Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • J'ai testé "Le Grand Véfour" et la cuisine de Guy Martin

    vefour3.jpg
    vefour.jpg
    guy.jpg

    Il y a des lieux chargés d'Histoire et précédés d'une réputation telle que,  rien que leurs noms,  vous mettent déjà l'eau à la bouche.  C'est le cas du Grand Véfour situé dans le cadre romanesque et intemporel des jardins du Palais Royal. Le hasard a voulu que j'assiste à un tournagedans ce lieu quelques semaines avant d'avoir la chance d'y être invitée pour déjeuner... Avant de vous raconter ce déjeuner hors du commun, retour sur l'Histoire de ce lieu mythique.

    "Le Grand Véfour" s'est d'abord appelé en 1784 "Café de Chartres" (l'enseigne est d'ailleurs toujours présente), café déjà très chic où naissent des idées qui mènent à la Révolution de 1789. Sous la Révolution, il devient un luxueux restaurant mais c'est sous la Restauration qu'il atteint son apogée avec l'arrivée de Jean Véfour qui donne son nom au lieu. Parmi les habitués des lieux, on compte Victor Hugo puis, sous le Second Empire: Lamartine, Sainte-Beuve, Mac-Mahon... De 1914 à 1945, le Grand Véfour connaît une éclipse. A la Libération, il est racheté par le propriétaire de Maxim's qui le cède en 1948 à Raymond Olivier qui lui redonne ses lettres de noblesse. Grâce notamment à la complicité de Colette et Jean Cocteau qui en font leur cantine, les célèbrités du monde des arts et lettres s'y précipitent alors: Sacha Guitry, Louis Aragon, Jean-Paul Sartre, Simone  de Beauvoir, Louis Jouvet, André Malraux. 200 ans après, Le Grand Véfour est plus que jamais un lieu incontournable. C'est aujourd'hui Guy Martin qui est aux fourneaux.

    Pour être totalement honnête, il faut préciser que la personne avec qui je suis venue connaissant Guy Martin, l'accueil par ce dernier mais aussi par toute son équipe, a été réellement royal. Sans doute faudrait-il y retourner dans d'autres conditions mais j'ai remarqué également beaucoup d'attentions pour les tables avoisinantes même si j'imagine que tous n'avaient pas droit au  champagne à volonté (je vous rassure, j'ai été très loin d'en abuser).

     A peine la porte franchie, vous voilà partis pour un voyage dans le temps. Rien ou presque n'a bougé depuis 2 siècles et l'évasion est immédiate d'autant que j'y suis allée une journée ensoleillée qui faisait se reflèter la lumière dans les multiples miroirs, accentuant encore la magie intemporelle du lieu. Combien de restaurants (beaucoup moins prestigieux, d'autres Relais et châteaux mais aussi parfois de simples brasseries) ai-je fréquenté où l'accueil était hautain,  où on vous énumérait les plats sans que vous ayez rien demandé en vous fusillant du regard si vous osiez émettre un commentaire ou une question, où on vous faisait bien comprendre que ce n'est pas le client qui est roi mais la cuisine qui est reine. Là rien de tout ça. L'accueil est souriant et chaleureux sans être forcé mais aussi personnalisé, et on ne vous fait aucune remarque désobligeante, et on vous fait encore moins sentir le poids (pourtant impressionnant) des lieux.

     Pour ma part, à la carte du déjeuner, j'ai opté pour un "dos de cabillaud rôti sur la peau, riz noir vénéré, chicorées, jus mousseux au citron au sel" et, en dessert, pour un "palet noisette et chocolat au lait, glace au caramel brun et prise de sel de Guérande".  Enfin, ça, c'est ce que j'avais commandé car le nombre de plats avoisinait allègrement la dizaine si on compte tout ce qui nous a été amené en cours de repas: amuse-bouches divers, nougats, chocolats et autres gourmandises...!

