Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Découvrez le nouveau « Bareiss Wellness & Spa » à l’hôtel Bareiss en Forêt noire

    bar1.jpg

    bar2.jpg

    bar3.jpg

    bar4.jpg

    Ce matin, j’ai reçu un courrier d’un hôtel dont je vous ai parlé à plusieurs reprises ici et qui frôle la perfection : l’hôtel Bareiss Im Schwarzwald. Au lieu de s’endormir sur leurs acquis ( parmi de nombreux prix, le Bareiss a également été élu plus bel hôtel d’Allemagne par le « Hornstein Ranking 2010 » ), les propriétaires ne cessent de chercher de nouvelles idées, de faire de nouveaux aménagements (photos ci-dessus).

    Voici la lettre reçue ce matin qui détaille ces nouveaux aménagements…une bonne excuse pour y retourner très bientôt…

     Retrouvez également ci-dessous l’article complet que j’avais consacré à l’hôtel suite à mon séjour (magnifique) en mars 2011.

     Vous pourrez également en savoir plus sur ces nouveaux aménagements sur le site officiel de l'hôtel, ici: http://www.bareiss.com/fr/beauty-spa/bienvenue-dans-notre-nouveau-bareiss-wellness-spa.html

    bareiss 002.JPG

    bareiss2.jpg

    bareiss5.jpgJe vous propose aujourd’hui un nouveau « test » d’hôtel, le mot test est d’ailleurs peu approprié pour ce qui s’est révélé être une de mes plus belles expériences « in the mood for luxe ».

    Il y va pourtant des lieux comme des personnes : je me méfie toujours des réputations, qui proviennent souvent soit des flagorneurs, soit de détracteurs jaloux. Je me méfiais donc de la réputation du Bareiss (suite notamment à l’article dithyrambique paru dans le Figaro Magazine et que vous pouvez retrouver ici) dont je dois avouer d’emblée qu’elle n’est nullement usurpée. Plus encore que de porter le luxe à son apogée, le Bareiss le réinvente en le transformant en réel art de vivre, c’est pourquoi, en guise de titre de cet article, j’ai choisi la devise de ce blog que cet hôtel incomparable illustre parfaitement "quand l'exception(nel) devient la règle".

    Quelques chiffres d’abord, à vous donner le tournis. Un hôtel 5 étoiles luxe. Un restaurant 3 étoiles Michelin parmi les 5 restaurants que compte l’hôtel. 9 piscines avec plus de 600m2 de superficie aquatique. 250 employés pour 99 chambres.

    Membre de la chaîne « Relais et Châteaux » (ce qui a d’ailleurs au préalable suscité ma méfiance, ayant le souvenir d’établissements de cette chaîne où la prétention du personnel et de la direction dépassait tout ce que j’avais vu jusqu’alors et gâchait le plaisir du lieu, comme au « Phébus », à Gordes, par exemple), le Bareiss a également été élu plus bel hôtel d’Allemagne par le « Hornstein Ranking 2010 » mais il est également membre des plus grandes tables du monde, classé par le magazine GEOsaison parmi les 10 meilleurs hôtels d’Europe dans la catégorie « Wellness », détenteur du SPA trophy « Relais et châteaux » en 2008… mais ce serait faire injustice à cet hôtel que d’aligner ainsi les récompenses pour le définir.

    Au Bareiss, vous ne trouverez ainsi pas de photos des personnalités qui le fréquentent (sans doute pourtant très nombreuses). Non, ici, la discrétion est de mise. Pas d’ostentation mais un rare sens du détail. Avant de vous décrire en quoi le Bareiss est un endroit unique et exceptionnel, bien au-delà de ces quelques chiffres et récompenses (parmi beaucoup d’autres), et par trois aspects principaux portés à leur paroxysme (gastronomie, service, cadre de détente), un peu d’Histoire et de géographie tout d’abord.

     

     

    P1030801.JPG

    P1030802.JPG

    Histoire et géographie: L’hôtel Bareiss se situe en Forêt Noire, en Allemagne, à 70 kms de Strasbourg, dans le petit village de Mitteltal-Baiersbronn, près de Freudenstadt et à 40 kms de Baden Baden. Il célèbre cette année ses 60 ans. L’hôtel a ainsi été créé par la grand-mère, Hermine Bareiss, en 1951. Il s’appelait alors le « Kurhotel Mitteltal » pour devenir l’hôtel Bareiss, en 1992, aujourd’hui dirigé par le fils Hermann Bareiss et l’un des deux petit-fils Hannes Bareiss (qui font chaque soir le tour des tables et que vous croiserez chaque jour dans l’établissement, à la fois luxueux et familial).

    P1030842.JPG

    Le restaurant « Le Bareiss » sous la direction du chef Claus-Peter Lumpp a obtenu sa troisième étoile au guide Michelin en 2008, la première ayant été obtenue dès 1982, et la seconde en 1984.

    Comme je vous le disais plus haut, les trois atouts de l’hôtel sont sa gastronomie, son cadre de détente et son service : rares.

    Concernant la gastronomie tout d’abord, l’hôtel a mis au point « La journée gastronomique », en réalité une « demi-pension de luxe » : petit café en bord de piscine le matin, accompagné de jus d’orange, croissants… si vous le souhaitez. Ensuite, vous pourrez profiter du grand buffet de petit-déjeuner (saumon, crêpes, gaufres, buffet de pains différents chaque jour, œufs au choix et préparés devant vous, multiples jus de fruits…ou champagne, buffet pour les enfants…) jusqu’à 11H30 ! L’après-midi, à partir de 14H30, vous pourrez profiter du goûter (choix de pâtisseries sur la terrasse ou dans le restaurant), avec musique en direct à partir de 15H30. Pour le dîner, vous aurez le choix entre le menu gastronomique ou diététique (avec pas moins de 7 plats pour le menu gastronomique -voir exemple de menu ci-dessous- mais si vous n’aimez pas vous pourrez néanmoins changer les plats- ce qui serait étonnant, j’ai redécouvert des mets que je n’aimais pas a priori- par des plats sélectionnés dans les autres restaurants) ou les Classiques Bareiss. Vous aurez également accès au buffet de fromages et de mignardises (voir le buffet de mignardises plus bas, en photo). Et s’il vous reste encore de la place après tout ça, vous pourrez profiter de la collation de minuit. Le tout compris (donc sans supplément) dans la demi-pension (minimum 199 euros par personne par jour, pour 4 nuits, mais cela les vaut largement). La cuisine, même de la demi-pension, est du niveau d’un excellent restaurant étoilé. Le service est exceptionnel.

    P1030828.JPG

     

    P1030833.JPG

    P1030834.JPG

    P1030861.JPG

    P1030835.JPG

    P1030920.JPG

    P1030919.JPG

    Vous pourrez également profiter des autres restaurants comme « Le Dorfstuben », restaurant de plats traditionnels et régionaux, constitué de 2 pièces reconstituées d’une ferme datant du 19ème siècle. Vous pourrez y déjeuner, y dîner ou simplement y prendre un verre de 11H à minuit. Vous pourrez également choisir le restaurant de cuisine méditerranéenne, « le Kaminstube », ou encore le restaurant gastronomique « Le Bareiss », 3 étoiles Michelin, membre des plus grandes tables du monde, dirigé par Claus-Peter Lumpp. Vous pourrez également, le midi, déjeuner au bord de la piscine, ou au bistro oasis l’été. Vous pourrez découvrir ces différents restaurants dans mes photos ci-dessous (le restaurant de demi-pension compte à lui seul 5 salles).

    P1030838.JPG

    P1030839.JPG

    P1030840.JPG

    P1030843.JPG

    P1030848.JPG

    P1030910.JPG

    P1030864.JPG

    P1030921.JPG

    P1030906.JPG

    P1030855.JPG

    Concernant le cadre de détente, deuxième grand atout de l'hôtel Bareiss : il faudrait être vraiment difficile pour s’ennuyer, l’hôtel prévoyant des activités pour toutes les générations. L’hôtel est entouré d’étangs naturels avec une plage de sable fin (en travaux lors de mon séjour, travaux normalement terminés le 21 avril) où vous pouvez vous baigner mais aussi de 9 piscines, jacuzzi et saunas avec, notamment, une piscine d’eau douce avec jets sous-marins, une piscine d’eau de mer à 32°c, une piscine avec jets sous-marins bouillonnants à 36°c… Un véritable havre de bien être ! Au-dessus de cet incroyable espace aquatique, vous trouverez également un espace beauty (coiffeur, programme ayurveda, ostéopathie, produits Sisley…).

