Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le restaurant Le Diane de l'hôtel Fouquet's Barrière de Paris décroche sa première étoile Michelin

    fouq.jpg

    Je vous avais parlé du Diane (le restaurant de l'hôtel Fouquet's Lucien Barrière) l'an passé et de mon avis positif (que vous pourrez retrouver en intégralité ci-dessous). Je suis donc ravie d'apprendre qu'il vient de décrocher sa première étoile au guide Michelin.

    J’en profite également pour vous parler de la nouvelle offre du Diane qui va vous permettre de  déguster les grands crus de votre cave personnelle, avec vos invités, dans un restaurant désormais étoilé : c'est le nouveau concept du Diane. Unique à Paris, cette offre sur-mesure est destinée aux amateurs de vin qui, tous les mardis soir, peuvent apporter leurs bouteilles millésimées et prendre le temps de les apprécier, sublimées par des mets étoilés.

    Menu à 78 €. A la carte : environ118 €. Sans droit de bouchon. Tous les mardis soir au Diane, jusqu'au31 juillet 2012.

    Le Diane - 46 avenue George V - 75008Paris

    Réservations 01 40 69 60 60

    www.fouquets-barriere.com

    Profitez-en également pour venir (re)découvrir le Jardin de l’Hôtel Fouquet’s Barrière qui ouvre à nouveau ses portes.  Déjeuner léger, teatime gourmand, dîner sur le pouce, late drink… Au printemps et en été, le Jardin de l’Hôtel Fouquet’s Barrière, prolongement du Bar Le Lucien, est le lieu de rendez-vous idéal. Pour le déjeuner, le chef Jean-Yves Leuranguer, Meilleur Ouvrier de France, propose une carte variée. On retrouve ainsi la Salade de King crabe, floralies de légumes et agrumes, les Tagliatelles au homard breton, le Suprême de volaille Bio, pommes écrasées aux agrumes, jus au cidre. Côté sucré, on craque pour la Tarte citron meringuée, le traditionnel Millefeuille Fouquet’s ou encore les sorbets et glaces maison du chef pâtissier Claude Ducrozet. Des délices gourmands à déguster également au teatime. Le soir, une large sélection de cocktails, d’alcools et de liqueurs est proposée dans ce lieu d’exception. D’irrésistibles noix de cajou parfumées à la truffe fraîche et de succulentes tapas accompagneront le « Spring Kiss », le cocktail signature de cette saison créé en exclusivité pour les 100 ans du Groupe Lucien Barrière par Stéphane Ginouvès, barman au Bar Le Lucien et Meilleur Ouvrier de France.  Le Jardin de l’Hôtel Fouquet’s Barrière est ouvert tous les jours de 7h00 à 1h00, si le temps le permet.

    Hôtel Fouquet’s Barrière - 46 avenue George V - 75008 Paris - Réservations : 01 40 69 60 60

    Article sur le Restaurant Le Diane (publié en 2011 sur ce blog)

    fouquets12.jpg

     

    fouquets10.jpg

     

    fouquets13.jpgAprès la visite du Mandarin Oriental, la semaine précédente, j’ai eu le plaisir d’être invitée par l’Hôtel Fouquet’s à déjeuner au restaurant Le Diane, restaurant gastronomique situé au premier étage de l’hôtel. Après avoir un peu tardé à se montrer présent sur internet, le groupe Barrière, et en particulier le Fouquet’s, témoigne là de sa louable volonté de modernité (chaque établissement du groupe a par ailleurs désormais sa page Facebook et le Fouquet’s est également désormais sur Twitter : @hotelfouquets).

     

    Dès l’entrée, je retrouve ce que j’apprécie dans les hôtels du groupe: un luxe feutré (l’entrée est d’ailleurs très discrète, sur l’Avenue George V), élégant et raffiné mais surtout pas ostentatoire et une immédiate impression de bien être. Je n’ai pas eu l’impression qu’un vigile me suivait ostensiblement pour s’assurer que mes faits et gestes n’avaient rien de répréhensible (reproche que je ferais à certains palaces d’avoir une sécurité un peu trop visible).

     

    Le hall était condamné à me plaire avec ses photographies sur le cinéma et notamment du Festival du Cinéma Américain de Deauville rappelant la présence forte du groupe Lucien Barrière dans les évènements cinématographiques majeurs et les lieux qui y sont associés (Cannes, Deauville, Dinard…).

