ces modèles font tous partie de la collection printemps/été 2014. Cette collection est intitulée "Lady Garage" définie comme un  "voyage du glamour old Hollywood à celui de la scène mondaine New Yorkaise d’après-guerre."

    Les deux photos ci-dessous sont issues du site officiel Christophe Guillarmé sur lequel vous aurez toutes les informations nécessaires pour acquérir les modèles et sur lequel vous trouverez de nombreux autres modèles: http://www.christopheguillarme.fr/ .

    guillarme1.jpg

    guillarme2.jpg

  • LACOSTE habilleur officiel de l'équipe de France aux JO de Sotchi

    J'ai remarqué l'élégance de nos athlètes et me demandais quelle marque avait créé ces beaux vêtements à la fois pratiques et élégants. Il s'agit donc de Lacoste qui habillera l’équipe de France Olympique pour tous les événements jusqu’en 2016, les JO d’hiver de Sotchi qui commencent ce 6 février 2014 mais aussi ceux de Rio en 2016.

    ouver.jpg

    Ci-dessus, la tenue portée par les athlètes français pour la cérémonie d'ouverture.

    podium.jpg

    La tenue ci-dessus est celle que nous espérons voir le plus puisque c'est celle qui sera portée sur les podiums.

    sot.jpg

    Ci-dessus, la tenue qui sera portée au Village Olympique.

    Pour en savoir plus: http://www.lacoste.com

     

  • Nouvelle boutique UGG Australia rue du Four dans le 6ème en plein Saint-Germain-des-Prés

     

    ugg3.jpg

    C'est en passant par hasard dans cette rue de ce quartier que je connais plus que bien que j'ai découvert que venait d'ouvrir une nouvelle boutique Ugg Australia, en plein cœur de Saint-Germain-des-Prés, rue du Four, au 46-48, inaugurée il y a tout juste une semaine. La marque possède également une boutique dans le Marais.

    ugg2.jpg

    La marque a récemment fait beaucoup parler d'elle avec une campagne originale, « FEELS LIKE NOTHING ELSE" qui permet à plusieurs chanceux de gagner des lots (séjour spa, produits UGG..) en participant à un grand jeu concours. Cette campagne, en tournée dans plusieurs villes de France, a pour but de faire vivre aux clients de la marque une véritable expérience mode en participant à un shooting photo, le tout dans le confort absolu des chaussures UGG!
     
     Empruntez votre paire de chaussures fourrée préférée sur le stand, installez-vous dans le fauteuil, prenez la pose (la plus originale possible) et partagez-là en live sur la page Facebook de la marque.
     
    Pour suivre les actualités de la marque et découvrir si vous avez gagné un des lots vous pouvez ainsi suivre les pages FacebookTwitter et Instagram  ». Vous pouvez actuellement participer dans la boutique de Saint-Germain-des-Prés. Dépêchez-vous: il ne reste plus beaucoup de temps!

     

    parisentracte 006.JPG

    parisentracte 007.JPG

    parisentracte 008.JPG

    parisentracte 009.JPG

    Personnellement, je craque pour les modèles ornés de cristaux Swarovski, aussi chics que confortables et en particulier pour celui-ci ci-dessous par lequel je risque d'être tentée chaque fois que je passerai devant la boutique en question, c'est-à-dire très souvent. Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder disait ce cher Oscar Wilde...alors... (Comptez environ 200 euros pour un modèle de cette collection).

    ugg.jpg

  • Dix idées de cadeaux de noël de luxe originaux

    ralph3.jpg

    Visuel ci-dessus Ralph Lauren

    Le luxe n'est pas forcément un cadeau très cher (même s'il peut l'être) mais avant tout une attention élégante, une idée chic et personnelle qui donnera l'impression à la personne qui le reçoit d'être rare, bref un cadeau qui répondra à la devise de ce blog "quand l'exception devient la règle". J'ai sélectionné pour vous quelques idées de cadeaux à des prix très diversifiés. J'espère que vous trouverez votre bonheur parmi cette sélection.