     Je redoutais une cuisine prétentieuse, et j'ai été totalement envoûtée par une cuisine exquise, généreuse qui mêle avec beaucoup de délicatesse classicisme et modernité, simplicité et raffinement, exception et humilité. Un restaurant qui sait donc concilier et marier les paradoxes: si le luxueux décor peut faire craindre une cuisine empesée, la simplicité est en effet de mise dans le service et dans les assiettes.  Un véritable voyage gustatif. Je n'ai pas vu passer les 3 heures qu'a duré notre repas.   Plus qu'un repas d'ailleurs, une véritable expérience, un savoureux moment. Pas une seule fausse note.  Pas même celle qu'il faut règler à la fin car, ne le répètez pas, le chef nous l'a gracieusement offerte...

    "Le Grand Véfour" est membre de la chaîne Relais et Châteaux. 3 fourchettes rouges et 2 macarons rouges. Au Grand Véfour depuis 1991, Guy Martin obtient la 3ème étoile en 2000, à 43 ans, une troisième étoile perdue en 2008 en raison paraît-il de la dispersion du chef et de ses absences répétées... surtout un bon moyen pour le célèbre guide rouge de faire parler de lui. En tout cas, sachez que la cuisine, elle, ne se disperse pas... et révèle toute la concentration et le talent du chef. Une expérience hors du temps que je vous recommande vivement...

    Pour le déjeuner, sachez qu'une carte-menu variée et à prix fixe (88€) est proposée à côté de la grande carte. Comptez le double pour un dîner.

    Et pour le plaisir, une photo de mon succulent dessert:

    salondulivre 001.JPG

    Site officiel du restaurant

     

  • Mondial du tourisme 2010

    samon.jpg

    Hier, armée d'une malle d'un sac destiné à faire le plein de brochures, je suis allée faire un tour au Mondial du tourisme (dont je vous rappelle que vous pouvez y aller jusqu'à ce soir 19H). Le sac s'est rapidement avéré inutile tant, sur la plupart des stands, on est aussi avare de documentation que d'informations. J'ai été surprise de bien souvent mieux connaître les destinations et les "produits" que les représentants des Tours Opérateurs (sur le stand Héliades par exemple mais également sur d'autres) et à ce que ce soit moi qui leur donne des informations! Quelques régions françaises étaient représentées mais là aussi il ne fallait pas demander des informations trop précises (ainsi sur le stand de la région PACA on m'a dit qu'on ne s'occupait pas de la ville de Cannes. Euh...). Par ailleurs, le salon est essentiellement axé sur le bas de gamme avec un immense stand par exemple pour l'agence Carrefour... Seule consolation : le gigantesque espace de mon pays de prédilection, la Grèce où l'accueil était particulièrement chaleureux et où j'ai pu obtenir des informations très précises, notamment sur l'île qui m'intéressait, Paros. A d'autres stands, on rivalise d'ingéniosité pour faire un maximum de bruit musique comme à celui de Cuba. Bref, la visite ne vaut pas les 8,50€ . Mieux vaut aller se renseigner directement en agence ou à l'office du tourisme du pays qui vous intéresse...

    Site officiel du Mondial du tourisme

    Pour le reste de l'information: "In the mood for cinema", "In the mood for Cannes" , " In the mood for Deauville"

  • Hôtels et restaurants: les adresses recommandées à Deauville

     

    2008_0903J-2Am20080017.JPG

    Depuis 17 ans, j'assiste au Festival du Cinéma Américain de Deauville et depuis 8 à son Festival du Film Asiatique. J'ai même fait partie des jurs de cinéphiles de ces deux festivals. Sans compter de nombreux  séjours dans cette ville. Je peux donc dire que je connais particulièrement bien Deauville. Voici quelques conseils de restaurants et hôtels pour profiter au mieux de votre séjour. A noter: la ville de Deauville fête cette année ses 150 ans avec de nombreux événements organisés pour l'occasion (cliquez ici pour accéder à la page officielle des 150 ans de la ville de Deauville). Si vous connaisses d'autres adresses que celles citées ci-dessous, communiquez-les moi à inthemoodforluxe@laposte.net .

