Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Swarovski au 67ème Festival de Cannes

 

Swarovski3.jpg

Voilà une marque que j'affectionne tout particulièrement et dont je vous parle régulièrement: une marque synonyme d'élégance, de raffinement, de glamour...mais aussi de cinéma, très présente au Festival de Cannes que je vous ferai suivre en direct sur mes différents sites et blogs, en particulier, http://inthemoodforfilmfestivals.com et http://inthemoodforcannes.com . En attendant de passer comme chaque année faire un tour à la suite Swarovski du Martinez (qui, parait-il, nous réserve de belles surprises), retour sur les liens étroits entre Swarovski et le cinéma et en particulier le Festival de Cannes.

a28.jpg

a29.jpg

a27.jpg

 

a1000.jpg

a1001.jpg

a26.jpg

Photos ci-dessus prises lors de mon passage à la suite Swarovski à l'hôtel Martinez, à Cannes, en 2012.

 

Depuis plus de 80 ans et Marlène Dietrich arborant en 1930 du Swarovski dans L’Ange bleu , innombrables sont les réalisations cinématographiques ayant vu les plus grandes actrices se parer de ses bijoux et accessoires exclusifs.

Parmi celles qui ont tout particulièrement crevé l’écran parées des éclatants cristaux facettés figurent Nicole Kidman dans Moulin Rouge, Marilyn Monroe dans Les Hommes préfèrent les blondes, Meryl Streep dans Le Diable s’habille en Prada, ou Halle Berry dans Meurs un autre jour.

Les liens entre Swarovski et le cinéma se nouent aussi sur les tapis rouges. Présente au Festival de Cannes depuis 15 ans, la maison accompagne toutes les manifestations qui comptent dans le domaine du 7e art : le Festival International du film de Toronto, deuxième plus important au monde après la quinzaine cannoise, le festival du film de Busan, en Corée, sans oublier, depuis 14 ans, les Oscars qui font l’objet d’une attention toute particulière.

 

 

 

swarovski4.jpg

 

 

 

Pour ma part, j'ai craqué pour ce bracelet de la collection automne/hiver 2014 : Bracelet Leo, bague écharpe Arthemis et bague Petra en coloris White Opal / Montana,  Atelier Swarovski by Emma J Shipley.

L’éclat des cristaux Swarovski illumine le Festival de Cannes depuis 1999. En quinze années de présence continue à la plus prestigieuse manifestation cinématographique au monde, la maison a été partenaire des moments les plus inoubliables ayant rythmés tant les apparitions attendues sur les tapis rouges que les plus folles nuits de la Croisette.

 

Les plus grandes actrices ont accordé leur confiance à Swarovski afin de les sublimer sous le crépitement des flashs au moment de leur montée des marches. Des noms parmi les plus prestigieux et glamoureux du 7e art en témoignent : Meryl Streep, Sharon Stone, Madonna, Kate Winslet, Catherine Deneuve, Charlotte Rampling, Jerry Hall, Isabelle Huppert, Marion Cotillard, Nathalie Baye, Emmanuelle Béart, Penelope Cruz, Eva Longoria, Claudia Cardinale, Milla Jovovich, Michelle Yeoh, Charlize Theron et tant d’autres… En 2011, c’est avec une pochette Party Time à la main que Bérénice Béjo est venue présenter The Artist avant la consécration du film.

 

 

Swarovski et Cannes c’est une présence constante à l’Hôtel Martinez, épicentre de la quinzaine, où quatorze années durant la maison s’est installée dans les Suites 118-119- 120, dès lors devenues familières des plus grands stylistes, costumiers, photographes et bien entendu stars et starlettes.

 

Dans cet écrin toujours subtilement décoré, chacun est venu chercher la pièce rare afin de parfaire une tenue et d’illuminer une silhouette : pièces couture, pochettes exclusives de la collection « Red Carpet », bijoux vintage ou actuels et créations spéciales de la collection Atelier Swarovski y sont à leur disposition pour s’assurer d’une apparition remarquée et inoubliable.

 

Particulièrement séduite par l’atmosphère se dégageant des lieux, grâce notamment à sa somptueuse cascade de cristal scintillant, la photographe Ellen von Unwerth y réalisa même en 2010 une séance photo au pied levé.

 

La magie du cristal enchante également les plus belles nuits cannoises. En 2001, le film Moulin Rouge a ouvert le festival, avec une Nicole Kidman inoubliable, parée d’un magnifique collier en cristal. Cette soirée est restée dans l’histoire de Cannes comme l’une des plus mémorables.

Après la projection, les plus grandes stars se sont retrouvées dans une reproduction du célèbre cabaret parisien, complété d’une grande roue et de danseuses de French Cancan. Sponsor de l’événement, Swarovski a offert aux invités un sensationnel bracelet rouge en Crystal Mesh – un bijou depuis lors convoité.

 

La soirée était animée par l’amfAR, la fondation de recherche sur le SIDA créée par Elizabeth Taylor. Le dîner est bien sûr réputé comme l’un des plus coûteux au monde, mais il est aussi l’un des événements les plus recherchés du Festival. Une fois encore, les accessoires Swarovski ont orné les VIP présents, notamment Emily Blunt, Diane Kruger et Lily Cole.