    1. Un parfum Caron

    caron2.jpg

    caron.jpg

     

    Le parfum est toujours un des cadeaux phares de Noël. S'il est toujours plaisant à recevoir, il l'est un peu moins quand on le retrouve sur tout le monde ou quand il a une fragrance agressive comme le sont pour moi les parfums  Gaultier, Mugler et même certains Chanel. Si un parfum peut, voire doit, être ensorcelant, il doit aussi savoir se faire discret. J'ai donc ce qu'il vous faut si vous rêvez du parfum que vous ne retrouverez pas sur tout le monde et qui en plus sera envoûtant. Je vous recommande de l'acheter dans la boutique de Saint-Germain-des-Prés où vous serez royalement reçus et ou on vous donnera même de nombreux échantillons. Ces parfums présentent l'avantage de ne pas être vendus en parfumerie (pour ce qui concerne les parfums pour femmes, il en va différemment des parfums Caron pour hommes). Si vous ne savez lequel choisir, les vendeuses sauront vous guider dans votre choix en fonction de la personnalité et des goûts de la personne à qui vous voulez l'offrir. Pour ma part, j'aime beaucoup "Lady Caron". Comptez minimum 70 euros pour une eau de toilette.

    Plus d'informations sur http://www.parfumscaron.com/

    2. Un bijou Mauboussin ou Swarovski

    mauboussin.jpg

    La marque Mauboussin est désormais célèbre pour avoir démocratisé la joaillerie sans pour autant l'avoir galvaudée. Pour ma part, j'aime beaucoup cette bague "Etoiles étoiles" à 2265 euros symbolique de la marque mais si votre budget est plus restreint, vous pourrez également trouver des montres dans les 500 euros. Rendez-vous sur http://mauboussin.fr pour en savoir plus.

     Si c'est encore un peu cher pour vous, je vous recommande la marque Swarovski que j'aime aussi beaucoup qui vous proposera des bijoux très fashion et chics à des prix très abordables comme cette très jolie parure à 119 euros.

    parure.jpg

    Plus d'informations sur http://www.swarovski.com/Web_FR/.

    3. Un dîner dans un grand restaurant ou un tea time dans un palace

    cinq3.jpg

    A l'exemple des deux précédents, c'est le genre de cadeau que l'on ne s'offre pas soi-même mais dont on rêve forcément. Autant choisir l'exceptionnel...Pourquoi ne pas choisir le cadre somptueux de l'hôtel George V et son restaurant doublement étoilé, le V? Pour plus d'informations: http://www.fourseasons.com/paris/dining/restaurants/le_cinq/ .

     Retrouvez également mon article consacré à l'hôtel George V, ici: http://www.inthemoodforluxe.com/archive/2012/12/03/hotel-four-seasons-george-v-a-paris-le-meilleur-tea-time-de.html .

     Cet établissement est pour moi sans aucun doute le meilleur de Paris. Allez-y et offrez-le les yeux fermés.

     Si votre budget est plus limité, vous pourrez vous "contenter" d'offrir un tea time. Je vous promets un moment hors du temps, réellement "in the mood for luxe". Vous aurez une idée des tarifs dans mon article précité.

    george1.jpg

     

    4. Une robe Ralph Lauren

     

    Selon votre budget, vous pourrez choisir parmi les différentes collections Ralph Lauren, une marque qui représente pour moi le comble de l'élégance et du raffinement. De 590 euros pour une robe Blue Label à 10000 euros pour une robe Collection. Vous en trouverez de moins chères sur le site Ralph Lauren dans d'autres collections.  Le site Ralph Lauren vous propose également des cartes cadeaux et de nombreuses idées cadeaux: http://www.ralphlauren.fr/home/index.jsp 

    Je vous recommande de faire un tour dans la boutique de Saint-Germain-des-Prés, au numéro 173 du Boulevard Saint-Germain, dans le 6ème. Vous y trouverez de nombreuses idées cadeaux...et un lieu enchanteur.