    Deauvilleclôture 002.JPG
    Deauvilleclôture 004.JPG
    Deauvilleclôture 006.JPG
    Deauvilleclôture 016.JPG
    deauville7.jpg
    Deauvilleclôture 012.JPG

    HÔTELS ET RESIDENCES HÔTELIERES

    Loin devant figurent les hôtels du Groupe Barrière avec une préférence pour le Normandy et le Royal situés en plein centre de Deauville (le Groupe possède un troisième hôtel, l'hôtel du Golf- 4 étoiles- situé à l'extérieur de Deauville, moins pratique pour les festivaliers mais très agréable pour les golfeurs).

    Je vous recommande :

    face 31.jpg

    -L'hôtel Royal  (5 étoiles luxe désormais) pour : sa situation (en plein centre de Deauville), sa piscine extérieure très agréable (transats payants néanmoins), son restaurant étoilé  "L'Etrier", son cadre réellement "royal", son bar très prisé des stars américaines pendant le festival (les acteurs américains sont en général logés à l'hôtel Royal alors que les membres du jury sont au Normandy), pour son service irréprochable, à mon avis meilleur que celui du Normandy où séjournent désormais de nombreux congressistes . Cet hôtel est membre des Leading Hotels of The World.

    Deauvilledernierjour 001.JPG
    Deauvilledernierjour 009.JPG
    Deauvilledernierjour 010.JPG
    Deauvilledernierjour 007.JPG
    Deauvilledernierjour 006.JPG
    Deauvilledernierjour 024.JPG
    Deauvilleclôture 013.JPG
    Deauvilleclôture 087.JPG

    -L'hôtel Normandy ( 5 étoiles), mon préféré pour: sa situation (en plein centre, le plus proche du CID, avec un souterrain qui mène directement au casino qui lui-même possède un souterrain qui mène directement au CID,  accès au souterrain uniquement avec votre carte de l'hôtel), pour son spa, parce que c'est un lieu mythique empreint d'une douce et belle mélancolie, pour son bar très cosy et son pianiste le week end (qui travaille également au Ritz et qui accessoirement est grec), pour son restaurant "La Belle Epoque" et ses soufflés exquis, pour ses petits déjeuners impériaux (ah, les grauffres, les crêpes et les macarons au petit-déjeuner!), pour son brunch du dimanche (toujours ou presque complet, réservez longtemps à l'avance), pour ses "afternoon tea", pour sa nouvelle terrasse côté mer, pour son service là aussi irréprochable et comme on en retrouve rarement, même à l'étranger.

    Attention: en période de festival, les tarifs passent en saison évènementielle (plus élevés qu'en haute saison et sur demande).

    Si le groupe Barrière est prépondérant à Deauville comme nous le verrons aussi avec les restaurants ci-dessous, les adresses hôtelières ne manquent pas avec de nombreuses nouvelles adresses ces dernières années, avec notamment:

    -La Closerie hôtel et résidence(4 étoiles) : très cher pour les services proposés, pour des chambres parfois tès petites, un endroit très impersonnel, et un personnel pas toujours très aimable pour un lieu de surcroît plus éloigné . Possède une piscine intérieure.

    closerie.jpg

    -La Villa Gardénia: à la fois hôtel (3 étoiles) et résidence (4 étoiles): beaux appartements, certains avec vue sur mer, mais les services laissent aussi parfois à désirer et les prix deviennent assez exorbitants pour les prestations proposées. Lors de mon dernier séjour, l'ascenseur ne fonctionnait pas (sympathique quand on est, comme moi, au 5ème étage), internet non plus dans la chambre alors qu'on me l'avait garanti lors de ma réservation, et la propreté dans la chambre laissait à désirer. Le plus proche du CID avec Le Royal et le Normandy.  Possède une piscine intérieure.

    gardenia2.jpg
     

    Deux nouveaux hôtels se sont également ouverts ces deux dernières années: "l'Almoria" (un 3 étoiles situé avenue de la République, là aussi assez cher pour un 3 étoiles) et "81 l'hôtel", (également un 3 étoiles) grande maison bourgeoise à la décoration soignée, située à proximité de l'hippodrome.

