Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Restaurant Au Sablier à Trouville : mon avis

    Lors de l'un de mes innombrables séjours à Deauville (j'y consacre d'ailleurs le blog "In the mood for Deauville"), le mois dernier, j'ai eu la très agréable surprise de découvrir ce restaurant, un établissement récemment repris par la famille Lelevé. Les nouveaux propriétaires ont ainsi ouvert les lieux le 17 février 2018.

     

    C’est à l’occasion de Normandes en tête, au CID, à Deauville, qu’on m’a chaleureusement recommandée cette nouvelle adresse. Je tenais dès à présent à vous en parler tant j’ai été enthousiasmée (même si moins de photos et de détails sur l’établissement que d’habitude illustreront cet article, mais j’y retournerai bien entendu lors de mon prochain séjour, pour le compléter).

    L’établissement est idéalement situé à deux pas de la mer, du parking, des Cures Marines de Trouville et face au Casino de Trouville.  Il bénéficie par ailleurs d’une jolie terrasse face au casino.

    Dès l’extérieur, la belle carte affichée, la propreté et la chaleureuse luminosité des lieux attirent l’œil et inspirent confiance. Dès la porte franchie, l’accueil est là aussi chaleureux, familial et souriant. Le décor est élégant, harmonieux et singulier (tous les nouveaux établissements ont un peu trop tendance à se ressembler, ici on ressent une vraie personnalité dans la décoration non standardisée) et nous procure l’impression d’arriver dans un cocon particulièrement cosy. La carte est variée, composée de produits frais, faits maison et plusieurs menus très abordables sont proposés.

    J’ai opté pour de la volaille (fondante, parfaitement assaisonnée et accompagnée) mais un large choix de poissons est également proposé, ainsi que des plats végétariens. Priorité est par ailleurs donnée aux produits régionaux. Le midi,  vous pourrez également opter pour un menu à 15, 50 euros (2 plats) ou 19, 80 euros (3 plats). Un menu très attractif  à 29 euros est également proposé. Les plats sont copieux et bien présentés.

    En dessert, j’ai opté pour une tarte tatin, là aussi réellement exquise. Absolument parfaite !

    L’établissement dispose aussi d’une grande table d’hôte idéale pour les repas entre amis. Vous pourrez ainsi en profiter pour déguster les belles assiettes de charcuterie qui vous sont proposées.

    La cuisine a été irréprochable, l’accueil parfait (le couple Lelevé n’est pas débutant, ils ont tenu pendant des années un établissement à Pont-L’évêque) et le rapport qualité prix défie toute concurrence. Si mon adresse incontournable à Deauville est La Cantine de Deauville, j’ai désormais ma « cantine » à Trouville, une remarquable brasserie de famille (tenue par les parents et les deux enfants aussi affables et attentionnés les uns que les autres) nommée Au Sablier dans laquelle, je vous le garantis, en plus de vous régaler les papilles, vous passerez un excellent moment, dans une atmosphère sereine et conviviale. Que vous logiez aux Cures Marines de Trouville ou de l’autre côté de la Touques, au Normandy Barrière, au Royal Barrière ou au Golf, si vous avez envie d’un excellent repas à un prix très raisonnable à Trouville, ne cherchez plus, « Au Sablier » est l’adresse idéale… En attendant un article plus complet sur l’établissement, vous l’aurez compris, je vous le recommande d’ores et déjà vivement. Dans une gamme de prix plus élevés, je vous recommande également le restaurant Les Vapeurs (mon article, ici).

    Au Sablier
    16 place du Maréchal Foch
    14360 Trouville-sur-Mer
     
     
    02 31 88 14 99
    Découvrez aussi la page Facebook de l’établissement et son compte Instagram (@ausablier).
     
    Retrouvez aussi cet article sur Inthemoodforhotelsdeluxe.com et Inthemoodfordeauville.com.
  • Mon avis sur le restaurant le Palatium à Laval

    Aujourd’hui, je vous emmène dans ma ville natale : Laval, préfecture de la Mayenne, ville des Pays de la Loire, trop souvent méconnue, voire inconnue… Laval Virtual, l’évènement qui a lieu actuellement dans la ville en question et qui célèbre  ces jours-ci ses 20 ans et qui est accessoirement le plus grand rassemblement professionnel mondial autour de la réalité virtuelle (ouvert par ailleurs ce week-end au public après trois journées réservées aux professionnels) pourrait être pour vous l’occasion de découvrir cette ville magnifique. Peut-être mes photos illustrant cet article parviendront-elles aussi à vous en convaincre.

    En effet, Laval n’est pas seulement un palindrome cité dans vos livres de grammaire, c’est aussi une splendide ville de province coupée en deux par la rivière la Mayenne qui serpente tranquillement sous son majestueux viaduc.