     

    fouquetssénat 020.JPG

     

    Direction ensuite le restaurant gastronomique en compagnie de la très affable chargée de communication de l’hôtel. Le restaurant circulaire est baigné de lumière en cette journée estivale, et la terrasse (très agréable) est bondée. Le service est discret et aimable et ne témoigne d’aucune condescendance comme c’est parfois le cas dans certains établissements parisiens de cette catégorie. Mon choix se porte sur une sole ( Sole cuite meunière, écrevisses pattes rouges et girolles) et sur un succulent dessert au chocolat (original, au curry). Amuses-bouches et mignardises complètent parfaitement le repas à un prix relativement abordable pour un hôtel de cette catégorie (à partir de 68 euros, pour le déjeuner). Le restaurant n’est néanmoins pas encore étoilé même s’il y aspire fortement. Fermé le dimanche et lundi pour le déjeuner et le dîner, ainsi que le samedi pour le déjeuner

     

    fouquetssénat 015.JPG

     

    fouquets8.jpg

     

    fouquets9.jpg

     

    fouquets1.jpg

     

    Vous pourrez également profiter du Bar Le Lucien et de La Galerie Joy où vous pourrez également vous restaurer.

     

    fouquets7.jpg

     

    L’hôtel Fouquet’s est directement relié à la célèbre brasserie éponyme des Champs Elysées.

     

    fouquets17.jpg

     

    J’ai également visité le SPA, très agréable, avec ses 7 cabines de soin, avec parcours aquatique et piscine de 15 mètres sur 9.

     

    fouquetssénat 017.JPG

     

    L’hôtel propose 107 chambres dont 40 suites (j’y retournerai pour les visiter et vous en parler plus en détails, je n’ai pas pu le faire le jour de ma visite, l’hôtel étant complet) avec un plus incontestable: un service de majordome privé 24H/24H.

     

    Le Fouquet’s se distingue donc par son emplacement, et par ses capitaux (le dernier palace parisien détenu par des capitaux français) et ne correspond en rien à l’image « bling-bling » que les médias en ont donné suite à certains évènements mais témoigne au contraire d’un luxe discret.

     

    Le Fouquet’s met également en place un luxe « durable » et « respectable ». Ainsi après avoir été le premier palace Parisien à s’être vu décerner la 5 étoile, l’Hôtel Fouquet’s Barrière est également précurseur dans l’obtention de la triple certification ISO 9001 –qualité de service-, ISO 14001 –engagement environnemental- et SA 8000 –respect des droits de l’homme et de l’enfant-, unique dans l’hôtellerie française et internationale.

     

    Une adresse chaleureuse (à l’image de sa décoration signée Jacques Garcia), par ailleurs membre des Leading hotels of the world, idéalement située et très appréciée des personnalités des médias pour son emplacement, sa discrétion et pour son service. Une adresse idéale aussi bien pour un déjeuner (ou dîner) entre amis ou d’affaires ou plus romantique, à la fois typiquement français et parisien, qui réussit le paradoxe d’être une adresse particulièrement calme et reposante sur les bouillonnants Champs Elysées. Une adresse recommandée par inthemoodforluxe.com .

     

    cupcakes.jpg

     

    Alors que le désormais célèbre établissement de l’avenue George V vient de fêter ses 5 ans, et après avoir eu le plaisir d’y être invitée à déjeuner, dans son restaurant gastronomique Le Diane, j’ai eu le plaisir d’être invitée à nouveau pour déguster les cupcakes.

     

    fouquets7.jpg

     

    Direction la galerie Joy, endroit aussi cosy, chaleureux que lumineux avec ses grandes baies vitrées qui donnent sur la cour, à l’abri des regards et des indiscrétions, à la fois en plein coeur de Paris et loin du tumulte de la capitale.

     

    fouquets8.jpg

     

    Ces « French cup cakes » sont à déguster depuis octobre. Revisités par le chef pâtissier Claude Ducrozet, les célèbres petits gâteaux américains Fouquet’s se déclinent en cinq parfums, évoluant selon les saisons: citron-fraises des bois, carrot-cake, chocolat, mangue-ananas, pistache framboise… .

     

    fouquetsboutique 002.JPG

     

    Vous pouvez les déguster à la fin du déjeuner, au teatime ou encore le soir, accompagnés d’un cocktail (le barman est meilleur ouvrier de France et ses cocktails sont réputés).

     

    fouquetsboutique 004.JPG

     

    Les goûtant pour ma part accompagnés d’un thé, je n’ai pas boudé mon plaisir, ces mariages a priori improbables étant en réalité délicieux. Rien à voir avec les cupcakes américains souvent très (trop) sucrés, ces cupcakes vous font l’effet d’une madeleine de Proust, celle de gâteaux de votre enfance.