    Côté institutions deauvillaises, 3 étoiles, vous trouverez également l"hôtel "Le Trophée", également un peu cher pour les services proposés et pour des chambres aux aménagements un peu rudimentaires malgré la balnéothérapie un peu vieillissante de certaines  même si certaines salles de bain ont été refaîtes. L'hôtel possède une petite piscine extérieure et se situe en plein centre face au Normandy. L'hôtel possède aussi des studios et appartements situés juste en face.

    trophée.jpg

    Pour être en plein centre et pour un moindre coût, vous avez également l'hôtel "Hélios", les aménagements sont plutôt spartiates et démodés, et les petits déjeuners là aussi rudimentaires, mais le personnel est aimable et l'hôtel très bien situé. L'hôtel possède aussi une très petite piscine extérieure.

    Je ne vous citerai pas tous les hôtels dont vous pourrez trouver la liste, les adresses et les descriptions en cliquant ici avec notamment des hôtels de chaîne comme un Mercure (le Yacht Club) et un Ibis aux portes de Trouville,  mais encore à Deauville, et également une résidence Maeva en plein centre de Deauville.

    Conclusion: si vous avez les moyens, préférez les hôtels du Groupe Barrière, certes très chers en période de festivals, mais avec un prix justifié par les prestations proposées contrairement à la majorité es 3 étoiles de Deauville qui pratiquent des prix que ne justifient ni l'accueil, ni les prestations, tout juste (et pas toujours) l'emplacement.

    Vous trouverez également de nombreux adresses à Trouville, ici: vous n'aurez que la Touques à traverser pour vous rendre à Deauville et profiter du festival.

    RESTAURANTS

    face 30.jpg

    Là non, plus les restaurants ne manquent pas, la majorité d'entre eux appartenant également au Groupe Lucien Barrière.

    Je vous recommande évidemment "L'Etrier" (restaurant étoilé du Royal), "La Belle Epoque" (restaurant du Normandy) mais aussi "Le Ciro's" (restaurant de poissons situé sur les Planches, attention aux jours et heures d'ouverture). Le Groupe Barrière possède également "Le Brummel" , restaurant  du Casino avec une très agréable cuisine et aussi agréable terrasse en été ainsi que le "Bar de la mer" et le "Bar du soleil", situés sur les planches, très agréables l'été,... mais presque toujours bondés en période de festivals (vous pouvez également y prendre seulement  le petit-déjeuner, seulement un verre ou un dessert, ces deux restaurant sont fermés le soir).

    Deauvilleclôture 081.JPG

    En dehors du Groupe Barrière, vous trouverez de nombreux restaurants Avenue de la République : l'incontournable brasserie Miocque, antre des habitués de Deauville autant pour sa cuisine (de qualité avec un bon rapport qualité prix) que son ambiance, une institution deauvillaise que je vous recommande. Côté brasserie, jouxtant Miocque, vous avez "Le Drakkar", moins cher et moins bon mais avec une ambiance sympathique. L'hôtel "Le Trophée" possède également son restaurant "La Flambée", une cuisine chère pour la qualité et le choix proposés et un service un peu démodé. Lieu méconnu où à une époque défilaient tous les invités américains du Festival (j'y ai ainsi croisé un certain Harrison Ford d'ailleurs invité cette année, et tant d'autres...), un peu tombé en désuétude depuis.

    Côté pizzeria, je vous recommande "Barbara" (juste face au Normandy) là aussi souvent bondé en période festivalière, avec un large choix même si les prix sont exorbitants pour une pizzeria (à préférer néanmoins à "Il Parasol" où c'est réellement immangeable).

    Pour les amateurs de crêpes ou les plus petits budgets, vous avez la crêperie du Plaza, rue Mirabeau.

    Enfin, rendez-vous place Morny (équivalent deauvillais de la place Saint-Germain et de la place Victor Hugo à Paris... avec bien souvent les mêmes aux terrasses dans l'un et l'autre endroit, à Deauville et à Paris) pour un salon de thé et pour le célèbre café de Paris.

    Pour d'autres restaurants à Deauville et pour les adresses de tous ceux précités, cliquez ici. Et à Trouville vous avez les incontournables "Vapeurs"("cantine d'un certain Spielberg) et "Les 4 chats".