    P1030889.JPG

    P1030898.JPG

    P1030895.JPG

    P1030905.JPG

    P1030891.JPG

    P1030892.JPG

    P1030887.JPG

    P1030909.JPG

    bareiss8.jpg

    Chaque jour l’hôtel vous propose un riche programme d’activités, pour leur grande majorité sans supplément (rare pour ce type d’hôtel) : aquagym, randonnées, yoga, jeux, musique…

    L’hôtel dispose également d’un chalet de randonnée « le Sattelei » (en travaux jusqu’au 21 avril) mais également d’une métairie de plus de 200 ans restaurée à l’identique et remise en 2006 à Hermann Bareiss : le Morlokhof.

    L’hôtel propose également de nombreux forfaits comme la trilogie gastronomique Bareiss, invitation à un véritable voyage gastronomique qui permet de faire connaissance avec les 3 restaurants « à la carte » mais également des semaines anniversaire pour les 60 ans de l’hôtel (dates sur demande et sur le site internet), des semaines randonnée ou des séminaires de cuisine, le festival de musique de la Forêt noire etc.

    Et les enfants ? Un paradis pour eux également ! L’hôtel dispose d’un programme (et d’une maison de jeux) pour enfants et d’un autre pour adolescents (et même de baby-sitters pour les tout petits).

    P1030931.JPG

    P1030932.JPG

    P1030933.JPG

    P1030935.JPG

    P1030937.JPG

    -Quant au troisième grand atout de l'hôtel, le service, il atteint là aussi des sommets. 250 employés d’une amabilité remarquable (et pas avec cette fâcheuse impression d’affabilité forcée que cela donne parfois), et pour la majorité âgés de moins de 25 ans.

    P1030823.JPG

    P1030822.JPG

    P1030811.JPG

    Comme si tout cela ne suffisait pas, la devise étant « Au Bareiss, on ne vous dit jamais non », vous pouvez également disposer d’un service de limousines (les tout nouveaux modèles de la série S Mercedes Benz avec ou sans chauffeur) ou du golf (A 15 minutes en voiture, golf de Freudenstadt). Quand je vous parlais de souci du détail, cela peut être aussi de retrouver vos chaussures cirées devant votre chambre le matin ou dans de multiples autres détails que je vous laisse découvrir lors de votre séjour.

    P1030925.JPG

    Notation inthemood:

     

    P1030812.JPG

     

    Originalité, petits plus faisant la différence: 5M

    Dès votre arrivée, vous vous sentirez comme chez vous avec ensuite chaque jour de nombreuses attentions (chocolats et fruits chaque après-midi, programme d’activité chaque jour, cadeau au départ…).

    P1030800.JPG

    Emplacement: 4M

    L’endroit est idéal pour les amoureux de la nature. Pour ceux qui recherchent une animation constante à proximité ils seront peut-être déçus… mais le programme d’activité à l’hôtel est tel que vous pouvez ne pas en sortir pendant plusieurs jours sans vous ennuyer ni voir le temps passer.

    Infrastructure: 5M

    Etangs magnifiquement aménagés, 9 piscines, jacuzzi, véritable galerie marchande (voir mes photos de la galerie marchande, ci-dessous), grandes chambres de 36 à 120m2, tennis, espaces d’activités pour enfants et adolescents, magnifiques salles de restaurant. Difficile de trouver mieux…

    P1030878.JPG

    P1030824.JPG

    P1030825.JPG

    P1030884.JPG

    P1030885.JPG

    P1030886.JPG

    Loisirs: 5M

    Programme d’animation exceptionnel pour ce type d’hôtel, différent chaque jour sans compter les piscines, tennis, saunas, solariums, jacuzzis, lieux de promenades, chalets et randonnées et excursions proposées par l’hôtel et la « journée gastronomique » véritable loisir à elle seule.

    P1030803.JPG

    P1030804.JPG

    Décoration: 4M

    Les chambres ont pour la plupart été rénovées et proposent presque toutes une décoration différente et particulièrement chaleureuse à l’image de l’hôtel : chaleureux, sans ostentation.

    bareiss3.jpg

    Service : 5M

    La perfection. Du portier à la femme de chambre, en passant par les serveurs. Vous vous sentirez comme chez vous. Ni flatterie ni condescendance. Un accueil chaleureux et une bonne humeur communicative. Et une propreté irréprochable (on mangerait par terre !).

    Restauration: 5M

    Difficile de faire mieux entre le petit-déjeuner remarquable, le large choix de restaurants (5 dont un 3 étoiles Michelin sans compter le chalet), la qualité exceptionnelle des plats proposés en demi-pension ( dignes d’un chef étoilé), le goûter de l’après-midi et la collation de minuit.

    Appréciation globale: 5M

    Sa réputation d’être un de meilleurs resorts d’Europe n’est nullement usurpée. Gastronomie, service, activités, espace nautique frôlent de très près la perfection. Le lieu idéal que vous soyez seul (e), en couple, en famille avec enfants et/ou grands-parents !

    Les atouts : la gastronomie, le service, les activités, l’espace nautique. Le rapport qualité-prix avantageux pour la quantité et la qualité (à partir de 199 euros par personne par jour pour 4 nuits minimum, en demi-pension), encore une fois exceptionnelles, des prestations proposées.

    bareiss4.jpg

    Les inconvénients :… Il faudrait vraiment être difficile (et je le suis) pour trouver des défauts. Le seul que je reprocherais serait la qualité des produits de bain dans la chambre qui n’ont rien d’exceptionnel pour un hôtel comme celui-ci (le Bareiss pourrait prendre exemple sur mon autre hôtel fétiche « le Monte Carlo Bay », à Monaco, qui met des produits « 5 mondes » dans les salles de bain ou sur le « Gran Melia Colon » à Séville dans lequel les salles de bain sont garnies de très nombreux produits Clarins.) Pour le reste je n’ai rarement (voire jamais) vu mieux…

    Les conseils inthemood :

    - Réservez de préférence pour 4 nuits minimum, vous pourrez alors choisir votre type de chambre (elles sont presque toutes différentes) et avoir un prix plus avantageux (prix pratiqués officiellement pour 4 nuits minimum).

    -Si vous voulez aller au restaurant gastronomique, réservez (il est complet toute l’année).

    - Pour venir, vous pouvez choisir de passer par Freudenstadt ou par la Hochschwarzwaldstrasse (la première m’a semblée plus longue mais moins dangereuse) ou de prendre le tgv Paris-Strabourg (2 heures) puis de demander à ce que la Limousine de l’hôtel vienne vous chercher.

    -Consultez le programme avant de choisir vos dates si vous n’avez pas d’impératifs (l’hôtel organise régulièrement des semaines spéciales dont les thèmes pourraient vous enchanter).

    -Attendez le 21 avril et la fin des travaux extérieurs pour y séjourner (par lesquels je n’ai nullement été incommodée mais vous pourrez pleinement profiter des étangs extérieurs).

    bareiss7.jpg

    Bilan: Si vous avez besoin de vous retrouver, de vous relaxer, de vous distraire, loin de la frénésie du monde, de vivre la vie de palace tout en ayant l’impression d’être chez vous, le Bareiss est l’endroit idéal. Le luxe y est un art de vivre porté à son apogée et la qualité de l’accueil a rarement, voire jamais, été égalé. Je ne songe déjà qu’à y retourner… les 4 journées de mon séjour se sont écoulées à une vitesse fulgurante avec l’impression d’en revenir revigorée et d’avoir vécu, plus qu’un séjour, une véritable et rare expérience « in the mood for luxe », l'exceptionnel y étant la règle du matin au soir!

    Si vous aussi êtes allés au Bareiss n’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.

    Pour en savoir plus : http://www.bareiss.com et http://www.facebook.com/#!/hotelbareiss .

    Remarque : les photos de cet article sont des photos personnelles à l'exception de la photo en haut de l'article, des photos des étangs (en travaux actuellement), d'une photo des piscines extérieures et des photos des chambres, issues du site officiel de l'hôtel Bareiss.

  • Le 65ème Festival de Cannes à l'Hôtel Majestic Barrière

    majestic66.jpg

    Lieu stratégique et incontournable du festival depuis des décennies, l'hôtel Majestic Barrière, cette année, plus que jamais, constituera un des points centraux du festival. A la fois à l’abri et en plein cœur de l’agitation festivalière, nombreux sont les festivaliers à s’y retrouver pour discuter (cinéma évidemment !). Si le soir il est souvent difficile de trouver une place dans les salons du Fouquet’s ou au restaurant (je vous conseille de réserver) l’après-midi vous pourrez trouver là un havre de paix entre deux projections. C’est souvent là aussi que je passe ma dernière soirée du festival, un peu nostalgique déjà et les yeux brillants de ces douze journées au rythme du cinéma. J’en garde de mémorables souvenirs (c’est souvent là que dînent les lauréats ou qu’ils passent avant le dîner de clôture) comme ce dîner dans une salle du Fouquet’s presque vide où Pedro Almodovar et ses actrices étaient venus célébrer les récompenses pour « Volver » en attendant le dîner. Je vous disais par ailleurs, ici, dans mon article consacré aux hôtels à Cannes tout le bien que je pensais de l'établissement.