     

    ralph1.jpg

    ralph2.jpg

    ralph4.jpg

     

    5. Une liseuse électronique avec vos 10 romans préférés préenregistrés

    kobo.jpgillusions.jpg

    martin4.jpg

     

     

    Je ne dis pas cela seulement parce que je suis moi-même auteur de romans publiés en numérique, je pense réellement que le cadeau qui fait plaisir est celui qui est personnalisé comme peut l'être une liseuse avec ses romans fétiches enregistrés: une manière de faire passer discrètement un message... Pour ma part, voilà deux des romans qui y figureraient sans aucun doute.  Je pense que le fait d'ajouter 10 romans enregistrés personnalise ce cadeau qui sera un incontournable des fêtes.

    6. Un séjour dans un lieu d'exception

    coffret.jpg

    relais2.jpg

    Vous pourriez par exemple offrir un séjour dans un Relais et châteaux, par exemple à l'hôtel Bareiss, endroit féérique, a fortiori pendant les fêtes, un lieu magique, exceptionnel dont je vous ai souvent parlé ici et notamment dans cet article très complet: http://www.inthemoodforluxe.com/archive/2012/08/21/l-hotel-bareiss-im-schwarzwald-allemagne-foret-noire-la-perf.html .

    Si vous cherchez un établissement qui répond à toutes les exigences (restaurant 3 étoiles Michelin, piscines d'exception compris...), choisissez celui-ci sans hésiter. Le meilleur hôtel de toutes mes pérégrinations.

    Vous trouverez de nombreux coffrets cadeaux sur le site Relais et Châteaux http://cadeaux.relaischateaux.com/fr/coffrets-cadeaux (à partir de 169 euros pour 2 personnes, comptez plus pour le Bareiss qui reste cependant très abordable pour la qualité exceptionnelle des prestations proposées).

    bareiss99.jpg

    7. Une soirée à l'opéra Garnier ou à la Comédie Française

    comedie.jpg

    garnier.jpg

    L'Opéra de Paris vous propose ainsi d'offrir des bons cadeaux spectacles de 45 euros à 195 euros. Plus d'informations sur http://operadeparis.fr .

    A la Comédie Française, vous pourrez ainsi par exemple offrir des places pour "Un Chapeau de paille d'Italie" de Labiche (21 février au 13 Avril 2014). Salle Richelieu. De 13 à 41 euros. Retrouvez ma critique de cette pièce, ici: http://inthemoodlemag.com/2012/12/19/critique-%C2%AB-un-chapeau-de-paille-d%E2%80%99italie-%C2%BB-d%E2%80%99eugene-labiche-et-marc-michel-au-theatre-ephemere-de-la-comedie-francaise-jusqu%E2%80%99au-7-janvier-2013/ 

     

    8.  L'éternelle carré Hermès

    carre.jpg

    Le cadeau original peut aussi être un indémodable auquel on ne songe pas forcément comme le Carré Hermès. Vous en trouverez une sélection, ici: http://france.hermes.com/femme/carres/carres-70cm.html . Comptez environ 245 euros.

    9. L'accessoire ou le vêtement Burberry

    burberry.jpg

    De même que pour la suggestion précédente,  le trench-coat Burberry (ou un accessoire si vous préférez ou si vos moyens sont plus limités) est un vêtement chic et indémodable qui fera forcément plaisir, synonyme d'élégance, de discrétion. Comptez 1495 euros pour celui présenté ci-dessous. Vous en trouverez d'autres, ici: http://fr.burberry.com/trench-coat-long-de-coupe-etroite-p38482321 .

    trench.jpg

    10. Un vélo de marque

     Enfin, si comme moi vous affectionnez les promenades en plein air, je pense que cette dernier idée devrait vous ravir. Les grandes marques de vêtements ont désormais développé leurs vélos "couture", à l'exemple du vélo Vuitton présenté ci-dessous. Pour plus d'informations: http://www.louisvuitton.fr/front/#/fra_FR/New-Now/articles/Bike-Polo-par-Louis-Vuitton

    vuitton.jpg

     

    A suivre: ma sélection de 10 réveillons dans des établissements de rêve...