     

    fouquetsboutique 006.JPG

     

    En tant qu’inconditionnelle du chocolat, mon préféré ne pouvait être que ce cupcake moelleux au chocolat avec sa délicieuse ganache chocolat caramel. A ma grande surprise, j’ai aussi beaucoup aimé le Carrot-Cupcakes avec ses morceaux de chocolat blanc…et à vrai dire également tous les autres, une réjouissance douce et onctueuse pour les papilles.

     

    fouquetsboutique 005.JPG

     

    Si vous voulez vous évader de Paris, tout en vous retrouvant dans un lieu qui est la quintessence du bon goût parisien, alors je vous recommande la galerie Joy et ses cup cakes.

     

    LIENS:

     

    Site internet de l’hôtel Fouquet’s à Paris: http://www.fouquets-barriere.com/

     

    Page de l’hôtel Fouquet’s sur le site des hôtels Lucien Barrière: http://www.lucienbarriere.com/localized/fr/hotel/etabliss…

     

    Page Facebook de l’hôtel Fouquet’s : http://www.facebook.com/hotelfouquetsbarriere

  • L'année de la gastronomie chez Grecotel: découvrez le Grecotel Corfu Imperial

    corfu.jpg

    Je vous parle souvent des hôtels Grecotel qui allient qualité de l'environnement, de l'accueil, du service, paysages et structures exceptionnels. Cette année sera celle de la gastronomie chez Grecotel avec des menus spéciaux et des festivités liés à la gastronomie. Pourquoi ne pas en profiter pour découvrir le Grecotel Corfu Imperial, située dans la splendide baie de Kommeno et qui compte pas moins de 5 restaurants?

    corfou2.jpg
     
    Ci-dessus et ci-dessous, photo du Grecote Corfou Imperial( photo site grecotel.com)

     

    corfou3.jpg
     
    Les 5 restaurants de l'hôtel bénéficient tous d'une vue absolument incroyable a fortiori le restaurant Aristos situé au-dessus de la mer et le Yali directement situé sur la mer dans un cadre idyllique. Pour en savoir plus, retrouvez, ci-dessous, l'article que j'avais consacré à cet hôtel, il y a 2 ans, et le site officiel du Corfou Imperial:  http://www.corfuimperial.com/#/homepage

     Je vous le disais la semaine dernière, désormais, régulièrement, le dimanche, je vous ferai découvrir des lieux de rêve et d'exception où j'ai séjourné, récemment ou parfois il y a plusieurs années. Après la Tunisie, avec The Residence Tunis, Barcelone avec l'hôtel H1898, la Grèce avec les plus beaux hôtels en Attique, de nouveau, je vous fais prendre la direction de la Grèce (et ce ne sera pas la dernière fois, vous aurez compris que je suis une inconditionnelle de ce pays où je vais chaque année depuis 10 ans) et plus particulièrement la direction de la mer Ionienne et d'une de mes îles grecques favorite : l'île de Corfou.

     

    Corfou (Kerkyra en Grec) est donc une île Ionienne de 592km2 qui se situe non loin de l'Albanie (à moins de 3 kilomètres de la côte Albanaise), c'est aussi la plus septentrionale des îles Ioniennes et la plus proche de l'Italie. C'est une île avec des paysages variés avec même un mont culminant à près de 1000 m (le mont Pantokrator)...et c'est là qu'est né le célèbre écrivain Albert Cohen (de quoi achever de me convaincre d'y aller, moi qui relis « Belle du Seigneur » au moins une fois par an et éprouve à chaque fois le même et différent plaisir à le relire). C'est là aussi que se trouvent les célèbres Vlachernes (que vous trouverez sur toutes les cartes postales et en couverture de tous les guides sur Corfou) et l' Achilleion, la résidence édifiée par l'impératrice Élisabeth d'Autriche (dite Sissi) pour sa convalescence et rachetée par le Kaiser Guillaume II qui en fit un palais d'été. Je vous en recommande la visite, vous aurez une vue imprenable sur l'île mais allez-y de très bonne heure, l'endroit est assez difficile d'accès (impossible d'y stationner) et bondé en été.

     

    jo5.jpg

     

    Revenons d'abord en 2004, l'année de mon second séjour à Corfou mais aussi l'année des Jeux Olympiques à Athènes, vous savez l'année où tous les médias prédisaient une édition catastrophique, stigmatisaient une organisation déplorable, et faisaient un reportage par jour pour ironiser sur le fait que les fondateurs des Jeux Olympiques n'étaient soi-disant pas prêts à temps pour les organiser, et l'année où ce fut une réussite incontestable mais où personne ne l'a vraiment fait remarquer (résultat : une ville d'Athènes désertée... et qui a pourtant réalisé des aménagements spectaculaires pour ces JO). Devant le cataclysme annoncé, cette année-là, j'avais donc pris la direction de Corfou, pour une fois sans passer par Athènes, et en prenant le ferry au départ de Venise (je vous recommande d'ailleurs une nouvelle fois de préférer la liaison maritime à la liaison aérienne, le ferry -compagnie Minoan Lines qui possède même des suites très spacieuses- met une heure environ à sortir de Venise, un spectacle d'une beauté indescriptible, une manière de découvrir Venise comme vous ne l'avez jamais vue. La traversée Venise-Corfou dure au total 21H).

