Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Ouverture du Shang Palace, le nouveau restaurant de l'hôtel Shangri-la Paris, le 8 septembre 2011

    shangrilaphoto2.jpg

    Je vous avais détaillé et vivement recommandé , ici, le tea time de l'hôtel Shangri-la. Je ne manquerai donc pas d'aller découvrir ce nouveau restaurant pour déguster la cuisine de Philippe Labbé qui poursuit sa quête de nouvelles émotions gastronomiques avec le Shang Palace, restaurant entièrement dédié à la cuisine cantonaise  . L’ouverture de ce nouveau lieu, le 8 septembre 2011, s’accompagne de l’arrivée du Chef cantonais Frank Xu. Réunis par une constante recherche d’excellence, les deux Chefs ont élaboré une soixantaine de plats destinés à faire découvrir l’extrême délicatesse de la cuisine cantonaise, exclusivement construite sur les produits de saison. Leur première carte propose donc soupes traditionnelles à base d’herbes, dim sum, ces fins raviolis farcis au gré du marché mais aussi légumes sautés au wok, canard laqué ou rôti. Indissociables de l’art culinaire cantonais, poissons et crustacés corroborent la justesse chère à Frank Xu et ses quatre chefs cantonais spécialement venus de Chine. Originaire de Shenzen, près de Hongkong, Frank Xu est dans le groupe Shangri-La Hotels & Resorts depuis 2001, il accepte aujourd’hui avec joie le rôle d’ambassadeur de la cuisine cantonaise au Shang Palace.

    La salle feutrée du Shang Palace comprend  trois salons privés -baptisés du nom des dynasties, Tang, Ming et Qing- qui ont naturellement trouvé leur place au coeur de l’ancien hôtel particulier du Prince Roland Bonaparte, totalement restauré pour accueillir le Shangri-La Hotel, Paris. Après avoir signé les Shang Palace d’Extrême-Orient (Singapour, Beijing, Hangzhou), l’agence hongkongaise LRF Design, qui compte notamment Paul Leese, Charles Robertson, Ivan Dai et Andy Tait, cisèle à Paris une décoration asiatique résolument contemporaine. D’élégants paravents d’acajou ajourés dévoilent la lumière tamisée de somptueux lustres, soulignés de poétiques colonnes rétrolumineuses jade. De sa chaise ouvragée, l’hôte peut alors admirer panneaux peints et vases traditionnels contrastés de toiles contemporaines aux teintes safranées.

    shangrilaphoto.jpg

    Là, dans cet univers hors du temps, le Chef Frank Xu transcende la mission confiée par Philippe Labbé : offrir à ses convives un voyage gustatif aussi délicieux qu’inédit. Initiée sous la verrière de La Bauhinia, poursuivie avec L’Abeille, le voyage des sens conduit par le Chef Exécutif Philippe Labbé au Shangri-La Hotel, Paris se métamorphose aujourd’hui en un triptyque gourmet grâce au Shang Palace.

    Restaurant Shang Palace, Shangri-La Hotel, Paris, 10 avenue d’Iéna, 75116 Paris

    A compter du 8 septembre 2011, ouvert du jeudi au lundi au déjeuner et diner.

    Fermé le mardi et mercredi.

    80 couverts.

    Service voiturier.

    Réservations au 01 53 67 19 98 ou shangpalace.slpr@shangri-la.com

    Chef Exécutif : Philippe Labbé

    Chef du Shang Palace : Frank Xu

    Directeur de la Restauration : Arnaud Duhem

    www.shangri-la.com

  • Hôtel Castel Beau Site à Ploumanac’h, en Bretagne : le nouvel établissement HOTELS & PREFERENCE

    castelbeausite.jpg

    Je vous parle souvent de cette chaîne hôtelière dont fait notamment partie le Grand hôtel Loreamar de Saint-Jean de Luz dont je vous ai déjà parlé, ici.

    En Bretagne, niché dans la crique de Ploumanac’h sur la Côte de Granit Rose, le Castel Beau Site est le nouvel établissement à faire partie de la chaîne HOTELS & PREFERENCE. Un gage de qualité de service et d’installations.

    Chacune de ses 33 chambres et suites de l’hôtel sont ainsi   orientées sur la mer

    Le Chef Franck Mallard nous invite dans son restaurant, «  La Table de Mon Père », à découvrir sa cuisine de qualité, fruit de son inventivité et de son savoir-faire.  Un restaurant désigné  « Bonne Table » par Alain Ducasse.

    Le Bar Lounge au nom décalé de Youbee’s Bar joue des tours audacieux et créatifs dans ses shakers et propose une collection de rares armagnacs.

    Chambre pour 2 personnes à partir de 120€/nuit

    Castel Beau Site

    Plage de Saint-Guirec

    22700 Ploumanac’h

    www.hotelspreference.com/beausite

  • Hôtel et Resort Barrière Ribeauvillé, en Alsace ( ouverture en février 2012 ): premières informations

    ribeauvillé1.jpg

    Je vous parle souvent ici des hôtels Lucien Barrière. Après l’ouverture du Naoura à Marrakech, c’est cette fois en Alsace (région où ne figurait encore aucun hôtel du groupe), à Ribeauvillé, que le célèbre groupe hôtelier de luxe va implanter un nouvel hôtel, et même un resort. Je ne manquerai pas d’y faire un tour pour vous en dire plus mais il faudra attendre février 2012, date à laquelle il ouvrira ses portes. Un lieu de séjour ou d'étape idéal sur la route du Bareiss, en Allemagne, non?

     En attendant, voici les premières informations et images dont je dispose.

    ribeauvillé8.jpg

    Le resort Barrière Ribeauvillé sera ainsi situé dans un magnifique cadre naturel, au coeur de l'Alsace .

    L'ambition de ce complexe est de devenir un établissement de loisirs et de détente unique en France regroupant dans la même structure:

    • un hôtel 4 étoiles de 54 chambres et 2 suites,
    • une balnéo spa de 3600m² ,
    • un casino de 175 machines à sous et 12 tables de jeux,
    • 2 restaurants, 
    • une salle de spectacle,
    • 4 salles de séminaire modulables,
    • un bar à ambiance musicale.

    ribeauvillé2.jpg

    ribeauvillé3.jpg

    ribeauvillé4.jpg

    ribeauvillé5.jpg



    Dans un cadre naturel avec vue sur le vignoble, les châteaux de Ribeauvillé et le château du Haut Koenigsbourg, le Resort Barrière de Ribeauvillé se présente comme étant un futur site majeur dans l'univers du bien être, et du divertissement.

    Côté hébergement le complexe sera doté d'un hôtel 4****, de 54 chambres confortables et modernes, avec balcon et accès direct à l'espace balnéo & spa.  

    2 magnifiques suites avec vue sur le vignoble seront également disponibles.

     Les 54 chambres et deux suites grand confort de ce nouvel hôtel auront une vue imprenable sur le vignoble  et les châteaux médiévaux du centre Alsace.

    L'élément naturel est omniprésent dans la décoration des chambres d'une surperficie de 27m² environ.

    Toutes les chambres seront équipées :
    • de l’air conditionné,
    • d’un minibar et d’un coffre-fort,
    • d’un accès internet haut débit Wi-Fi,
    • d’un téléviseur LCD 32’’ et d’un bouquet satellite.

    L'hôtel disposera de facilités pour les personnes à mobilité réduite.

    Chambres communicantes et lits bébés seront disponibles sur demande.

    Concernant le spa, cet espace de 3600m² orné de verre, offrira une vue exceptionnelle sur le vignoble et comprendra :

    • un parcours aquatique de 550 m2 de bassins intérieurs et extérieur avec de multiples jeux de massage,
    • un sauna mixte spacieux,
    • un grand hammam,
    • 4 cabines de soins et une cabine double avec soins du visage et du corps, modelages, soins esthétiques.



    L'Espace Balnéo Spa est également ouvert au public extérieur de l'hôtel. L'accès à la balnéo et aux cabines de soins est réservé aux personnes majeures (les mineurs de plus de 15 ans sont acceptés accompagnés d'un adulte)

    Vous pourrez également profiter d'un espace panoramique de détente et de restauration de 300 m2 avec terrasse.

    ribeauvillé9.jpg

    ribeauvillé10.png

    Vous pourrez également profiter d'un espace panoramique de détente et de restauration  de 300 m2 avec terrasse.

    Pour les gourmets, un nouveau restaurant de 120 couverts, affichant une carte moderne et raffinée.

    Côté divertissement, le complexe disposera d'une nouvelle salle de spectacle et de congrès proposant une programmation variée de qualité, pouvant accueillir jusqu'à 300 spectateurs.

    Le bar musical, lieu incontournable du Casino produira toujours ses soirées dj et concerts.