 

En lui assurant son savoir-faire dans la mise en place d’une décoration chic et scintillante, Swarovski accompagne également depuis une dizaine d’années l’incontournable et ultra select club d’Albane Cleret où se retrouvent les festivaliers en quête de nuits mémorables.

 

Swarovski et Cannes 2014:

 

 

L’année 2014 revêt pour Swarovski et sa présence au 67e Festival du film de Cannes un éclat tout particulier puisqu’elle y fêtera quinze ans de complicité avec le plus prestigieux événement au monde dédié au 7e art.

 

 

Pour célébrer ces noces de cristal, la maison a profondément repensé les modalités de sa présence et de son sens de l’accueil.

 

Toujours installée au coeur de l’action, à l’Hôtel Martinez, elle quitte les suites 118-119-120 qu’elle occupait auparavant pour investir les suites 430-431.

 

Plus ample, ce nouvel espace au décor scintillant entièrement réinventé permettra d’accueillir de manière encore plus confortable qu’auparavant les stylistes, accessoiristes et journalistes. Sans oublier les stars qui trouveront là un écrin dans lequel venir piocher parmi les innombrables créations et accessoires propices à satisfaire toutes leurs attentes et leurs désirs les plus fous, puisque ce sont près de 2 000 pièces qui seront à leur disposition au cours de la quinzaine.

Afin de rayonner sur le tapis rouge, les célébrités pourront accéder à un vestiaire enchanteur où se côtoieront minaudières raffinées, pochettes délicates, parures extravagantes ou trésors vintage... Colliers spectaculaires, bagues surdimensionnées ou manchettes somptueuses constitueront autant de possibilités de se laisser séduire par le magnétisme du cristal que chacun pourra s’approprier à son propre gré, selon sa personnalité, ses humeurs et ses envies.

 

Cette nouvelle plateforme constituera pour Swarovski une occasion de déployer en objets et en images la variété et l’étendue de son monde : ses sources d’inspirations, la richesse de son environnement créatif, la diversité de ses engagements et de ses activités. Sa filiale dédiée à la production, Swarovski Entertainment, révèlera ainsi de ses coulisses en levant le voile sur une partie de ses archives cinématographiques. Depuis que Judy Garland a remporté un Oscar pour Le Magicien d’Oz avec ses étincelantes chaussures rouges en cristal Swarovski, toute une série de collaborations ont permis à la maison autrichienne  d’embellir le grand écran. On se souvient entre autres de Meryl Streep arborant l’iconique bague Nirvana dans Le Diable s’habille en Prada tandis que Nicole Kidman portait une création exclusive Swarovski dans Moulin Rouge. Cette année encore, l’histoire cinématographique de Swarovski continue avec la mise à disposition de cristaux pour la réalisation de certains costumes et bijoux portés une fois de plus par la captivante Nicole Kidman dans Grace de Monaco, le film très attendu du cinéaste français Olivier Dahan, choisi pour faire l’ouverture du 67ème Festival De Cannes.

 

 

Réinventée, la présence cannoise permettra en outre de mieux mettre en valeur la ligne Atelier Swarovski, dont les bijoux et accessoires de luxe conçus par les designers les plus innovants et avant-gardistes de la planète trouvent sur les tapis rouges un terrain d’expression idéal. La collection automne-hiver 2015 Atelier Swarovski sera ainsi dévoilée en avant-première pendant le festival. Conçue en collaboration avec les plus grands noms de la mode du design, parmi lesquels figurent la maison de mode avant-gardiste Viktor&Rolf, la créatrice d’origine chinoise Ye Mingzi et anglaise Emma J Shipley – sans pour autant oublier la rayonnante « Core Collection », ligne permanente d’Atelier Swarovski.

 

Et puisque Cannes constitue le parfait terrain pour célébrer et magnifier la magie du cristal, Swarovski réservera à ses fidèles de nombreuses autres surprises et produits exclusifs afin de satisfaire leur insatiable curiosité et leur appétit pour des créations toujours plus excitantes et emplies de glamour. Car Swarovski, au-delà du bijou et des apparitions cristallisés sur grand écran, c’est aussi la magie de la lumière par sa division Architecture, Interior Design & Lighting. Celle-ci apportera une touche de magie inégalée à la Suite par l’installation hors-pair du chandelier « Blossom », dessiné par Tord Boontje comme une interprétation personnelle de la nature et de la qualité émotionnelle du cristal.

 

 

A ces éléments fondateurs du décor de l’espace viendront s’ajouter des références non moins importantes à Swarovski Professional, la marque haut de gamme pour des éléments en cristal de première qualité, sans oublier Aura by Swarovski au travers de ses produits de beauté incomparables, développés en en étroite collaboration avec Clarins Fragrance Group, pionnier de la cosmétique moderne.

swarovski5.jpg

 

 

Retrouvez-moi en direct de Cannes la semaine prochaine et retrouvez mon article sur Swarovski ici et sur http://inthemoodforcannes.com et http://inthemoodforfilmfestivals.com .

 

Les commentaires sont fermés.