    Ainsi plus de plus de 500 émissions de radio et de Télévision y sont tournés ! Le Majestic Barrière est l’épicentre du Festival de Cannes . C’est aussi le seul palace dont les fenêtres des chambres et suites – dont le Penthouse Majestic (à 38 000 euros la nuit, certes) – s’ouvrent directement sur la montée des marches.

    maj8.jpg

    maj10.jpg

    maj20.jpg

    maj21.jpg

    majesticc.jpg

     

    Quelques chiffres qui vous donneront une idée de l’énorme machinerie que constitue le Majestic Barrière :

    -Au standard, aboutissent ainsi 10 000 appels téléphoniques quotidiens en provenance du monde entier et dans les chambres sont disposées 8000 roses à l’attention des hôtes du palace qui confient au personnel le nettoiement et repassage de quelque 10 000 smokings et robes du soir…

    -Ce n’est presque rien au regard des moyens mobilisés et des mets traités pour satisfaire le palais des 25 000 convives qui fréquenteront la table du Majestic : 350 kgs de foie gras, 50 kg de caviar, 800 kgs de langouste, 250 kgs de chocolat, 20 000 macarons, 36 000 thés et cafés, 15 000 bouteilles de champagne…

    -700 employés – contre près de 300 habituellement – sont aux petits soins des festivaliers, dont beaucoup fréquenteront aussi la plage du palace, rebaptisée pour l’occasion « Majestic 65 », dont la décoration a été confiée à ADR Production (dont je vous ) pour créer, face aux îles de Lérins, un espace enchanteur et intime. C’est un de mes lieux de prédilection pendant le festival (je vous en ai déjà parlé et vous en reparlerai) et vous y serez toujours chaleureusement accueillis par l’équipe d’ADR prod.

     

    Majestic65.jpg

     

    Enfin, et ce n’est pas la moindre des prestations proposées à la clientèle, le flambant neuf U Spa Barrière – avec sauna, hammam, douche « Expérience » – a d’ores et déjà enregistré des réservations pour 700 séances de massage et autant de maquillage !

    Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel:

    http://www.lucienbarriere.com/fr/hotel-luxe/Cannes-Majest...

    Je vous rappelle que vous pourrez suivre le 65ème Festival de Cannes en direct sur mon blog consacré au festival : http://www.inthemoodforcannes.com mais aussi sur http://www.inthemoodforcinema.com et http://inthemoodlemag.com .

  • L'Oréal Paris au 65ème Festival de Cannes : 15ème anniversaire de la présence de la marque glamour à Cannes

    Je vous parle rarement de marques de cosmétiques sur ce blog mais je fais exception pour cette marque, que j'apprécie par ailleurs, désormais indissociable du Festival de Cannes à laquelle je dois par ailleurs d'avoir remporté le concours du meilleur blog (avec http://www.inthemoodforcannes.com , mon blog entièrement consacré au Festival de Cannes) organisé par la marque à Cannes en 2008 et d'avoir ainsi pu vivre trois journées de rêve à l'hôtel Martinez (maquillée, coiffée avec en prime une montée des marches avec l'équipe L'Oréal et Eva Longoria dans une atmosphère joyeusement électrique -photos ci-dessous- ) l'année suivante. Vous pourrez ainsi retrouver le récit de cette journée en cliquant ici.

    2008_0919loreal0003.JPG

    2009_0516loreal20004.JPG

    2009_0516loreal20022.JPG

    2009_0516loreal20031.JPG

     

    Du 15 au 27 mai 2012, les égéries L’Oréal seront, comme d’habitude, présentes sur le tapis rouge pour célèbrer la 15ème année de présence de la marque à Cannes contribuant à l'image glamour du festival (qui ne nuit pas à l'atmosphère "cinéphilique" mais contribue au contraire aux étincelants paradoxes du festival).

    Sur le site officiel de la marque, vous pourrez ainsi découvrir les coulisses des shoots et des interviews ( http://www.loreal-paris.fr/festival-cannes.aspx ) et vous pourrez également laisser guider par la dream team d’experts maquilleurs qui vous dévoileront en exclusivité les secrets des plus beaux looks du Festival.

    « Rendez-vous le 15 mai 2012 pour célébrer 15 ans d’absolue beauté, 15 ans de glamour ultime.

    Maquilleur officiel du Festival de Cannes, L’Oréal Paris contribue chaque année à la magie et la beauté de l’événement Cinéma le plus prestigieux du monde.

    Depuis leur suite au dernier étage du Martinez, la dream team des make-up artists L’Oréal Paris usent de tout leur talent pour faire de chaque montée des marches un moment de glamour absolu. »

    Retrouvez également cet article sur mon blog http://www.inthemoodforcannes.com . Suivez-moi en direct du Festival de Cannes du 16 au 27 mai sur ce dernier et sur http://www.inthemoodforcinema.com et http://inthemoodlemag.com .

  • Tous mes conseils pour trouver un logement pour le Festival de Cannes 2012

    albane9.jpg

    Si vous cherchez encore un logement pour le Festival de Cannes 2012 (16 au 27 mai), autant vous dire que la tâche risque d'être difficile, mais néanmoins pas impossible. Chaque année je consacre un article à ce sujet et le réactualise. Vous trouverez ainsi mon article des années passées complété et réactualisé ci-dessous avec de très nombreuses adresses.

    cannes56.jpg

    C'est sans doute curieusement la question qui revient le plus quand vous dîtes que vous partez au Festival de Cannes :  où loges-tu? Question à résoudre très simplement en temps normal étant donné le nombre d'établissements à Cannes et dans les environs ( et de toutes catégories)  et à laquelle il est compliqué de trouver une solution en période de festival.

    Tout d'abord, sachez que les hôtels et la plupart des résidences sont complets d'une année sur l'autre, réservés par les sociétés (production, distribution etc) et certains directement par le festival. Je devine déjà votre air catastrophé, vous qui rêviez de deux journées impromptues sur la Croisette, en période de festival (si vous ne venez pas pour le festival, je vous le déconseille par ailleurs, ce n'est pas la période idéale pour profiter pleinement de Cannes). Sachez que certain(e)s inconscient(e)s trouvent une chambre 4 jours avant (ce fut mon cas pendant 11 ans et cette année, enfin(!), j'ai réservé dès début février, et ai trouvé in extremis dans un de mes logements de prédilection). En 12 ans de Festival de Cannes, j'ai largement eu l'occasion de faire un petit tour d'horizon des logements proposés  et de tirer un bilan des prix pratiqués à Cannes pendant le festival.

    Etonnamment ce sujet n'est jamais abordé par les médias. Or, la liberté des prix donne lieu à des tarifs et à des méthodes qui frôlent l'escroquerie (c'est un euphémisme). D'abord, les prix en période de Festival de Cannes sont rarement affichés mais "sur demande". Une fois le tarif ( prohibitif, le plus souvent ) annoncé (en général multiplié par 4 voire jusqu'à 10 par rapport à la basse saison et plus élevé qu'en haute saison, sachant qu'on vous oblige la plupart du temps à réserver pour tout le festival -même si, à l'approche du festival s'il reste des nuits disponibles, on acceptera peut-être de vous les louer pour une période plus courte-) on vous demande généralement le prépaiement intégral à la réservation! (ou des arrhes, en général la moitié du séjour, et le règlement intégral avant le début du festival). Inutile également d'espérer des tarifs préférentiels, que vous réserviez un an à l'avance ou à la dernière minute: ce sont des forfaits fixes, et que vous soyez détenteurs d'une carte (Accor, Lucien Barrière ou autre) n'y changera rien. En 12 ans, j'ai expérimenté toutes sortes de logement et presque aucun (sauf exceptions mentionnées ci-dessous) n'était réellement à la hauteur des tarifs pratiqués. Vous trouverez même des 2 étoiles plus chers que des 5 étoiles!

    Si vous aimez la vie en communauté, le meilleur conseil que je pourrais vous donner est de choisir une location à plusieurs pour partager les frais ou de prendre un studio. Vous pourrez ainsi en trouver (de toutes les grandeurs et à tous les prix) sur Amivac ou sur Homelidays, notamment mais aussi auprès d'agences comme Cannes Accommodation ou de sites comme Sejourning .