  • Swarovski au 65ème Festival de Cannes : la fashion suite de l'hôtel Martinez

    a28.jpg

    a29.jpg

    a27.jpg

     

    a1000.jpg

    a1001.jpg

    Ce 65ème Festival de Cannes que vous avez pu suivre sur mon blog dédié (http://www.inthemoodforcannes.com ) fut, pour moi, comme chaque année, avant tout cinématographique mais aussi l'occasion de tester de nombreux lieux et évènements "in the mood for luxe" sur lesquels je reviendrai régulièrement ces jours prochains.

    Commençons par une marque que j'apprécie tout particulièrement, la marque autrichienne Swarovski. J'ai eu le plaisir d'être invitée dans la suite Swarovski de l'hôtel Martinez, là où se trouvent les pièces prêtées et portées sur le tapis rouge.

    Une marque que j'apprécie beaucoup parce qu'elle est à la fois originale, luxueuse et accessible.

    C'est ainsi à l'hôtel Martinez que la marque associée à de nombreux évènements cinématographiques (comme le Festival de Cannes ou le Festival du Film de Cabourg) a son quartier général dans une suite baignée de lumière qui donne sur la Croisette et où se reflètent les cristaux symboliques de la marque. Une véritable caverne d'Ali Baba avec notamment les fameuses pochettes en cristal de toutes les couleurs possibles et (in)imaginables mais aussi le fameux coffret que 100 actrices auront eu le privilège de trouver dans leurs chambres (photo ci-dessous).

    a26.jpg

    Pour ma part, je suis repartie avec un charmant petit présent.

    a1002.jpg

  • Mode - Nicole Van Dyke : une marque très "in the mood for cinema" à découvrir absolument

    nicole3.jpg

    Il est des heureux hasards, et mon existence en est tellement jalonnée que je pourrais écrire un livre sur le sujet. Ainsi, lors d'un de mes nombreux allers et retours en bus entre Paris et Boulogne-Billancourt pour le Festival International du Film de Boulogne-Billancourt dont j'ai eu le plaisir de faire partie du jury, ai-je eu le plaisir d'être assisê à côté de Nicole Van Dyke, créatrice de la marque éponyme, aussi affable que joviale. Bien sûr, ce n'est pas une garantie de talent mais cela tombait bien puisque, en l'espèce, c'est le cas.

     Sa marque était d'autant plus destinée à me plaire qu'elle se nourrit de sa passion pour le cinéma de cette dernière. Ses best-sellers se nomment ainsi "Uma", "Doris" ou encore "Kirsten" et nombreuses sont déjà les actrices à avoir craqué pour ses modèles ou ses accessoires (comme je les comprends!) et à les avoir portées lors de grandes occasions,  comme ce fut le cas pour Marina Foïs aux César.

    nicole4.jpg

    Outre leurs références cinématographiques, sa marque a pour "slogan" "American designed" et "French made".  C'est en effet un mélange d'énergie et de couleurs typiquement new yorkaises  et de chic et savoir faire français puisque ses modèles et accessoires sont fabriqués en France, une véritable valeur ajoutée et vous auriez d'autant plus tort de vous en priver que les prix sont très raisonnables.

