Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ingéniosité suédoise – Invention des casques « airbag » !

couture.jpg

Toujours plus populaire, le vélo reste l’un des transports les plus dangereux et fatals en cas d’accident. Pour se protéger un minimum et s’assurer une chance de s’en sortir en cas de choc brutal, le casque se trouve indispensable. Si les amoureux de vitesse ont bien conscience de son importance, les promeneurs du dimanche et autres cyclistes de tous les jours rechignent à l’idée de le porter. Pour y pallier, les deux suédoises Anna Haupt et Terese Alstin ont créé ledit casque « invisible ». Une fois le concept commercialisé et démocratisé, vous n’aurez plus aucune raison de voyager non protégé. Explications.

La classe à bicyclette !

Voici le concept en images : Avouons qu’il est difficile d’assortir aux vélos couture et costards-cravates, n’importe quel casque de vélo. Conscientes de ce souci d’harmonisation, les deux jeunes suédoises travaillent depuis sept ans sur la conception de ce casque extraordinaire. Estimé aux alentours de 400€ pièce, cet accessoire prend des airs de foulard épais à fixer joliment autour de son cou. En cas de choc, l’airbag se développe autour de la sphère crânienne et protège le système nerveux du cycliste de manière improbable. Le casque assure une autonomie de 18 heures. En d’autres termes, il est nécessaire de le recharger environ toutes les trois semaines si l’on compte une heure de vélo par jour. En attendant la sortie de ce concept extraordinaire, il semble indispensable d’investir dans un casque adapté à votre conduite. Sur Bikester.fr, choisissez un casque confortable de couleur noire de préférence, pour vous assurer une certaine discrétion. Aujourd’hui, rouler à vélo en ville est ancré dans les mœurs. Lassés des transports en commun surchargés, nombre d’urbains choisissent de pédaler quelques kilomètres matins et soirs afin de faire la route entre le travail et la maison. C’est aussi l’occasion de visiter différemment nos grandes agglomérations françaises, et notamment Paris de Belleville à Saint-Germain-des-Prés. Si outre-Rhin les automobilistes font particulièrement attention aux cyclistes, en France c’est légèrement différent. Il faut donc redoubler de vigilance, et ce surtout en zone urbaine.

Les commentaires sont fermés.