     

    corfou23.jpg

     

    Photos de Venise ci-dessus (un ferry de la Minoan lines traversant Venise) et ci-dessous (vue de la place Saint Marc depuis le ferry): inthemoodforcinema.com

     

    corfou25.jpg
    corfou27.jpg

     

    Après 21H en mer, vous arrivez donc dans la ville même de Corfou où se situe le port. Une ville magnifique, au style unique, mélange de style britannique (reflet de l'histoire tourmentée de l'île -Corfou fut sous protectorat britannique de 1814 à 1864-,) byzantin, et vénitien. La magnifique place principale qu'entourent des arcades inspirées de celles de la rue de Rivoli à Paris , avec ses nombreux cafés, est le soir (et même la journée) particulièrement agréable et animée (même s'il est plutôt recommandé de s'y promener le matin ou le soir d'une part parce que les magasins sont fermées l'après-midi, d'autre part et surtout parce que la chaleur est souvent assez accablante en été... même si Corfou se situe dans la région la plus humide de Grèce ; lors de mes trois séjours, je n'ai néanmoins eu que deux journées obscurcies par la pluie, et encore cela ne dure généralement pas plus d'une heure). C'est à 12 kms de là que se situe le lieu de séjour où je vous emmène aujourd'hui, sur une impressionnante presqu'île privée qui domine toute la baie de Corfou : le Grecotel Corfou Imperial.

     

    corfou18.jpg

     

    Les arcades de la ville de Corfou inspirées de la rue de Rivoli à Paris -photo inthemoodforcinema.com -

     

    L'hôtel se situe non loin d'un autre hôtel, l'hôtel Kontokali Bay. Pour l'avoir également expérimenté, j'en profite pour fortement vous le déconseiller. Bien que parfois classé dans la même catégorie que le Grecotel Corfou Imperial par de nombreux Tour Operateurs (dont on se demande parfois s'ils visitent réellement les hôtels ou du moins s'ils les visitent plus souvent qu'une fois tous les dix ans), le Kontokali bay n'a strictement rien à voir! La végétation est tellement mal entretenue qu'on se croirait en pleine jungle et que les chambres vues mer n'ont vue que sur d'immenses plantations qu'il faut écarter pour apercevoir un début de commencement de bout de mer. Le restaurant ressemble à celui d'un pays de l'Est du temps d'avant la chute du mur. Et la chambre que j'avais réservée donnait sur le placard d'une autre chambre (également occupée) et s'ouvrait sur celle-ci sans qu'il soit possible de le fermer...Etrange et inédit...

     

    corfou6.jpg

     

    Ci-dessus, hall du Grecotel Corfou Imperial (photo grecotel.com)

     

    corfou10.jpg

     

    Ci-dessous et ci-dessus, photos des villas du Corfou Imperial (photos grecotel.com)

     

    corfou13.jpg

     

    Je vous conseille donc plutôt le Grecotel Corfou Imperial, le plus bel hôtel de Corfou (en réalité un resort qui comprend un autre hôtel, l'Eva Palace dont je vous parlerai ensuite). La première chose que vous verrez ce seront les impressionnants jardins luxuriants et les bungalows (tout aussi impressionnants, en bord de mer, certains avec piscines, marina privée, à la décoration, pour certains, inspirée des palais vénitiens) disséminés de part et d'autre du parc et du bâtiment principal. Certains de ces bungalows ont été construits il y a deux ans seulement et comprennent les derniers équipements les plus modernes. Des chambres du bâtiment principal (beaucoup plus abordables et plus ou moins bien décorées selon leur emplacement) vous aurez aussi une vue splendide (le bâtiment se situant au bout de la presqu'île et étant donc entourée des deux côtés par la mer !), un bâtiment certes étonnamment haut pour une île qui a connu des tremblements de terre ravageurs (mais on dira qu'il est antisismique :-)) .