    Pour compléter cette offre, l'établissement proposera une salle plénière modulable en 4 salles de réunions entièrement équipées, pouvant accueillir les entreprises les plus exigeantes.

    Le Resort Barrière de Ribeauvillé est idéalement situé à mi chemin entre Strasbourg et Mulhouse, à 3 minutes de la route principale (RN83) et de la route des vins d'Alsace.

  • Séjourner et se restaurer à Deauville pendant le 37ème Festival du Cinéma Américain : mes adresses et conseils

    Comme chaque année, je serai au Festival du Cinéma Américain de Deauville pour le commenter en direct sur mon blog "In the mood for Deauville". Pour ce qui concerne les accréditations et le transport, vous trouverez tous mes conseils, ici. Quant au logement, vous trouverez toutes mes bonnes adresses ci-dessous.

    2008_0903J-2Am20080017.JPG
    Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com de l'hôtel Normandy

    J'avais déjà consacré un article à ce sujet l'an passé, à l'occasion du Festival du Film Asiatique de mars 2010. Le voici à nouveau, complété et avec plus de détails.

    Tout d'abord, contrairement à Cannes où les hôtels, pour le festival, sont complets d'une année sur l'autre, pour le Festival du Cinéma Américain, même maintenant, il est encore possible de trouver des chambres à Deauville  même si certaines résidences (comme Le Castel Normand, idéalement situé, et très abordable) ou certains hôtels (comme l'Hélios, qui aurait certes besoin d'une rénovation, mais également idéalement situé) sont complets. Le Royal et le Normandy sont également complets mais il n'est pas rare qu'il y ait des désistements en particulier en fin de festival, à des tarifs plus avantageux, le dernier dimanche. Vous pouvez encore vous diriger vers de plus petits hôtels comme Le Polo, le Continental (néanmoins cher pour un 2 étoiles, 100 euros la nuit), l'Almoria (3 étoiles), ou la villa Gardénia (seulement les grands appartements sont encore disponibles) ou encore au Mercure (un peu plus loin) pour 146 euros le week end et 117 la semaine (attention, disponibilités seulement pour les premières nuits dans cet hôtel). Le mieux est de contacter les établissements directement.

    L'hélios, Le Trophée, le Royal, le Normandy, le Castel Normand, la Villa Gardénia, l'Augeval: tels sont les établissements que j'ai eu l'occasion de tester. Je parle donc en connaissance de cause sans parler des restaurants que j'ai tous testés au moins une fois.

    La ville de Deauville, sur son site internet, vous propose de télécharger le guide d'hébergement que vous pourrez également trouver sur place.

     Voici quelques conseils pour profiter au mieux de votre séjour à Deauville ... N'hésitez pas à laisser vos commentaires si vous avez séjourné dans un ou plusieurs de ces lieux, ou que vous connaissiez un ou plusieurs de ces restaurants, que vous ayez un avis divergent ou non.

    Deauvilleclôture 002.JPG

    Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com de la Mairie de Deauville
    Deauvilleclôture 004.JPG
     
    Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com de la Boutique Louis Vuitton
    Deauvilleclôture 006.JPG
     
    Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com
    Deauvilleclôture 016.JPG
     
     
    Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com deauville7.jpg
     
    Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com
    Deauvilleclôture 012.JPG
     
    Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com
     
    HÔTELS ET RESIDENCES HÔTELIERES

    Loin devant figurent les hôtels du Groupe Barrière avec une préférence pour le Normandy et le Royal, 5 étoiles, situés en plein centre de Deauville (le Groupe possède un troisième hôtel, l'hôtel du Golf- 4 étoiles- situé à l'extérieur de Deauville, moins pratique pour les festivaliers mais très agréable pour les golfeurs).

    golf2.jpg

    Je vous recommande :

    face 31.jpg
     
    Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com de l'hôtel Royal

    -L'hôtel Royal  (5 étoiles luxe désormais) 

    Je vous le recommande pour :

    -sa situation (en plein centre de Deauville), non loin du casino avec de magnifiques vues sur la mer

     -sa grande piscine extérieure très agréable (transats payants néanmoins)

    - son restaurant étoilé  "L'Etrier" (que je vous recommande vraiment, même si vous logez ailleurs, à mon avis le meilleur restaurant de Deauville)

    - son cadre réellement "royal"

    - son bar de l'Etrier très prisé des stars américaines pendant le festival (les acteurs américains sont en général logés à l'hôtel Royal alors que les membres du jury sont au Normandy)

    - pour son service irréprochable, à mon avis meilleur que celui du Normandy où séjournent désormais de nombreux congressistes .

    -pour ses salons somptueux où vous pourrez prendre une consommation l'après-midi

    - Cet hôtel est membre des Leading Hotels of The World.

    infos9.jpg

     

    Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com de l'hôtel Royal  (chambre non rénovée)

    infos10.jpg

     

    Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com de l'hôtel Royal (chambre non rénovée)
     
    royal99.jpg
    Ci-dessus, photo du site officiel Barrière, chambre rénovée plus recommandée

    infos2.jpg

     

    Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com de l'hôtel Royal, vue de ma chambre

    Mon conseil: si vous avez les moyens, choisissez cet hôtel mais demandez une chambre vue mer et assurez-vous qu'elle a bien été rénovée (certaines chambres ne l'ont pas été et sont assez archaïques, voir mes photos ci-dessus, prises l'années dernière)...même si je lui préfère son jumeau de La Baule.

    Deauvilledernierjour 001.JPG
    Deauvilledernierjour 009.JPG
    Deauvilledernierjour 010.JPG
    Deauvilledernierjour 007.JPG
    Deauvilledernierjour 006.JPG
    Deauvilledernierjour 024.JPG
    Deauvilleclôture 013.JPG
    Deauvilleclôture 087.JPG

    infos7.jpg

    infos15.jpg  

    Ci-dessus photos Inthemoodfordeauville.com de l'hôtel Normandy

    -L'hôtel Normandy ( 5 étoiles), le plus mythique. A choisir pour:

    - sa situation (en plein centre, le plus proche du CID, avec un souterrain qui mène directement au casino qui lui-même possède un souterrain qui mène directement au CID,  accès au souterrain uniquement avec votre carte de l'hôtel)

    -pour son spa

    - parce que c'est un lieu mythique empreint d'une douce et belle mélancolie

    - pour son bar très cosy et son pianiste le week end (qui travaille également au Ritz )

    - pour son restaurant "La Belle Epoque" et ses soufflés exquis

    - pour ses petits déjeuners impériaux (ah, les grauffres, les crêpes et les macarons au petit-déjeuner!)

    -pour son brunch du dimanche (toujours ou presque complet, réservez longtemps à l'avance, a fortiori pendant le festival)

    - pour ses "afternoon tea" (deux pâtisseries et une boisson, dehors sur la terrasse ou dans les salons)

    - pour sa nouvelle terrasse côté mer

    -pour ses chambres décorées de toile de Jouy

    infos22.jpg 

    Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com de l'hôtel Normandy (chambre avec toile de Jouy)

    - pour son service...même si celui-ci est à mon avis supérieur au Royal et même si l'hôtel Normandy tend à privilégier de plus en plus les groupes (nécessaires à la survie financière de l'établissement) aux particuliers et même si le service s'en ressent parfois  (expérience d'une chambre où, en refermant la porte, un nuage -sans exagérer, malheureusement- de poussière a volé dans la chambre...provenant du haut de l'armoire recouverte d'une très épaisse couche de poussière...et sans excuses de l'établissement suite à cet incident signalé).

    -parce que c'est là que fut tourné "Un homme et une femme" de Claude Lelouch, le film dont Deauville est indissociable désormais.

    Attention: en période de festival, les tarifs passent en saison évènementielle (plus élevés qu'en haute saison et sur demande).

    Malgré ses (quelques) défauts, j'aime profondément cet endroit, l'âme de Deauville... et l'atmosphère d'un après-midi avec un afternoon tea au son du piano est pour moi incomparable (et d'ailleurs très prisée des festivaliers célèbres ou inconnus).

    Remarque : Les hôtels du Groupe Barrière possèdent désormais, et depuis peu, leurs pages Facebook.

    Si le groupe Barrière est prépondérant à Deauville comme nous le verrons aussi avec les restaurants ci-dessous, les adresses hôtelières ne manquent pas avec de nombreuses nouvelles adresses ces dernières années, avec notamment:

    -La Closerie hôtel et résidence(4 étoiles) : très cher pour les services proposés, pour des chambres parfois tès petites, un endroit très impersonnel, et un personnel pas toujours très aimable pour un lieu de surcroît plus éloigné du centre et de la plage . Possède une piscine intérieure. Il reste actuellement des disponibilités pour le festival.