    Nicole Van Dyke a quitté New York en 2004 pour s'installer à Paris et a lancé sa marque d'accessoires et de prêt-à-porter après un beau parcours, déjà: études de mode au prestigieux Fashion Institute of Technology à New York (avec le prix du prêt à porter féminin en poche). Elle dessine alors des lignes de lingerie pour la célèbre marque Victoria's Secret...

    nicole9.jpg

    Nicole Van Dyke a créé une marque éponyme chic, élégante, idéale pour le Festival de Cannes 2012, avec ses robes très années 50, style Audrey Hepburn pour le jour et de belles robes longues pour le soir (personnellement, j'adore celles, ci-dessous, très glamour pour le festival), sans oublier ses sacs et pochettes originaux, ludiques et assortis.

    nicole6.jpg

    nicole8.jpg

    Je vous engage vraiment à découvrir cette marque plus que prometteuse à la fois "in the mood for cinema" et "in the mood for luxe" mais à des prix raisonnables et dont la créatrice est à l'image de sa marque, simple, joyeuse et élégante, ce qui ne gâche rien! Vous pourrez la trouver dans ces différents lieux:

    Paper Dolls, 5 rue Houdon (18ème), Franck et Fils, 80 rue de Passy (16ème), Lila Conti, 12 rue Dupetit Thouars (3ème), and Noelle and Co., 1 rue St Simon, (7ème). En ligne: Fanny-la-pie.com

     

    Découvrez également son site: http://www.nicolevandyke.com/ .

  • Les parures Philippe Ferrandis: des bijoux "in the mood for luxe", nouvelle boutique rue Bonaparte

    ferrandis2.png

    C'est en passant rue de Babylone, à deux pas du Bon Marché que j'avais remarqué ces bijoux, de belles et singulières parures à prix abordables, colorées et chics, qui présentent la particularité de proposer de nombreux clips (j'en recherche désespérément -ce sont de vrais objets en voie de disparition- qui ne soient pas des bijoux de grands-mères) . La semaine dernière, mon regard a été inexorablement attiré par une nouvelle boutique rue Bonaparte, au numéro 31 (Paris , 6ème), et par les magnifiques parures en vitrine dont j'ai alors découvert qu'il s'agissait du même nom: Philippe Ferrandis. J'ai donc essayé d'en savoir plus...

    Ainsi sur le site http://www.philippe-ferrandis.fr/ on apprend que « Ces bijoux mélangent subtilement perles, résines, cristal, pierres (telles que l’améthyste, le quartz fumé, la turquoise ou le cristal de roche) à des pièces de métal ouvragé. Accordant une très grande importance au choix des matières, il a su, au fil des années, s’entourer des meilleurs artisans et de jeunes diplômés des écoles de bijouterie parisiennes. Les perles nacrées sont fabriquées artisanalement dans le Sud de la France, les pierres de verre facetées sont réalisées manuellement en Bohème quant aux résines, elles sont moulées d’après des maquettes de cire ou de métal.
    L’ensemble des collections et bijoux vendus dans le monde est fabriqué dans l’atelier parisien de PHILIPPE FERRANDIS situé, depuis mai 2008, au Viaduc des Arts, véritable vitrine de l’artisanat français.
    C’est là que ce créateur conçoit deux fois par an une dizaine de collections d’inspirations toujours différentes. »

    Des bijoux de qualité qui se présentent sous forme de parures (mais que vous pourrez acquérir séparément), très abordables, qu'on ne retrouve pas partout...qui vont des bijoux que vous pourrez porter tous les jours à ceux destinés à des occasions exceptionnelles.  Celle qui me tente pour le prochain Festival  de Cannes est située en bas à gauche de la photo ci-dessous un peu cachée par le logo  "entreprise du patrimoine" . Et vous? Vous en trouverez un très large choix sur la boutique en ligne ou dans l'une des boutiques de la marque. Je vous conseille néanmoins plutôt d'aller en boutique, pour un plus large choix et de bijoux plus étincelants et ravissants. Les créations originales d'un vrai créateur. Je vous recommande vivement d'y faire un tour...

    ferrandis.jpg



  • Inauguration et ouverture de la boutique Marks & Spencer sur les Champs Elysées, le 24 novembre

    Marks 024.JPG

    marks.jpg

    Hier soir, j'étais invitée à l'inauguration de la boutique Marks et Spencer qui ouvrira ses portes tout à l'heure, à 11H30, au n°100 des Champs Elysées. Pour l'occasion un cocktail et un défilé étaient organisés dans le cadre luxueux, chaleureux et délicieusement intemporel du Fouquet's Barrière (auquel j'ai d'ailleurs consacré plusieurs articles dont celui-ci).