    Plus vous vous éloignez de la Croisette et plus les tarifs diminuent (ainsi si tous les hôtels du centre sont complets, passé le Boulevard Carnot, il reste des disponibilités avec des tarifs plus attractifs, reste à savoir si vous souhaitez traverser le Boulevard et faire 2 kms en noeud papillon ou robe longue sachant que la circulation est bloquée aux abords du palais aux heures de montées des marches transformant vos déambulations diurnes et nocturnes en parcours du combattant). Vous pourrez aussi trouver des colocations parfois à partir de 300 ou 400 euros par personne. (Twitter et Facebook sont d'excellents moyens de passer une petite annonce en suivant les comptes de personnes allant au festival).

    Je garde ainsi un très bon souvenir de ma première année de festival où, invitée par le Prix de la Jeunesse (un concours qui permettait et permet toujours à de jeunes cinéphiles d'être invités au Festival de Cannes pour toute sa durée), je logeais à la Résidence Pierre et Vacances à Cannes La Bocca (vous pouvez y aller en bus ou bien à pied en longeant le front de mer). Il y reste d'ailleurs encore de la place, à partir de 95 euros par nuit.

    Concernant les hôtels, vous pourrez trouver de tout: des hôtels 2 étoiles plus chers que des 4 étoiles, donc, qui pratiquent les mêmes conditions que celles précédemment évoquées (prépaiement intégral à la réservation ) et le plus grand palace de Cannes avec des chambres moins chères que certaines d'un 3 étoiles médiocre.

     

    Petit tour d'horizon des différents hôtels:

    gray.jpg
    Ci-dessus, l'hôtel Gray d'Albion

    gray.jpg

    -Si vous avez la chance d'en avoir la possibilité pécuniaire choisissez le Gray d'Albion (plus de 500 euros par nuit avec réservation de 12 nuits obligatoires même s'il arrive que des chambres se libèrent vers la fin du festival à des tarifs plus "avantageux", je suis une adepte de son restaurant de plage, je vous en reparlerai bientôt, à mon avis, le meilleur de Cannes rapport qualité/prix/amabilité), un peu en retrait de la Croisette, entièrement modernisé et refait à neuf, très cher certes mais finalement moins que d'autres 4 étoiles qui n'en ont pas le standing (comme l'hôtel Cristal par exemple qui, il y a deux ans, proposait sa dernière chambre à 4700 euros pour 12 nuits) ou évidemment le Majestic Barrière (photos ci-dessous) qui, avec ses nouveaux aménagements, est devenu le plus beau palace de la Croisette et surtout le plus proche du palais des festivals (Cliquez ici pour tout savoir sur le Majestic et sa rénovation).

    maj8.jpg

    maj10.jpg

    maj20.jpg

    maj21.jpg

    majesticc.jpg

    Ci-dessus l'hôtel Majestic

     

    -Evidemment, au rang des palaces intemporels et à la hauteur de leur classification, vous trouverez le Carlton Intercontinental où loge le jury du festival.

    carlton.jpg

    -L'ancien Palais Stéphanie (lui-même ancien Noga Hilton) devenu depuis le 1er Avril 2011 le JW Marriott Cannes est aussi devenu une des adresses incontournables, joliment rénové avec une vue idyllique sur la Croisette et des prestations haut de gamme.

    marr5.jpg

    marr6.jpg

    marr8.jpg

    albane8.jpg

     

    -Parmi les nouveautés, également le Radisson Blu 1835 Hotel et Thalasso , ancien White Palm, véritable havre de paix et de luxe sur le port de Cannes, entièrement reconstruit, doté d'un splendide spa et d'une vue à couper le souffle sur la baie de Cannes (mais là, un peu plus loin, et sans doute pas assez pour qu'un taxi accepte de vous y emmener depuis le palais des festivals).

    radi7.jpg

    radisson.jpg

    -Si vous voulez encore quelques exemples de prix, sachez ainsi encore que l'hôtel Victoria, petit 4 étoiles, propose des chambres à 450 euros la nuit, sans compter le petit-déjeuner à 18 euros ou qu'un hôtel comme l'hôtel Fouquet's (qui n'a strictement rien à voir avec l'établissement éponyme du groupe Lucien Barrière) proposait l'an passé une chambre privilège à 4100 euros ou des studios à 2900 euros, un hôtel dont les 4 étoiles (au regard de son emplacement, de ses prestations, de son aspect extérieur -derrière le Marriott-) demeurent un mystère... -il vient néanmoins apparemment d'être rénové...-.

    -Je peux aussi vous parler du Martinez puisque j'y étais en 2009 invitée par L'Oréal en tant que gagnante du concours de blogs du Festival de Cannes 2008. Le service est attentionné (mais bousculé en période de festival et parfois dépassé par les événements), mais étant donné la grandeur de l'établissement toutes les chambres n'ont pu être rénovées et certaines mériteraient un petit rafraichissement. L'endroit n'en demeure pas moins exceptionnel (spa, belle plage...).

    Martinez.jpg

    martinez67.jpg

    martinez99.jpg

    -L'hôtel le plus proche du palais des festivals (juste en face) est l'hôtel Splendid, un trois étoiles dont la propreté et l'amabilité laissent à désirer (sans compter que si vous avez une chambre ou même une suite au premier étage, on vous demandera de laisser les volets fermés "à cause des vols"). A noter que certaines chambres ont des kitchenettes (même si je doute que cela corresponde aux normes actuelles), ce qui peut s'avérer pratique et économique en période de festival... même si l'hôtel, lui, ne l'est pas et propose en tout cas des prix bien au-dessus de ses prestations. Même constatation à l'Ibis qui, par ailleurs, est plus loin de la Croisette.

    splendid.jpg

    -Pour le rapport qualité prix, je vous recommanderais l'hôtel Mondial (sans restaurant mais moderne et propre, dans la rue d'Antibes), un quatre étoiles dont certaines suites (moins chères que des chambres d'autres hôtels de même catégorie) donnent sur la mer (à noter: le wifi est gratuit, ainsi que le petit-déjeuner, et c'est à ma seule connaissance le seul hôtel à proposer le minibar à discrétion pendant le festival,  machine à Expresso également à disposition dans les chambres).

     

    mondial.jpg

    -Parmi les hôtels "abordables", j'aime beaucoup aussi l'hôtel Canberra. Même si le service est parfois aléatoire en période de festival, pour cause de personnel insuffisant, la nourriture y est bonne et la décoration (glamour et style années 50 avec de magnifiques salles de bain) des chambres leur donne un aspect cocooning particulièrement agréable et relaxant en période de festival. L'année où j'y ai séjourné (2009), le personnel était néanmoins insuffisant la nuit avec une employée au bord de la crise de nerfs (devant gérer la réception et le room service...et donc laisser la réception vide lorsqu'elle s'occupait du room service...y compris de la préparation des plats). Des prestations donc pas tout à fait au niveau d'un 4 étoiles mais un hôtel bien rénové.

    canberra1.jpg
    canberra2.jpg

    -Juste à côté de l'hôtel Canberra se situe l'hôtel Cristal où, là, les prestations et l'infrastructure (chambres particulièrement vétustes) ne sont vraiment pas à la hauteur des 4 étoiles et du tarif en période de festival. On m'avait parlé d'une rénovation prévue (les hôteliers ayant visiblement conscience de la vétusté de l'établissement et la reconnaissant, ce qui n'est pas le cas partout) en début d'année...elle n'apparait pourtant pas sur leur site officiel. Comptez environ 4700 euros (minimum) pour un séjour pendant le festival.

    cristal.jpg
    Ci-dessus l'hôtel Cristal

    - L'hôtel Mercure Croisette Beach, dont certaines chambres mériteraient là aussi d'être rénovées fait aussi partie des bonnes adresses (amabilité au rendez-vous, bonne situation, petite piscine, plage, bon room service, possibilité de manger sur place) même si le prix dépasse largement celui d'un Mercure "classique" même en haute saison (minimum 4700 euros pour tout le festival).

    mercure.jpg
    -Tout au bout de la rue d'Antibes, vous trouverez l'hôtel Eden, un hôtel 4 étoiles, également rénové avec de belles prestations...mais totalement inabordable en période de festival et aussi cher que des hôtels de catégorie supérieure. Attention par ailleurs, certaines chambres sont minuscules et les chambres dîtes "économiques" n'ont pas réellement de fenêtres.
    eden.jpg
    Ci-dessus: l'hôtel Eden et ci-dessous sa piscine

    eden.jpg

     
     -Parmi les hôtels les plus récents, le 3.14 avec ses 5 étages dont chacun représente un continent. Une décoration kitsch (et un lieu particulièrement bruyant pendant le festival, photos ci-dessous). Comptez pas moins de ...800 euros par nuit pendant le festival!