    Exemple de prix à la Closerie: 2212 euros pour un séjour du 1er au 12 septembre en appartement (2-4 personnes) sans les petits-déjeuners avec un supplément pour le balcon et la vue jardin. Cher pour les prestations proposées (mieux vaut encore choisir la villa Gardénia, bien mieux située).

    closerie.jpg

    -La Villa Gardénia: à la fois hôtel (3 étoiles) et résidence (4 étoiles): beaux appartements, certains avec vue sur mer, mais les services laissent aussi parfois à désirer et les prix deviennent assez exorbitants pour les prestations proposées. Lors de mon dernier séjour, l'ascenseur ne fonctionnait pas (sympathique quand on est, comme moi, au 5ème étage), internet non plus dans la chambre alors qu'on me l'avait garanti lors de ma réservation (d'ailleurs l'établissement ne propose toujours pas le wifi dans les chambres mais uniquement dans le hall), et la propreté dans la chambre laissait à désirer avec des odeurs particulièrement nauséabondes en provenance de la salle de bain. Le plus proche du CID avec Le Royal et le Normandy.  Possède une piscine intérieure (une souris y a été trouvée lors de mon dernier séjour...).

    gardenia2.jpg

    Deux nouveaux hôtels se sont également ouverts ces deux dernières années: "l'Almoria" (un 3 étoiles situé avenue de la République, là aussi assez cher pour un 3 étoiles un peu éloigné, mêmes propriétaires que le Trophée, décoration très sympathique). Mêmes propriétaires également qu'à l'Augeval (un peu plus éloigné, à côté de l'hippodrome, 1ère photo ci-dessous).

    augeval.jpg

    almoria.jpg

     et "81 l'hôtel", (également un 3 étoiles) grande maison bourgeoise à la décoration soignée, située à proximité de l'hippodrome.

    81.jpg

    Dans un style similaire, vous pourrez également opter pour la villa Joséphine, très belle demeure (3étoiles) de style normand.

    villajosephine.jpg

    Côté institutions deauvillaises, 3 étoiles, vous trouverez également l"hôtel "Le Trophée", le premier où j'ai séjourné.  Egalement un peu cher pour les services proposés et pour des chambres aux aménagements un peu rudimentaires (manque de rangements) . La balnéothérapie est un peu vieillissante dans certaines chambres, certaines salles de bain ont été joliment refaîtes. L'accueil est néanmoins cordial, clientèle d'habitués et l'endroit, en style normand, ne manque pas de charme.

     L'hôtel possède une petite piscine extérieure et se situe en plein centre face au Normandy (emplacement idéal). L'hôtel possède aussi des studios et appartements situés juste en face, tout neufs (résidence La Loggia).

    trophée.jpg

    Pour être en plein centre et pour un moindre coût, vous avez également l'hôtel "Hélios", les aménagements sont plutôt spartiates et démodés, et les petits déjeuners là aussi rudimentaires, mais le personnel est aimable et l'hôtel très bien situé. L'hôtel possède aussi une très petite piscine extérieure. Fonctionnement aléatoire du wifi dans les chambres.

    helios.jpg

    Outre les hôtels du Groupe Lucien Barrière, vous pourrez choisir d'autres hôtels de chaîne comme un Mercure (le Yacht Club, décoration sympathique) et un Ibis aux portes de Trouville,  mais encore à Deauville.

    mercuredeauville.jpg

    ibis.jpg

     -Vous pourrez  également opter pour la résidence Maeva Le Castel Normand en plein centre de Deauville (complète pour cette année, pour le festival). Les studios et appartements viennent d'être rénovés et l'emplacement est là aussi idéal, en plein centre.

    castel1.jpg

    castel2.jpg

    Restent de petits établissements comme Le Polo, Le Patio, Le Continental...plus spartiates mais moins onéreux (quoique...100 euros la chambre au Continental pendant le festival, cela me semble un peu cher pour un 2 étoiles un peu éloigné du centre et sans prestations particulières).

    continental.jpg

    Conclusion: si vous avez les moyens, préférez les hôtels du Groupe Barrière, certes très chers en période de festivals, mais avec un prix justifié par les prestations proposées (pour des prix plus avantageux, réservez tôt, les ventes flash ne fonctionnant évidemment pas pendant le festival) contrairement à la majorité des 3 étoiles de Deauville qui pratiquent des prix que ne justifient ni l'accueil, ni les prestations, tout juste (et pas toujours) l'emplacement. Si vpus préfèrez une résidence, choisissez le Castel Normand (bon rapport qualité prix). Si vous cherchez des prix plus attractifs et que vous avez un moyen de transport, éloignez-vous un peu de Deauville.

    Vous trouverez également de nombreux adresses à Trouville, ici: vous n'aurez que la Touques à traverser pour vous rendre à Deauville et profiter du festival.

    RESTAURANTS

    face 30.jpg
     
    Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com du Casino Lucien Barrière

    Là non, plus les restaurants ne manquent pas, la majorité d'entre eux appartenant également au Groupe Lucien Barrière.

    etrier.jpg

     

    infos1.jpg

    Ci-dessus et ci-dessous photos Inthemoodfordeauville.com de l'hôtel Royal (restaurant l'Etrier)

    infos3.jpg

    Je vous recommande évidemment "L'Etrier" (restaurant étoilé du Royal), "La Belle Epoque" (restaurant du Normandy, pour ses soufflés notamment même si je lui préfère "l'Etrier", pour la gastronomie et pour le service) mais aussi "Le Ciro's" (restaurant de poissons situé sur les Planches, attention aux jours et heures d'ouverture).

     

    infos13.jpg

    Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com du Bar du soleil
     
    Le Groupe Barrière possède également "Le Brummel" , restaurant  du Casino avec une très agréable cuisine et aussi agréable terrasse en été (cuisine de qualité, bon rapport qualité prix) ainsi que le "Bar de la mer" et le "Bar du soleil", situés sur les planches, très agréables l'été,... mais presque toujours bondés en période de festivals (vous pouvez également y prendre seulement  le petit-déjeuner, seulement un verre ou un dessert, ces deux restaurant sont fermés le soir), lieu autant pour se relaxer que pour voir et être vu...avec vu imprenable sur la mer...et sur les déambulations des festivaliers sur les célèbres planches.
     
    Deauvilleclôture 081.JPG
     
    Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com du restaurant La Belle Epoque de l'hôtel Normandy

    En dehors du Groupe Barrière, vous trouverez de nombreux restaurants Avenue de la République : l'incontournable brasserie Miocque, antre des habitués de Deauville autant pour sa cuisine (vraiment de très bonne qualité avec un bon rapport qualité prix) que son ambiance, une institution deauvillaise que je vous recommande.

    infos19.jpg 

    Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com de la brasserie Chez Miocque

    Côté brasserie, jouxtant Miocque, vous avez "Le Drakkar", moins cher et un peu moins bon mais avec une ambiance sympathique. Autre insitution deauvillaise.

     

    drakkar.jpg

     

    infos18.jpg 

    Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com de la Brasserie de la Mairie

    J'aime aussi beaucoup "La Brasserie de la Mairie" (face à la mairie justement), accueil chaleureux et très bon rapport qualité prix. Service rapide.

     L'hôtel "Le Trophée" possède également son restaurant "La Flambée", une cuisine chère pour la qualité et le choix proposés et un service un peu démodé. Lieu méconnu où à une époque défilaient tous les invités américains du Festival (j'y ai ainsi croisé un certain Harrison Ford , et tant d'autres...), un peu tombé en désuétude depuis.

    Côté pizzeria, je vous recommande "Barbara" (juste face au Normandy) là aussi souvent bondé en période festivalière, avec un large choix même si les prix sont élevés pour une pizzeria (à préférer néanmoins à "Il Parasol" où c'est réellement immangeable).

    Pour les amateurs de crêpes ou les plus petits budgets, vous avez la crêperie du Plaza, rue Mirabeau.

    Enfin, rendez-vous place Morny (équivalent deauvillais de la place Saint-Germain et de la place Victor Hugo à Paris... avec bien souvent les mêmes aux terrasses dans l'un et l'autre endroit, à Deauville et à Paris) pour le charmant salon de thé et pour le célèbre café de Paris.

    Pour d'autres restaurants à Deauville et pour les adresses de tous ceux précités, cliquez ici. Et à Trouville vous avez les incontournables "Vapeurs"("cantine d'un certain Spielberg) et "Les 4 chats".

    2009_0315deauvilleasiacloture0003.JPG
     
    Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com de Deauville depuis une chambre de l'hôtel Normandy

    BARS ET DISCOTHEQUES

    Côté bars, je vous recommande "le Brok café", pour son atmosphère intimiste, sa musique salsa et bien sûr les bars du Royal et du Normandy ainsi que le très agréable nouveau bar du casino, nouvelle adresse à la mode, le  Sofa bar, avec une vue plongeante sur Deauville depuis la terrasse (DJs le week end).