    2009_0315deauvilleasiacloture0003.JPG

    BARS ET DISCOTHEQUES

    Côté bars, je vous recommande "le Brok café", pour son atmosphère intimiste, sa musique salsa et bien sûr les bars du Royal et du Normandy ainsi que le très agréable nouveau bar du casino, nouvelle adresse à la mode, le  Sofa bar, avec une vue plongeante sur Deauville depuis la terrasse (DJs le week end).

    Pour les discothèques, ce sera bien sûr l'indénôtrable "Regine's" (sous le casino, également lieu incontournable des invités du festival) ou les Planches (néanmoins à Blonville, à 4 kilomètres de Deauville).

    Pour d'autres adresses de bars et discothèques, cliquez ici.

    THALASSOTHERAPIE

    Enfin, n'oubliez que Deauville est aussi le lieu idéal pour profiter d'une thalasso en Normandie.

     

    Ce n'est là qu'une sélection subjective, vous trouverez bien d'autres adresses d'hôtels, de restaurants, bars et discothèques à Deauville sur le site internet de l'office de tourisme de Deauville.

    Pour le reste de l'actualité, rendez-vous sur "In the mood for Deauville", "In the mood for Cannes" et "In the mood for cinema" .

  • Vanessa Paradis dans le spot "Rouge Coco" de Chanel

    Hier, je vous proposais la vidéo de Marion Cotillard en Lady Dior. La Môme n'est pas la seule à "pousser la chansonnette" pour les besoins de la publicité. C'est aussi le cas de Vanessa Paradis dans le spot "Rouge Coco" de Chanel que je vous laisse découvrir ci-dessous, ainsi que son making of.

     Et pour le plaisir, en bonus, le clip de "Il y a ":

    http://www.youtube.com/watch?v=WZWcbLr074A

    Autres articles à ne pas manquer sur les blogs "in the mood" en ce moment:

    Récapitulatif et critiques de meilleurs films du Festival de Cannes 2009

    "La Rafle" (critique du film et vidéos de la réalisatrice Rose Bosch) : au-delà du cinéma

    Informations pratiques pour assister au Festival du Film Asiatique de Deauville 2010

  • Le Grand hôtel Lucien Barrière de Dinard

    Je vous propose aujourd'hui une petite visite du Grand Hôtel de Dinard que je connais bien pour y avoir séjourné à de nombreuses reprises depuis ma participation au jury du Festival du Film Britannique, en 1999.
    blogdinard1.jpg

    jury9.jpg
    Vues depuis le Grand Hôtel
    jury12.jpg
    jury14.jpg
    jury15.jpg
    Ci-dessus, vue depuis ma chambre...
    jury16.jpg

     

    blogdinard3.jpg
    Le Grand Hôtel de Dinard, institution de 150 ans est situé face à Saint-Malo (où vous pouvez vous rendre en navette maritime, l'été), à 2 minutes à pied du centre ville de Dinard. Edouard VII, George V, Ernest Renan notamment y ont séjourné.
    blogdinard4.jpg
    blogdinard11.jpg
    9O chambres dont la gestion a été confiée au Groupe Lucien Barrière en 1989 par la ville de Dinard qui en avait alors la propriété. En 1998 le Groupe Barrière en est devenu propriétaire et a investi plus de 9 millions d'euros pour remettre l'hôtel en état, l'agrandir, le doter d'une piscine intérieure.
    blogdinard5.jpg
    blogdinard6.jpg
    blogdinard10.jpg
    blogdinard7.jpg
    blogdinard8.jpg
     Le bar "333 Café" aux boiseries d'origine tient son nom du cocktail que commandé chaque jour Kirk Douglas (eh oui: le cinéma n'est jamais bien loin...) lorsqu'il jouait dans "Les Vikings" avec Tony Curtis et Janet Leigh. Et c'est pour moi aussi le lieu d'une conversation improbable et magique à jamais gravée dans ma mémoire, avec Jane Birkin, présidente du jury dont je faisais partie, en 1999.
    blogdinard45.jpg
    Ma "cantine" à l'heure anglaise, le 333, snack bar du Grand Hôtel
    blogdinard9.jpg
    blogdinard12.jpg
    Atouts: son emplacement, la vue sur la baie de Saint-Malo, son restaurant bar snack "le 333 Café" et son cadre très british, la piscine intérieure, l'espace bien être Phytomer qui vient tout juste d'ouvrir, les chambres cosy, l'accueil toujours très chaleureux
     