     

    corfou7.jpg

     

    Photos de villas du Corfou Imperial-photo grecotel.com

     

    corfou8.jpg

     

    Pour la restauration, vous aurez le choix entre le restaurant principal « Mon Repos » (un peu bruyant, seul endroit où la grandeur de l'ensemble se fait sentir) ou encore le restaurant gastronomique « Aristos » (que je vous recommande tout particulièrement au moins une fois même si les prix sont dissuasifs, ne serait-ce que pour son cadre et sa vue qui domine le complexe) et celui que je préfère, un nouveau restaurant de poisson le « Yali », dont les tables sont situées directement sur la mer (le cadre est enchanteur et la vue, sur la ville de Corfou, là aussi sublime...et les prix là aussi malheureusement dissuasifs). Pour le midi, je vous recommande l'excellente brasserie située au bord de la piscine « Nafsika », beaucoup plus abordable avec ambiance de taverne grecque. Un très large choix de restaurants donc (sans compter que vous pouvez aussi profiter de ceux de l'hôtel Eva Palace qui le jouxte) sans compter les bars et salons aux décors somptueux !

     

    corfou9.jpg

     

    Ci-dessus, restaurant "Yali" (photo grecotel.com)

     

    corfou5.jpg

     

    Ci-dessus, une des plages de l'hôtel- photo grecotel.com

     

    Les activités ne manquent pas non plus entre l'immense piscine, la plage entièrement privée avec son propre ponton, et de nombreuses activités nautiques. Et les soirs où vous n'irez pas dans la ville de Corfou avoisinante (ce que je vous recommande fortement, si la sportive conduite grecque ne vous effraie pas trop, vous pourrez y aller en taxi pour une somme assez modique, même s'il est plutôt recommandé de louer une voiture pour y aller régulièrement et faire le tour de l'île) , vous pourrez profiter des soirées organisées par l'hôtel (une chanteuse ou un chanteur presque tous les soirs etc).

     

    Le cadre est réellement d'une beauté hors du commun, la mer d'une limpidité cristalline, la décoration particulièrement raffinée ... Le seul bémol concernant l'aspect visuel serait peut-être le bâtiment principal un peu austère d'extérieur (mais magnifique à l'intérieur).

     

    gorbatchev.jpg

     

    Mikhail Gorbatchev, photo issue du spot publicitaire pour Vuitton

     

    Ce qui m'avait particulièrement marquée lors de mon premier séjour là-bas, outre tout ce que j'ai évoqué ci-dessus et la retransmission des JO en direct à l'hôtel (ce qui avait aussi contribué à une atmosphère particulièrement conviviale) c'étaient aussi les soirées grecques organisées en bordure de piscine et en front de mer ! Le buffet était aussi impressionnant que succulent, les danseurs particulièrement doués (pour avoir assisté à des danses lors de chacun de mes séjours en Grèce, ce furent sans aucun doute les plus doués), la musique envoûtante, et l'ambiance très singulière avec la présence d'un vacancier un peu particulier, un certain Mikhail Gorbatchev (j'avoue qu''il m'a fallu un temps avant de réaliser que cet homme assis à la table d'à côté avec une tâche de vin qui ressemblait fortement à l'ancien président russe était bien un des artisans de la chute du mur, dans ce lieu peu "communiste", mais sa publicité pour Vuitton, notamment, a démontré par la suite qu'il était parfaitement à l'aise avec le sujet!), avec lequel moi et quelques autres pouvons nous enorgueillir d'avoir dansé le sirtaki ! Sa présence (il est resté pendant plusieurs jours et vient d'ailleurs là presque chaque année, mais chut ne le répétez pas, hein!), celle de sa famille et de son garde du corps pendant tout mon séjour et celle de Sakis Rouvas n'ont en rien altéré la tranquillité des lieux. C'est en effet là aussi , à Corfou, que j'ai découvert la star grecque, Sakis Rouvas, (natif de Corfou, que vous avez peut-être vu chanter lors de la cérémonie de clôture des JO 2004) dont la remise de la médaille de la ville a donné lieu a quelques chansons et remarquables pas de danse improvisés devant la mairie devant une foule en délire comme je n' avais jamais vu personne en susciter, instant magique, m'étant par hasard retrouvée devant la mairie au même instant ! C'est ensuite au Grecotel où il est venu se préparer pour son concert que je l'ai à nouveau croisé par hasard. Et j'assume même parfaitement d'acheter désormais chacun de ses cd à chaque voyage en Grèce (nobody's perfect:-)) même si les paroles des chansons sont certes simplistes, il reste un showman et un danseur hors-pair (et même désormais un acteur) et sa musique reste à jamais lié à ce séjour et aux suivants d'ailleurs (vous pouvez difficilement mettre la radio grecque sans l'entendre)-voir vidéos ci-dessous-.