    Pour les discothèques, ce sera bien sûr l'indénôtrable "Regine's" devenu "Brummel" (sous le casino, également lieu incontournable des invités du festival) ou les Planches (néanmoins à Blonville, à 4 kilomètres de Deauville).

    Pour d'autres adresses de bars et discothèques, cliquez ici.

    Ce n'est là qu'une sélection subjective, vous trouverez bien d'autres adresses d'hôtels, de restaurants, bars et discothèques à Deauville sur le site internet de l'office de tourisme de Deauville.

  • Les journées particulières LVMH , les 15 et 16 octobre 2011 : plongez dans l'univers du luxe!

    journee4.jpg

    Voilà une initiative qui devrait ravir les amateurs de luxe dont le groupe LVMH est le symbole (et le leader). En effet, les 15 et 16 octobre, LVMH vous invite à découvrir les secrets de son Patrimoine, dans 25 de ses Maisons ! Ateliers, chais, caves, maisons de famille, studios de création, showrooms... L’univers LVMH vous ouvre ses portes et n’aura plus de secrets (enfin, presque plus) pour vous.

    Au cours des Journées Particulières, plus de 25 sites d’exception seront ouvert au public en France et en Europe  pour révéler des savoir-faire uniques.

     « Vous pourrez visiter les lieux où se perpétuent les arts et techniques de la haute couture, des vins et spiritueux, de la haute joaillerie, des parfums, du maquillage, de l’horlogerie, de la maroquinerie, au gré d’un parcours spécialement conçu pour l’occasion : visites guidées, démonstrations de savoir-faire, conférences d’experts, projections privées ou ateliers interactifs. « Vous partagerez la passion des artisans, des ouvriers, des artistes. Vous sentirez leur inspiration, leur précision, leur génie. Chaque jour, unis par le même goût de l’excellence, ils insufflent aux traditions une vitalité nouvelle. » nous dit-on sur le site officiel de l’évènement.

    Vous pouvez déjà laisser votre email sur le site de l'évènement pour être avertis quand les inscriptions seront ouvertes: http://www.lesjourneesparticulieres.fr .

     Les sites ouverts au grand public dans le cadre des Journées Particulières (si je suis à Paris à ces dates, je ne manquerai pas de visiter une ou plusieurs de ces maisons d'exception) :

    A Paris et en région parisienne :

    •Le salon Haute Couture de Christian Dior

    •Le siège Parfums Christian Dior

    •Les ateliers Louis Vuitton d'Asnières

    •Les ateliers Berluti

    •Le studio de création de Givenchy Couture

    •Les salons Chaumet

    •La Maison Guerlain

    •Le Bon Marché Rive Gauche

    •Le Jardin d'Acclimatation

    •La Grande Épicerie

    En Champagne :

    •La résidence de Trianon et les caves de la Maison Moët & Chandon à Epernay

    •L’abbaye d'Hautvillers de la Maison Dom Pérignon à Hautvillers

    •L’hôtel du Marc, le pavillon de Muire et les caves de la Maison Veuve Clicquot Ponsardin à Reims

    •Les caves Krug à Reims

    •Les caves Ruinart à Reims

    En Poitou-Charentes :

    •Les chais de la Faïencerie, le château de Bagnolet et l'espace Wilmotte d'Hennessy à Cognac

    Dans le Bordelais :

    •Le château Cheval Blanc à Saint-Emilion

    •Le château d'Yquem à Sauternes

    En Europe :

    •La villa Granaiolo d'Emilio Pucci en Toscane (Italie)

    •La manufacture de souliers Louis Vuitton à Fiesso d’Artico (Italie)

    •Le palazzo Fendi à Rome (Italie)

    •La boutique historique Loewe de Gran Via à Madrid (Espagne)

    •La distillerie Glenmorangie (Ecosse)

    •La distillerie Belvédère (Pologne)

    A propos du groupe LVMH

  • Une fin d'été à l'hôtel Bareiss en Allemagne (forêt noire)? Une adresse incontournable!

    étangbareiss.jpg

    Il y a quelques mois, je vous parlais en détails de cet établissement hors du commun (voir mon article détaillé sur l'hôtel Bareiss, ici) que je vous recommande sans réserves.

     Le Bareiss est cette semaine de nouveau à l'honneur dans le Figaro Magazine. J'en profite pour vous le recommander à nouveau d'autant que les étangs, en travaux lors de mon séjour, sont désormais terminés.

    Eté comme hiver, l'hôtel propose un programme très riche et varié.

    Un exemple, la « fête de la piscine » proposée pour ce dimanche 21 Août dont vous trouverez le détail ci-dessous :

    «  Nous vous offrons un programme varié autour des etangs à l'extérieur.  Après l'apéritif et les souhaits de bienvenue du patron Hermann Bareiss nous vous avons préparé pas mal de délices. Au début vous pouvez profiter des délices de la cuisine. Après ce régal de palais le programme de ce soir vous donne des délices aussi pour les oreilles et les yeux avec ddes pièces de musique et de danse. Et bien sûr que vous avez la possibilité de danser vous-même. Un magicien vous entretient à votre table et va vous étonner avec ses trucs. Plus tard les lanternes et lampions font une bonne ambiance pour une soirée plein de plaisirs. Au bar de l'hôtel la soirée décline avec la collation de minuit à partir de 23h00. »

    bareiss2.jpg

  • Tommy Hilfiger - Boutique sur les Champs Elysées et campagne automne-hiver 2011 : (pas seulement) une très belle image…

    tommy10.jpg

    tommy15.jpg

    tommy8.jpg

    tommy12.jpg

     

    tommy1.jpgL’ouverture récente de la plus grande boutique en France de Tommy Hilfiger (sur les Champs Elysées, plus exactement au numéro 65) mais aussi le lancement de la campagne automne hiver 2011 est pour moi l’occasion de vous parler de cette marque que j’affectionne tout particulièrement.

    Derrière une sublime image (ses campagnes publicitaires sont à chaque fois un vrai régal d’originalité et de classe, avec un zeste d'humour), se cache surtout une marque de grande qualité avec des matières nobles.

    Ces campagnes reflètent chic, éclectisme, diversité, singularité, élégance et harmonie avec une pointe d’audace… Je vous invite à découvrir ci-dessus la nouvelle campagne réalisée par Craig McDean qui place une nouvelle fois la famille au centre.

     Si vous voulez mieux découvrir la marque, rendez-vous sur la boutique des Champs Elysées qui, sur 835 m2, vous propose , sur 3 niveaux, les collections homme, femme, enfant mais également les accessoires et la collection Denim, une boutique jumelle de celle de la 5ème Avenue, à New York… Une marque qui pourrait bien supplanter Ralph Lauren dans ma garde-robe…d'autant que sa nouvelle collection Ralph Lauren Jeans qui a pris un virage radical semble avoir perdu quelques aficionados en route.

    tommy5.jpg

    tommy4.jpg

  • Hôtel Royal Monceau Raffles Paris (tea time, cinéma, spa My Blend by Clarins) : l’art à l’honneur

    monceau36.jpg

    Crédits photo Philippe Garcia/La société anonyme

    Quelques mois après avoir testé le tea time du Royal Monceau Raffles Paris, j’étais de retour dans les lieux, en juin dernier, à l’invitation de l’hôtel, suite à mon article  dans lequel j’exprimais ma déception quant au service, après avoir testé le tea time un dimanche après-midi. Marque d’humilité, louable, et souci de la e-reputation, certainement, un peu aussi (l’article en question étant très bien référencé.) Je ne demandais pas mieux que de changer d’avis, et de redécouvrir l’établissement, plus longtemps après son ouverture, avec une nouvelle équipe mieux rodée.

    monceau23.jpg

    Crédits photo, photo ci-dessus : inthemoodforluxe.com

    monceau37.jpg

    Crédits photo Le Royal Monceau Raffles Paris

    Première impression dès l’entrée : l’accueil est très souriant sans être faussement affable (j’ai également pu le constater les quelques fois où je suis venue pour des conférences de presse ou des projections pour In the mood for cinema).

    teatimroyal2.JPG

    Crédits photo Le Royal Monceau Raffles Paris

    teatimeroyal1.JPG

    Crédits photo Le Royal Monceau Raffles Paris

    Le tea time qui m’a été proposé était un délice autant pour les yeux  que pour les papilles, avec un judicieux mélange de salé et de sucré. Pour 37 euros, vous pourrez vous aussi profiter de la formule viennoiseries, boisson chaude et plateau dégustation à trois étages. Pas si cher compte tenu du fait qu’il est très copieux et qu’il peut convenir pour deux personnes…et qu’il contient du sucré et du salé, donc.  Les pâtisseries sont signées Pierre Hermé. J’ai vraiment craqué pour les scones que vous pourrez accompagner de confiture ou de crème.  Un tea time aussi bien qu’une pause déjeuner à la fois proche et loin  du tumulte, avenue Hoche. Le tea time vous est proposé de 15h à 18H.

