Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ouverture du restaurant La Petite Maison de Nicole à l'hôtel Fouquet's Barrière de Paris

nicole5.jpg

Je vous avais dit, dans un article, ici, tout le bien que je pensais du restaurant "Le Diane" de l'hôtel Fouquet's Barrière (étoilé au Michelin depuis 2012) que j'avais eu le plaisir de tester. A partir d'aujourd'hui, le célèbre palace parisien, s'enrichit d'un nouvel espace de restauration: "La Petite Maison de Nicole". La galerie de la brasserie Fouquet's se métamorphose ainsi pour se mettre aux couleurs et aux saveurs de ce célèbre restaurant provençal, déclinaison parisienne de la mythique adresse niçoise. Au menu, des saveurs nissartes, des parfums d’Italie et de généreuses assiettes.

nicole2.jpg

Pour ce faire, Jean-Yves Leuranguer, Chef des cuisines de l’Hôtel Fouquet’s Barrière, Meilleur Ouvrier de France – M.O.F – a été initié aux grands et petits secrets de famille de Nicole Rubi, pour régaler la clientèle parisienne de délicieuses recettes authentiques et colorées. La Petite Maison de Nicole c’est aussi un lieu de fête au cœur de l’hôtel, où règnent convivialité, partage et gourmandise.

Cette installation est l'histoire d'une "brise d'amitié", née de la rencontre de la restauratrice Nicole Rubi et de Dominique Desseigne, Président de Lucien Barrière Hôtels et Casinos. Familier admiratif des repas imaginés par Nicole dans son restaurant enchâssé à l'entrée du Vieux Nice – La Petite Maison - Dominique Desseigne désirait depuis longtemps offrir ce sud éclatant et précieux à la clientèle parisienne et internationale de l'Hôtel Fouquet's Barrière.

nicole4.jpg


 

Un décor qui renaît chaque soir

D'une soirée à l'autre, une aile de la brasserie Fouquet’s se transforme en un théâtre de délicieuses découvertes et revêt les atours de La Petite Maison de Nicole, telle qu'elle existe à Nice. Ce décor est né des vagabondages légers de Jacqueline Morabito, complice méditerranéenne de Nicole Rubi. Le changement de décor glisse grâce à un astucieux système de rideaux coulissants qui apporte chaque soir l’atmosphère si particulière des dîners du sud. Aux murs, les stars du cinéma - réinterprétées par l’artiste peintre néerlandais Hayo Sol, présent dans les plus belles galeries - sur les tables, des fougasses maison ensoleillées par les chandeliers designés pour l’occasion par Jacqueline Morabito.


Une carte parsemée des goûts du soleil

La Petite Maison de Nicole a la passion de l'authentique qui s'affirme dans l'éclat de recettes, de produits à l’origine très contrôlée, une carte aux propositions aussi abondantes qu'alléchantes et - toujours - la générosité des assiettes. Jean-Yves Leuranguer - Meilleur Ouvrier de France - et sa brigade de l’Hôtel Fouquet’s Barrière ont été initiés aux grands et petits secrets de cette cuisine familiale, version Nicole : fins beignets de fleurs de courgettes, petits farcis niçois, poulet rôti entier à partager, brouillade de truffes, rougets du pays en friture, langouste puce Royale de la Méditerranée rôtie ou encore calamaretti fritti…

La carte des desserts est interprétée par Claude Ducrozet. Le chef pâtissier de l’hôtel propose une mousse au chocolat blanc, des fruits de saison, un tiramisu très gourmand … à partager à trois, à quatre ou seulement à deux pour les plus gourmands !


Un carré d’or pour la restauration de l’Hôtel Fouquet’s Barrière

La Petite Maison de Nicole, qui porte à quatre le nombre d'offres de restauration de l’Hôtel Fouquet’s Barrière sera dirigée par Ghislain Evraert, 33 ans, qui quitte l’Arc Paris, dont il était directeur, pour rejoindre les équipes de l’hôtel. Le restaurant étoilé Le Diane, avec sa cuisine imaginative et intemporelle qui décline et sait redécouvrir "à la manière d’aujourd’hui" les plus grands classiques de la gastronomie française ; la célèbre et emblématique brasserie du Fouquet’s inaugurée en 1988 ; le Bar Le Lucien, rendez-vous idéal du matin au soir pour un déjeuner léger, un tea time gourmand ou encore un cocktail entre amis en soirée. Le bar Marta, ainsi désigné en hommage à l'épouse de Lucien Barrière, ajoute aux heures pétillantes de la nuit depuis décembre 2012, avec une carte de cocktails pensée par Stéphane Ginouves, Meilleur Ouvrier de France Barman.

L’équipe de l’Hôtel Fouquet’s Barrière, orchestrée par le Chef des cuisines Jean-Yves Leuranguer, est composée de 60 cuisiniers et de 17 pâtissiers qui expriment leur passion et leur savoir-faire dans les 1000 plats préparés chaque jour. Au Diane, il est épaulé de Christophe Schmitt, primé comme Chef espoir de l’Année 2011 selon le magazine "Le Chef", et Lauréat gagnant du Trophée Taittinger 2012. Un sésame pour la renommée des grands de la cuisine. L’Hôtel Fouquet’s Barrière, ouvert en 2006 et dirigé par Fabrice Moizan participe désormais à l’histoire de la plus belle avenue du monde. Tout comme, depuis plus d'un siècle - la célèbre brasserie Fouquet’s -, qui raconte la légende et accompagne l'actualité et les rendez-vous médiatiques ou discrets des créateurs du cinéma, des arts et des lettres.


Un restaurant emblématique de la cuisine niçoise

Il y a 25 ans, dans un ancien salon de thé situé à l’entrée du Vieux Nice, face à l’Opéra, Nicole Rubi ouvrait son restaurant de cuisine locale. Au menu : des saveurs nissartes, un rien de Provence et quelques emprunts aux voisins italiens. Nul n’imaginait alors que la réputation de la table allait faire le tour de la planète. C’est pourtant ce qui est advenu. Par la seule grâce d’un bouche à oreille qui, enthousiaste, vante depuis toujours la fraîcheur et la saveur des assiettes, la rigueur en cuisine et la chaleur du service, l’adresse niçoise a en effet conquis une fidèle clientèle. Le Livre d’or est riche des paraphes de célébrités du monde entier que Nicole et son équipe initient de la plus belle des façons au terroir local. Une renommée qui vaut à la Petite Maison d’avoir développé un don d’ubiquité : elle a ouvert à Londres, en 2008, à deux pas de New Bond Street, s’est installée en 2010 au Majestic Barrière et arrive aujourd’hui au 46 avenue George V, à Paris.

 

informations pratiques:

La Petite Maison de Nicole
46 avenue George V - Paris 8ème
+33 (0)1 40 69 60 88
Ouvert tous les jours de 19.00 à minuit

Les commentaires sont fermés.