     Ensuite, une visite de la boutique en avant-première (située juste en face du Fouquet's, de l'autre côté de l'avenue)  a été proposée aux 80 invités de l'évènement, parmi lesquels le pdg de Marks & Spencer Marc Bolland, l'Ambassadeur d'Angleterre, l'égérie de la marque Rosie Huntington-Whiteley mais aussi des actrices ou mannequins  comme Sarah Marshall ou Emilie Dequenne.

    Marks 017.JPG

    Marks 022.JPG

    Marks 012.JPG

    Marks 030.JPG

    Marks 032.JPG

    Marks & Spencer est l'un des plus grands détaillants britanniques et sa place sur la plus belle avenue du monde était presque incontournable. Une société qui compte 78000 employés répartis entre le Royaume-Uni et 42 autres territoires à l'échelle internationale. En activité depuis plus de 127 ans, Marks & Spencer dispose actuellement de 700 points de vente britanniques et de plus de 360 magasins à l'international.

    Cette boutique de 1400 m2 est répartie sur 3 étages. Le décor est simple et sobre mais la boutique ravira  les habitués qui y retrouveront tout ce qui la caractérise.

    Le magasin fait par ailleurs partie  de la stratégie "internet et magasins" de Marks & Spencer qui revient sur le marché français avec une boutique combinant des boutiques et du commerce en ligne. En effet, Marks & Spencer a lancé en octobre son premier site web international www.marksandspencer.fr accessible aux clients de toute la France.

    Marks 026.JPG

    Marks 014.JPG

    La nouvelle boutique des Champs Elysées propose aux clients le meilleur de la mode femme, de la lingerie ainsi que l'alimentation qui a également contribuée à la réputation de la marque: gamme dé plats préparés sélectionnés et épicerie qui ont fait la popularité de M&S tels que le poulet Tikka Massala, le thé Earl Grey et les crumpets.

    Marks 015.JPG

    Marks 018.JPG

    Alors, ferez-vous partie des premiers clients dans quelques heures?

    Marks & Spencer - 100 Avenue des Champs Elysées - 75008 Paris- Du lundi au dimanche - de 10H à 22h

  • Chopard lance la collection Happy Mickey : une idée originale de cadeau de noël

    chopard34.jpg

    chopard35.jpg

    Une petite pause dans mes escapades gastronomiques et touristiques pour vous faire découvrir la collection "Happy Mickey" que vient de lancer la marque Chopard...une collection qui mêle cinéma et luxe dont je ne pouvais pas ne pas vous parler. Une collection qui aurait pu être rapidement kitsch mais c'était compter sans la sobriété et le raffinement de la célèbre marque de luxe qui en a fait des bijoux ludiques, élégants, discrets...et des cadeaux de noël idéaux et originaux. Personnellement, j'ai une préférence pour les montres qui reprennent le symbole de la célèbre marque de luxe (les diamants mobiles) en y incluant habilement un discret Mickey.