    monceau2.jpg

    Crédits photo, photo ci-dessus : inthemoodforluxe.com

    monceau5.jpg

    monceau15.jpg

    Crédits photo, photos ci-dessus : inthemoodforluxe.com

     Ensuite, visite de l’établissement entièrement rénové par Philippe Starck ( visite partielle, l’hôtel étant complet le jour de ma venue, je n’ai pu visiter les chambres et le spa n’était pas encore ouvert) qui (et ce n’est évidemment pas pour me déplaire) est un véritable temple de l’art…encore que le terme de temple donne l’impression qu’il est figé dans le temps, ce qui n’est pas le cas ici, le Royal Monceau aspirant avant tout à être un lieu de vie, bien ancré dans son époque.

    monceau22.jpg

    Crédits photo, photo ci-dessus : inthemoodforluxe.com

     L’hôtel possède ainsi sa propre galerie (exposition « The Feast of Trimalchio », exposition inédite en France d’un collectif russe au moment où j’y suis allée). Les couloirs du hall sont également ornés d’œuvres d’art moderne. Je vous conseille également de faire un tour à la Librairie des Arts qui se glorifie d’être la première librairie d’art contemporain dans un palace parisien, et qui est une vraie caverne d’Ali Baba pour connaisseurs (certains viennent de loin pour la galerie) mais aussi pour néophytes qui auront plaisir à y déambuler.  Vous pourrez y trouver environ 700 titres mais aussi des objets d’artistes et d’architectes, éditions limitées et formats originaux. La librairie propose des diffusions, une programmation mais aussi un blog : www.artforbreakfast.com (je vous conseille d’y jeter un coup d’œil). Vous pourrez également y acheter les tasses avec lesquelles vous aurez pris le tea time. A noter : la configuration singulière des lieux puisque la Conciergerie se trouve dans le même espace.

    monceau24.jpg

    Crédits photo, photo ci-dessus : inthemoodforluxe.com

    monceau25.jpg

    Crédits photo, photo ci-dessus : inthemoodforluxe.com

    La librairie propose aussi quelques ouvrages cinématographiques, très à-propos puisque l’hôtel possède sa propre salle de cinéma, très agréable : j’ai eu l’occasion de la tester pour des avant-premières. Le Cinéma des  Lumières est un espace qui « offre » également des menus Gourmet et Gourmandises créés par les chefs Laurent André et Pierre Hermé  qui ont revisité les paniers de confiseries des ouvreuses  des salles de cinéma parisiennes (esquimaux, pop corn etc).

    monceau27.jpg

    Crédits photo, photo ci-dessus : inthemoodforluxe.com

    monceau30.jpg

    Crédits photo Philippe Garcia/La société anonyme

    monceau41.jpg

    Crédits photo Le Royal Monceau Raffles Paris

    Pour les restaurants, vous aurez le choix entre « La cuisine », entre espaces ouverts et espaces intimes privatisables, le restaurant italien Il Carpaccio, le Bar Long (et même La Fumée rouge, le bar à cigares de l’hôtel.) C’est là aussi un régal pour les yeux des lustres aux assiettes créées spécifiquement pour le lieu (question goût, n’ayant pas encore testé, je ne me prononcerai pas). L’art y est donc également omniprésent, y compris dans les moindres détails (voir mes photos ci-dessous), offrant une perspective aussi esthétique que ludique aux lieux.

    monceau7.jpg

    Crédits photo, photo ci-dessus : inthemoodforluxe.com

    monceau8.jpg

    Crédits photo, photo ci-dessus : inthemoodforluxe.com

    monceau9.jpg

    Crédits photo, photo ci-dessus : inthemoodforluxe.com

    monceau11.jpg

    Crédits photo, photo ci-dessus : inthemoodforluxe.com

    monceau12.jpg

    Crédits photo, photo ci-dessus : inthemoodforluxe.com

    monceau13.jpg

    Crédits photo, photo ci-dessus : inthemoodforluxe.com

    monceau14.jpg

    Crédits photo, photo ci-dessus : inthemoodforluxe.com

    monceau17.jpg

    Crédits photo, photo ci-dessus : inthemoodforluxe.com

    monceau18.jpg

    Crédits photo, photo ci-dessus : inthemoodforluxe.com

    monceau19.jpg

    Crédits photo, photo ci-dessus : inthemoodforluxe.com

    monceau43.jpg

    Crédits photo Le Royal Monceau Raffles Paris

    De même, les chambres (85 chambres de 35 à 50 m2)  et les suites (61 suites de 55 à 190 m2), sont là aussi des lieux vivants qui ne sont pas figés mais dont l’art fait partie intégrante  (Coquillages en verre soufflé de Murano, masque africain dans certaines chambres…et guitares dans chaque chambre !).

     

    monceau34.jpg

    Crédits photo Le Royal Monceau Raffles Paris

    monceau31.jpg

    Crédits photo Philippe Garcia/La société anonyme

    monceau35.png

    Crédits photo Le Royal Monceau Raffles Paris

    Enfin, la dernière nouveauté et non des moindres : le spa My Blend by Clarins, de 1500 m2, une piscine de  28m de long, la plus grande jamais réalisé dans un palace à Paris. Entièrement imaginé et dessiné par Philippe Starck, un lieu dédié un bien être au cœur de Paris : rare. J’espère le visiter prochainement pour vous en parler plus en détails.

    monceau38.jpg

    Crédits photo Le Royal Monceau Raffles Paris

    Le Royal Monceau, donc un lieu qui met l’art au centre de ses préoccupations… et de ses espaces, un art symbole de vie, de mouvement et de contemporanéité. Un lieu d’art qui n’est pas un musée mais qui en ravira les amateurs et qui vous donnera aussi l’impression de faire de votre séjour une vraie et unique expérience.  L’hôtel axe clairement sur cet aspect, se positionnant différemment de palaces comme le Four Seasons George V ou le Bristol pour qui le service est primordial. A vous de faire votre choix en connaissance de cause.  Pas le meilleur service, ni l’hôtel le plus fonctionnel mais un lieu singulier à la décoration « vivante » inspirée signée Starck qui, indéniablement, mérite le détour…et une pause tea time, dépaysante et relaxante.

    Quant au prix du séjour, pour vous donner une idée, les chambres les moins chères actuellement disponibles sont à 590 euros.

    Hôtel Royal Monceau Raffles Paris -  http://www.royalmonceau.com

    37 Avenue Hoche, 75008 Paris

  • Mon avis sur l’hôtel Westin Astir Palace Beach Resort à Vouliagmeni (Athènes) : une vue et un cadre idylliques pour un service décevant

    voulia4.jpg

    voulia17.jpg

    voulia15.jpg

    vouliagmeni8.jpg

    Après un petit tour du côté du Pays Basque, je vous emmène à nouveau en Grèce où je vous ai déjà recommandé de nombreux hôtels, notamment en Crète mais aussi sur le continent (cf rubrique « In the mood for Greece » de ce blog).

    Aujourd’hui, c’est à Vouliagmeni, la banlieue chic d’Athènes que je vous emmène. A proximité d’Athènes se trouvent de nombreux complexes de luxe (le Divani Palace, le Grecotel Cap Sounion, le Grand resort Lagonissi) et évidemment à Athènes même se trouvent également des établissements d’exception (le King George Palace dont je vous ai parlé ici mais aussi le célèbre Grande-Bretagne).

    L’hôtel dont je vais vous parler aujourd’hui est en réalité un des deux hôtels d’un immense complexe situé sur une presqu’île. Il s’agit du Westin Astir Palace Beach Resort, membre de la chaîne hôtelière Starwood, qui compte 159 chambres et suites (celui où j’ai séjourné) et de l’hôtel Arion (situé juste à côté, les résidents du Westin peuvent donc profiter de ses services et inversement).

    L’immense atout de cet hôtel et qui, évidemment, ne peut vous échapper quand vous arrivez , c’est son emplacement et sa vue à couper le souffle. Le cocktail le soir, sur la terrasse de l’Arion, avec la musique et avec le coucher de soleil sur le Golfe Saronique, est un moment rare d’une beauté irréelle. Et rien que pour ça, si vous séjournez dans les environs, je vous recommanderais d’y faire un tour (nombreux sont les Athéniens fortunés et/ou célèbres à venir y boire un verre).

     

    Athens18.jpg

    voulia3.jpg

    (Photo ci-dessus: inthemoodforluxe.com, août 2009)

    Mais revenons à son voisin, le Westin, puisque c’est là que j’ai séjourné. Si, comme moi, vous aimez de la Grèce sa convivialité, son accueil, cet hôtel n’est pas vraiment pour vous (et, oui c’est possible de combiner ces critères avec celui du luxe).