    trois.jpg

    trois4.jpg

    trois5.jpg

    trois.jpg
    Ci-dessus, l'hôtel 3:14

    -Chaque année Cannes compte de nouveaux établissements. En juin 2011 a ainsi ouvert le Five Hotel & Spa, un hôtel 5 étoiles situé au coeur de Cannes (mon article, ici). Hôtel situé en plein centre à l'emplacement de l'ancienne poste.

    five3.jpg

    Copyright : Marcel Jolibois

    five8.jpg

    Copyright : Marcel Jolibois

     

    -Si vous ne souhaitez pas à tout prix être à proximité du palais des festivals, vous pourrez enfin opter pour des hôtels récemment rénovés, des 4 étoiles moins chers que certains 2 étoiles situés en plein centre. Vous pourrez ainsi choisir l'hôtel Renoir (photo de chambre ci-dessous) dont les "3 minutes à pied du palais des festivals" indiquées sur le site me semblent néanmoins un peu sous-estimées. Vous pourrez également choisir l'hôtel Cézanne situé sur le Boulevard d'Alsace.

    renoir.jpg

    Si vous voulez les adresses précises et des renseignements, je vous conseille la page "Hôtel Réservation" de l'office de tourisme de Cannes qui vous informera de tous les appartements et chambres disponibles et sur laquelle vous trouverez toutes les informations pratiques nécessaires.  Vous trouverez encore de la place dans des hôtels 2 et 3 étoiles et dans certaines résidences. Je vous conseille néanmoins plutôt d'appeler directement les hôtels et de vous faire inscrire sur listes d'attente si ceux que vous désirez sont complets. Il arrive que des désistements surviennent à la dernière minute (c'est néanmoins assez rare étant donné le prépaiement exigé).

    Je vous laisse découvrir les autres offres, sur la page précitée. Si vous voulez des hôtels (de qualité) aux tarifs plus attractifs, il vous faudra vous éloigner de la Croisette, voire de Cannes, direction La Bocca ou même Mandelieu, voire plus loin... (mais certains, même en dehors de Cannes, en profitent aussi pour augmenter leurs tarifs surtout que cette année la fin du festival tombe en même temps que le Grand Prix de Monaco qui a également pour effet de faire exploser les prix).

    office.jpg

    Evidemment, reste encore la solution locations auprès des particuliers. Là, je vous conseille de demander des photographies au préalable (j'en connais pas mal qui ont eu des déconvenues) et surtout l'emplacement exact (on vous dira souvent "à deux pas de la Croisette" ou "proche du palais des festivals", comme pour les hôtels d'ailleurs, ce qui, en période de festival où il est difficile de circuler ou de déambuler, peut représenter beaucoup de temps perdu et ce qui ne correspond par ailleurs pas toujours à la réalité. Si votre logement se situe du côté du Palm Beach, vous ne serez pas réellement "à deux pas de la Croisette"). L'emplacement idéal est pour moi entre la Croisette et le Boulevard Carnot et entre le palais des festivals et l'hôtel Martinez.

    N'hésitez pas à me faire part dans les commentaires ou par email (inthemoodforcinema@gmail.com ) de vos bons plans ou de vos propres déconvenues...

    Je consacrerai prochainement un article aux bonnes adresses où se restaurer et prendre un verre pendant le festival, à Cannes.

    Je vous rappelle que, comme chaque année, vous pourrez suivre le 65ème Festival de Cannes en direct sur mon blog http://www.inthemoodforcannes.com  mais aussi sur deux de mes autres blogs, http://wwwinthemoodforcinema.com et http://inthemoodlemag.com . Suivez-moi également sur mon compte twitter spécial Cannes (http://twitter.com/moodforcannes ) et sur mon compte twitter principal (http://twitter.com/moodforcinema ).

  • Ouverture d'un nouveau restaurant à Cannes : Le New York New York (Bâoli group)

    new11.jpg

    new3.jpg

    C'est sans aucun doute ce qui faisait défaut à Cannes, en particulier pour les festivaliers (dont je fais partie depuis 12 ans, vous pourrez ainsi suivre le Festival de Cannes en direct notamment sur mon blog dédié http://www.inthemoodforcannes.com ):  une adresse à proximité du palais, abordable, avec un large choix à la carte et un cadre agréable. Il se pourrait donc que ce nouveau restaurant devienne ma nouvelle "cantine" pendant le festival (outre le restaurant de la plage de l'hôtel Gray d'Albion où je vais depuis mon premier Festival de Cannes, où je suis toujours royalement reçue et où le rapport qualité/prix est à mon avis le meilleur).

    En attendant de tester ce nouvel établissement, je vous propose de découvrir le communiqué de presse  ci-dessous ainsi que d'autres photos et le menu complet  .

    Dernière acquisition en date du Bâoli Group, La Brasserie devient NEW YORK NEW YORK après plus d’un million et demi d’euros de travaux effectués. Son concept unique sur la Côte d’Azur propose le raffinement d’une brasserie à la française mêlée aux services d’un établissement haut de gamme dans une ambiance New Yorkaise. Son emplacement central et stratégique, face aux Palais, est propice aux nombreux congrès qui se déroulent tout au long de l’année. Occupant un espace de 450m², NEW YORK NEW YORK est un des plus grands établissements de Cannes. Le service non-stop 7/7 jours de 8h à 2h du matin est, là encore, une valeur ajoutée au NEW YORK NEW YORK qui se place comme un des rares restaurants sur Cannes dans ce créneau horaire. On peut aussi y trouver un coin lounge cosy bordé d’une magnifique cheminée, d’un des plus beaux bars de la ville ainsi que d’un espace DJ. Celui-ci est là pour rythmer les soirées sur des sons lounge et jazzy qui peuvent varier en fonction de la période de l’année ou de la soirée. Les murs pavés de briques rappellent l’ambiance chaleureuse et vivante de la ville de New York. Assis depuis votre sofa, on découvre une cave à vins d’exception ainsi qu’une cuisine apparente qui dévoile le travail minutieux réalisé par cuisson au feu de bois. Le four à pizzas, nous renvoie à la façon traditionnelle et artisanale de servir une pizza authentique. La carte nous ouvre un panel de choix très large : des soupes, des pâtes, des sandwichs, et surtout des grillades de viandes de grande qualité, tel que le Kobe beef en provenance du Kansas. Le ticket moyen se situe entre 20€ pour le déjeuner et 40€ pour le dîner. La terrasse, recouverte par un toit rétractable, inonde de lumière tout l’espace et permet d’apprécier la chaleur des beaux jours. La richesse de cette brasserie-steakhouse réside aussi dans la disparité de sa clientèle, un businessman connecté en Wifi, un groupe d’amis autour d’une bière au bar ou un couple d’amoureux qui se partage notre mousse au chocolat maison.

    new4.jpg

    new1.jpg

    new5.jpg

    new6.jpg

    new10.jpg

     

    new8.jpg

     

    Adresse:

    1, allée de la Liberté 06400 Cannes
    Tél. (0)4 93 06 78 27

  • Willem Barrière Sessions : dates de la tournée de Christophe Willem dans les Casinos Lucien Barrière

    willem.jpg

    Je ne vous parle habituellement pas musique sur ce blog mais plutôt sur celui-ci: http://inthemoodlemag.com ou celui-là http://www.inthemoodforcinema.com mais cette fois il s'agit d'un cas bien particulier puisque cette annonce concerne autant ce blog que la musique. En effet, afin de marquer fortement leur engagement artistique et leur centenaire, les Casinos Barrière vous réservent une première . Ainsi, en accord avec Live Nation, les Casinos Barrière et Christophe Willem signent ensemble une tournée en exclusivité. Une tournée évènement de 22 dates est signée pour la première fois avec un artiste !

     Après un Olympia complet le 22 mai prochain, l’artiste investit les scènes Barrière et se prend au jeu de leur diversité. De la salle de 300 places au plein air de 3 000 personnes la Willem Barrière Sessions effectue un tour de France et une escapade en Suisse de 22 dates du 23 mai au 14 août 2012. Christophe Willem c'est 2 Millions de Disques, 4 NRJ Music Awards, 1 Victoire de la Musique du Public.  

    Selon Christophe Wilhem, son dernier album "Prismophonic est à la fois un lien et une synthèse entre le passé d’Inventaire et la continuité de Caféine. Il incarne ce que je suis aujourd’hui…".