     

    corfou50.jpg

     

    Grecotel Corfou-photo Grecotel.com

     

    Suite à ce séjour, cet hôtel atteignait pour moi la perfection, et je vous l'aurais recommandé sans aucune réserve... seulement j'y suis retournée il y a deux ans et si le cadre était toujours aussi enchanteur (avec construction de villas encore plus impressionnantes entre-temps), pas mal de choses avaient changé. La qualité du service et de la nourriture au restaurant « Mon Repos » s'était un peu dégradé (mais pas aux autres où les prix ne s'étaient d'ailleurs pas dégradés non plus...). Les soirées grecques qui avaient en partie contribué à ce séjour inoubliable n'existaient plus. La présence d'un requin- !- (évidemment l'hôtel n'y était pour rien) a rendu les baignades un peu moins insouciantes. Et le hall se transformait parfois en tripot pour d'autres requins Russes un peu éméchés carrément ivres (clientèle désormais russe à 80% et essentiellement mafieuse à en croire les propos des Grecs sur place notamment suite à un vol dont j'ai été l'objet, je leur laisse la responsabilité de leurs propos :-)) . Peut-être désormais faut-il donc lui préférer l'hôtel Eva Palace, plus intime (et vous permettant de profiter des services du Corfou Imperial) appartenant au même complexe.

     

    Mais tout cela n'enlève rien au charme incomparable de cet endroit réellement idyllique et unique et qui reste incontestablement un lieu d'exception où j'ai vécu des instants inoubliables... sur une île splendide qui ne ressemble à aucune autre où on éprouve une rare sensation de bien être !

     

    Site internet du Grecote Corfou Impérial

    Mes autres articles consacrés à des Grecotel (cliquez sur le nom de l'hôtel pour y accéder):

     

    Cliquez sur "lire la suite" pour voir quelques vidéos de Sakis Rouvas dont je vous ai parlé plus haut... et si vous aussi avez des lieux d'exception à me suggérer, en Grèce en particulier mais aussi ailleurs, n'hésitez pas...

     

  • Ouverture du Resort Barrière de Ribeauvillé: informations et photos

    rib1.jpg

    rib2.jpg

    rib3.jpg

    rib4.jpg

    En attendant d'y faire un tour et de vous faire un article détaillé comme je l'ai fait ici pour les autres hôtels du Groupe Barrière, voici toutes les informations et les premières photos du Resort Barrière Ribeauvillé désormais ouvert:

    Après Bordeaux, Cannes, Deauville, Dinard, Enghien les Bains, La Baule, Lille, Marrakech, Niederbronn, le Groupe Lucien Barrière propose une nouvelle destination avec l’ouverture du Resort Barrière Ribeauvillé. Un concept Barrière innovant de loisirs intégrés au sein d’un seul et même lieu : Au coeur du vignoble alsacien, le Resort Barrière Ribeauvillé est une offre innovante et unique en France de loisirs intégrés répartis sur un vaste espace de 11 000 m², comprenant un Casino Barrière -ouvert depuis 2005 -, un Hôtel Barrière 4 étoiles, trois bars, deux restaurants, une balnéothérapie de 3600m² et un U Spa Barrière, pour un investissement total de 40 millions d’euros, dont 25 millions pour l’extension hôtel et balnéo. Le tout rythmé tout au long de l’année par les spectacles et les animations du Casino Barrière. Un Resort en accord avec l’environnement Lucien Barrière Hôtels et Casinos, en partenariat avec Agrivalor Energie, un réseau d’agriculteurs en Alsace au service du développement durable, assure l’ensemble des besoins en chaleur de son centre de balnéothérapie et de son hôtel grâce à un processus de méthanisation qui produit des énergies renouvelables électriques et thermiques. Afin de participer à la protection des abeilles, le Resort Barrière Ribeauvillé a également installé dix ruches dans ses jardins. Les clients retrouveront ce miel fait maison à la carte des petits-déjeuners gourmands et équilibrés de l’Hôtel !!

    Le Resort Barrière Ribeauvillé en chiffres :

    • Superficie totale du complexe : 11 000 m² sur 12,2 ha

    • Un Casino Barrière (27ème casino de France) de 1 000 m², comprenant une salle de 300 m² entièrement modulable et dédiée aux dîners-spectacles, conférences et séminaires :

    • 180 machines à sous dont 158 équipées en accepteurs de billets et tickets de paiement

    • 12 tables de jeu :

    > 4 tables de Black Jack

    > 4 tables de Roulette Anglaise

    > 3 tables de Texas Hold'em Poker

    > 1 table de Boule

    • Près de 263 000 entrées pour le casino en 2011 (top 5 des visites en Alsace)

    • 150 animations/concerts/spectacles par an

    • Hôtel Barrière de 56 chambres dont 2 suites

    • Deux restaurants et trois bars, dont un restaurant de 120 couverts sur 200 m2 et un espace bar lounge de 200 m2 et 80 places

    • Espace balnéo et spa de 3600 m2 dont 550 m² de bassins intérieurs et extérieurs

    • Parking : 580 places

    • 160 collaborateurs, dont 70 créations d’emploi pour l’Hôtel, la Balnéothérapie et le U SPA

    Barrière.