    Le complexe est entièrement privé. Vous arriverez sur une petite place où se situent quelques boutiques (appartenant à l’hôtel donc)  avec bijouterie, maillots de bain, souvenirs, d’où vous dominerez l’impressionnante baie.

    voulia10.jpg

    Le hall de l’hôtel, est certes impressionnant mais très froid, à l’image de l’accueil qui vous sera réservé. La clientèle de l’hôtel est essentiellement constituée de riches Athéniens ou de personnalités (nombreux joueurs de foot célèbres lors de mon séjour et notamment ceux du Panathinaikos )…, des habitués clairement privilégiés sur le reste de la clientèle de touristes.

    Après avoir parcouru les longs et froids couloirs de l’hôtel vous arriverez à votre chambre, très moderne et très bien équipée mais là aussi manquant de personnalité et de chaleur.

    voulia7.jpg

    Il est indéniable que le complexe est particulièrement impressionnant : deux piscines dont une olympique bien aménagée (bar, cabines privées etc) , salle de sport, nombreux restaurants dont une taverne grecque (seul endroit de l’hôtel où vous aurez un tout petit peu l’impression d’être en Grèce), nombreux sports nautiques, tennis, spa (à l’hôtel Arion)…

    voulia20.jpg

    A noter : l’hôtel met l’accent sur la protection de l’environnement.

    Notation inthemood

    Emplacement:  5M

    Vue splendide. Complexe isolé et en même temps proche d’Athènes. Environnement sain.

    Infrastructure: 5M

    Grands espaces. Hôtel propre et moderne.

    Loisirs: 5M

    De ce point de vue rien ne manque : plages privées, piscines, spa, tennis, sports nautiques etc

    Décoration: 2 ,5M

    C’est pour moi un des grands défauts de cet hôtel, à la décoration très « internationale » totalement impersonnelle mais certes moderne. Préférez les Grecotel de ce point de vue qui ont su concilier modernité et décoration grecque.

    Service : 3M

    Pas digne d’un hôtel de ce standing. Accueil très froid et impersonnel. L’hôtel privilégie ostentatoirement une clientèle d’habitués d’origine grecque et de célébrités.

    Restauration: 2,5M

    Choix de nombreux restaurants mais excessivement chers pour ce qui est proposé à leur carte

     Appréciation globale: 4M

    Les atouts : La vue rarement égalée et absolument sublime qui vous donnera une impression d’ailleurs ou vous fera oublier l’aspect impersonnel de l’hôtel. Les nombreux loisirs.  La très belle piscine olympique et les plages privées. La proximité d’Athènes.  

    Les inconvénients : Le côté froid et impersonnel de l’établissement (décoration) et de l’accueil. La sensation de ne pas être du tout en Grèce. L’éloignement de tout.

    Les conseils inthemood :

    - Choisissez plutôt l’Arion, hôtel plus intime au service et à la décoration plus personnalisés, et au personnel beaucoup plus aimable…et vous pourrez également bénéficier des loisirs du Westin. L’Arion possède également sa plage privée et sa piscine extérieure reliée par un chemin privé à celles du Westin.

    -Hôtel agréable pour un voyage d’affaires ou pour visiter Athènes sans en subir les « inconvénients ». L’hôtel est situé à 20 kilomètres d’Athènes et l’hôtel possède un bus qui vous y conduit.

    -Ne mangez pas à l’hôtel. Descendez à pieds vers Vouliagmeni (en 5 minutes vous y serez) où vous trouverez de charmants restaurants plus typiques et plus abordables (mais pas donnés pour autant, Vouliagmeni est la banlieue chic d’Athènes).

    vouliagmeni.jpg

     voulia2.jpg

    (Photos de Vouliagmeni ci-dessus: inthemoodforluxe.com, août 2009)

    -Sous l’hôtel se situe une autre plage privée et payante (l’Astir Beach), LA plage à la mode des Athèniens

    Athènes2.jpg
    Photo ci-dessus inthemoodforluxe.com (août 2009)

    Bilan 

    Idéal pour un voyage d’affaires ou quelques jours mais pas pour un long séjour. Très cher pour la qualité du service proposé malgré des infrastructures remarquables et un emplacement, encore une fois, très rare. Si vous n’y séjournez pas allez tout de même boire un verre un soir à l’Arion comme le dont de nombreux Athéniens…la vue vaut vraiment le détour.

    Et n’oubliez pas de visiter le nouveau musée archéologique d’Athènes.

    Athènes5.jpg

     

    Renseignements :http://www.westinathens.com/  et  http://www.starwoodhotels.com/westin/property/overview/index.html?propertyID=1983 pour le Westin

    Adresse : 40 rue Apollonos – Complexe hôtelier Astir Palace, 16671 Vouliagmeni- Athènes - Vouliagmeni,16671- Grèce

     Hôtel Arion : http://www.arionresortathens.com/

     

  • Capital, les inédits de l'été, sur M6: luxe, palaces, gastronomie au programme de l'émission du 14 août

     cpi45.jpgUn petit message dominical pour vous recommander de regarder Capital, ce soir. L'émission sera en effet consacrée aux "joyaux de la France" (voir le résumé complet de l'émission ci-dessous, source: site officiel de l'émission Capital).

     

     

     

     

     Au programme : le mystère des étoiles du guide Michelin (je serais d'ailleurs aussi curieuse d'en savoir plus sur leurs notations des hôtels, ayant souvent constaté des décalages entre leurs commentaires souvent plus d'actualité et la réalité) mais aussi les palaces parisiens dont certains testés par inthemoodforluxe.com comme le Four seasons George V (retrouvez ici mon article consacré au test de son tea time) ou le Bristol (retrouvez ici mon article sur l'hôtel, la visite et le test du restaurant)  ou comme d'autres que je testerai à la rentrée comme le Fouquet's Barrière.

    bristol14.jpg

     Emission Capital du 14 août, programme:

    "En cette saison estivale, Capital vous propose de voyager en France, à la découverte de ce que notre pays recèle de plus beau, ou de plus prestigieux. Chaque année, 74 millions de visiteurs étrangers viennent en France, ce qui en fait la première destination de vacances de la planète. Son atout demeure le patrimoine culturel… mais ce qui attire les visiteurs c’est également la gastronomie. Capital a enquêté sur les joyaux de la France !

    Monuments historiques : la guerre des châteaux de la Loire - Marie Bonhommet
    Chenonceau, Chambord, Villandry, Cheverny... les châteaux de la Loire sont devenus un passage obligé pour les visiteurs étrangers qui viennent en France. Près de 4 millions de touristes se bousculent pour les admirer chaque année. Et pour dépoussiérer un peu leur image, ces fleurons de la culture française n’ont pas hésité à se transformer, devenant parfois même de véritables parcs d’attraction. Visites costumées, petit train, audioguide dernier cri... les châteaux de la Loire se mettent en quatre pour redorer leur blason.

    La folie macaron - Stéphane Haussy
    La gastronomie, le fleuron par excellence du patrimoine français. Mais depuis une dizaine d’année, ce n’est plus le vin ni le fromage le meilleur ambassadeur du bon goût français… mais une pâtisserie très en vogue : le macaron ! Sucré, salé et de toutes les couleurs, le macaron est décliné à l’envie. Aujourd’hui, l’engouement pour cette pâtisserie est tel que des cours de cuisine sont proposés pour apprendre à les faire soi-même, les livres s’arrachent et on trouve même des magasins dédiés à la dégustation du macaron. Comment sont fabriqués ces gâteaux ? Et à qui profite cette « folie macaron » ?

    Luxe : La nouvelle bataille des palaces parisiens - Pierre Chassagneux
    Quand on parle des joyaux de la France, Paris est un passage obligé. La capitale accueille chaque année plus de 28 millions de touristes. Et si les touristes viennent admirer son architecture, ses monuments ou ses musées… les grands hôtels et les palaces parisiens ne sont pas en reste ! Depuis plusieurs mois maintenant, les professionnels de l’hôtellerie de luxe se livrent une bataille économique sans merci pour attirer les clients. Les grands noms comme le Fouquet’s, le Bristol ou le George V sont bien décidés à défendre leurs positions, face aux nouveaux venus sur ce marché de l’hôtellerie de luxe. Capital a enquêté sur la nouvelle bataille des palaces parisiens.

    Gastronomie : la quête aux étoiles - Rola Tarsissi
    Avec ses 400 000 exemplaires vendus chaque année, le guide Michelin est devenu la référence des gourmands, en France et dans le monde. Ses étoiles font rêver tous les restaurateurs. Et pas seulement pour la gloire : un macaron Michelin assure une explosion de chiffre d’affaires de 30% dès la première année. Pour décrocher les étoiles, les chefs sont prêts à dépenser beaucoup : recrutement de haut niveau, aménagements coûteux du restaurant, en salle comme en cuisine. Quels sont les secrets pour rentabiliser des investissements aussi lourds ? Existe-t-il des recettes miracles pour être distingué par le Michelin ? Un restaurant peut-il survivre à la perte de ses étoiles ?"