    Si je vous en parle, c'est parce que cette tournée concerne le groupe Lucien Barrière que j'évoque souvent ici mais aussi parce que j'apprécie beaucoup cet artiste que j'avais découvert en live lors d'un concert MFM (photos, ci-dessous). J'avais particulièrement apprécié sa générosité, son humilité, son sens du spectacle et, bien sûr, sa voix incroyable. Un artiste vraiment complet dont je suis persuadée qu'une (encore plus) grande carrière l'attend.

    bobino112.jpg

     

    bobino113.jpg

     Les dates de la tournée :

    MAI 2012

    MERCREDI 23

     

    Théâtre Casino Barrière d'ENGHIEN-LES-BAINS

    VENDREDI 25

     

    Casino Barrière de MONTREUX

    DIMANCHE 27

     

    Casino Barrière de MENTON - Palais de l'Europe

    LUNDI 28

     

    Casino Barrière de DAX - Théâtre Atrium

    JEUDI 31

     

    Casino Barrière de RIBEAUVILLE


    JUIN 2012

    VENDREDI 1er

     

    Casino Barrière de BLOTZHEIM - Palais Beaubourg

    DIMANCHE 3

     

    Casino Barrière de LA ROCHELLE - Le Diane's

    JEUDI 7

     

    Casino Théâtre Barrière de BORDEAUX

    VENDREDI 8

     

    Casino Barrière de LA BAULE - Atlantia

    SAMEDI 9

     

    Les Atlantes - Casino Barrière des SABLES D'OLONNE

    DIMANCHE 10

     

    Casino Théâtre Barrière de BIARRITZ

    MARDI 12

     

    Casino Barrière de NICE - Théâtre de Verdure Plein Air

    MERCREDI 13

     

    Casino Barrière de CARRY LE ROUET - Espace Fernandel

    VENDREDI 15

     

    Casino Barrière de JONZAC

    SAMEDI 16

     

    Casino Barrière de BENODET - La Butte du Fort Plein Air

    SAMEDI 23

     

    Casino Barrière de SAINT MALO - Palais des Congrès

    DIMANCHE 24

     

    Casino Théâtre Barrière de LILLE

    MERCREDI 27

     

    Casino Théâtre Barrière de TOULOUSE

    JEUDI 28

     

    Casino Barrière de PERROS GUIREC - Palais des Congrès


    JUILLET 2012

    DATE A VENIR

     

    Casino Barrière de SAINTE MAXIME - Théâtre de la Mer Plein Air

    MARDI 17

     

    Casino Théâtre Barrière de DEAUVILLE


    AOUT 2012

    MARDI 14

     

    Casino Barrière de SAINT RAPHAEL - Agora Plein Air

     

     
  • Jean Imbert (restaurant L'Acajou ) gagnant de la finale Top chef 2012 face à Cyrille Zen

    top20.jpg

    Je ferme aujourd'hui la parenthèse Top chef avant de revenir à de nouveaux tests d'établissements ( à moins que justement je ne ferme pas tout à fait la parenthèse et que ce prochain test de restaurant soit celui du gagnant de "Top chef" où j'ai d'ores et déjà prévu de dîner).

     Ce jeune chef qui, dès l'âge de 22 ans, avait ouvert son propre restaurant dans le 16ème (L'Acajou - 35 bis rue de La Fontaine- http://www.l-acajou.com/ ) a donc remporté hier soir, lors de la finale diffusée sur M6,  la somme de 100000 euros, outre le titre de Top chef, face à l'autre finaliste Cyrille Zen, le chef étoilé de "La Bergerie de Sarpoil" (  http://www.labergeriedesarpoil.com/ ). Une belle victoire après une série d'émissions palpitantes au montage digne des meilleurs blockbusters et, quoiqu'il en soit, un beau tremplin pour ces jeunes chefs passionnés et indéniablement doués, au regard des épreuves qu'ils ont dû affronter.

    ACTUAL~1.JPG

     Voici sa courte biographie sur le site de l'émission: "Jean découvre la cuisine à 12 ans par le biais d’un livre. A 21 ans il décide de monter son propre restaurant devenu aujourd’hui un endroit parisien incontournable. Véritable encyclopédie de la cuisine, il connaît et achète tous les livres des grands chefs.  Sa cuisine : gastronomique, nouvelle et moderne . Son caractère : très sûr de lui, Jean est un grand sportif compétiteur qui peut piquer des gueulantes facilement . Son but : décrocher trois étoiles au Guide Michelin".

    Son restaurant , L'Acajou, a été créé par Jean lui-même et l'architecte Pascal Desprez "dans une atmosphère artistique autour de la photo" (photo ci-dessous extraite du site officiel du restaurant).

    acajou.jpg

    Je vous rappelle que, jusqu'à la fin du mois d'Avril, vous pouvez tester la cuisine des candidats de Top Chef au restaurant éphémère Top chef créé à l'Alcazar.

     Retrouvez mon avis détaillé sur cette opération avec toutes les informations pratiques en cliquant ici.

     A l'occasion de mon dîner à l'Alcazar, j'avais d'ailleurs dégusté le dessert de Cyrille Zen "le rocher coulant "choco-framboise" (similaire à celui qu'il a présenté en finale de top chef, cf mes photos ci-dessous et mon  avis dans l'article précité).

    alcazar.jpg

     

    alvazar 517.JPG

     

    alvazar 519.JPG

     

    alvazar 520.JPG

  • Finale de Top chef 2012, ce lundi 9 avril, à 20H50 sur M6 : mon avis sur le restaurant éphémère Top chef l'Alcazar

    Pour patienter, en attendant, la finale de l'émission Top chef 2012, à 20H50, sur M6, ce lundi 9 avril, retrouvez mon article complet sur le restaurant éphémère Top chef l'Alcazar, en cliquant ici.

  • Mon avis sur le restaurant éphémère « Top chef l’Alcazar », rue Mazarine (Paris, 6ème) en attendant la finale de l’émission Top chef 2012, sur M6, ce lundi 9 avril

    alcazar.jpg

    Je vous ai parlé à plusieurs reprises de l’Alcazar, sans doute un des restaurants parisiens où je suis allée le plus souvent et qui ne m’avait jamais déçue…jusqu’à présent. Connaissant particulièrement bien le quartier de Saint-Germain-des-Prés en plein cœur duquel le restaurant se situe, je peux vous garantir que c'est un des très rares lieux qui s'est maintenu au cours des années, contrairement à des lieux historiques aux décors certes impressionnants mais qui oublient qu'un restaurant se juge par sa cuisine avant d'être un décor fastueux, voire pompeux, comme Vangenende, le Procope ou le petit Zinc- n'oublions pas que ces deux derniers font partie du même groupe, celui des Frères Blanc, que Le Grand B dont je vous avais dit, ici, à quel point c'était une catastrophe- des lieux où vous trouverez plus de touristes -à qui on essaie d'en mettre plein dans la vue, et dans l'assiette, mais pas en qualité- que de Parisiens ou gastronomes).

    alvazar 509.JPG

     L'Alcazar, certes résolument moderne, n'a pas non plus le défaut des Costes où le client devrait presque remercié d'être mal reçu (ou en tout cas ne surtout pas s'en plaindre, l'audacieux exigeant!), des restaurants où le mauvais accueil est d'ailleurs le signe distinctif (voire revendiqué, a fortiori si vous n'êtes pas un habitué des lieux, et ne parlons pas de la cuisine...).

     A l’Alcazar, vous pouvez également opter pour la carte de la Mezzanine (moins chère). Dommage que sur les deux cartes ne figure plus le fameux "Fish and chips" réellement délicieux mais pour une fois ce n’était de toutes façons pas pour dévorer le « Fish and chips » mais pour tester la formule Top chef ( disponible uniquement dans la salle située en bas) que je m’y suis rendue.

    alvazar 510.JPG

    Je regarde régulièrement l’émission « Top chef » depuis qu’elle existe. Sans être dupe de son montage particulièrement habile et digne des meilleurs blockbusters, et de sa redoutable efficacité, je pense que l’émission permet réellement à des chefs de prendre leur envol (même si ce concept propre à la télé réalité où il faut éliminer les autres pour réussir m’agace) ou en tout cas de bénéficier d’une magnifique vitrine et d’un accélérateur pour leur carrière, sans compter les conseils de professionnels avisés. Cette année, j’avais une préférence pour Ruben Sarfati (dont vous pouvez retrouver le blog, ici), petit génie de la cuisine autodidacte et pour Noémie Honiat dont les pâtisseries me semblaient toujours appétissantes, originales et savoureuses, candidate visiblement avide d’apprendre et passionnée. L’un et l’autre ont été éliminés…

    Alors, ce concept ? Juste une opération commerciale destinée à surfer sur le succès de l’émission ? Ou une vraie expérience gastronomique ?