    • Certifié ISO 14001

    Pour plus d'infos et pour réserver votre séjour: http://www.lucienbarriere.com/fr/hotel-luxe/Ribeauville-Resort-Barriere-Ribeauville/accueil.html 

    Retrouvez mes articles sur les hôtels Barrière:

     

  • La Bavière s'invite au Relais Plaza du Plaza Athénée, les 15, 16 et 17 mars

     tourisme, luxe, Paris, tea time, Plazza Athénée

    Werner Küchler, le célèbre directeur allemand du Relais Plaza, fier de sa région natale, a décidé de mettre le restaurant à l'heure Bavaroise, les 15, 16 et 17 Mars prochains.  

     Au programme ? Tout le folklore de cette belle région s'invite au Relais Plaza, qui est un endroit où l'on s'amuse !

     Dans une salle décorée aux couleurs de la Bavière, au son de la musique traditionnelle et dans une atmosphère festive, les serveuses vous accueilleront en Dirndl et le directeur de cette brasserie parisienne revêtira même son costume typiquement bavarois, la Lederhose, pour célébrer ses quarante ans de Maison au Plaza Athénée... et lancer à 20h30 tapantes le début de la soirée en faisant couler la bière du tonneau !

    Côté musique ? Le groupe de folklore bavarois Zugspitz s'est invité pour les 3 soirées, afin d'enflammer la salle

     Le Relais Plaza


    Côté menu ? Des spécialités culinaires de la Bavière telles que le Geräuchentes Forellenfilet von Tegernsee, mit Gurken in Meerrettichcreme (filet de truite fumée du lac de Tegernsee, concombre à la crème, raifort),  le Schweinshaxe mit Bierjus und Speckwirsing (le jarret de porc laqué à la bière, embeurré de choux verts aux lards), ou encore  le Apfelstrudel mit Vanillesauce.  Celles-ci seront mises en avant par Philippe Marc, Chef du  Relais Plaza, qui invitera pour l'occasion Walter Leufen, Chef du Restaurant bavarois la « Bayernstube », de l'hôtel Überfahrt, situé au bord du romantique lac de Tegernsee.

    La Bayernstube


    Le Relais Plaza vous permettra ainsi de découvrir les subtilités de la cuisine bavaroise à Paris et, pour ceux qui la connaissent déjà, de faire apprécier à vos amis cette belle région culinaire dans une ambiance typique.

     L'équipe du restaurant se fera un plaisir de vous accueillir pour ces trois soirées inédites. Les grandes tables d'amis sont les bienvenues !

    Menu à 95 euros (hors boissons) - Réservations au 01.53.67.64.00


    L'hôtel Überfarht

    "L'hôtel Überfahrt est synonyme d'hospitalité depuis plus de 135 ans ! En effet, Josef Höf a fondé le « Gasthof zur Überfahrt » sur les bords du lac Tegernsee en 1837.

    Ce sont les « passeurs » qui ont donné à l'hôtel ce nom, qui a encore tout son sens aujourd'hui ! En effet, un rameur traditionnel bavarois, à quai au débarcadère de l'hôtel, emmène toujours quotidiennement les clients sur les bords de la Bucht Egerner !

    Le restaurant "Bayernstube"

    Le plaisir fait partie intégrante de la « Bavarian way of life » et à l'hôtel Überfahrt, cette expérience se vit de manière authentique. La Bayernstube, à l'ambiance chaleureuse et pittoresque, permet à chacun de se sentir chez soi tout en découvrant une sélection des plus grands classiques bavarois :  jarret de porc à peine sorti du four, poulet rôti croustillant, Weisswurst (saucisse de veau bavaroise) ou  Obazda fait maison (savoureux fromage à tartiner)... accompagnés de la Tegernsee en pression ou des meilleurs vins de Franconie !

    Le chef Walter Leufen

    C'est le chef exécutif Walter Leufen qui supervise les cuisines de la Bayernstube. Ce chef expérimenté, né en Rhénanie du Nord-Westphalie, a travaillé de nombreuses années à l'hôtel Waldaus Dolder à Zurich et au célèbre Grand Hotel Esplanade à Berlin, avant de rejoindre l'hôtel Breidenbacher Hof à Düsseldorf. En 1996, il s'est installé aux Etats-Unis puis à Bangkok, où il a pu développer sa culture culinaire internationale.