    Inconvénients: le restaurant gastronomique le Blue B est très moyen (préfèrez le snack le 333 Café), l'absence de piscine extérieure et une piscine intérieure relativement petite avec peu d'espace autour et non surveillée, le lieu relativement enclavé et petit (c'est un membre de la chaîne small Leading), l'absence de salons, la route qui sépare l'hôtel de la mer
    Conseil: Evitez les chambres au-dessus du bar, bruyantes notamment au moment du festival
    Autres adresses à Dinard: Le Grand Hôtel est la seule adresse d'exception à Dinard, néanmoins à quelques kilomètres vous pourrez trouver, si vous aspirez à la tranquillité, le Novotel Thalassa qui bénéficie également d'une magnifique vue et dans le centre de Dinard vient de s'ouvrir un hôtel Mercure donc neuf à la décoration soignée (mais sans l'accueil incomparable du Grand Hôtel...).
  • Lady Dior avec Marion Cotillard

    Marion Cotillard, égérie de la marque Dior, est l'heroïne de ce clip réalisé par Jonas Akerlund.  Elle y chante une composition du groupe de rock Franz Ferdinand, The Eyes Of Mars. Après La Môme et Nine, Marion Cotillard et la musique semblent désormais indissociales. Que pensez-vous de ce clip?

    En bonus, sous le clip, mes vidéos inédites de Marion Cotillard aux César 2010.

    Mes vidéos inédites de Marion Cotillard aux César:

     

  • Concours exceptionnel: gagnez votre séjour à l'Hôtel du Golf Lucien Barrière à Deauville et vos pass vip pour le Festival du Film Asiatique!

    golf1.jpg

    Alors que tous les pass pour le Festival du Film Asiatique de Deauville ont été remportés ( les gagnants seront  contactés demain au plus tard), grâce à Orange, partenaire officiel du Festival, j'ai la chance de vous proposer aujourd'hui un concours réellement exceptionnel qui permettra aux deux lauréats de remporter un séjour VIP au Festival:

    pour le premier prix, 3 nuits à l'Hôtel du golf Lucien Barrière  (10,11,12 mars) et pour le second 2 nuits à l'hôtel du golf (13 et 14 mars) avec:

    le séjour : 404 € / jour (chambre à l'hôtel du Golf = 350€ HT/ jour + petit-déjeuner = 27€/personne)
    qui comprend :
    Hébergement
    Petit déjeuner
    2 badges VIP pour les projections jours et soir
    Transferts Hôtel-gare et CID Hôtel avec la navette de l’hôtel
    Ne sont pas inclus : le transport jusqu’à Deauville, les déjeuners et dîners

    Règlement: Pour remporter ce cadeau exceptionnel, je vais vous faire travailler un peu. Envoyez-moi une critique de votre film asiatique favori et dîtes-moi en une phrase ou deux pourquoi vous voulez gagner ce séjour à golf2.jpginthemoodforcinema@gmail.com avec, comme intitulé de l'email, "Concours exceptionnel Deauville" ainsi que vos coordonnées postales.

    La meilleure critique remportera le séjour de 3 nuits, la seconde celui de 2 nuits. Assurez-vous également d'être disponibles aux dates du festival avant de participer. Vous avez jusqu'à jeudi soir, minuit, pour envoyer votre participation! Bonne chance à tous!

    deauvilleasia.jpggolf3.jpgorange2.jpg

    Liens:

    Orange au Festival du Film Asiatique de Deauville

    Site officiel du Festival du Film Asiatique de Deauville

    Site officiel de l'hôtel du golf Lucien Barrière à Deauville