    Tout d’abord, présentons le concept ainsi défini sur le site officiel particulièrement fourni en informations, comme « l’événement culinaire de ce début d’année. Pour la première fois, un restaurant vous propose de prolonger l’expérience d’une émission culinaire.  Véritable « club house de l’émission », le Restaurant TOP CHEF à l’Alcazar vous ouvre ses portes pendant toute la diffusion de Top Chef, du 3 Février au 30 Avril 2012. Les candidats emblématiques des saisons 1 et 2 (Stéphanie Le Quellec, Romain Tischenko, Grégory Cuilleron, Pierre Augé, Fanny Rey, Paul-Arthur Berlan…) et les nouveaux talents de la Saison 3, ont répondu présent pour proposer leurs meilleures recettes au public.   Les menus « Top Chef » changent tous les 15 jours, en fonction des chefs présents, et vous offrent la possibilité de déguster des entrées, plats et desserts de différents candidats. Vous pourrez, par exemple, choisir une entrée de Romain Tischenko, un plat de Stéphanie Le Quellecet un dessert de Tiffany Depardieu.   A chaque service et pendant toute la durée de l’événement, un de vos candidats préférés de l’émission sera présent en cuisine et viendra à votre rencontre pour vous transmettre sa passion de la gastronomie.  Ces recettes seront proposées dans le cadre des menus Top Chef, servis 7 jours sur 7 par la brigade de l’Alcazar dirigée par Guillaume Lutard.  La carte de l’Alcazar sera également proposée pour satisfaire les demandes de sa clientèle d’habitués. Des menus Top Chef proposés midi et soir, à des tarifs accessibles ainsi que des sélections inédites de vins de Bordeaux pour des accords mets-vins originaux. (verre entre 4 et 6 € et à la bouteille entre 22 et 32 €) »

     

    alvazar 524.JPG

    Dès l’extérieur, difficile de passer à côté du concept que remarquent d’ailleurs tous les passants. A l’intérieur, le décor n’a pas vraiment changé (même si j’ai eu l’impression qu’il y avait plus de tables et donc qu’elles étaient plus serrées, préférez la banquette) même si, là aussi, le concept est mis en avant. Comme d’habitude, un film est projeté sur le mur, en l’espèce « Le Mépris » de Godard.

    Nous étions trois dont une autre blogueuse (éminente) « Pin up en cuisine » sur l’excellent blog de laquelle vous pourrez aussi retrouver un récit détaillé et avisé. Devant l’impossibilité de modifier la garniture (notre serveur a même refusé de demander en cuisine nous assurant qu’on lui opposerait un refus catégorique, peut-être aurait-il été d’ailleurs judicieux, sans modifier la garniture, d’en proposer une en supplément), nous n’étions plus que deux à choisir le menu Top chef.

    N’étant pas vraiment tentée par les entrées du menu Top chef, j’ai choisi une entrée à la carte classique, un  « saumon d’Ecosse fumé maison, galette parmentier, crème fraîche (12€) ». Un plat léger, agréable, plutôt bien présenté mais sans originalité particulière.

     

    alvazar 514.JPG

    Ensuite, j’ai opté pour la formule Top chef (plat et dessert, à 34 euros) et j’ai choisi le menu du chef Cyrille Zen (actuellement finaliste de l’émission), chef de son restaurant « La Bergerie de Sarpoil » ( http://www.labergeriedesarpoil.com/  ) qui, déjà étoilé, a eu l’humilité de se présenter à l’émission.

                               

    alvazar 515.JPG

                                                                                                       

    Pour le plat principal, ce sont des « filets de bars en crumble de chorizo, beurre d'aromates aux agrumes, fondue de fenouil » (photo ci-dessus) pour lesquels j’ai opté. Je trouve l’idée du mélange filets de bar et chorizo originale et amusante. Je décide donc de tester. Un plat se doit pour moi, avant d’être bon, d’être beau et de mettre l’eau à la bouche. Là, je dois avouer que le spectacle dans mon assiette, qui me semble plus relever d’un paysagiste, avec ses « feuillages » touffus, que d’un cuisinier, ne me donne pas vraiment envie de le déguster. Pourquoi autant de fouillis dans l’assiette ? Qu’auraient pensé les jurés de Top chef, visiblement très attachés à l’esthétisme, d’une telle assiette ? Est-ce vraiment l’apparence d’une assiette d’un chef étoilé ou celle d’un plat d’une brasserie classique ? Téméraire, je m’attaque donc à ce joyeux galimatias culinaire…mais je me heurte à une nouvelle difficulté. Le crumble de chorizo doit visiblement être marié aux filets de bar (sinon, s’il s’était agi d’une simple garniture, j’imagine qu’il n’aurait pas figuré dans l’intitulé du plat), mais pour le mélanger aux filets de bar, étant donné que le chorizo se trouve dessus, sur la peau des filets, il faut retourner ces derniers, et encore accentuer le fouillis pour le transformer presque en bouilli. C’est peu appétissant…et le mélange ne me semble pas très heureux… Je ne parviens pas à terminer mon plat, pourtant finalement peu copieux malgré son apparence chargée.

    Le chef Cyrille Zen passe à la table à côté de la nôtre (le seul présent ce soir-là), visiblement des inconditionnels de Top chef, ravis de le féliciter et de se faire prendre en photo avec lui. 

     

    alvazar 516.JPG

     Ma voisine a de son côté opté pour le plat de Jean Imbert «  Magret de canard, légumes au jus de betterave et menthe  » (photo ci-dessus). Vous trouverez son opinion sur celui-ci sur son blog.

     alvazar 517.JPG

     

    Pour le dessert, nous optons toutes les deux pour « le rocher coulant choco-framboise » également de Cyrille Zen. Contrairement au plat de résistance, la présentation est agréable, épurée, raffinée et me met cette fois en appétit. Le troisième convive nous fait remarquer qu’un peu de framboise a coulé sur le macaron. L’assiette serait-elle passée dans le propre restaurant de Cyrille Zen ? C’est sans doute une autre limite du concept : servir des plats censés être des plats de restaurant étoilé dans un restaurant qui lui-même ne l’est pas.

    alvazar 519.JPG

     Sans être inoubliable, ce dessert est très réussi… Dommage cependant que la framboise capte tout le goût et fasse un peu trop oublier celui du chocolat. Malgré tout, un dessert excellent et fortement recommandable.

     

    alvazar 520.JPG

    Malgré mes critiques, je suis assez admirative devant l’humilité de ces chefs qui acceptent d’être constamment jugés mais malgré tout l’opération me semble plus commerciale que gastronomique. Peut-être aurais-je eu une impression différente avec d’autres plats provenant d’autres chefs…

    Quoiqu’il en soit, si l’accueil de l’Alcazar est toujours très avenant (de ce côté, cela n’a pas changé quoique-cf plus bas-), le service n’est pas forcément adapté à des plats de « chefs» même si le parti pris est visiblement ici celui de la brasserie et non du restaurant gastronomique.

    Dernier bémol…et non des moindres : quelle ne fut pas notre surprise de voir les cuisines se fermer à 23H, et les lumières même du restaurant commencer à être éteintes un tout petit peu plus tard, sans oublier l'apparition du chariot à linge. Nous avons un peu eu l’impression d’être mis à la porte sans compter que si l’addition a été amenée avec le sourire, il ne nous a jamais été demandé si le repas nous avait satisfaits.

     

    alvazar 522.JPG

    alvazar 523.JPG

     A la sortie, le chef Cyrille Zen, visiblement affable, est entouré de clients qui lui demandent des autographes et photos. Espérons que pour tous ces cuisiniers de l’émission, sans aucun doute passionnés, cette mise en lumière ne leur fera pas oublier l’essentiel. Souhaitons-leur une fois les caméras parties de ne pas s’être laissé éblouir et de rester fidèles à leur belle passion…

     Je suivrai avec plaisir la finale lundi prochain sur M6, avec une préférence pour celui dont la cuisine me semble plus osée, inventive (à l’image certes de son langage : -)) et moins « scolaire » et classique que celle de Cyrille Zen : Norbert Tarayre . Le troisième finaliste est Jean Imbert dont vous pouvez également actuellement tester les plats à l’Alcazar. Il possède son propre restaurant, à Paris, dans le 16èmehttp://www.l-acajou.com/ et, qui sait: peut-être mon prochain test de restaurant pour inthemoodforluxe.com  et inthemoodlemag.com .

     Conclusion : une opération commerciale très réussie pour l’Alcazar (mieux vaut réserver), un concept ludique qui ravira les adeptes de l’émission mais pas forcément les fins gourmets amateurs de service personnalisé. A vous de voir si vous souhaitez tenter l’expérience… Ci-dessous le menu pour ces 15 prochains jours. Vous avez jusqu’au 30 avril pour tenter l’expérience et n’oubliez pas la finale de l’émission Top chef, sur M6, ce 9 avril.