  • Brunch de l'été à l'hôtel Royal-Thalasso Lucien Barrière de La Baule

    royal.jpg

    bau.jpgAvant de vous emmener à Grenade, et après les mises en garde contre un certain nombre d'établissements ces derniers jours, petite escale à La Baule pour vous recommander le brunch de l'été d'un hôtel dont je vous ai déjà parlé à maintes reprises (ici et là, notamment) et que je vous recommande toujours vivement: Le Royal-Thalasso Barrière de La Baule qui , cet été, tous les dimanches du 11 juillet au 21 août 2011, à partir de 12h30,  vous propose un brunch dans le (très beau) parc de l'hôtel (selon météo), face à la mer, avec animation musicale orchestrée par M. Philip Jarry (que les habitués connaissent bien puisqu'il sa musique agrémente régulièrement les soirées de l'hôtel). 

    Menu à 62 € par personne (hors boissons).

    Pour tous renseignements ou effectuer votre réservation, merci de contacter notre concierge au 02 40 11 48 48.

    Une bonne idée pour ce week end que vous soyez logés à l'hôtel ou non...

    Site internet du Royal-Thalasso La Baule: http://www.lucienbarriere.com/localized/fr/hotel/etablissements/la_baule_hotel_royal_thalasso_barriere/actualite.htm

    Suivez également inthemoodforluxe.com sur twitter (http://twitter.com/moodforluxe ) et sur Facebook (http://facebook.com/inthemoodforluxe ).

  • Hôtel Thalassothérapie Serge Blanco à Hendaye : le symbole d’une hôtellerie française surannée

    blanco10.jpg

    Alors que je souhaitais faire une étape au Grand Hôtel Loréamar de Saint-Jean de Luz (complet mais rien d’étonnant début août, retrouvez mon article sur cet excellent établissement, ici), je me suis retrouvée quelques kilomètres plus loin, toujours dans le Pays Basque, à proximité de la frontière espagnole, à l’hôtel Thalassothérapie Serge Blanco d’Hendaye.

    Evidemment, je ne comparerai pas les deux établissements, l’un était 5 étoiles et l’autre trois étoiles, l’un était membre de la chaîne Hotels et preference et l’autre étant simplement Serge Blanco…néanmoins je tiens à préciser que Hôtel  Thalassothérapie en France n’est pas forcément synonyme d’hôtellerie vieillissante mais parfois d’établissements luxueux avec service de qualité comme au Loreamar de Saint-Jean de Luz ou encore à l'hôtel Royal Thalasso Lucien Barrière de La Baule dont je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises.

    Après avoir instauré la catégorie 5 étoiles en janvier 2010, puis la catégorie palace et en mettant en place un nouveau mode d’attribution des étoiles, la France a commencé sa révolution dans le domaine de l’hôtellerie. Les classements liés à l’ancienne méthode ne seront plus valables après le 23 juillet 2012. Un certain nombre d’hôtels qui ne répondaient plus aux normes vont donc, au mieux, devoir fermer pour travaux, et au pire mettre la clef sous la porte. Dans certains cas, c’est évidemment bien dommage pour les propriétaires mais, dans un certain nombre, c’était plus que nécessaire pour que le consommateur ne soit plus lésé et ne doive pas payer plus de 200 euros (comme ce fut le cas à l’hôtel Serge Blanco) pour un hôtel classé 3 étoiles alors que l’infrastructure et le service en méritent à peine 2 …et, vous l’aurez compris, méritent à peine la moitié du prix.

    panneau.jpg

    Cela commence à l’accueil, où on vous reçoit certes avec beaucoup d’affabilité mais de la tenue des réceptionnistes à leur manière d’accueillir, vous aurez déjà la sensation d’être revenus un certain nombre d’années en arrière. Ensuite, on vous donnera votre clé…et on vous désignera l’ascenseur par lequel vous irez seul découvrir votre chambre. Ce n’est pas comme si vous payiez la nuit relativement cher, hein… Quand j’ai demandé de l’aide pour les bagages (assez nombreux après 3 semaines de périple), on m’a gentiment désigné la porte au fond du hall, sorte de placard à balais situé sous l’escalier où se trouvent les caddies à bagages…

    Ensuite déambulations dans les couloirs avec le caddie en question…pour découvrir une décoration surannée mais surtout des couloirs réellement délabrés (photo d’une porte parmi beaucoup d’autres semblables ci-dessous) … (évidemment pas de lumière automatique quand vous passez dans les couloirs).

    blanco3.jpg

    Arrivée à la chambre où je m’attends à un peu mieux étant donné que le Michelin 2010 parlait de chambres « rénovées » (certes, en ne spécifiant pas l’année). Je vous laisse juger par vous-mêmes du coffre (on en fait encore de comme ça ?) et de l’emplacement de la prise électrique dans la salle de bain dont je doute fort qu’elle soit aux normes (mon lavabo étant un peu bouché, l’eau a rapidement dangereusement côtoyé le fil électrique et la prise ). La photo des salons vous donnera également une idée de la décoration de l’établissement. Et je passe sur l’animation « Variétés » de la soirée là aussi démodée…et que vous subirez que vous le veuillez ou non si votre chambre est à portée sonore.

    blanco1.jpg

    blanco2.jpg

    blanco5.jpg

    Inutile de vous dire que je me suis contentée du petit-déjeuner sans tester le « restaurant gastronomique » (heureusement nombreux restaurants à proximité comme celui du casino qui propose un bon rapport qualité-prix). Petit-déjeuner relativement correct…avec serviettes en papier et café à servir soi-même…il ne faut pas trop en demander quand même, dans un cadre là aussi démodé (celui du restaurant de la demi-pension, sensiblement le même décor que celui du restaurant « gastronomique » d’ailleurs).

    Le départ s’est évidemment fait dans les mêmes conditions que l’arrivée : bagages à porter soi-même et sans que soit demandé comment s’était déroulé le « séjour » (sans doute valait-il mieux).

    blanco8.jpg

    L’établissement sera  fermé à la fin de l’année pour rénovation sans doute contraint et forcé de se mettre aux normes… Espérons que le service suivra. Dommage, le cadre est agréable et l’emplacement idéal, entre la marina (photo de la vue sur la marina depuis ma chambre, ci-dessus) et la belle plage d’Hendaye. Vous l’aurez compris, je vous déconseille fortement cet établissement symbole d’une hôtellerie surannée. Espérons que la nouvelle réglementation permettra enfin que le client ne soit plus confronté à de tels établissements dont le prix est honteusement élevé pour les services (ou plutôt l’absence de services) proposés.

    Site de l’hôtel Thalassothérapie Serge Blanco : http://www.thalassoblanco.com/fr/centre-thalasso/thalasso-hotel-chambre-blanco.htm

    Suivez également Inthemoodforluxe.com sur twitter (http://twitter.com/moodforluxe ) et sur Facebook (http://facebook.com/inthemoodforluxe ).

  • Hôtel Hospes Palacio del Bailio à Cordoue : un 5 étoiles qui ne les vaut pas...

    hospes.jpg

    Après Séville (retrouvez mon article en cliquant ici), je poursuis mes visites de villes andalouses avec Cordoue avant de vous emmener prochainement à Grenade.

    cordoue21.jpg

    cordoue23.jpg

    cordoue22.jpg

    Pour visiter la belle ville andalouse de Cordoue (dont le centre historique est classé patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1984), j'avais choisi un hôtel central, l'Hospes Palacio del Bailio, recommandé partout comme le meilleur hôtel de Cordoue. Si la déception n'est pas à la hauteur de celle de l'hôtel choisi à Grenade (dont je vous parlerai prochainement), là encore, cet hôtel ne mérite pas ses 5 étoiles ni la qualification d' "Hôtellerie de prestige" promise par Donatello...

    cordoue8.jpg

    cordoue1.jpg

    cordoue7.jpg

    Le principal atout de l'hôtel est son emplacement, à une dizaine de minutes à pied du centre commercial et du quartier juif dans lequel se situe la célèbre Mezquita (la grande mosquée de Cordoue) et les rives du Guadalquivir. Vous n'aurez pas les inconvénients d'un centre ville et pourrez profiter du dépaysement autour des trois patios typiques que compte l'hôtel. La décoration des parties communes allie savamment modernité épurée et charme local (à voir: la bibliothèque avec sa reproduction du plafond de la Grande Mosquée). Sur ce point, l'hôtel est conforme à mes attentes et à la description. Dans la chambre, fleurs et mots de bienvenue de la direction. La première impression est plutôt bonne.   L'accueil est aimable, avec offre de champagne à l'arrivée et visite de l'hôtel.