    Passionné de cinéma, partenaire officiel du Festival International du Film de Cannes, révélateur de jeunes talents, Chopard est depuis de nombreuses années le joaillier des stars et du cinéma. C’est ainsi qu’une nouvelle icône du cinéma, de fiction cette fois, fait aujourd’hui son entrée au livre d’or de la Maison. Aussi inédit soit-il, ce rapprochement n’est pas dû au hasard. Disney est un symbole historique du cinéma et sa mascotte, sympathique réminiscence de notre enfance, a tout pour séduire Chopard.  Fraîche et colorée, en or blanc ou rose, la collection Happy Mickey se distingue par un grand nombre de créations : sautoirs, pendentifs, tours de cou, bracelets, boucles d’oreilles et, bien sûr, montres Happy Sport, Chopard s’inscrivant à son tour dans la longue tradition des garde-temps à l’effigie de la célèbre souris. Allusion franche au mythique personnage ou clin d’œil discret, les déclinaisons joaillières sont variées et soulignent, avec humour et délicatesse, ses caractéristiques les plus singulières : le large sourire, les billes étincelantes ou simplement les oreilles rondes, uniques et reconnaissables entre toutes. Les aficionados de Disney apprécieront tout comme les amateurs de mode rétro-vintage et de luxe décontracté.

    chopard36.jpg

    chopard37.jpg

    chopard39.jpg

  • Tommy Hilfiger - Boutique sur les Champs Elysées et campagne automne-hiver 2011 : (pas seulement) une très belle image…

    tommy10.jpg

    tommy15.jpg

    tommy8.jpg

    tommy12.jpg

     

    tommy1.jpgL’ouverture récente de la plus grande boutique en France de Tommy Hilfiger (sur les Champs Elysées, plus exactement au numéro 65) mais aussi le lancement de la campagne automne hiver 2011 est pour moi l’occasion de vous parler de cette marque que j’affectionne tout particulièrement.

    Derrière une sublime image (ses campagnes publicitaires sont à chaque fois un vrai régal d’originalité et de classe, avec un zeste d'humour), se cache surtout une marque de grande qualité avec des matières nobles.

    Ces campagnes reflètent chic, éclectisme, diversité, singularité, élégance et harmonie avec une pointe d’audace… Je vous invite à découvrir ci-dessus la nouvelle campagne réalisée par Craig McDean qui place une nouvelle fois la famille au centre.

     Si vous voulez mieux découvrir la marque, rendez-vous sur la boutique des Champs Elysées qui, sur 835 m2, vous propose , sur 3 niveaux, les collections homme, femme, enfant mais également les accessoires et la collection Denim, une boutique jumelle de celle de la 5ème Avenue, à New York… Une marque qui pourrait bien supplanter Ralph Lauren dans ma garde-robe…d'autant que sa nouvelle collection Ralph Lauren Jeans qui a pris un virage radical semble avoir perdu quelques aficionados en route.

    tommy5.jpg

    tommy4.jpg

  • Collection red carpet édition 2011 de Chopard (partenaire officiel du 64ème Festival de Cannes)

    chopard8.jpg

    Depuis le 60ème anniversaire du Festival International du Film de Cannes, Caroline Gruosi-Scheufele, co-présidente de Chopard et directrice de la Création, imagine chaque année une nouvelle collection de Haute Joaillerie, directement inspirée des stars et destinée à les magnifier lors de la mythique montée des marches. La red carpet collection 2011 est ainsi composée de 64 pièces inédites, en l’honneur de la 64ème édition du festival.

     Innovant et empreint de poésie, la collection Red Carpet 2011 est une ode au printemps renaissant. Parmi les pièces phares de la collection, un ensemble collier et pendants d’oreilles en émeraudes et diamants taillés cœur attire immédiatement le regard.  Je vous invite à découvrir quelques pièces ci-dessous tout en vous rappelant que vous pourrez suivre le Festival de Cannes en direct sur mon autre blog http://www.inthemoodforcannes.com .

    chopard1.jpg

    Amethyst Necklace Red Carpet Collection Black

    chopard2.jpg

    Rubellite Necklace Red Carpet Collection

    chopard3.jpg

    Tanzanite Ring Red Carpet Collection

    chopard4.jpg

    Moonstone Earrings Red Carpet Collection

    chopard5.jpg

    Hearth Emerald Earrings Red Carpet Collection

    chopard6.jpg

    Hearth Emerald Necklace Red Carpet Collection

     

    chopard10.jpg

    Brown Diamond Necklace Red Carpet Collection