     

    Si vous cherchez une bonne adresse où dormir, je peux vous recommander le Périer du Bignon (mon article, ici), et si vous cherchez une bonne brasserie dans le centre (qui se définit plutôt comme restaurant de cuisine française), je vous recommanderais Le Palatium, l’adresse chic et abordable qui a si longtemps fait défaut à cette ville. Après l’échec du Bistrot du Palais (ni la qualité ni l’amabilité n’étaient au rendez-vous), et après des travaux pharaoniques qui avaient permis de transformer l’ancien tribunal de commerce en restaurant,  les nouveaux propriétaires n’ont pas seulement changé le nom et le décor (plus chaleureux, 200000 euros ont été investis), mais ils ont également décidé de proposer une carte plus attractive.

    En haut de la rue des Déportés, sur la place de la Trémoille, jouxtant le Château Neuf et le Vieux Château, ce restaurant qui a ouvert en novembre 2017 est idéalement situé et bénéficie en plus d’une magnifique terrasse avec, d’un côté, la vue sur le Château Neuf et, de l’autre, une vue plongeante sur la Mayenne. Son nom, Le Palatium, se réfère au Mont-Palatin, une des célèbres collines romaines. A son image, le Palatium, de sa place de la Trémoille, semble surplomber toute la ville.

    C’est le groupe Convivio qui a investi dans ce restaurant, déjà propriétaire de deux adresses rennaises bien connues : le Picadilly et la Taverne de la Marine. Le restaurant a pour chef Richard Robin (qui a officié au Plaza Athénée, à Paris, et cela se ressent dans les saveurs) et un nouveau directeur, Ghislain Pouzet.

    Si les prix vous paraissent un peu élevés (ils me semblent néanmoins raisonnables pour la qualité des produits proposés), sachez que l’établissement vous propose un menu très abordable chaque midi (du mardi au vendredi midi, sauf jours féries).  C’est ainsi pour celui-ci que j’ai opté : 15 euros pour une entrée, un plat et un dessert et 13 euros pour le plat et le dessert. C’est cette seconde formule que j’ai testée pour vous, en l’espèce, pavé de saumon, écrasé de pommes de terre, sauce yuzu. Et en dessert des profiteroles.  Le plat était à la fois léger et copieux, parfaitement assaisonné. Et les profiteroles étaient réellement délicieuses, là aussi très légères avec une vraie sauce chocolat. Le tout, bien présenté, avec goût et simplicité.

    Le service est indéniablement souriant, affable (dès la réservation à l’accueil) et rapide. La carte propose par ailleurs un large choix de viandes et de poissons et une belle carte de desserts si vous n’optez pas pour le menu du jour. Par ailleurs, deux menus très intéressants vous sont proposés, l’un à 24 euros et l’autre à 34 euros.

    Au premier étage du restaurant, une porte coulissante permet de disposer d’une salle privée pouvant accueillir une vingtaine de personnes. Idéale pour vos déjeuners ou dîners d’affaires.

    L’établissement fait aussi office de bar, notamment l’après-midi et le soir. Son décor chaleureux (avec, à disposition dans le décor, notamment des livres sur la Mayenne et sur la Bretagne voisine),  la belle lumière naturelle qui éclaire les lieux et l’accueil souriant en font la nouvelle adresse lavalloise incontournable pour les rendez-vous entre amis.  Le Palatium vous propose aussi des afterworks. Le prochain aura lieu le 12 avril de 19H à 1h du matin. Des apéros du marché sont aussi régulièrement proposés le samedi de  11H à 14H (planche apéro, tapas, vins )  avec la musique de DJ Ibano.

    Le seul bémol : le lieu est un peu bruyant lorsque le restaurant est plein comme c’était le cas lors de mon déjeuner…mais ce n’est pas une raison pour ne pas vous le recommander vivement. C’est indéniablement la bonne adresse qui manquait à Laval et qui peut plaire et convenir à tous. J’y retournerai pour tester la carte. Et c’est l’adresse que je recommanderai désormais lorsqu’on me demandera un bon restaurant à Laval. L’adresse idéale pour vos déjeuners ou dîners, d’affaires ou amicaux ou en famille ou pour prendre un verre dans une atmosphère chaleureuse. Bref, vous l’aurez compris, montez sans hésiter jusqu’au Palatium. Votre effort sera récompensé…

    Horaires d’ouverture :

    Du lundi au samedi midi et soir et le dimanche midi

    http://www.le-palatium.fr/

    Retrouvez aussi le Palatium sur Facebook : https://www.facebook.com/lepalatiumlaval/

    Le Palatium

    9, Place de la Tremoille – 53000Laval

    Tél: 02 43 53 22 22

    Retrouvez ce même article sur mes blogs Inthemoodforhotelsdeluxe.com et Inthemoodforlaval.hautetfort.com.

    Quelques photos personnels de Laval en complément ( et bien d’autres à retrouver sur mon compte Instagram @Sandra_Meziere).