     

     Formules TOP CHEF « déjeuner »

     - Entrée/Plat ou Plat/Dessert : 29 euros TTC

     - Entrée/Plat/Dessert : 35 euros TTC

    Formules TOP CHEF « diner »

    - Entrée / Plat ou Plat / Dessert :  34 euros TTC

    - Entrée/Plat/Dessert : 45 euros TTC

      Le menu de l'Alcazar : du 2 avril au 15 avril

     MIDI

     Entrées

     - Asperges vertes, coulis de tomates et poivrons, jambon de bœuf espagnol (Tabata Bonardi)

     - Œuf mollet, condiment poivrons rouges, mousse chorizo (Jean Imbert)

     Plats

    - Rouget méditerranéen cuit au four, beurre carotte, marjolaine, fenouil braisé (Cyrille Zen)

     - Salade de tomates multicolores à l’avocat, poulet aux épices, copeaux de parmesan (Jean Imbert)

     Desserts

    - Le rocher coulant choco-framboise (Cyrille Zen)

     - Blancs montés au citron vert rafraîchi à la passion (Tabata Bonardi)

     - Vacherin vanille fraise, chantilly vanille (Jean Imbert)

     SOIR

     Entrées

    - Asperges vertes, coulis de tomates et piquillos, jambon de bœuf espagnol (Tabata Bonardi)

     - Œuf mollet, condiment poivrons rouges, mousse chorizo (Jean Imbert)

     Plats

    - Epaule d’agneau confite, céleri rave à l’orange, petits oignons aux épices à couscous (Tabata Bonardi)

     - Filets de bars en crumble de chorizo, beurre d'aromates aux agrumes (Cyrille Zen)

     - Magret de canard, légumes au jus de betterave et menthe (Jean Imbert)

     Desserts

    - Le rocher coulant choco-framboise (Cyrille Zen)

     - Blancs montés au citron vert rafraîchi à la passion (Tabata Bonardi)

     - Vacherin vanille fraise, chantilly vanille (Jean Imbert)

     Sélection-découverte vins de Bordeaux 14 cl 75 cl

     Bordeaux (rouge) | 2010 | 4€ | 22€

     Castillon-Côtes-de-Bordeaux (rouge) | 2009 | 4€ | 22€

     Graves (rouge) | 2009 | 5€ | 27€

     Pomerol (rouge) | 2009 | 6€ | 32€

     Blaye-Côtes-de-Bordeaux (blanc sec) | 2010 | 4€ | 22€

     Pessac-Léognan (blanc sec) | 2009 | 6€ | 32€

     Cérons (blanc doux) | 2009 | 6€ | 32€

    Clairet (rosé) | 2010 | 4€ | 22€

     Pour en savoir plus :

    Le site de l’Acazar : http://www.alcazar.fr/fr

    Le site de l’émission Top chef :  http://www.m6.fr/emission-top_chef/

    Le site du restaurant éphémère « Top chef l’Alcazar » :  http://www.m6.fr/emission-top_chef/restaurant-top-chef/

     Restaurant Top Chef à l’Alcazar

     62 rue Mazarine

     75006 Paris

     Ouvert 7/ 7, 365 j/an

     12h à 14h30 et de 19h à 2h

     Métros

     Odéon (lignes 10 et 4)

    Retrouvez également cet article sur mon site http://inthemoodlemag.com .

  • Nouveaux hôtels membres des Leading hotels of the world: Hôtel Interalpen à Telfs au Tyrol, en Autriche

    inter2.jpg

    Je vous parle ici souvent de la chaîne Leading, gage de qualité, à quelques exceptions près (comme l'hôtel Las Arenas à Valence, voir mon article ici ).  Voici les nouveaux hôtels qui vont prochainement intégrer les Leading Jimbaran Puri Bali, Bali, Indonésie, Napasai by Orient-Express, Maenam, Koh Samui, Thailande, Falkensteiner Hotel & Spa Iadera, Zadar, Croatie, Palais Namaskar, Province Syba, Marrakech, Maroc

     

     Castel Monastero, Castelnuovo Berardenga (Siena), Italie, The Interalpen-Hotel Tyrol, Telfs, Autriche, Canyon Ranch Hotel & Spa in Miami Beach, Florida, Etats-Unis, The Oyster Box, Umhlanga Rocks, Durban, Afrique du Sud .

    La photo ci-dessus est celle de l'hôtel Interalpen, un hôtel spa situé près de Seefeld, un lieu que je connais bien et qui manquait d'établissements de cet ordre (même si les hôtels de luxe y sont nombreux). Pour en savoir plus sur cet établissement: http://www.interalpen.com/

  • Réouverture du Grand hôtel Lucien Barrière de Dinard : le charme breton et la vue idyllique sur Saint-Malo

     jury12.jpg

    jury14.jpg
    jury15.jpg
    Ci-dessus, vue depuis ma chambre... Photos inthemoodforluxe.com
     
    blogdinard7.jpg

    Des hôtels Lucien Barrière, c'est sans aucun doute le plus discret, mais le charme insidieux de ce lieu qui se découvre progressivement n'en est finalement que plus ravageur et c'est à regrets que vous quitterez cette adresse idéaliement située sur la Côte d'Emeraude. Sa réouverture le 16 mai dernier est pour moi l'occasion de vous parler de cet établissement de qualité qui ravira les amoureux de la Bretagne.

     Vous découvrirez d'abord la vue sur Saint-Malo, situé en face, à couper le souffle. Le Grand Hôtel de Dinard, institution de 150 ans est en effet situé face à Saint-Malo (où vous pouvez vous rendre en navette maritime, l'été), à 2 minutes à pied du centre ville de Dinard. Edouard VII, George V, Ernest Renan notamment y ont séjourné et il n'est pas rare d'y croiser un ancien Président de la République.

    L'hôtel, membre de la chaîne Leading hotels of the world, comprend 9O chambres dont la gestion a été confiée au Groupe Lucien Barrière en 1989 par la ville de Dinard qui en avait alors la propriété. En 1998 le Groupe Barrière en est devenu propriétaire et a investi plus de 9 millions d'euros pour remettre l'hôtel en état (avec une décoration signée Jacques Garcia), l'agrandir, le doter d'une piscine intérieure. 

    Le bar "333 Café" aux boiseries d'origine tient son nom du cocktail que commandé chaque jour Kirk Douglas (eh oui: le cinéma n'est jamais bien loin...) lorsqu'il jouait dans "Les Vikings" avec Tony Curtis et Janet Leigh. Et c'est pour moi aussi le lieu d'une conversation improbable et magique à jamais gravée dans ma mémoire, avec une grande chanteuse et actrice, présidente du jury du Festival du Film Britannique  dont je faisais partie, en 1999, ma seconde expérience de jurée avant une longue série d'une dizaine.

    di1.jpg

    Notation inthemood:

     Originalité, petits plus faisant la différence: 3M

    La piscine intérieure, très agréable. La vue sur Saint-Malo, rare. Le bar 333, gai et convivial.

     Emplacement: 4M

     En plein centre de Dinard. Juste en face de Saint-Malo. Dommage que la route sépare l’hôtel de la mer.

    Infrastructure: 4M

    L’hôtel a su tirer profit de sa situation (assez enclavée) et maximiser l’espace finalement assez restreint.

    Loisirs: 4M

    di2.jpg

    Photo ci-dessus issue du site officiel Lucien Barrière

    Piscine, sauna, hammam, location gratuite de vélos, un espace bien être, un club enfants (week end fériés et vacances scolaires). Casino et golf à proximité. Pas  de programme d’animation particulier.

     Décoration: 4M

     Les chambres rénovées par Jacques Garcia sont chaleureuses et très agréables. Préférez les chambres supérieures, un peu plus grandes.

    Service : 4M

    Comme souvent chez Lucien Barrière, le service est attentionné.

    Restauration: 4M

     

    Appréciation globale: Malgré ses quelques défauts, un véritable havre de paix, de bien être et de tranquillité où séjourner est toujours un plaisir revigorant grâce au cadre, à la vue idyllique et à l'accueil chaleureux. Une adresse que je vous recommande.

    Conseil: Evitez les chambres au-dessus du bar, bruyantes notamment au moment du festival.
     
    Autres adresses à Dinard: Le Grand Hôtel est la seule adresse d'exception à Dinard, néanmoins à quelques kilomètres vous pourrez trouver, si vous aspirez à la tranquillité, le Novotel Thalassa qui bénéficie également d'une magnifique vue et dans le centre de Dinard vient de s'ouvrir un hôtel Mercure donc neuf à la décoration soignée (mais sans l'accueil incomparable du Grand Hôtel...).

     

     Site officiel de la Ville de Dinard

     
     
    Découvrez mon nouveau site: In the mood - Le Magazine (http://inthemoodlemag.com )
     
    Autres articles consacrés au Groupe Lucien Barrière: