Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Hôtel Thalassothérapie Serge Blanco à Hendaye : le symbole d’une hôtellerie française surannée

blanco10.jpg

Alors que je souhaitais faire une étape au Grand Hôtel Loréamar de Saint-Jean de Luz (complet mais rien d’étonnant début août, retrouvez mon article sur cet excellent établissement, ici), je me suis retrouvée quelques kilomètres plus loin, toujours dans le Pays Basque, à proximité de la frontière espagnole, à l’hôtel Thalassothérapie Serge Blanco d’Hendaye.

Evidemment, je ne comparerai pas les deux établissements, l’un était 5 étoiles et l’autre trois étoiles, l’un était membre de la chaîne Hotels et preference et l’autre étant simplement Serge Blanco…néanmoins je tiens à préciser que Hôtel  Thalassothérapie en France n’est pas forcément synonyme d’hôtellerie vieillissante mais parfois d’établissements luxueux avec service de qualité comme au Loreamar de Saint-Jean de Luz ou encore à l'hôtel Royal Thalasso Lucien Barrière de La Baule dont je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises.

Après avoir instauré la catégorie 5 étoiles en janvier 2010, puis la catégorie palace et en mettant en place un nouveau mode d’attribution des étoiles, la France a commencé sa révolution dans le domaine de l’hôtellerie. Les classements liés à l’ancienne méthode ne seront plus valables après le 23 juillet 2012. Un certain nombre d’hôtels qui ne répondaient plus aux normes vont donc, au mieux, devoir fermer pour travaux, et au pire mettre la clef sous la porte. Dans certains cas, c’est évidemment bien dommage pour les propriétaires mais, dans un certain nombre, c’était plus que nécessaire pour que le consommateur ne soit plus lésé et ne doive pas payer plus de 200 euros (comme ce fut le cas à l’hôtel Serge Blanco) pour un hôtel classé 3 étoiles alors que l’infrastructure et le service en méritent à peine 2 …et, vous l’aurez compris, méritent à peine la moitié du prix.

panneau.jpg

Cela commence à l’accueil, où on vous reçoit certes avec beaucoup d’affabilité mais de la tenue des réceptionnistes à leur manière d’accueillir, vous aurez déjà la sensation d’être revenus un certain nombre d’années en arrière. Ensuite, on vous donnera votre clé…et on vous désignera l’ascenseur par lequel vous irez seul découvrir votre chambre. Ce n’est pas comme si vous payiez la nuit relativement cher, hein… Quand j’ai demandé de l’aide pour les bagages (assez nombreux après 3 semaines de périple), on m’a gentiment désigné la porte au fond du hall, sorte de placard à balais situé sous l’escalier où se trouvent les caddies à bagages…

Ensuite déambulations dans les couloirs avec le caddie en question…pour découvrir une décoration surannée mais surtout des couloirs réellement délabrés (photo d’une porte parmi beaucoup d’autres semblables ci-dessous) … (évidemment pas de lumière automatique quand vous passez dans les couloirs).

blanco3.jpg

Arrivée à la chambre où je m’attends à un peu mieux étant donné que le Michelin 2010 parlait de chambres « rénovées » (certes, en ne spécifiant pas l’année). Je vous laisse juger par vous-mêmes du coffre (on en fait encore de comme ça ?) et de l’emplacement de la prise électrique dans la salle de bain dont je doute fort qu’elle soit aux normes (mon lavabo étant un peu bouché, l’eau a rapidement dangereusement côtoyé le fil électrique et la prise ). La photo des salons vous donnera également une idée de la décoration de l’établissement. Et je passe sur l’animation « Variétés » de la soirée là aussi démodée…et que vous subirez que vous le veuillez ou non si votre chambre est à portée sonore.

blanco1.jpg

blanco2.jpg

blanco5.jpg

Inutile de vous dire que je me suis contentée du petit-déjeuner sans tester le « restaurant gastronomique » (heureusement nombreux restaurants à proximité comme celui du casino qui propose un bon rapport qualité-prix). Petit-déjeuner relativement correct…avec serviettes en papier et café à servir soi-même…il ne faut pas trop en demander quand même, dans un cadre là aussi démodé (celui du restaurant de la demi-pension, sensiblement le même décor que celui du restaurant « gastronomique » d’ailleurs).

Le départ s’est évidemment fait dans les mêmes conditions que l’arrivée : bagages à porter soi-même et sans que soit demandé comment s’était déroulé le « séjour » (sans doute valait-il mieux).

blanco8.jpg

L’établissement sera  fermé à la fin de l’année pour rénovation sans doute contraint et forcé de se mettre aux normes… Espérons que le service suivra. Dommage, le cadre est agréable et l’emplacement idéal, entre la marina (photo de la vue sur la marina depuis ma chambre, ci-dessus) et la belle plage d’Hendaye. Vous l’aurez compris, je vous déconseille fortement cet établissement symbole d’une hôtellerie surannée. Espérons que la nouvelle réglementation permettra enfin que le client ne soit plus confronté à de tels établissements dont le prix est honteusement élevé pour les services (ou plutôt l’absence de services) proposés.

Site de l’hôtel Thalassothérapie Serge Blanco : http://www.thalassoblanco.com/fr/centre-thalasso/thalasso-hotel-chambre-blanco.htm

Suivez également Inthemoodforluxe.com sur twitter (http://twitter.com/moodforluxe ) et sur Facebook (http://facebook.com/inthemoodforluxe ).

Commentaires

  • nous 11 ans que nous allons chez serge blanco ces sur il fallait faire des travaux au bout de 20 ans ces normal mais pour nous familial le personnel très gentil on se sent comme chez nous et j'ai hate d'y retourner et rien à redire sur les soins les repas et le petit déjeuner énorme la soirée basque soirée crustacés alors ouvrez vite on ne tient plus

  • je viens de lire le commentaire jusqu'à la fin nous cela fait 10 ans que nous y allons bon ces sur il fallait refaire et ceux qui est normal au bout de 20 ans mais nous toujours bien reçu déjeuner super repas rien à redire ces vrais qu'on a jamais essayé ailleurs car nous y somme vraiment bien accueilli et pour nous maintenant ces devenus pratiquement de l'amitié avec le personnel tous les 3 ans j'ai une gratuité de séjour avec la carte de fidélité je pense que le commentaire est un peu dur et sans oublier le petit cadeau dans la chambre à notre arrivé

  • @rojas: Mon article est strictement fidèle à la réalité... mais je comprends que vous soyez moins objectif si vous y allez depuis tant d'années...

Les commentaires sont fermés.