    cordoue4.jpg

    cordoue3.jpg

    cordoue5.jpg

    cordoue29.jpg

    cordoue28.jpg

     

    Pour la chambre (standard, classique, pas vraiment les chambres- sans doute supérieures ou des suites- en première page du site officiel de l'hôtel)... ce n'est vraiment pas de chance (pour l'hôtel)...mais je suis tombée sur LA chambre dans laquelle rien ne fonctionnait: la télévision ne marchait pas (réparée le soir après cependant l'avoir signalé deux fois), le téléphone non plus (et il n'a pas été réparé non plus le deuxième jour et ne fonctionnait toujours pas à mon départ), la douche fonctionnait mal, ...et une odeur nauséabonde provenait de la salle de bain. Après l'avoir signalé, la salle de bain a simplement été nettoyée à l'eau de Javel, une odeur qui s'est ajoutée à celle préexistante... sans oublier un médicament qui a été jeté...( et qui a été remis sur ma table de nuit comme si de rien n'était). Bon, nous dirons que je n'ai pas eu de chance et que, sans aucun doute (hum), toutes les autres chambres relevaient de la perfection.

    cordoue17.jpg

    Si le décor de l'hôtel est indéniablement une invitation au voyage et à l'évasion...en revanche il n'est pas du tout fonctionnel. Ainsi le patio transformé en restaurant à tapas le soir se trouve dans l'entrée de l'hôtel...là où sont stationnés les voyageurs qui arrivent en voitures (avant que leurs véhicules ne soient conduits au garage. D'ailleurs à ce propos, si vous venez en voiture, sachez que vous ne pourrez pas accéder au garage et qu'il vous faudra demander votre véhicule un bon quart d'heure avant, le garage étant situé assez loin de l'hôtel ). Ce qui dérange à la fois les clients qui se restaurent et les arrivants dont les premiers peuvent observer tous les faits et gestes.

    Concernant l'aspect peu fonctionnel, il faut aussi signaler la réception: un bureau ouvert dans le hall qui manque cruellement d'espace et d'intimité.

    Le service n'est là non plus pas à la hauteur: pas de carte des vins au restaurant à tapas, tâches sur la nappe, pas de serveurs attitrés mais serveurs de l'autre restaurant (l'hôtel privilégie visiblement son restaurant "gastronomique" que je n'ai pas testé, photo ci-dessus, restaurant sous lequel se trouvent des vestiges illuminés pendant le dîner,  mais dont vous pourrez également profiter pendant le petit-déjeuner).

    La piscine extérieure est petite (mais là, pas de mensonge, c'est indiqué partout) mais agréable, organisée autour d'un adorable patio, en revanche, le SPA est fermé une bonne partie de la journée...

    Enfin, le buffet de petit-déjeuner n'a rien d'exceptionnel. A noter cependant, des plats à la carte, sans supplément.

    Un conseil: ne mangez pas à l'hôtel mais allez dans le quartier juif où vous trouverez de nombreux restaurants avec patios (photo 3) ou comme ce charmant restaurant italien très bon marché à l'accueil d'une amabilité remarquable (photos 1 et 2)... Dans le quartier commerçant (plus proche de l'hôtel), vous trouverez également des pâtisseries (photo 4).

    cordoue19.jpg

    cordoue20.jpg

    cordoue15.jpg

    cordoue16.jpg

    Tout cela ne m'a pas empêchée de passer un excellent séjour, charmée par Cordoue (néanmoins moins que par Grenade et Séville)...mais vous l'aurez compris, cet hôtel ne vaut pas son prix (vraiment élevé pour les services proposés)...même si l'emplacement idéal (néanmoins, des hôtels se situent en plein quartier juif, donc encore mieux situés mais TRES difficilement accessibles si vous venez en voiture) et le décor vous procurent une douce sensation d'ailleurs...

    Et si je ne vous recommande pas forcément l'hôtel, je vous recommande en revanche évidemment la ville de Cordoue...ne serait-ce que pour son quartier juif avec ses célèbres balcons fleuris et sa grande Mosquée (la plus grande et sans doute la plus belle de l'Occident), témoin majeur de la présence musulmane en Espagne du VIIIème siècle au XVème siècle et classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, lieu chargé d'Histoire et impressionnant. Au Moyen-Age, Cordoue était ainsi une référence dans tout le Maghreb et le Proche-Orient, ville cosmopolite réunissant les trois religions juive, chrétienne et musulmane. 

    Perdez-vous aussi dans les rues ensorcelantes du quartier juif et n'oubliez pas d'aller rêvasser sur les rives du Quadalquivir...

    Signalons enfin que Cordoue est ville candidate pour être capitale européenne de la culture en 2016.

    cordoue9.jpg

    cordoue11.jpg

    cordoue10.jpg

    cordoue12.jpg

    cordoue13.jpg

    cordoue14.jpg

    cordoue18.jpg

     Site internet de l'Hospes palacio del Bailio à Cordoue: http://www.hospes.com/fr/hotel-cordoue-palacio-bailio/

    Retrouvez également inthemoodforluxe.com sur twitter (http://twitter.com/moodforluxe ) et sur Facebook (http://facebook.com/inthemoodforluxe )... et si vous aussi connaissez cet établissement ou de bonnes adresses à Cordoue, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ci-dessous.

  • Gagnez votre pass pour le 37ème Festival du Cinéma Américain de Deauville

    deauville20114.jpg

    Rendez-vous sur mon blog "In the mood for Deauville", ici, pour savoir comment gagner votre pass pour le 37ème Festival du Cinéma Américain de Deauville et retrouvez mon article concernant l'hébergement à Deauville, là.

  • Hôtel Saint Nicolas Bay à Agios Nikolaos (Crète) : un établissement largement surestimé...

    nikolaos.jpg

    agios3.jpg

    agios2.jpg

    Après 3 semaines de vacances, pour le retour des articles sur inthemoodforluxe.com, j'inaugure aujourd'hui une nouvelle rubrique consacrée aux établissements surévalués. En effet, combien de fois en séjournant dans un hôtel, particulièrement décevant, ai-je été surprise de lire des commentaires unanimes dans les guides, dans la presse et de le voir classer dans une catégorie ne correspondant nullement à la réalité. Les exemples sont multiples, c'est pourquoi j'ai décidé d'y consacrer une rubrique.

     Je commence par un endroit que j'affectionne tout particulièrement et que je connais bien, la Crète, et où je vous ai déjà recommandé de nombreux établissements. Si j'ai choisi de vous parler du Saint Nicolas Bay en premier, c'est suite à un article récent du Figaro Magazine qui le qualifiait de meilleur hôtel de Crète. Or, c'est à mon avis le moins bon de tous ceux que j'ai testés (Elounda Beach, Amirandes, Creta Palace etc). Le Figaro y est-il vraiment allé ou s'est-il contenté de reprendre ce qui était écrit dans divers guides et brochures?

    D'abord, cet hôtel est classé luxe (classification grecque maximum) et 5 étoiles sur les brochures françaises...et  ne mérite nullement ce classement. A son crédit, un très bel environnement, une proximité du village d'Agios Nikolaos et une double vue. D'un côté, sur le magnifique village d'Agios Nikolaos, de l'autre sur la mer Egée. Le personnel des restaurants est aimable. La piscine et la plage (néanmoins très petites) sont agréables.

    Pour le reste...quand des tours opérateurs annoncent 5 restaurants, je m'interroge... Peut-être mais alors alternativement! L'accueil à la réception est par ailleurs particulièrement froid. Le petit-déjeuner est ridicule (croissants distribués au compte-gouttes etc). Les repas, même du midi, sont chers (pour ce qu'ils sont). La propreté est aléatoire (une odeur nauséabonde dans ma chambre provenant de la salle de bain contre laquelle rien n'a été fait). Certaines chambres sont spartiates et ne correspondent en rien à celles figurant sur les brochures (qui sont les suites vue mer la plupart du temps, certes magnifiques).

    Je vous le décommande donc même si la vue est magnifique et si je vous incite fortement à découvrir le sublime village d'Agios Nikolaos.

    Rappelons que cet hôtel fait partie des Great hotels of the world et des Small Luxury Hotels of the world.

    Site internet de l'hôtel : http://www.stnicolasbay.gr/

    Pour cette rubrique, je vous emmène prochainement au Pays Basque puis en Espagne...pour de nouvelles déconvenues.

    Si vous aussi êtes allés dans cet établissement, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ci-dessous. (Je précise que mon dernier séjour dans cet établissement remonte à il y a 3 ans et que les photos ci-dessus sont issues du site officiel de l'hôtel).