    En mai 2000, cet enthousiaste chef a rejoint l'Althoff Hotel&Gourmet Collection : après avoir démontré ses compétences au Grandhotel Schloss Bensberg puis à l'hôtel Flora Lucerne, il a rejoint le Seehotel Uberfahrt, sur les bords du lac Tegernsee, en 2008.

    Retrouvez, en cliquant ici, mon article sur le tea time du Plaza (l'article ci-dessus est un communiqué de presse).

  • La collection des cocktails du siècle de Lucien Barrière hôtels et casinos

    Après « l'Ice Coco », le cocktail de l'hiver, Lucien Barrière Hôtels et Casinos présente le second cocktail de Stéphane Ginouvès, Meilleur Ouvrier de France Barman 2011 et 1er Barman de l'Hôtel Fouquet's Barrière, créé pour le centenaire du Groupe. Au total ce seront quatre cocktails qui suivront le rythme de l'année, autant de partitions originales et exclusives qui constitueront, la première Collection de Cocktails du Siècle, élaborée à partir de produits de saison au gré de nos humeurs : hiver, printemps, été, automne...  A découvrir dans chacun des bars et des restaurants Barrière, dès le 21 mars.

     

    LA COLLECTION DES COCKTAILS DU SIECLE - exclusivité Lucien Barrière Hôtels et Casinos : 4 saisons, 4 inspirations, 4 parfums, 4 découvertes, créés par Stéphane Ginouvès, M.O.F Barman 2011 - Hôtel Fouquet's Barrière Paris. 

    Retrouvez mes articles sur les hôtels Barrière:

  • Salon Mondial du tourisme de Paris 2012 : la déception...

     

    salon3.jpg

    Cela fait deux ans que je dis qu'on ne m'y reprendra plus tant ce salon du tourisme présente un faible intérêt...j'y suis pourtant retournée cette année pour constater que cela ne s'est guère amélioré, voire que cela a empiré, surtout au souvenir de ce qu'était ce salon il y a une dizaine d'années, alors une invitation joyeuse au rêve et au voyage, une immense déambulation entre une multitude de stands sur lesquels les pays rivalisaient d'imagination et de couleurs pour attirer l'attention.

     Première constatation: l'absence d'un grand nombre d'Etats touristiques comme l'Autriche, l'Allemagne, la Suisse, la Grande-Bretagne ... en revanche l'Asie est omniprésente avec un stand chinois, notamment, impressionnant.

    salons 004.JPG

    salons 001.JPG

    Deuxième constatation: faute d'exposants, le salon semble accepter tout et surtout n'importe quoi avec des stands improbables qui sans doute n'encouragent pas vraiment les Etats qui l'ont déserté à y revenir avec notamment un stand pour le tourisme naturiste, un stand avec des épices, des parcs animaliers et une omniprésence des grandes surfaces que n'apprécient pas forcément les professionnels du tourisme...

    salons 002.JPG

    salons 003.JPG

    salons 006.JPG

     

    salons 005.JPG

     Evidemment, je regrette l'absence de la Grèce, pour des raisons économiques évidentes, stand sur lequel l'accueil était toujours chaleureux. Pas vraiment le cas du stand Héliades (je ne vous recommande par ailleurs pas ce tour opérateur mais plutôt de réserver en individuels, par exemple chez Grecotel dont je vous ai souvent parlé ici: article sur le Grecotel Corfou Imperial , Grecotel Olympia Riviera Thalasso -photos ci-dessous-...  ).

     

     

    tourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zante

    tourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zante

    tourisme,luxe,hôtel,grèce,péloponnèse,kyllini,zante

     

     Un petit tour sur les stands des croisières : MSC d'abord où, à ma question sur les croisières séjours (qui existaient il y a quelques années permettant de s'arrêter une semaine dans un endroit puis de reprendre la croisière en cours), on m'a répondu que "l'objectif est la rentabilité", raison pour laquelle cela n'est pas et ne sera pas au programme. Voilà qui a le mérite d'être franc. Les clients apprécieront ce croisièriste qui ne se donne même pas la peine de feindre de s'intéresser à lui! Même question chez Royal Carribean (j'apprends ainsi que des bateaux partiront désormais de France avec des services adaptés à la clientèle française) où on me répond également que ce n'est pas à l'ordre du jour.

    royal8.png

     

    Ma seule découverte: Autrement voyages (http://www.autrementvoyages.biz/ ) qui propose une belle sélection et notamment pas mal d'hôtels de la chaîne Grecotel évoquée plus haut.

    autrement.jpg

    Bref, si vous êtes amateur de tourisme de luxe, personnalisé...évitez le salon du tourisme...mais si vous y tenez, vous trouverez les informations, là: http://www.salonmondialdutourisme.com/fr/index.html .